Accueil du site pour apprendre le françaisCréer un test
Connectez-vous !


Connexion auto
[Aide]
Nouveau compte
3 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien


  • GENIAL !
    Recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français...
    Cliquez ici !






    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Traducteurs gratuits
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Apprendre le français > Cours & exercices de français > test de français n°83699 : Pronoms relatifs - cours

    > Plus de cours & d'exercices de français sur le même thème : Relatives [Autres thèmes]
    > Tests similaires : - Propositions subordonnées - Pronoms relatifs - Subordonnée complétive - Pronoms relatifs - Pronom relatif - Pronom relatif -DONT - Pronoms relatifs - Qui ou Que-Leur emploi
    > Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une traduction...


    Pronoms relatifs - cours


    PRONOM RELATIF : Caractère propre :

    Comme tous les pronoms, le pronom relatif se substitue à un groupe nominal.

    Apporte le livre.

    Il est sur la table.

    Il, pronom personnel, évite de répéter 'livre'; il y a deux phrases.

    Apporte le livre qui est sur la table.

    Qui, pronom relatif, évite aussi de répéter 'livre' mais, fait nouveau, il n'y a plus qu'une seule phrase, contenant deux propositions :

    - Apporte le livre : proposition principale ;

    - qui est sur la table : proposition subordonnée.

    le caractère propre du pronom relatif par rapport aux autres pronoms est qu'il subordonne une phrase à une autre en reliant la deuxième phrase à un groupe du nom (ou pronom) appartenant à la première phrase.

    Le groupe du nom (ou pronom) qui est remplacé par le relatif est appelé : antécédent de ce relatif.

    C'est Jean qui a téléphoné.

    C'est lui qui a téléphoné.

    Ce caractère propre des pronoms relatifs permet de les distinguer des pronoms interrogatifs qui ont la même forme.


    EMPLOI DE CHACUN DES PRONOMS RELATIFS :


    QUI :

    Quand il est employé comme sujet, 'qui' peut représenter des personnes ou des choses :

    exemples : J'ai cherché vainement l'ami qui m'avait contacté.

    J'ai enfin trouvé la cravate qui va avec mon costume.


    Employé comme complément, 'qui' est toujours introduit par une préposition et ne peut représenter que des personnes ou des choses personnifiées, parfois des animaux :

    exemples : Voici les gens à qui je me suis adressé.

    Mickey est un personnage pour qui tout le monde a de l'affection.

     Pour des raisons de clarté, l'antécédent doit en général précéder immédiatement le pronom relatif. 

    Cependant, il peut arriver que celui-ci se retrouve éloigné de son antécédent dans la phrase.

    - S'il n'y a aucune confusion possible entre l'antécédent réel et le mot qui précède le pronom, on emploiera QUI

    exemple : Ces personnes ne sont plus là qui nous aidaient tant.

    - Cependant, s'il y a risque d'équivoque ou pour plus de clarté, on peut avoir recours à l'adjectif relatif LEQUEL (ou laquelle, lesquels, lesquelles), qui précédera l'antécédent que l'on 'reprend' en quelque sorte, selon l'exemple ci-après :

    exemple : Il s'agissait d'une femme traquée par la police, laquelle femme avait accompli les pires méfaits.

    Mais on remplacera avantageusement cette construction plutôt lourde en ayant recours à une juxtaposition de deux phrases ou à des formulations diverses permettant d'éviter cette lourdeur dont :

    Il s'agissait d'une femme traquée par la police et qui avait accompli les pires méfaits.

    Dans les courriers administratifs, on pourra trouver également des constructions du type :

    Nous vous avons adressé un courrier en date du 10 de ce mois, lequel courrier est resté sans réponse de votre part.



    QUE :

    Que est généralement :

    - complément d'objet direct (c'est-à-dire, rappelons-le, sans préposition) et peut représenter des personnes ou des choses :

    exemple : C'est un paysage que j'aime beaucoup (j'aime beaucoup ce paysage)

    - attribut :

    exemple : le sportif que j'étais alors sortait courir tous les matins (j'étais un sportif)


    On hésite parfois, dans certains cas, entre 'qui' et 'que' suivi d'un verbe impersonnel.

    Avec falloir, on emploie obligatoirement qu'il :

    exemple : Prenez ce qu'il faut. (Et non : ... ce qui faut)

    Avec convenir, importer, prendre, résulter, se passer, on emploie généralement qui (sans que cela soit impératif) :

    exemple : Réussir à l'examen, voilà ce qui importe.

    Toutefois, si le verbe est suivi d'un complément, on devra employer la forme impersonnelle :

    exemple : L'accusé s'est-il ou non enfui, voilà ce qu'il importe de savoir.

    Avec rester, plaire, advenir, arriver, le choix entre 'qui' et 'qu'il' (que +il) est libre :

    exemples : Nous faisions ce qu'il nous plaisait.

    ou Nous faisions ce qui nous plaisait.

    A noter que selon que l'on emploie QUI ou QUE+IL, il peut y avoir, dans certains cas, une différence très nette de sens :

    Ainsi, distinguez bien : Prends ce qu'il te plaît ( = ce que tu voudras.)

    Prends ce qui te plaît ( = les objets qui te plaisent.)

    NB : Ne dites pas : Il faut ce qui faut, mais Il faut ce qu'il faut.

    QUOI :

    Ce pronom représente exclusivement des choses (un groupe du nom non animé) et ne peut s'employer que comme complément introduit par une préposition.

    Il reprend la plupart du temps un mot vague, neutre, (le plus souvent : ce, cela, rien, chose ...) précédé d'une préposition :

    exemples : Il y a peu de choses sur quoi nous sommes d'accord.

    Elle me reçut fort bien, ce à quoi je fus sensible.

    On trouve aussi fréquemment employés : moyennant quoi, faute de quoi, sans quoi...


    LEQUEL :

    Il s'agit ici d'une des formes composées du pronom relatif ( = article défini contracté ou non + déterminant QUEL);
    Dans la mesure où ces formes  s'accordent en genre et en nombre avec le nom qu'elles représentent et comme elles changent selon la fonction du relatif dans la phrase, on en trouvera plusieurs 'déclinaisons' : 
    auquel, duquel, laquelle, de laquelle, à laquelle, lesquels, desquels, auxquels, lesquelles, desquelles, auxquelles
     et celles-ci  sont obligatoirement utilisées :

    - quand le relatif représente un nom de chose ou d'animal et qu'il est précédé d'une préposition :

    exemple : Les problèmes auxquels il est confronté sont terribles.

    C'est l'activité à laquelle je consacre le plus de temps.

    - à la place de 'que' ou de 'qui', lorsqu'il peut y avoir hésitation sur le sens :

    exemple : Nous avons une sauvegarde de ce fichier, laquelle est très utile. ('qui' pourrait reprendre 'sauvegarde' ou 'fichier'.)

    - à la place de 'dont', complément d'un nom qui est lui-même complément indirect :

    exemple : J'ai revu ce couple très sympathique, de la maison duquel je vous avais parlé. ('Dont' se rapporterait à 'maison'.)


    DONT :

    C'est le pronom relatif qui pose apparemment le plus de problèmes. Voyons d'abord ses emplois, puis les incorrections à éviter.

    Les emplois de dont :

    Il peut représenter des personnes ou des choses. Il équivaut à son antécédent précédé de la préposition 'de'. Il équivaut donc à 'de lui', 'd'elle' ou encore de qui, de quoi, duquel.

    1. C'est le cinéma dont (duquel) vous êtes un client assidu. (= vous êtes un client assidu du cinéma)

    Notons que ses fonctions sont très diverses; il peut être complément d'un nom, d'un adjectif ou d'un verbe :

    2. Je connais bien la famille dont il est issu (= il est issu de la famille).

    3. C'est un élève dont il est content (il est content de l'élève)

    4. Le film dont je t'ai parlé est formidable (je t'ai parlé du film)

    Quelques incorrections à éviter :

    Le pléonasme, c'est-à-dire la répétition inutile.

    Ainsi, quand 'dont' est complément d'un nom, il est inutile de reprendre ce nom à l'aide d'un adjectif possessif car DONT équivaut à son antécédent précédé de la préposition 'de' ; dont équivaut en quelque sorte à : de lui, de cela, d'elle ...

    On ne dit pas :

    l'enfant dont on aperçoit sa figure ...

    mais :

    ... dont on aperçoit la figure ...

    . De même, 'dont' étant un pronom, il est incorrect de lui adjoindre dans la phrase un autre pronom, comme 'en', qui reprendrait inutilement le mot déjà représenté;

    ainsi, on ne dit pas :

    Le test dont j'en connais toutes les questions

    mais :

    ... dont je connais toutes les questions.

    La construction de 'dont' précédé d'une préposition. On remplace alors 'dont' par lequel et ses composés. (voir plus haut la partie consacrée à lequel.)

    En effet, 'dont' ne peut pas dépendre d'un complément introduit par une préposition.

    On dira : L'arbre à l'ombre duquel je m'étais assoupi (et non l'arbre dont je me suis assoupi à l'ombre)

    . La confusion entre dont et d'où .

    Il faut bien noter que 'DONT' est toujours complément d'objet, de possession ou d'appartenance alors que 'd'où' est complément de lieu

    Ainsi, on dira :

    Je connais la famille dont il est issu (et non d'où), et : je connais le pays d'où il vient (et non dont).

    Enfin, la recherche de l'antécédent de DONT n'est pas toujours facile.

    exemple : J'ai quatre animaux domestiques dont deux chats. 'dont' ici est complément du nom de nombre deux. (j'ai quatre animaux domestiques : deux de ces animaux domestiques = dont) sont des chats.

    :

    Ce pronom ne peut reprendre que des noms de choses, et il s'emploie surtout pour marquer le lieu et le temps :

    Attention à l'accent sur le 'u' qui le distingue de la conjonction de coordination : ou.

    exemples : C'est le studio je loge.

    C'était du temps les routes étaient encore pavées.

    C'est le pays je suis né.


    EXERCICE : Choisissez dans le menu déroulant le pronom relatif convenable





    Intermédiaire Tweeter Partager
    Exercice de français "Pronoms relatifs - cours" créé par hidalgo avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de hidalgo]
    Voir les statistiques de réussite de ce test de français [Sauvegarder] [Charger] [?]


    1. J'aimerais connaître cette ville vous m'avez tant parlé.
    2. Je ne vois vraiment pas à vous faites allusion.
    3. Nous vous envoyons les informations vous faites allusion dans votre lettre.
    4. Le brouillard envahit les faubourgs et les remparts, aux pieds coulait une rivière.
    5. C'était l'être le plus curieux j'aie rencontré dans ma vie.
    6. Il n'y a rien à je tienne plus.
    7. Le chemin par nous avions l'habitude de passer pour aller à l'école n'existe plus.
    8. La route nous empruntions pour aller à l'école est fermée provisoirement à la circulation pour cause de travaux.
    9. Je ne sais plus j'ai rangé mes clés !
    10. Il y eut une longue période durant les progrès furent assez lents.
    11. Je ne suis pas sûr que tu te souviennes de tout ce je t'ai parlé.
    12. Ces voyageurs, beaucoup viennent de loin, vont devoir s'habituer à vivre différemment.
    13. Le jour il décida de démissionner, il ne surprit que ceux le connaissaient mal.








    Fin de l'exercice de français "Pronoms relatifs - cours"
    Un exercice de français gratuit pour apprendre le français ou se perfectionner. (tags: relatif )
    Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices de français sur le même thème : Relatives

    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.