Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Texte à corriger + les articles

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Texte à corriger + les articles
    Message de rkhan posté le 31-05-2018 à 16:39:43 (S | E | F)
    Je vous prie de corriger mon texte. Merci beaucoup

    Histoire durant l'enfance

    Je me souviens très bien d’une soirée où ma famille était invitée au dîner organisée par le Roi d'une ville allemande, dans son palais.

    Ma jumelle et moi, nous devions avoir six ans. Vêtues de nos meilleures robes dentelées d’une blancheur éclatante, nous arrivâmes au grand palais. Au portail, les deux soldats, bien bâtis, armés d’un fusil nous lançaient un regard perçant qui m’effraya. Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. L’odeur des spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon. Ma sœur et moi, nous étions entourés d’adultes discutant de politique, de décor et d’autres sujets auxquels nous ne nous intéressions point. Le brouhaha des conversations nous étouffait.

    Nous décidâmes d’aller explorer l’édifice à l’insu de nos parents. Nous gravîmes les marches de l’escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. Ce labyrinthe abritait plus d’une centaine de chambres. Je m’arrêtai afin d’examiner un tableau accroché au mur. Il me semblait que les personnages de la peinture allaient sortir et m’attraper. Quelques secondes d’inattention et je perdis ma sœur. Je ne pouvais la voir nulle part.

    - Cristelle, Cristelle, tu m’entends ? Où es-tu ?, criai-je d’une voix timide et tremblotante.
    - Où était ma sœur ? Les soldats l’ont kidnappée ? Les hommes de la peinture l’ont avalée ?, me demandais-je pendant que mon cœur battait de plus en plus fort. Des larmes aux yeux, au moment où j’étais sur le point de solliciter mes parents, je remarquai un mouvement derrière le rideau d’une chambre entrouverte. En rassemblant tout le courage et en surmontant mon effroi, je soulevai le rideau. À ma grande stupéfaction et à mon soulagement, je découvris ma sœur accroupie qui jouait à cache-cache.

    Ce jour-là, je me jurai de ne jamais m’esquiver.

    -------------------
    Modifié par rkhan le 05-06-2018 09:29




    Réponse : Texte à corriger + les articles de gerondif, postée le 31-05-2018 à 18:25:29 (S | E)
    Bonjour
    erreurs en bleu
    Histoire durant l'enfance (met inutilement l'accent sur la durée, histoire d'enfance va suffire.)
    (l'usage du passé simple est très classique. utiliser ne ...point à la place de ne....pas est un peu suranné)

    Je me souviens très bien d’une soirée où ma famille était invitée au dîner organisée(diner est masculin) par le Roi d'une ville allemande, dans son palais.

    Ma jumelle et moi, nous devions avoir six ans. Vêtues ( si le narrateur est un être féminin, vêtues va pour les deux, et ça doit être le cas, vous portez des robes ! Si vous êtes un homme, alors le masculin l'emporte) de nos meilleures robes dentelées (vous voulez vraiment dire dentelées ou en dentelles (sans s, voir plus bas)) d’une blancheur éclatante, nous arrivâmes au grand palais. Au portail, les deux soldats, bien bâtis, armés d’un fusil(j'aurais mis les armes au pluriel), nous lançaient un regard perçant(soit vous mettez le verbe au passé simple et gardez un regard, soit vous mettez l'imparfait mais mettez alors regards au pluriel) qui m’effraya. Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. L’odeur des spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon. Ma sœur et moi, nous étions entourés d’adultes discutant de politique, de décor et d’autres sujets auxquels nous ne nous intéressions point(un peu daté). Le brouhaha des conversations nous étouffait.

    Nous décidâmes d’aller explorer l’édifice à l’insu de nos parents. Nous gravîmes les marches de l’escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. Ce labyrinthe abritait plus d’une centaine de chambres. Je m’arrêtai afin d’examiner un tableau accroché au mur. Il me semblait que les personnages de la peinture allaient sortir et m’attraper. Quelques secondes d’inattention et je perdis ma sœur. Je ne pouvais la voir nulle part. (fait penser à la structure anglaise I couldn't see her anywhere, mais là, le verbe pouvoir n'est pas utile, mettez directement voir à l'imparfait)

    - Cristelle, Cristelle, tu m’entends ?(Cristelle ou Christelle ?) Où es-tu ?, criai-je d’une voix timide et tremblotante.
    - Où était(si vous citez vos pensées au style direct, alors, il faut un présent) ma sœur ? Les soldats l’ont kidnappée (style familier volontaire ? sinon, faites une inversion avec ils)? Les hommes de la peinture l’ont avalée (idem) ?, me demandais-je pendant que mon cœur battait de plus en plus fort. Des larmes aux yeux, au moment où (fait un peu double emploi avec j'étais sur le point de : alors que j'étais sur le point de est synonyme de au moment ou j'allais.... )j’étais sur le point de solliciter (verbe un peu "administratif" par rapport aux parents) mes parents, je remarquai un mouvement derrière le rideau d’une chambre entrouverte. En rassemblant tout le(mettez un adjectif possessif) courage et en surmontant mon effroi, je soulevai le rideau. À ma grande stupéfaction et à mon soulagement, je découvris ma sœur accroupie qui jouait à cache-cache.

    Ce jour-là, je me jurai de ne (plus)jamais m’esquiver.



    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 31-05-2018 à 18:29:25 (S | E)
    beaucoup pour cette correction



    Réponse : Texte à corriger + les articles de jij33, postée le 01-06-2018 à 07:44:37 (S | E)
    Bonjour Rkhan
    Remercier, c'est bien, mais il vous faut aussi présenter votre texte corrigé, jusqu'à ce qu'il ne contienne plus d'erreurs. C'est ainsi que fonctionne ce forum.
    Une précision supplémentaire : ... de nos meilleures robes dentelées (vous voulez vraiment dire dentelées ou en dentelles ?) Une robe peut être en coton, en laine, en soie, en organdi, en dentelle (au singulier), en satin, en velours (ce mot prend un s au singulier), en crêpe, etc.



    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 02-06-2018 à 17:03:32 (S | E)
    Merci Jij33.

    La correction :
    Je me souviens très bien d’une soirée où ma famille était invitée au dîner organisé par le Roi de Jaipur, une ville indienne, dans son palais.

    Ma jumelle et moi, nous devions avoir six ans. Vêtues de nos meilleures robes en dentelle d’une blancheur éclatante, nous arrivâmes au grand palais. Au portail, les deux soldats, bien bâtis, armés d’un fusil nous lancèrent un regard perçant qui m’effraya. Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. L’odeur des spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon. Ma sœur et moi, nous étions entourées d’adultes discutant de politique, de décor et d’autres sujets auxquels nous ne nous intéressions point /pas(j'aime bien point, je peux l'utiliser si ce n'est pas incorrect. Le brouhaha des conversations nous étouffait.

    Nous décidâmes d’aller explorer l’édifice à l’insu de nos parents. Nous gravîmes les marches de l’escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. Ce labyrinthe abritait plus d’une centaine de chambres. Je m’arrêtai afin d’examiner un tableau accroché au mur. Il me semblait que les personnages de la peinture allaient sortir et m’attraper. Quelques secondes d’inattention et je perdis ma sœur. Je ne la voyais nulle part.

    - Sita, Sita, tu m’entends ? Où es-tu ?, criai-je d’une voix timide et tremblotante.
    - Où est ma sœur ? Les soldats l’ont-ils kidnappée ? Les hommes de la peinture l’ont-ils avalée ?, me demandais-je pendant que mon cœur battait de plus en plus fort. Des larmes aux yeux, au moment où j’étais sur le point de solliciter j’allais appeler mes parents, je remarquai un mouvement derrière le rideau d’une chambre entrouverte. En rassemblant tout mon courage et en surmontant mon effroi, je soulevai le rideau. À ma grande stupéfaction et à mon soulagement, je découvris ma sœur accroupie qui jouait à cache-cache.

    Ce jour-là, je me jurai de ne plus jamais m’esquiver.



    Réponse : Texte à corriger + les articles de gerondif, postée le 04-06-2018 à 11:04:28 (S | E)
    Bonjour
    Je me souviens très bien d’une (ou bien "de cette soirée" qui resitue plus précisément ce moment mémorable) soirée où ma famille était invitée au dîner organisé par le Roi de Jaipur, une ville indienne, dans son palais.

    Ma jumelle et moi, nous devions avoir six ans. Vêtues de nos meilleures robes en dentelle d’une blancheur éclatante (n'est pas faux mais ce rajout "d'une blancheur éclatante alourdit un peu, fait un peu "publicité dentifrice" ou impliquerait qu'on aurait lavé la dentelle avec la lessive adéquate..., j'aurais peut-être dit nos plus belles robes en dentelle blanche éclatante) nous arrivâmes au grand palais. Au portail, les deux soldats, bien bâtis (n'est pas faux mais on a l'impression de les jauger, de les juger, et parfois, cette expression physique peut avoir un sous-entendu sensuel, or, vous avez six ans, j'aurais dit "imposants / massifs / impressionnants, intimidants), armés d’un fusil nous lancèrent un regard perçant qui m’effraya. Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. L’odeur des spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon. Ma sœur et moi, nous étions entourées d’adultes discutant de politique, de décor (décoration?) et d’autres sujets auxquels nous ne nous intéressions point /pas(j'aime bien point, je peux l'utiliser si ce n'est pas incorrect. Non, ce n'est pas incorrect, vous pouvez le garder). Le brouhaha des conversations nous étouffait.

    Nous décidâmes d’aller explorer l’édifice à l’insu de nos parents. Nous gravîmes les marches de l’escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. Ce labyrinthe abritait plus d’une centaine de chambres. Je m’arrêtai afin d’examiner un tableau accroché au mur. Il me semblait que les personnages de la peinture allaient sortir et m’attraper. Quelques secondes d’inattention et je perdis ma sœur. Je ne la voyais nulle part.

    - Sita, Sita, tu m’entends ? Où es-tu ?, criai-je d’une voix timide et tremblotante.
    - Où est ma sœur ? Les soldats l’ont-ils kidnappée ? Les hommes de la peinture l’ont-ils avalée ?, me demandais-je pendant que (pendant que donne à mon avis une idée de durée alors que vous recherchez la simultanéité, il me semble que alors que ou tandis que passent mieux) mon cœur battait de plus en plus fort. Des larmes aux yeux, au moment où j’étais sur le point de solliciter(faisait double emploi) j’allais appeler mes parents, je remarquai un mouvement derrière le rideau d’une chambre entrouverte. En rassemblant tout mon courage et en surmontant mon effroi(fait aussi double emploi avec ce qui précède), je soulevai le rideau. À ma grande stupéfaction et à mon soulagement(idem), je découvris ma sœur accroupie qui jouait à cache-cache.

    Ce jour-là, je me jurai de ne plus jamais m’esquiver.



    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 04-06-2018 à 12:53:30 (S | E)
    Gerondif.

    Ma sœur et moi, nous étions entourées d’adultes discutant de politique, de décor (décoration?) et d’autres sujets auxquels nous ne nous intéressions pas :Quelle est la différence entre le décor et la décoration ? Moi, je veux dire on discutait de tout ce qui était dans le salon comme l'ameublement, le tapis, le lustré, etc.

    Les hommes de la peinture l’ont-ils avalée ?, me demandais-je pendant que (pendant que donne à mon avis une idée de durée alors que vous recherchez la simultanéité, il me semble que alors que ou tandis que passent mieux) mon cœur battait de plus en plus fort.
    Pendant que n'évoque pas la simultanéité ?Je pensais que "alors que, tandis que" sont utilisé quand il y a un élément d'opposition ?

    d'avance



    Réponse : Texte à corriger + les articles de jij33, postée le 04-06-2018 à 13:37:58 (S | E)
    Bonjour
    "Pendant que" exprime en effet la simultanéité : voir II A dans ce Lien internet
    "alors que" indique aussi la simultanéité (alors que nous observions le ciel par une nuit sans nuages, nous vîmes plusieurs étoiles filantes) et l'opposition ou l'incompatibilité entre deux idées ou deux faits (pourquoi chantes-tu sans cesse les louanges de ton ex-femme alors que c'est toi qui as demandé le divorce ?). De même, "tandis que" peut exprimer l'opposition et la simultanéité, mais cette dernière de façon moins prononcée que les précédentes locutions conjonctives : tu aimes le cinéma tandis que je préfère le théâtre (opposition) / tandis que nous nous dirigions péniblement vers le refuge, un orage violent éclata (simultanéité) / elle profite de faire ses courses tandis que ses enfants sont à l'école (simultanéité et opposition).
    À noter : pendant que, alors que et tandis que sont assez souvent interchangeables... mais pas toujours !




    Réponse : Texte à corriger + les articles de gerondif, postée le 04-06-2018 à 14:22:52 (S | E)
    Bonjour
    Si je vous dis:
    J'ai pris une douche pendant que mon épouse faisait la vaisselle, là, je n'ai rien à redire, c'est comme si vous preniez la phrase " mon épouse faisait la vaisselle", que vous dessiniez en dessous de ce segment-phrase une accolade qui englobe toute la phrase et qui représenterait "pendant que", et vous voyez que je fais cohabiter deux durées, et que je prends en compte la durée complète de la vaisselle.
    Dans votre phrase, vos questions et votre inquiétude grandissante provoquent cette accélération du rythme cardiaque et je trouve "pendant que" trop neutre comme lien, trop axé uniquement sur la simultanéité avec une action qui dure un certain temps, ce qu'exprime l'imparfait.

    - Où est ma sœur ? Les soldats l’ont-ils kidnappée ? Les hommes de la peinture l’ont-ils avalée ?, me demandais-je alors que / tandis que mon cœur battait de plus en plus fort.
    Alors que a le sens de "au moment où", "alors qu'au même moment", et on a plus l'idée d'un déclencheur, d'une action qui en provoque une autre.

    Pour essayer de le dire autrement, pendant que prend en compte toute l'action de la subordonnée alors que alors que ou tandis que relient les deux actions sans insister autant sur la seule durée.

    A mon oreille, pendant que ne convient pas bien, parce que ce qui compte le plus n'est pas la durée pendant laquelle votre cœur s'est emballé mais la relation de cause à effet.




    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 05-06-2018 à 08:33:35 (S | E)
    Jij33 et Gerondif
    Merci pour les exemples.



    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 05-06-2018 à 09:25:41 (S | E)
    Bonjour,

    Je suis un peu perdu en ce qui concerne l'utilisation des articles dans les phrases suivantes. Je vous prie de me dire quelles possibilités sont correctes.

    - Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. Est-ce que "un" sera correct ici ?

    - Une bonne odeur des ou de spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon. ou les deux sont corrects ?

    - Nous étions entourées d’ ou des adultes discutant de politique. ou les deux sont corrects ?

    - Nous gravîmes les marches de l’ oud'un escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. ou les deux sont corrects ?

    - Je remarquai un mouvement derrière leou un rideau d’une chambre entrouverte. ou les deux sont corrects ?

    Merci d'avance.

    Bonne journée

    -------------------
    Modifié par rkhan le 05-06-2018 13:26





    Réponse : Texte à corriger + les articles de gerondif, postée le 05-06-2018 à 12:07:26 (S | E)
    Bonjour
    Je suis un peu perdue (votre fiche vous décrit comme étant un homme, donc perdue avec un e de féminin me surprend....) en ce qui concerne l'utilisation des articles dans les phrases suivantes. Je vous prie de me dire quelles possibilités sont correctes.
    (je vous prie est employé dans les demandes officielles mais peut paraître un peu méprisant ou hautain quand on l'emploie envers un autre être humain lambda)

    - Quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous entrâmes dans le salon somptueux au milieu duquel pendait un lustre scintillant. Est-ce que "un" serait correct ici ? oui.

    - Une bonne odeur des ou de spécialités gastronomiques émanait des quatre coins du salon.
    une bonne odeur de pain, de viande, de spécialités.... Si c'est défini, la bonne odeur des spécialités

    - Nous étions entourées d’adultes discutant de politique. des = de +les, c'est défini : Nous étions entourés des adultes qui avaient participé à la conférence...

    - Nous gravîmes les marches de l'escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. (il est défini et il n'y en a qu'un) ou les deux sont corrects ?
    - Nous gravîmes les marches d'un escalier gigantesque de marbre qui tournait en spirale. (Si vous le découvrez pour la première fois)

    - Je remarquai un mouvement derrière le rideau d’une chambre entrouverte. C'est défini par le "d'une chambre", vous le voyez devant vous et vous le désignez, le montrez au lecteur d'une certaine façon.

    - Je remarquai un mouvement derrière un rideau dans une chambre entrouverte. le un indique que vous découvrez ce rideau à l'instant...





    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 05-06-2018 à 13:32:39 (S | E)
    Bonjour Gerondif,

    Merci.

    Nous étions entourés des adultes qui avaient participé à la conférence...- J'ai compris cette phrase. Mais dans la phrase "Nous étions entourées d’adultes discutant de politique "de= de+des" est correct ? ou les deux "de et des" sont corrects ?

    d'avance



    Réponse : Texte à corriger + les articles de shasha1994, postée le 05-06-2018 à 14:18:46 (S | E)
    Bonjour tout le monde, comment postuler de nouveaux textes dans ce site?j'ai des textes à corriger svp. Merci beaucoup pour vos réponses



    Réponse : Texte à corriger + les articles de gerondif, postée le 05-06-2018 à 14:27:08 (S | E)
    Bonjour
    Nous étions entourées des adultes discutant de politique. ne sera juste que si vous voulez dire:
    Nous étions entourées des adultes discutant de politique. Ceux qui discutaient de tourisme et de voyage étaient dans une autre pièce...
    Vous aurez défini deux groupes distincts.

    S'il n'y a pas ce choix de définition, Nous étions entourées des adultes discutant de politique sera faux.
    Nous étions entourées d’adultes discutant de politique. est général. le de est général, comme dans beaucoup de, un peu de, ou le de partitif.
    Je bois de l'eau et du vin.
    J'essaie de boire de l'eau peu salée; Ça reste général, je parle du produit, de la matière brute, l'eau.
    J'essaie de boire des eaux peu salées. Je les trie, le choisis mes marques...



    Réponse : Texte à corriger + les articles de rkhan, postée le 06-06-2018 à 08:57:17 (S | E)
    Bonjour,

    Gerondif . C'est plus clair.

    Bonne journée




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.