Revenir au site pour apprendre le français
Apprendre le français > Cours & exercices de français > test de français n°33455 : Complément circonstanciel de cause - cours

> Plus de cours & d'exercices de français sur le même thème : Grammaire [Autres thèmes]
> Tests similaires : - Phrases et mots interrogatifs - COD ou COI? - Propositions subordonnées - Conjugaison française-bases - Classes grammaticales - Y et EN -Pronoms personnels complément - Complément d'objet-CM1 - Déterminants et noms
> Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une explication...


Complément circonstanciel de cause - cours


L'analyse en grammaire (34).

Les fonctions grammaticales essentielles : les compléments du verbe.

E. Les compléments circonstanciels.

7. Le complément circonstanciel de cause.

Observons :

Mélanie pleure parce que son chien a disparu.

Mélanie pleure pourquoi ? parce que son chien a disparu =  complément circonstanciel de cause.

Si on établit l'ordre des faits, on obtient :

1. son chien a disparu (c'est la cause)

2. elle pleure (c'est la conséquence).

Le complément circonstanciel de cause répond aux questions : « pourquoi, pour quelle cause ? »  posées après le verbe. Il indique ce qui se passe d'abord.


Nature du complément circonstanciel de cause..

Observons :

Pierre est puni à cause de son ami, à cause de Jean.

Le C.C. de cause est «à cause de son ami» ; le centre est « ami »,  c'est un nom.

1. Le complément circonstanciel de cause peut être un groupe nominal contenant un nom commun ou un nom propre. 

Pierre est puni à cause de lui.

Le C.C. de cause est « à cause de lui » ; le centre est « lui », c'est un pronom personnel.

2. Le complément circonstanciel de cause peut être un pronom personnel. 

Pierre est puni à cause de cela.

Le C.C. de cause est «à cause de cela» ; le centre est « cela »,  c'est un pronom démonstratif.

3. Le complément circonstanciel de cause peut être un pronom démonstratif. 

Pierre est puni à cause des autres.

Le C.C. de cause est « à cause des autres » ; le centre est « autres », c'est un pronom indéfini.

4. Le complément circonstanciel de cause peut être un pronom indéfini. 

Pierre ne connaît pas la maladie dont  le chat est mort.

Le C.C. de cause est « dont »,  c'est un pronom relatif.

5. Le complément circonstanciel de cause peut être un pronom relatif .  

Le garçon a été récompensé pour avoir ramené le chien perdu.

6. Le complément circonstanciel de cause peut être un infinitif ou un groupe infinitif.   

En ramenant le chien, le garçon s'est montré courageux.

Le C.C. de cause est « en ramenant le chien» ; le centre est « en ramenant », c'est le gérondif.

7. Le complément circonstanciel de cause peut être un gérondif ou un groupe au gérondif.   

Les professeurs sont mécontents tant les travaux des élèves sont mauvais.

Le C.C. de cause est «tant les travaux des élèves sont mauvais » ; c'est une proposition.

8. Le complément circonstanciel de cause peut être une proposition.

Le garçon l'ayant frappée, la fillette pleurait.

Le C.C. de cause est « le garçon l'ayant frappée » ; c'est une proposition participiale.

9. Le complément circonstanciel de cause peut être une proposition participiale. 

Retenons :

1. Le complément circonstanciel de cause répond aux questions « pourquoi ?, pour quelle cause ? » posées après le verbe.

2. Le complément circonstanciel de cause peut être :

- un groupe nominal, un nom commun ou un nom propre ;

- un pronom personnel, démonstratif, indéfini, relatif ;

- un infinitif ou un groupe infinitif ;

- un gérondif ;

- une proposition ;

- une proposition dont la base est un participe.

  Exercice :
Choisissez la bonne fonction pour le complément mis entre parenthèses.






Intermédiaire Tweeter Partager
Exercice de français "Complément circonstanciel de cause - cours" créé par mariebru avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de mariebru]
Voir les statistiques de réussite de ce test de français

Merci de vous connecter au club pour sauvegarder votre résultat.


(En Amérique du Nord), la grande tortue mesure (plus d'un mètre) et (pèse vingt-cinq kilos). Elle se met (à l'affût à demi-ensevelie) (dans la vase) Elle est patiente (puisqu'elle peut jeûner pendant une année entière) La tortue s'arrache (à son trou de fange) (parce qu'une couleuvre a bougé près d'elle). Les mâchoires édentées se referment (sur la proie) pour ne plus lâcher prise. La couleuvre se débat (farouchement) Elle renverse (son ennemie¨) (sur le dos) La couleuvre croit (à la victoire). La tortue est perdue (parce qu'elle est incapable de se retourner toute seule). Mais la couleuvre n'est pas sauvée, (car la tortue ne la lâchera plus).








Fin de l'exercice de français "Complément circonstanciel de cause - cours"
Un exercice de français gratuit pour apprendre le français ou se perfectionner. (tags: grammaire )
Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices de français sur le même thème : Grammaire


(copyright http://www.francaisfacile.com Tous droits réservés)-Reproduction et traduction interdites sur tout support.