Revenir au site pour apprendre le français
Apprendre le français > Cours & exercices de français > test de français n°35197 : Compléments d'objet - cours

> Plus de cours & d'exercices de français sur le même thème : Grammaire [Autres thèmes]
> Tests similaires : - Phrases et mots interrogatifs - COD ou COI? - Propositions subordonnées - Conjugaison française-bases - Classes grammaticales - Y et EN -Pronoms personnels complément - Complément d'objet-CM1 - Déterminants et noms
> Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une explication...


Compléments d'objet - cours



ANALYSE (48) – LES FONCTIONS.

C. Les compléments d’objet.

1. Qu’est-ce que le complément d’objet ?

La mère appelle ses enfants.

Le complément d’objet direct désigne la personne ou la chose sur laquelle porte l’action d’un verbe transitif.

2. Le complément d’objet direct.

Je mange un succulent repas.

Le complément d’objet construit directement avec le verbe, donc sans l’aide d’une préposition, est appelé « complément d’objet direct (C.O.D.) ». Le verbe lui-même est appelé « verbe transitif direct ».

J’aime l’eau.

Pour trouver le C.O.D., on pose la question, en partant du sujet, quoi ? ou qui ?

J’aime à vous croire.

Devant un infinitif C.O.D., on peut parfois trouver une préposition vide (à, de).

Voici l’heure de la vérité.

Les présentatifs « voici » et « voilà » sont suivis d’un C.O.D.

Une main désigne le vrai coupable.

Analyse :  « le vrai coupable » = groupe du C.O.D. dont le centre est « coupable ».

coupable : nom commun – masculin singulier –  centre du groupe C.O.D. du verbe « désigne ».

3. Le complément d’objet indirect.

La nuit succède au jour.

Le complément d’objet construit indirectement avec le verbe, donc avec l’aide d’une préposition (à/de), est appelé « complément d’objet indirect (C.O.I.) ». Le verbe lui-même est appelé « verbe transitif indirect ».

Il songe à son malheur.

Pour trouver le C.O.I., on pose la question, en partant du sujet, à quoi ? à qui ? de quoi ? de qui ?.

Je me souviens de mes jeunes années.

Voici quelques verbes transitifs indirects : nuire à, ressembler à, plaire à, penser à, songer à, profiter de, douter de, hériter de, se méfier de, se souvenir de, se repentir de….

L’enfant parlait de son voyage scolaire.

Analyse : « de son voyage scolaire » = groupe du C.O.I. dont le centre est « voyage ».

voyage : nom commun – masculin singulier – centre du groupe C.O.I. du verbe « parlait ».

4. Le complément d’attribution.

Le professeur donne une récompense à Paul.

Le mot « Paul » désigne la personne à laquelle on attribue l’objet (récompense). C’est donc un complément d’attribution.

Le professeur retire des points à Jean.

Le mot « Jean » désigne la personne à laquelle on enlève l’objet (points). C’est donc un complément d’attribution.

Je donne du pain aux animaux.

Le complément d’attribution désigne l’être à l’avantage ou au détriment duquel se fait l’action. Par sa forme, il ressemble au C.O.I.  (rattachement au verbe par une préposition.

Elle offrait à manger aux pauvres.

Voici quelques verbes pouvant se construire avec un C.O.D. et un complément d’attribution : attribuer, donner, offrir, céder, prêter, souhaiter, dire, rendre, distribuer, enlever, ôter, prendre, voler, retirer, arracher, couper…

5. Quelle est la nature d’un complément d’objet ?

Le directeur donne de nouvelles consignes.

Un nom.

Il les donne à l’ensemble du personnel.

Un pronom.

Cela donne à réfléchir.

Un infinitif.

Je sais que tu viendras demain.

Une proposition introduite par la conjonction de subordination « que ».

Je me demande pourquoi il vient demain.

Une proposition introduite par un mot interrogatif : si, combien, pourquoi, comment, quand, quel…

J’écoutais ronfler les chiens !

Une proposition infinitive.

 

Exercice : D’après les emplois, dites si les verbes sont transitifs directs, indirects ou intransitifs.





Intermédiaire Tweeter Partager
Exercice de français "Compléments d'objet - cours" créé par mariebru avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de mariebru]
Voir les statistiques de réussite de ce test de français

Merci de vous connecter au club pour sauvegarder votre résultat.


Les trois petits passaient la tête, ouvraient le bec tout grand. (Th. Gautier).
La gifle attendue, la gifle inévitable claqua ! (H. Bazin).
Je profite de ces derniers jours de vacances.
Le policier lui donnait des explications que l'automobiliste ne comprenait pas.
On m'attribue des intentions que je n'ai pas !
Je pensais à toutes ces bonnes choses qui m'attendaient à la maison.









Fin de l'exercice de français "Compléments d'objet - cours"
Un exercice de français gratuit pour apprendre le français ou se perfectionner. (tags: grammaire )
Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices de français sur le même thème : Grammaire


(copyright http://www.francaisfacile.com Tous droits réservés)-Reproduction et traduction interdites sur tout support.