Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction 6

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction 6
    Message de patricien posté le 07-11-2017 à 11:33:03 (S | E | F)
    Bonjour tous les membres dans le forum francaisfacile
    je viens de faire cet article et je souhaite que quelqu'un puisse m'aider à le corriger
    Merci d'avance!

    Sujet : Faut-il surveiller nos adolescents sur les réseaux sociaux?

    Accompagnant le développement très vite d'Internet, les réseaux sociaux sont de plus en plus important en général aux individus et en particulier aux adolescents. C'est très facile à voir qu'un grand nombre de adolescents les utilisent pour se faire de nouveaux amis, envoyer des messages, montrer leur status ou partager leur idée avec d'autres usagers, etc. Néanmoins, les réseaux sociaux se montrent eux-même des points défavorables aux adolescents. Devient "chaud" plus que jamais alors la question posée "Faut-il surveiller nos adolescents sur les réseaux sociaux?". Ainsi, il vaut mieux analyser ce problème sous tous ses aspects.

    En parallèle des avantages ci-dessus que les réseaux sociaux apportent aux adoslescents, ils implicitent eux-mêmes aussi des risques dangereux pour la vie privée des adolescents. Concrètement, quelqu'un avec des buts mauvais, voire illégals se fait passer pour leur ami ou fait de leur nouveau ami afin de voler leur information privée, de faire harcèlement sexuel via des sextos, plus de gravement il fait une rançon avec ce qu'il tire du profil des adolescents sur les réseaux sociaux. Ainsi, cela ne dit rien d'autre qu'il est nécessaire à avoir des solutions en vue de leur protéger contre des dangers des réseaux sociaux

    Idéalement, il faut le surveiller. En practique, c'est un peu plus compliqué, car nos adoslescents ont la conscience et l'intélligence pour s'échapper de la surveillance. Si nous obligeons nos adolescents à prendre des règles rigides, nous risquerons de recevoir des réactions indésirables. Il faut alors avoir le calme de la part des parents. Nous pouvons prendre le temps pour parler avec nos adolescents, leur discuter et leur faire savoir des risques dangereux que les réseaux sociaux leur apportent. De plus, il faut essayer de devenir le personne à laquelle nos adoslescents peuvent confier des secrets, partager toutes les chose dans leur vie. Par ailleurs, nous apprenons à nos adolescents les manières dont ils peuvent utiliser pour éviter ou faire face aux dangers des réseaux sociaux.

    Bref, n'importe quel réseau social a ses effets positifs et négatifs à la vie des adolescents. Alors, nous souhaitons toujours que nos adoslescents puissent éviter maximalement des choses dangereux quand ils naviguent sur l'Internet , en particulier sur les réseaux sociaux. C'est tout ce que cet article veut envoyer aux lecteurs.


    -------------------
    Modifié par patricien le 07-11-2017 11:33




    Réponse : Correction 6 de catchmybreath, postée le 07-11-2017 à 21:53:27 (S | E)

    no problem i will help you, i will write your mistakes in blue 



    Sujet : Faut-il surveiller nos adolescents sur les réseaux sociaux?

    Accompagnant le développement très vite d'Internet, les réseaux sociaux sont de plus en plus importants en général aux individus et en particulier aux adolescents. Nous voyons facilement (it's better there) qu'un grand nombre d'adolescents les utilisent pour se faire de nouveaux amis, envoyer des messages, montrer leurs status ou partager leur idée avec d'autres usagers, etc. Néanmoins, les réseaux sociaux ( no "se" there) montrent eux-même des points défavorables aux adolescents. Ils deviennent plus que jamais dangereux ( devient chaud is not very good...) alors la question se pose  "Faut-il surveiller nos adolescents sur les réseaux sociaux?". Ainsi, il vaut mieux analyser ce problème sous tous ses aspects. 

    En parallèle des avantages ci-dessus que les réseaux sociaux apportent aux adoslescents, ils implicitent eux-mêmes aussi des risques dangereux pour la vie privée des adolescents (or "de ces derniers" for don't repeat adolescents). Concrètement, quelqu'un avec des buts mauvais, voire illégaux ( singulier illégal pluriel illégaux) se fait passer pour leur ami ou fait de leur nouveau ami afin de voler leur information privée, de faire du harcèlement sexuel via des sextos, plus (no de) gravement demander une rançon avec ce qu'il tire du profil des adolescents sur les réseaux sociaux. Ainsi, cela ne dit rien d'autre (cela veut dire ?) qu'il est nécessaire d'avoir des solutions en vue de les protéger contre les dangers des réseaux sociaux

    Idéalement, il faut les surveiller. En practique, c'est un peu plus compliqué, car nos adoslescents ont la conscience et l'intelligence pour s'échapper de la surveillance. Si nous obligeons nos adolescents à prendre des règles rigides, nous risquerons de recevoir des réactions indésirables. Il faut alors avoir le calme de la part des parents. Nous pouvons prendre le temps de parler avec nos adolescents, discuter or leur parler but no leur discuter et leur faire savoir (you can use leur faireprendre conscience is very good here = gave awareness ) des risques dangereux que les réseaux sociaux leur apportent. De plus, il faut essayer de devenir lpersonne à laquelle nos adoslescents peuvent confier des secrets, partager toutes les chose dans leur vie. Par ailleurs, nous apprenons à nos adolescents les manières qu'ils peuvent utiliser pour éviter ou faire face aux dangers des réseaux sociaux. 



    Bref ( bref is a familiar word, use "pour finir "or "enfin") , n'importe quel réseau social à ses effets positifs et négatifs à la vie des adolescents. Alors, nous souhaitons toujours que nos adoslescents puissent éviter au maximum des choses dangereuses quand ils naviguent sur l'Internet , en particulier sur les réseaux sociaux. C'est tout ce que cet article veut envoyer aux lecteurs.


    very good job ! few mistakes and your text is very good ( organized !



    -------------------
    Modifié par webmaster le 08-11-2017 20:58

    -------------------
    Modifié par webmaster le 08-11-2017 21:21

    -------------------
    Modifié par webmaster le 08-11-2017 21:22

    -------------------
    Modifié par webmaster le 08-11-2017 21:22



    Réponse : Correction 6 de jij33, postée le 08-11-2017 à 10:24:16 (S | E)
    Bonjour catchmybreath
    D'une part, sur ce forum, tous les membres doivent s'exprimer uniquement en fançais : l'anglais convient au forum d'anglais et non à celui de français. D'autre part, lorsque nous aidons un membre à corriger un texte, nous indiquons les erreurs et les moyens de les rectifier, sans écrire nous-mêmes la bonne formulation : recopier ce qui est proposé par une tierce personne n'a aucune vertu pédagogique. On apprend de ses erreurs à condition de les corriger soi-même.
    Vous constaterez en outre que l'utilisation de la couleur rouge, peut-être un peu trop professorale et pouvant rappeler quelques souvenirs désagréables à certains, n'est pas de mise ici.
    Enfin, si vous décidez d'aider, évitez de laisser un nombre trop important de fautes d'orthographe ("status" pour n'en citer qu'une).
    Merci d'en tenir compte à l'avenir.



    Réponse : Correction 6 de catchmybreath, postée le 08-11-2017 à 12:55:59 (S | E)
    Excusez moi je voulais juste aider quelqu’un.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.