Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Écrit - bonheur partagé

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Écrit - bonheur partagé
    Message de lefuongthuy posté le 12-07-2018 à 09:27:13 (S | E | F)
    Bonjour,
    Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte ? Merci beaucoup.

    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà, j’étais avec un ami rendre visite à un endroit sympa. Sa première réaction devant cet endroit magnifique était de crier à haute voix, sans payer attention à ma présence : « Oh que c’est beau ! Il faut que j’amène Sophia ici (Sophie est sa petite amie) ! Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l’époque quand j’étais encore jeune, sans souci et nombriliste qui ne pense qu’à moi-même, je trouvais que c’était banal, sa réaction, qu’il était fou de sa copine et qu’il souffrait malade d’amour… Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que je comprenne pour quelle raison. Récemment, j’ai l’occasion de visiter beaucoup d’endroits magnifiques. Devant la vaste belle mer de couleur émeraude, devant les ranges de montagnes géantes enneigées, devant un champ de vignoble verdoyant à perte de vue, toute ma pensée est aux gens que j’aime. Je souhaite tellement qu’ils soient là avec moi pour qu’ils voient ce que je vois et pour profiter de ces belles expériences dans le monde avec moi. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j’aime. Voilà dix ans après, je me retrouve dans la même circonstance que celle de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l’époque je la trouvais banale mais pourtant elle est imprégnée profondément dans ma mémoire. C’est un si beau et partagé sentiment.


    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 12-07-2018 à 16:41:52 (S | E)
    Bonjour lefuongthuy

    Le complément du nom : Lien internet


    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà, j’ étais(autre verbe : 'aller' au plus-que-parfait)avec un ami rendre visite(autre verbe : on ne rend pas visite à un endroit ; on le visite, on le découvre, on y va, on s'y rend, mais on rend visite à une personne) à(enlever) un endroit sympa(autre adjectif ou autre formulation pour décrire cet endroit). Sa première réaction devant cet endroit magnifique était(autre temps : passé composé) de crier à haute voix(pléonasme ! Crier, c'est dire à haute voix) , sans payer(autre verbe : ce n'est pas la traduction française de 'to pay attention' ) attention à ma présence : « Oh (point d'exclamation) que c’est beau ! Il faut que j’amène Sophia ici (Sophie ('Sophie' ou 'Sophia' ?) est(imparfait) sa petite amie) ! Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l’époque(virgule) quand j’étais encore jeune, sans souci et(à remplacer par une virgule) nombriliste qui(à enlever ; mettez une conjonction de coordination suivie du verbe 'penser' au participe présent) ne pense qu’à moi-même, je trouvais que c'était banal (remplacez le pronom neutre par le pronom personnel sujet représentant 'la réaction' ; vous n'oublierez pas d'accorder l'adjectif qualificatif), sa réaction, qu’il était fou de sa copine et qu’il souffrait malade d'amour(incorrect : on souffre d'une maladie, on est malade... et on peut l'être d'amour !)… Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que je(ici, mettez un pronom personnel COI représentant 'sa réaction'(la préposition 'de' est importante pour trouver le pronom COI correct : sans que je comprenne la raison de sa réaction) comprenne pour quelle(enlever : mettez un déterminant défini) raison. Récemment, j’ai (autre temps : 'récemment' indique un passé récent, non un présent) l’occasion de visiter beaucoup d’endroits magnifiques. Devant la vaste belle( incorrect : à remplacer par un nom, 'immensité', précédé d'un déterminant défini) mer('mer' est maintenant complément du nom 'immensité' : le lien ci-dessus vous aidera à le construire correctement) de(enlever) couleur émeraude, devant les ranges(orthographe) de montagnes géantes enneigées, devant un champ de vignoble('vignoble' n'est pas le nom qui convient, un 'vignoble' étant un territoire planté de... à vous de trouver le mot !) verdoyant à perte de vue, toute ma pensée est(autre verbe : 'aller') aux gens que j’aime. Je souhaite(mieux : conditionnel) tellement qu’ils soient là avec moi pour qu’ils voient ce que je vois et pour(après 'pour' mettez une conjonction de subordination pour former la locution conjonctive qui introduit le but ; le verbe qui suit sera au subjonctif et à la 1ere personne du pluriel) profiter de ces belles expériences dans le monde avec moi(à remplacer par un adverbe qui signifie 'en commun/ les uns avec les autres/ l'un avec l'autre' : ne recopiez pas ces indications). Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j’aime. Voilà(enlever) dix ans après(à remplacer par le verbe 'passer' au passé composé),(remplacez la virgule par une conjonction de coordination) je me retrouve dans la même circonstance(autre mot pour indiquer un état) que celle de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l’époque je la trouvais banale (point-virgule) mais pourtant (virgule) elle est(mieux, autre verbe : 'rester') imprégnée(autre participe : 'ancrée') profondément(entre le verbe et le participe passé) dans ma mémoire. C’est un si beau et(ici, remettez l'adverbe d'intensité 'si') partagé sentiment.(enlevez ce point et remplacez-le par un point d'exclamation)

    Bonne correction



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 13-07-2018 à 10:02:26 (S | E)
    Bonjour alienor64,
    Voici la correction. Merci pour votre temps.

    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà, j’étais allée (Je ne comprends pas pourquoi un plus-que-parfait ici) avec un ami visiter un endroit particulièrement mignon. Sa première réaction devant cet endroit magnifique est été (Je ne comprends pas pourquoi le temps imparfait n’est pas bon ici) de crier, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c’est beau ! Il faut que j’amène Sophia ici ! (Sophia est sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l’époque, quand j’étais encore jeune, insouciante, nombriliste pensant qu’à moi-même, je trouvais qu’elle est banale, sa réaction ; qu’il était fou de sa copine et qu’il était malade d’amour. Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que j’en comprenne la raison. Récemment, j’ai eu l’occasion de visiter beaucoup d’endroits magnifiques. Devant l’immensité de la mer couleur émeraude, devant les rangées de montagnes géantes enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toute ma pensée va aux gens que j’aime. Je souhaiterais tellement qu’ils soient là avec moi pour qu’ils voient ce que je vois et pour que nous profitions de ces belles expériences dans le monde ensemble. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j’aime. Dix ans passés quand je me retrouve dans le même état sentimental que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l’époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C’est un si beau et si partagé sentiment !



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 13-07-2018 à 11:50:22 (S | E)
    Bonjour lefuongthuy

    Le plus-que-parfait : Lien internet
    Imparfait/passé composé : Lien internet


    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà, j'étais allée (Je ne comprends pas pourquoi un plus-que-parfait ici(Le plus-que-parfait exprime une action achevée au point de référence passé : 'Il y a longtemps' : voir lien sur son emploi)) avec un ami visiter un endroit particulièrement mignon(ce n'est pas le meilleur adjectif pour qualifier un endroit !). Sa première réaction devant cet endroit magnifique est été(autre auxiliaire) (Je ne comprends pas pourquoi le temps imparfait n'est pas bon ici (Lisez le lien sur l'imparfait et le passé composé et vous verrez que rien de cela ne correspond à ce qui est exprimé dans la phrase. 'Sa première réaction' n'exprime pas un fait perçu comme continu, bien au contraire ! C'est un fait ponctuel, limité dans le temps, une action achevée au moment où l'on parle : cela correspond à l'emploi du passé composé ou du passé simple, temps du récit littéraire au passé) ) de crier, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia est('il y a plus de dix ans' entraîne logiquement un temps du passé : déjà signalé) sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, quand j'étais encore jeune, insouciante, nombriliste (ici, conjonction de coordination : déjà signalé) pensant qu' (forme restrictive incorrecte ; lisez ceci : Lien internet
    à moi-même, je trouvais qu'elle est(pourquoi ce présent, alors que votre récit est au passé ?) banale, sa réaction ;(virgule, et non point-virgule) qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits magnifiques. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les rangées(autre mot lorsqu'il s'agit de montagnes : 'les chaînes') de montagnes géantes enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toute ma pensée(mieux au pluriel ; n'oubliez pas d'accorder le verbe) va aux(mieux : préposition indiquant la direction + déterminant défini) gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions de ces belles expériences dans le monde ensemble(après le verbe : déjà signalé). Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans passés(erreur : conjuguez 'passer' au passé composé : déjà signalé) quand(conjonction de coordination : déjà signalé) je me retrouve dans le même état sentimental(autre adjectif, car il s'agit d'une émotion) que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !

    Bonne journée





    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 16-07-2018 à 10:18:34 (S | E)
    Bonjour alienor64,
    Pourriez-vous me redonner le lien internet concernant ma faute de la forme restrictive dans " pensant qu'à moi-même". Celui dans le précédent post ne fonctionne pas. Merci.




    Réponse : Écrit - bonheur partagé de jij33, postée le 18-07-2018 à 08:14:15 (S | E)
    Bonjour Lefuongthuy
    Voici le Lien internet
    qui vous permettra de continuer votre correction .



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 18-07-2018 à 11:50:09 (S | E)
    Bonjour,
    Voici la correction.

    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà, j'étais allée avec un ami visiter un endroit particulièrement jolie. Sa première réaction devant cet endroit magnifique a été de crier, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia était sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, quand j'étais encore jeune, insouciante, nombriliste et ne pensant à que moi-même, je trouvais qu'elle était banale, sa réaction, qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits magnifiques. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les rangées de montagnes géantes enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toute ma pensée va vers les gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions ensemble de ces belles expériences dans le monde. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans ont passé et je me retrouve dans le même état émotionnel que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 18-07-2018 à 22:54:22 (S | E)

    Bonsoir lefuongthuy

    Il y a longtemps, plus de dix ans déjà(mieux : entre 'il y a' et 'longtemps'), j'étais allée avec un ami visiter un endroit particulièrement jolie(accord avec 'endroit'. Cependant, mettez un autre adjectif dont le sens se rapproche de celui que vous avez placé un peu plus loin : 'magnifique'. Ce qui est joli est agréable à voir ; ce qui est magnifique est extrêmement beau). Sa première réaction devant cet endroit magnifique a été de crier(mieux : 's'exclamer'), sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia était sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, quand j'étais encore jeune, insouciante, nombriliste et ne pensant à que(incorrect : la préposition 'à' doit immédiatement suivre la conjonction 'que' à élider, et non être placée devant) moi-même, je trouvais qu'elle était banale, sa réaction, qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits magnifiques. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les rangées(autre mot indiqué dans la correction précédente) de montagnes géantes (entre ces deux adjectifs, mettez une conjonction de coordination) enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toute ma pensée(lisez ou relisez l'indication donnée dans la correction précédente) va vers les gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions ensemble de ces belles expériences dans le monde. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans ont passé et je me retrouve dans le même état émotionnel que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !

    Bonne soirée



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 19-07-2018 à 09:48:20 (S | E)
    Bonjour alienor64
    Voici la correction.

    Il y a déjà longtemps, plus de dix ans, j'étais allée avec un ami visiter un endroit particulièrement beau. Sa première réaction devant cet endroit magnifique a été de s’exclamer, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia était sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, quand j'étais encore jeune, insouciante, nombriliste et ne pensant qu’à moi-même, je trouvais qu'elle était banale, sa réaction, qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, sa réaction revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits magnifiques. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les chaînes de montagnes géantes et enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toutes mes pensées vont vers les gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions ensemble de ces belles expériences dans le monde. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans ont passé et je me retrouve dans le même état émotionnel que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !




    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 19-07-2018 à 23:58:27 (S | E)

    Bonsoir lefuongthuiy

    Votre texte est grammaticalement correct, mais avec quelques modifications, sa lecture n'en sera que plus agréable.


    Il y a déjà longtemps, plus de dix ans, j'étais allée avec un ami visiter un endroit particulièrement beau. Sa première réaction devant cet endroit(autre mot de sens équivalent ou évocateur d'un bel endroit pour éviter sa répétition trop rapprochée dans le texte) magnifique a été de s'exclamer, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia était sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, quand(enlever)j'étais encore jeune, insouciante, nombriliste et ne pensant qu'à moi-même(similitude de sens entre être 'nombriliste' et 'ne penser qu'à soi' : enlevez l'un ou l'autre), je trouvais qu'elle était banale, sa réaction, qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, sa réaction(autre mot pour éviter une répétition. Vous pouvez parler d'émerveillement, de ravissement, car c'est bien ce qu'a exprimé votre ami devant cet endroit enchanteur) revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits magnifiques. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les chaînes de montagnes géantes et enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toutes mes pensées vont vers les gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions ensemble de ces belles expériences dans le monde. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans ont passé et je me retrouve dans le même état émotionnel que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !

    Bonne soirée



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 20-07-2018 à 10:28:49 (S | E)
    Bonjour alienor64,
    J'apprécie beaucoup votre aide pour l'amélioration de mon texte.
    Dans votre phrase " sa lecture n'en sera que plus agréable", le "en" ici représente-il quoi ? Merci.

    Voici la correction.

    Il y a déjà longtemps, plus de dix ans, j'étais allée avec un ami visiter un endroit particulièrement beau. Sa première réaction devant ce lieu magnifique a été de s'exclamer, sans prêter attention à ma présence : « Oh ! Que c'est beau ! Il faut que j'amène Sophia ici ! (Sophia était sa petite amie) Il faut que je lui montre ce beau paysage ! ». À l'époque, j'étais encore jeune, insouciante et nombriliste, je trouvais qu'elle était banale, sa réaction, qu'il était fou de sa copine et qu'il était malade d'amour. Pourtant, son émerveillement revient dans ma mémoire sans que j'en comprenne la raison. Récemment, j'ai eu l'occasion de visiter beaucoup d'endroits enchanteurs. Devant l'immensité de la mer couleur émeraude, devant les chaînes de montagnes géantes et enneigées, devant un champ de vignes verdoyant à perte de vue, toutes mes pensées vont vers les gens que j'aime. Je souhaiterais tellement qu'ils soient là avec moi pour qu'ils voient ce que je vois et pour que nous profitions ensemble de ces belles expériences dans le monde. Mon bonheur ne sera pas complet sans que je puisse le partager avec les gens que j'aime. Dix ans ont passé et je me retrouve dans le même état émotionnel que celui de mon ami. Je comprends maintenant sa réaction et la raison pour laquelle à l'époque je la trouvais banale, mais pourtant, elle reste profondément ancrée dans ma mémoire. C'est un si beau et si partagé sentiment !



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 20-07-2018 à 12:42:09 (S | E)
    Bonjour lefuongthuy

    Dans votre phrase " sa lecture n'en sera que plus agréable", le "en" ici représente-t-il quoi ? que représente-t-il ? Merci. Il représente 'le texte', mais, pour être exacte, j'aurais dû remplacer le déterminant possessif par un déterminant défini : 'la lecture n'en sera que... ' ou 'sa lecture ne sera que... '

    Votre texte est maintenant tout à fait correct !

    Bonne continuation



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de lefuongthuy, postée le 21-07-2018 à 10:51:04 (S | E)
    Bonjour alienor64,
    Merci beaucoup. Bon week-end.



    Réponse : Écrit - bonheur partagé de alienor64, postée le 21-07-2018 à 11:13:32 (S | E)

    Avec plaisir, lefuongthuy !

    Bonne fin de semaine à vous aussi




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.