Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction un texte sur les enfants

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction un texte sur les enfants
    Message de anasdarai posté le 09-05-2018 à 00:40:24 (S | E | F)

    bonjour,


    J'ai aimé cette question, j'essayé d'écrire sur le sujet.


    J'espère que vous m'aider à corriger et merci beaucoup.


    La question :
    Avoir un enfant, est-ce une condition essentielle à la réalisation de soi?


    Mon texte :
    ----Les enfants sont de très mignons créatures aimés par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories : d'un côté il y a ceux qui croient que avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source des problèmes et la souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?


    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources des problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli par les gens, seulement si il a laissé quelque chose important tel que la science ou son fils, et ce dernier qui dans la plupart des temps représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un novel âge. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourritures ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasser la trame normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela montre beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.


    ----En guise de conclusion, on peut dire que avoir un enfant et la réalisation de soi un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du Père.


     


     




    Réponse : Correction un texte sur les enfants de marie21, postée le 09-05-2018 à 15:05:27 (S | E)
    Bonjour.
    Je vais essayer de vous aider du mieux que je peux, sachez cependant que mon français n'est pas parfait. Par contre, si il y a une chose que je sais bien faire apparemment, c'est attirer les meilleurs correcteurs du site pour qu'ils rattrapent mes erreurs de correction. Je plaisante (pour cette dernière phrase uniquement).

    "bonjour,


    J'ai aimé cette question, j'essayé(conjugaison à revoir: voulez-vous écrire au présent ou au passé? "Essayé" est un participe passé, il doit être précédé d'un auxiliaire) d'écrire sur le sujet.


    J'espère que vous m'aider(conjugaison à revoir) à corriger et merci beaucoup(dans ce cas-là, il vaut mieux dire "merci d'avance", car pour le moment personne n'a répondu).


    La question :
    Avoir un enfant, est-ce une condition essentielle à la réalisation de soi?


    Mon texte :
    ----Les enfants sont de très mignons(accorder mignons avec créatures) créatures aimés par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories : d'un côté il y a ceux qui croient que avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source des problèmes et la souffrance(comme il y a la souffrance psychologique et la souffrance physique, il faut mettre ce mot au pluriel) psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?


    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources des problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli par les gens, seulement(ici, seulement peut avoir plusieurs sens. Il vaut mieux le remplacer par un autre mot pour que le texte soit plus compréhensible) si il a laissé quelque chose important tel que la science ou son fils, et ce dernier qui dans la plupart des temps représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un novel(orthographe à revoir) âge. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourritures(pluriel inutile) ou(ça fait 2 "ou" à la suite, évitez les répétitions) sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasser la trame normale(pouvez-vous préciser ce que vous voulez dire par "dépasser la trame normale"? Je ne comprends pas.) pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela montre beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.


    ----En guise de conclusion, on peut dire que avoir un enfant et la réalisation de soi un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du Père."

    Voilà!
    Je n'ai pas osé indiquer tout ce qui me semblait louche de peur de vous induire en erreur ou de vous faire faire un copié-collé, ce qui n'est pas le but de ce forum. J'espère néanmoins vous avoir apporté un peu d'aide.



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de marie21, postée le 09-05-2018 à 15:08:39 (S | E)
    Je ne savais pas que j'étais aimée par tout le monde et que j'étais une fleur de la vie...
    A moins qu'à mon âge, on ne me considère plus vraiment comme une enfant?
    Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord: je peux tout à fait être source de problèmes pour mon entourage.
    Ne prenez pas ce message au sérieux, je ne fais que plaisanter.

    Modification après le message de josefa66. Merci pour la remarque

    -------------------
    Modifié par marie21 le 09-05-2018 15:09



    -------------------
    Modifié par marie21 le 09-05-2018 16:42





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de bernard02, postée le 09-05-2018 à 15:38:51 (S | E)
    Bonjour anasdarai.

    En complément aux indications de marie21, j'ajoute ceci :

    "bonjour, J'ai aimé cette question". Il faut une majuscule à "Bonjour", mais il n'en faut pas juste après une virgule (la majuscule est à remplacer par une minuscule ou il faut mettre un signe de ponctuation compatible avec la majuscule qui suit).


    "Avoir un enfant, est-ce une condition essentielle à la réalisation de soi?". Il faut mettre une espace devant tous les signes de double ponctuation en français, donc avant les points d'interrogation (pour rappel : les " sont considérés comme des guillemets anglo-saxons, ils échappent donc à la règle générale).


    "----En guise de conclusion, on peut dire que avoir un enfant et la réalisation de soi un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du Père.". Cette phrase est à reformuler complètement, car elle n'est pas vraiment compréhensible.

    Bon courage.




    Réponse : Correction un texte sur les enfants de josefa66, postée le 09-05-2018 à 16:08:02 (S | E)

    Par contre, je ne suis pas tout à fait d'accord: je peut tout à fait être source de problèmes pour mon entourage.





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de gerondif, postée le 09-05-2018 à 18:05:45 (S | E)
    Bonjour, anasdarai
    Je me demande si vous ne confondez pas "l'homme" au sens d'être humain peuplant la planète et "l'homme", être masculin dans une société patriarcale.
    Vous dites que "l'homme" sera oublié sur terre sauf s'il laisse sa trace sous forme d'une avancée ou invention scientifique ou d'un fils. Oui, mais pourquoi pas une fille ? Il y a bien dans votre pays des femmes médecins, professeurs, chercheurs, avocates et aussi mères de familles ou juste elles-mêmes.... Je suppose que les filles aussi ont accès à la science et que ce n'est pas un domaine réservé aux hommes. Au départ 100% des être humains sont nés d'une femme, et on ne peut pas les cantonner qu'à ce rôle.

    De même, vous parlez de "la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils." Oui, mais pourquoi les sexes sont-ils séparés, pourquoi le père ne pourrait-il pas s'intéresser à sa fille et vice-versa ?

    On voit des reportages terrifiants sur des sociétés ou les filles sont soit promises à la non-naissance, soit déconsidérées.

    Erreurs en bleu.
    J'ai aimé cette question, (= ce sujet m'a interpelé, intéressé, a retenu mon attention) j'essayé(à conjuguer au présent) d'écrire sur le sujet.

    J'espère que vous m'aider(à mettre au futur) à corriger et(inutile) merci beaucoup.

    La question :
    Avoir un enfant, est-ce (est-il sans virgule devant) une condition essentielle à la réalisation de soi?

    Mon texte :
    ----Les enfants sont de très mignons créatures aimés(mettez très mignons derrière créatures et accordez le avec le féminin pluriel de créatures. Accordez aussi aimés) par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories : d'un côté il y a ceux qui croient que(élidez devant le a de avoir) avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source des(de, c'est général)) problèmes et la(de) souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?

    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources des(de) problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli (par les gens), seulement(vous confondez avec sauf si) si(élidez) il a laissé quelque chose d'important tel que la science ou son fils, et (manque un verbe être ici) ce dernier qui dans la plupart des temps (vous mélangez la plupart du temps et dans la plupart des cas)représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un novel âge.(ce n'est pas clair, vous voulez sans doute parler de prolongement de la vie par les accomplissements scientifiques ou la descendance) Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourritures(singulier) ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasser(à conjuguer au présent voix active) la trame normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela montre(vous confondez montrer et se voir ou être démontré) beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.

    ----En guise de conclusion, on peut dire que (élidez) avoir un enfant et la réalisation de soi (manque un verbe)un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du Père. (Pourquoi cette majuscule et que voulez-vous dire ? Qui est ce Père ? Dieu ou le mari ? Ou voulez-vous dire que la femme ne peut avoir d'enfant que sur décision de son mari ?)




    Réponse : Correction un texte sur les enfants de jij33, postée le 09-05-2018 à 19:58:03 (S | E)
    Mille , Gerondif !
    Je me suis retenue d'intervenir pour attirer l'attention sur tous ces clichés machistes et m'insurger contre eux, vous vous en doutez ! Vous êtes un homme et vous l'avez fait : cela a d'autant plus de poids et grâces vous en soient rendues.



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 09-05-2018 à 20:19:16 (S | E)

    Merci à tous pour votre aide.


    Je me demande si vous ne confondez pas "l'homme" au sens d'être humain peuplant la planète et "l'homme", être masculin dans une société patriarcale.
    ==>Je veux dire par le mot "l'homme" les deux genres masculin et féminin.


    Vous dites que "l'homme" sera oublié sur terre sauf s'il laisse sa trace sous forme d'une avancée ou invention scientifique ou d'un fils. Oui, mais pourquoi pas une fille ? Il y a bien dans votre pays des femmes médecins, professeurs, chercheurs, avocates et aussi mères de familles ou juste elles-mêmes.... Je suppose que les filles aussi ont accès à la science et que ce n'est pas un domaine réservé aux hommes. Au départ 100% des être humains sont nés d'une femme, et on ne peut pas les cantonner qu'à ce rôle.
    ==> Est-ce vrai si je mets le mot "enfant"?


     


    Ce sujet m'a interpelé, j'essaie d'écrire sur le sujet.
    J'espère que vous m'aiderai à corriger merci beaucoup.


    La question :
    Avoir un enfant est-ce une condition essentielle à la réalisation de soi?


    Mon texte : 


    Pouvez-vous m'expliquer le sens du mot "élidez".
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories : d'un côté il y a ceux qui croient que (élidez) avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?


    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli par les gens, sauf si (élidez) il a laissé quelque chose d'important tel que la science ou son enfant, et est ce dernier qui dans la plupart des cas représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un nouvel âge. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasse la trame normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.


    ----En guise de conclusion, on peut dire que (élidez) avoir un enfant et la réalisation de soi est un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du parents. (Je veux dire que dans le cas des parents d'infertilité. Nous ne pouvons pas dire qu'ils sont des échecs. )


    Merci beaucoup pour votre travail.





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 09-05-2018 à 20:25:32 (S | E)
    De même, vous parlez de "la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils." Oui, mais pourquoi les sexes sont-ils séparés, pourquoi le père ne pourrait-il pas s'intéresser à sa fille et vice-versa ?
    ==> Je veux dire que la mère communique mieux avec sa fille que le père et le père communique mieux avec son fils que la mère



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 09-05-2018 à 23:00:50 (S | E)
    Bonsoir anasdarai

    Ce lien juste pour répondre à votre question sur le verbe 'élider', c'est-à-dire 'faire une élision ' ('Pouvez-vous m'expliquer le sens du mot "élidez') : Lien internet


    Une petite remarque : '... quand c'est en dehors de la volonté du(déterminant au pluriel car 'parents' est au pluriel) parents. (Je veux dire que dans le cas des parents d'infertilité(à remplacer par l'adjectif : 'infertiles').(pas de point, mais virgule : la phrase n'est pas terminée) Nnous ne pouvons pas dire qu'ils sont des échecs(à remplacer par : 'en situation d'échec').
    --Grâce aux remarques des précédents intervenants , nous comprenons maintenant que les deux parents sont concernés lorsqu'ils ne peuvent pas avoir d'enfant, car vous n'ignorez pas que le problème de stérilité peut toucher aussi bien l'homme que la femme.










    Réponse : Correction un texte sur les enfants de gerondif, postée le 09-05-2018 à 23:34:44 (S | E)
    Bonsoir

    Le hasard a voulu qu'aujourd'hui, mon épouse, née en 1942 dans un petit village de Moselle, me rappelle que son oncle s'était étonné qu'elle ait voulu partir à l'université après le baccalauréat, au début des années 60, et avait dit à son père : " Pourquoi part-elle faire des études ? Elle va se marier et avoir des gosses (des enfants)". La société a heureusement évolué depuis mais à l'époque, une femme ne pouvait avoir un emploi que sur autorisation de son mari. Bon ça aussi, ça a disparu.

    Ce sujet m'a interpelé, j'essaie d'écrire sur le sujet.
    J'espère que vous m'aiderai(le sujet est vous, pas je) à corriger(point) merci beaucoup.

    La question :
    Avoir un enfant est-ce(constitue-t-il) une condition essentielle à la réalisation de soi?

    Mon texte :

    Pouvez-vous m'expliquer le sens du mot "élidez".(le éléphant devient l'éléphant. La voiture que il a devient la voiture qu'il a)
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories (mal dit: ce sujet provoque deux types d'opinion) : d'un côté il y a ceux qui croient que (élidez) avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?

    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli par les gens,(inutile, à enlever) sauf si (élidez) il a laissé quelque chose d'important tel que la(à lui tout seul, il n'aura pas inventé LA science, il va laisser son empreinte dans le domaine scientifique) science ou son enfant(à mettre au pluriel, sinon on va vous croire en Chine où, à une certaine époque, l'enfant unique était la loi), et c'est ce dernier (donc à mettre au pluriel aussi) qui dans la plupart des cas représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un nouvel âge(ne veut rien dire, l'enfant représente un prolongement de son existence). Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasse la trame (drôle de mot pour qualifier des sentiments) normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.

    ----En guise de conclusion, on peut dire que (élidez) avoir un enfant et la réalisation de soi(pour se réaliser dans la vie) est un sujet très vaste(mettez un point ici et commencez une nouvelle phrase) et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux (maladroit), surtout quand c'est en dehors de la volonté du (pluriel)parents. (Je veux dire que dans le cas des parents d'infertilité. Nous ne pouvons pas dire qu'ils sont des échecs. )(alors dire "quand ça ne dépend pas des parents"; ou alors expliquer plus clairement qu'avoir des enfants ne dépend pas uniquement de la volonté des parents mais des lois et des aléas de la fertilité)




    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 09-05-2018 à 23:35:08 (S | E)

    Maintenant j'ai compris, élidez : fait une élision. Merci beaucoup pour votre travail


    Ma tentative:


    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet partage les opinions en deux catégories : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?


    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli par les gens, sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que la science ou son enfant, et est ce dernier qui dans la plupart des cas représente une image vivante de lui, ce qui lui donne un nouvel âge. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasse la trame normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.


    ----En guise de conclusion, on peut dire qu'avoir un enfant et la réalisation de soi est un sujet très vaste et personne ne peut savoir si c'est vrai ou faux, surtout quand c'est en dehors de la volonté du parents.


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 09-05-2018 à 23:37:18 (S | E)
    Je suis désolé, je n'ai pas vu votre dernière correction le 09-05-2018 à 23:34:44 .



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 11-05-2018 à 12:08:32 (S | E)

    Je m'excuse pour le retard dans la réponse.


    Merci beaucoup pour vos efforts.


    Le hasard a voulu qu'aujourd'hui, mon épouse, née en 1942 dans un petit village de Moselle, me rappelle que son oncle s'était étonné qu'elle ait voulu partir à l'université après le baccalauréat, au début des années 60, et avait dit à son père : " Pourquoi part-elle faire des études ? Elle va se marier et avoir des gosses (des enfants)". La société a heureusement évolué depuis mais à l'époque, une femme ne pouvait avoir un emploi que sur autorisation de son mari. Bon ça aussi, ça a disparu.
    ==> Les femmes, s'elles sont éduquées, auront un impact positif sur les enfants et la société, et l'inverse est également vrai. Les propriétaires de cette pensée ci-dessus ont peur de la concurrence et du défi.


    Ce sujet m'a interpelé, j'essaie d'écrire sur le sujet.
    J'espère que vous m'aiderez à corriger. merci beaucoup.


    La question :
    Avoir un enfant constitue-t-il une condition essentielle à la réalisation de soi?


    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion ( Pouvez-vous expliquer pourquoi nous ne l'avons pas mis dans le pluriel et merci) : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement faux pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que la découverte scientifique ou ses enfants, et cela sont ces derniers qui dans la plupart des cas représente une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est parfois dépasse le style normale pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----En guise de conclusion, on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est nécessaire ou secondaire, surtout quand ça ne dépend pas des parents.


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de gerondif, postée le 14-05-2018 à 12:56:50 (S | E)
    Bonjour
    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion ( Pouvez-vous expliquer pourquoi nous ne l'avons pas mis dans le pluriel et merci. Allez voir sous google en tapant "deux types de.. et vous verrez que dans certains cas, c'est au pluriel et dans d'autres au singulier par exemple dans "deux types de voiture", je suppose quand chacune des deux parties n'en produit qu'un type : dans votre texte, chacun n'a qu'une opinion, c'est d'ailleurs vous qui posez le problème ainsi, rien ne dit que dans la vraie vie, ces deux opinions ne puissent pas cohabiter chez une même personne) : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?

    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement faux (je ne suis pas sûr que faux soit le bon adjectif, 2+2 = 5 est faux, ok, mais toute opinion qui n'est pas la vôtre ou avec laquelle vous n'êtes pas d'accord n'est pas forcément fausse) pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel qu' la une découverte scientifique (restons modeste, cet "homme" n'aura pas à lui tout seul inventé LA science ou LA découverte scientifique comme concept) ou ses enfants, et cela(deux lettres en trop) sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représente (sujet pluriel)une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse (réduire la tendresse à un instinct humain est un peu triste quand même). Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants est(à supprimer, et placer correctement l'adverbe) parfois dépasse le style normale(mal dit, et style est masculin) pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----En guise de (pourquoi "en guise de" ? ce n'est pas une vraie conclusion ?) conclusion, on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est nécessaire ou secondaire(bizarrement dit, vous voulez dire personne ne sait si c'est vital pour la réalisation de soi d'avoir une descendance où si on peut vivre sans et se sentir utile ? Que pensez-vous alors de ceux que les américains appellent les dinc,(double income, no children, deux salaires, pas d'enfants, les gens qui privilégient leur carrière à la vie parentale ?) surtout quand ça ne dépend pas des parents(n'est pas clair non plus , voulez-vous dire, "surtout lorsque l'on sait qu'il se suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir ?".



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 15-05-2018 à 22:40:00 (S | E)

    bounjour professeur gerondif,


    Merci beaucoup pour votre aide.



    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique, ou ses enfants, cela sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants parfois dépasse le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----Et en fin (J'ai trouvé cette phrase sur Internet, et je pensais que c'était correct pour n'importe quel sujet; je suis faible en français, alors j'essaie d'appliquer une méthodologie prête), et je pensais que c'était correct pour n'importe quel sujet., on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est * ou * (Franchement, je ne sais pas quoi mettre ici) surtout lorsque l'on sait qu'il se suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de gerondif, postée le 15-05-2018 à 23:07:53 (S | E)
    Bonsoir
    Les enfants sont de créatures très mignonnes (alors effectivement soit on dit de très mignonnes créatures soit on dit des créatures très mignonnes. à chaque fois mon œil doit voir des à la place de de ) aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique, ou ses enfants, cela(ce) sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus matures (en français, on dirait peut-être "adultes", mature fait un peu anglais), responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants parfois (mettez l'adverbe derrière le verbe) dépasse le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voir(à conjuguer au présent) beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----Et enfin on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital* ou accessoire* (Franchement, je ne sais pas quoi mettre ici) surtout lorsque l'on sait qu'il se ( effectivement il faut lire ne à la place de ce, ça m'inquiète que je le fasse automatiquement) suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.

    -------------------
    Modifié par gerondif le 16-05-2018 10:20 2 erreurs corrigées suite au message d'Aliénor64, merci.





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 15-05-2018 à 23:23:36 (S | E)

    Bonsoir,
    Merci beaucoup pour vos efforts


    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de créatures très mignonnes aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique, ou ses enfants, ce sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus adultes, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants dépasse parfois le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voit beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----Et enfin on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire surtout lorsque l'on sait qu'il se suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 15-05-2018 à 23:39:33 (S | E)
    Bonsoir

    Sans vouloir m'imposer dans un travail presque abouti, je me contente de signaler deux erreurs, car malgré les dernières interventions, elles sont toujours là :

    Les enfants sont de créatures très mignonnes(à déplacer entre la préposition 'de' et 'créatures') aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    . Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire surtout lorsque l'on sait qu'il se(erreur : il faut la négation 'ne') suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.

    Bonne soirée



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 16-05-2018 à 00:56:43 (S | E)

    Bonsoir,
    Merci beaucoup pour votre travail Professeur gerondif et alienor64.



    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de très mignonnes créatures aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique, ou ses enfants, ce sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus adultes, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants dépasse parfois le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voit beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----Et enfin on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire surtout lorsque l'on sait qu'il se ne suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.


     


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 16-05-2018 à 03:51:17 (S | E)

    Bonjour anasdarai

    Dans cette phrase, une erreur subsiste :

    Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire(virgule) surtout lorsque l'on sait qu'il se(enlever : déjà signalé) ne suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.




    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 16-05-2018 à 10:49:02 (S | E)

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour votre travail Professeur.


     


    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de très mignonnes créatures aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre il y a d'autres personnes qui estiment que les enfants sont la source de problèmes et de souffrance psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique, ou ses enfants, ce sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus adultes, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants dépasse parfois le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voit beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et le père et son fils.
    ----Et enfin on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire, surtout lorsque l'on sait qu'il ne suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.


     





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 16-05-2018 à 23:47:22 (S | E)
    Bonsoir anasdarai

    Merci beaucoup pour votre travail Professeur. Euh... le professeur, ce n'est pas moi !

    J'espère que gerondif ne m'en voudra pas de continuer la correction de votre texte ; ce n'était pas mon intention première, je l'avais précisé hier.

    Les pronoms démonstratifs : Lien internet


    Ma tentative:
    ----Les enfants sont de très mignonnes créatures aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a ceux(incorrect : vous parlez 'd'opinion' et non de gens ou de personnes, donc : accord) partagée par ( ici, mettez le pronom démonstratif masculin pluriel : voir lien) qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, par contre(à remplacer par la locution complémentaire de : d'un côté) il y a d'autres personnes(enlever ; mettez un pronom démonstratif féminin (qui représente la seconde opinion) des personnes qui estiment que les enfants sont la(mieux : enlever) source de problèmes et de souffrance(vous citez deux sortes de souffrance, donc : accord) psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli(virgule) sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique,(pas de virgule) ou ses enfants,(pas de virgule mais point-virgule) ce sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus adultes, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants dépasse parfois le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voit beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et entre le père et son fils.
    ----Et enfin(autre expression pour éviter 'enfin' écrit un peu plus haut) on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital ou accessoire(ou 'secondaire'), surtout lorsque l'on sait qu'il ne suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.

    Bonne soirée






    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 17-05-2018 à 13:36:56 (S | E)

    Merci au professeur gerondif pour avoir corrigé le précédent.
    Merci beaucoup pour votre correction continue la professeure alienor64.


     


    Ma tentative:


    ----Les enfants sont de très mignonnes créatures aimées par tout le monde, et aussi les fleurs de la vie.
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté il y a partagée par ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, d'un autre côté il y a celle des personnes qui estiment que les enfants sont source de problèmes et de souffrances psychologique et physique.
    Alors, laquelle des deux opinions doit-on défendre ? Lequel des deux points de vue semble le plus raisonnable ?
    ----Personnellement, je pense que considérer les enfants comme des sources de problèmes est complètement injuste pour plusieurs raisons : tout d'abord, comme on le sait, la fin de tout homme est la mort et l'oubli, sauf s'il a laissé quelque chose d'important tel que son empreinte dans le domaine scientifique ou ses enfants ; ce sont ces derniers qui, dans la plupart des cas, représentent une image vivante de lui, ce qui prolonge son existence. Ensuite, les enfants rendent les parents plus adultes, responsables et encore plus productifs, car l'instinct humain ne permet pas au père et à la mère de laisser leurs enfants sans nourriture ou sécurité ou même tendresse dans certains cas. Enfin, la relation entre les parents et leurs enfants dépasse parfois le cadre normal pour devenir une relation d'amour, d'amitié et de fraternité, et cela se voit beaucoup dans la relation entre la mère et sa fille, et entre le père et son fils.
    ----En bref, on peut dire qu'avoir un enfant pour se réaliser dans la vie est un sujet très vaste. Personne ne peut savoir si c'est vital ou secondaire, surtout lorsque l'on sait qu'il ne suffit pas de vouloir des enfants pour en avoir.





    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 17-05-2018 à 22:44:06 (S | E)

    Bonsoir anasdarai

    Votre texte est presque parfait ; encore un petit effort !

    'Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté(virgule) il y a (ici, il manque un pronom démonstratif représentant 'l'opinion') partagée par ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, d'un autre côté(virgule) il y a celle des personnes qui estiment que les enfants sont source de problèmes et de souffrances psychologique et physique.'

    '.... et cela se voit beaucoup dans la relation entre la(mieux : déterminant indéfini) mère et sa fille, et entre le(même remarque) père et son fils.'

    Bonne soirée



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de anasdarai, postée le 18-05-2018 à 00:15:10 (S | E)
    Dans cette optique, ce sujet provoque deux types d'opinion : d'un côté, il y a celle partagée par ceux qui croient qu'avoir un enfant est une condition essentielle à la réalisation de soi, d'un autre côté, il y a celle des personnes qui estiment que les enfants sont source de problèmes et de souffrances psychologique et physique.
    .... et cela se voit beaucoup dans la relation entre une mère et sa fille, et entre un père et son fils.


    Merci beaucoup pour votre aide.



    Réponse : Correction un texte sur les enfants de alienor64, postée le 18-05-2018 à 11:20:14 (S | E)

    Bravo, anasdarai ! Votre texte est à présent tout à fait correct.

    Bonne continuation




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.