Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Version/ traduction étrange

    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Version/ traduction étrange
    Message de cobrastars posté le 27-10-2013 à 11:23:23 (S | E | F)
    Bonjour à tous,
    j'ai une version assez compliquée à faire et ce que j'ai traduit pour le moment est un peu..étrange voire complètement incohérent,qu'en pensez-vous ?

    The subject of bereavement is one that has often been treated powerfully by poets, who have run the whole gamut of the emotions while laying bare for us the agony of those who have lost parents, wives, children, gazelles, money, fame, dogs, cats, doves, sweet- hearts, horses, and even collar studs. But no poet has yet treated of the most poignant bereavement of all--that of the man halfway through a detective story who finds himself at bedtime without the book.
    Cyril did not care to think of the night that lay before him. Already his brain was lashing itself from side to side like a wounded snake as it sought for some explanation of Inspector Mould's strange behavior. Horatio Slingsby was an author who could be relied on to keep faith with his public. He was not the sort of man to fob the reader off in the next chapter with the statement that what had made Inspector Mould look horrified was the fact that he had suddenly remembered that he had forgotten all about the letter his wife had given him to post. If looking through cellar doors disturbed a Slingsby detective, it was because a dismembered corpse lay there, or at leasta severed hand.

    Voici ma traduction:
    le thème du deuil est celui qui a souvent été traité avec force par les poètes, qui ont parcouru toute la gamme des émotions tout en dévoilant pour nous ( en nous dévoilant ?) la douleur atroce/ l'agonie de ceux qui ont perdu parents, femmes, enfants, gazelles, argent, gloire, chiens, chats colombes, petit ami, chevaux et même des boutons de col.
    mais aucun poète n'a encore traité du deuil le plus poignant de tous - celui de l'homme en plein milieu d'un roman policier qui se trouve à l'heure du coucher/ au moment d'aller dormir sans le livre.
    Cyril ne se souciait pas ( de penser ?) à la nuit qui se présentait devant lui. Son cerveau se fouettait déjà d'un coté à l'autre/ d part en part comme un serpent bléssé alors qu'il cherchait quelques explications sur le comportement étrange de l'inspecteur Mould.
    Horacio Slingsby était un auteur sur qui on pouvait compter pour garder la foi dans son public (???). Il n'était pas le genre d'homme à se débarasser d'un lecteur dans le chapitre suivant à l'aide d'une déclaration..

    Je me suis arrêtée là pour l'instant.
    Je suis en études supérieures et j'aurais bien besoin d'un peu d'aide..
    Merci d'avance pour vos conseils.

    -------------------
    Modifié par cobrastars le 27-10-2013 11:32

    -------------------
    Modifié par lucile83 le 27-10-2013 12:12


    Réponse: Version/ traduction étrange de simplicius, postée le 27-10-2013 à 11:52:46 (S | E)
    Bonjour Cobrastars,
    Ce n'est pas si mal pour un début, je suppose que la métaphore serpentine doit vous parler !
    Voici déjà quelques remarques en vert sur ce que vous avez écrit, essayez de continuer jusqu'au bout.

    le thème du deuil est celui qui a souvent été traité plutôt : est un de ceux qui avec force par les poètes, qui ont parcouru toute la gamme des émotions tout en dévoilant pour nous "en nous dévoilant" permet d'avoir une phrase plus simple la douleur atroce/ l'agonie mieux peut-être : les affres de ceux qui ont perdu parents, femmes, enfants, gazelles, argent, gloire, chiens, chats colombes, petit ami, chevaux et même des boutons de col.
    mais majuscule aucun poète n'a encore traité du deuil le plus poignant de tous - celui de l'homme en plein milieu d'un roman policier qui se trouve à l'heure du coucher/ au moment d'aller dormir sans le ou sans son livre.
    Cyril ne se souciait pas ( de penser ? à utilisez plutôt oser et imaginer la nuit qui se présentait devant lui ( je suggère de reformuler avec attendre). Son cerveau se fouettait déjà d'un coté à l'autre/ d part en part comme un serpent bléssé Là c'est dur, il y a l'idée de s'agiter, se débattre en fouettant l'air, essayez de faire mieux, Cobrastars
    alors qu'il cherchait quelques explications c'est au singulier, some doit être traduit autrement sur le comportement étrange de l'inspecteur Mould.
    Horacio Slingsby était un auteur sur qui on pouvait compter pour garder la foi dans son public (???) ici l'idée est que le public peut lui faire confiance, qu'il tient ses promesses... rééssayez. Il n'était pas le genre d'homme à se débarasser d'un lecteur dans le chapitre suivant à l'aide d'une déclaration..

    Encore un effort, bon courage !
    Cheers, S



    Réponse: Version/ traduction étrange de simplicius, postée le 27-10-2013 à 17:10:46 (S | E)
    Hi,

    C'est déjà bien mieux ; encore un peu de vert. Après le serpent, c'est la nuit de l'iguane (odon)...

    Le thème du deuil est un de ceux qui a souvent été traité avec force il faut mettre ça au pluriel, ont été traités par les poètes qui ont parcouru toute la gamme des émotions tout tout n'est pas nécessaire en nous dévoilant les affres de ceux qui ont perdu parents, femmes, enfants, gazelles, argent, gloire, chiens, chats, colombes, petit ami, chevaux et même boutons de col. Mais aucun poète n'a encore traité du deuil le plus poignant de tous, celui de l'homme en plein milieu d'un roman policier qui se trouve à l'heure du coucher sans son livre. Cyril n'osait pas penser à la nuit qui se présentait devant lui ou, plus simple : qui l'attendait. Son cerveau s'agitait déjà de toute part comme un serpent blessé [pas mal du tout, un peu dommage de perdre l'image du fouet mais c'est difficile de tout garder] alors qu'il cherchait une explication sur le pas la bonne préposition comportement étrange de l'inspecteur Mould.
    Horacio Slingsby était un auteur en qui son public pouvait avoir confiance.
    C'est l'idée générale mais il faut être plus précis. Je propose quelque chose comme :
    Horacio Slingsby était un auteur sur qui on pouvait compter pour ne pas trahir la confiance de son public.


    Il n'était pas le genre d'homme à se débarasser d'un lecteur dans le au chapitre suivant à l'aide d'une déclaration ce qui avait rendu l'inspecteur Mould horrifié, le fait était qu'il avait tout oublié concernant la lettre que sa femme lui avait donné à poster ( demandé de poster ?).
    Ca n'a pas trop de sens. L'idée est : ... chapitre suivant en déclarant que ce qui avait horrifié l'inspecteur Mould était la prise de conscience soudaine qu'il avait oublié de poster la lettre que sa femme lui avait confiée.

    Si regardé infinitif à travers les portes de la cave avait troublé/perturbé le détective Slingsby, c'était parce qu'un corps démembré gisait là, ou au moins une main coupée.
    Non, on peut faire mieux. Si un coup d'oeil à tavers la porte de la cave avait bouleversé...

    Un doux plutôt faible ici gémissement , comme venant de quelque chose dans la tourmente, Non, torment = souffrance extrême, torture échappa à Cyril. Que faire ? Que faire ? Même un sbstitut orthographe de fortune pour le "poison dans la soupe" était hors de portée/ inaccessible/ impossible à atteindre...
    Strychnine in the soup est le titre du roman, il pourrait être traduit par
    'De la mort aux rats dans la soupe'. hors de portée convient.


    Et soudain comme une en réponse à la question, vient temps ! la solution. Electrisé/galvanisé il vit la sortie. sortie ne convient pas, issue plutôt
    l'heure était maintenant déjà bien avancée. A cette heure ci, lady bassett devait surement être endormie. "POISON DANS LA SOUPE" (???) se trouverait sur la table de chevet à coté de son lit. Tout ce qu'il y avait à faire était de se glisser à l'intérieur et s'en emparer. Il n'hésita pas très longtempspas plus longtemps, pas davantage. Enfilant une robe de chambre, il quitta sa chambre et se précipita/courut dans le couloir le long du chemin. L'endroit était plongé dans l'obscurité/ la pénombre, mais cela ne l'a pas dissuadé/découragé. mettre un passé simpleIl savait où la table de chevet était se trouvait, et fit pour cela des pas de loup (??).
    make for = se diriger vers
    De la façon dont Cyril Mulliner s'avança vers la table de chevet, il y en a beaucoup qui aurait rappelé Lady bassett, si elle avait été un témoin oculaire des furtives allers et venues/ rôdes du plus petit Iganodon traquant/poursuivant ses proies.
    Vous n'avez pas compris cette phrase. Dans la manière dont Cyril se déplace, il y a beaucoup de choses qui auraient rappelé à Lady Basset la manière de rôder (les déplacements furtifs ...) du Petit Iguanodon ... à vous de compléter.

    Pour le dernière phrase je n'ai plus la place !
    A vous ! Simplicius



    Réponse: Version/ traduction étrange de cobrastars, postée le 27-10-2013 à 17:55:36 (S | E)
    Je reformule dès maintenant. je vous remercie de votre aide précieuse,de votre temps et je vous remercie également de la rapidité avec laquelle vous m'avez répondu Merci encore !!




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.