Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Texte

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Texte
    Message de datchay91 posté le 30-08-2018 à 01:27:55 (S | E | F)
    Bonsoir. Aidez-moi à corriger le texte suivant, et je vous saurai gré.

    Etre enseignant en Afrique n'est pas si facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de science au CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la terre, avait-elle vu le jour lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, démanda la parole en levant la main : "

    - A travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion de Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a fait ce dernier ?
    - Ta question de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais c'est très drôle, voire absurde, votre réponse, si vous ne blaguez pas. A vrai dire, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais attention à ce que tu dis. Tu es un délégué impertinent. Donc, dans bientôt, on va en élire un autre ".
    Tous les élèves se plaignaient que Garkiyong-oya avait mal expliqué et qu'il n'avait pas raison de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière était dans le brouhaha quand Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se rétrouver dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître avait l'habitude de se tenir pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée en classe. Il démanda ce qui était arrivé à la classe, ayant vu le mur. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment ne savez-vous pas qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit : " Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même ". : " Non, c'est impossible, dit le maître ". : " Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez que c'est possible ". Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Merci d'avance. A bientôt !


    Réponse : Texte de lea433, postée le 30-08-2018 à 11:52:53 (S | E)
    Bravo c'est génial juste à la place de 7 heure 15 minutes il vaut mieux que tu disent 7 heures et quart à l'oral ça passe mieux mais sinon c'est parfait



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 31-08-2018 à 11:24:29 (S | E)
    Bonjour datchay51

    Je suis un peu moins enthousiaste que lea433 !


    Etre(accent circonflexe, si vous pouvez le mettre) enseignant en Afrique n'est pas si(mieux 'aussi') facile qu'on ne le croit(point en fin de phrase)

    Pendant une leçon de science(pluriel) au(préposition) CM2, Monsieur(minuscule) Guarkiyong-oya expliquait comment la terre(nom de planète : majuscule),(pas de virgule) avait-elle(ce n'est pas une interrogation directe mais indirecte ; donc : pas d'inversion verbe-pronom sujet. De plus, enlevez le pronom) vu le jour(virgule) lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, démanda(pas d'accent) la parole en levant la main : "(guillemets à enlever puisque vous avez mis des tirets dans le dialogue pour indiquer le changement d'interlocuteur)

    - A(accent) travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion de(déterminant contracté, contraction de 'de + le') Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a fait(mieux : 'créer' au passé composé) ce dernier ?
    - Ta question de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais c'(pronom personnel sujet représentant 'la réponse') est très drôle, voire absurde, votre réponse, si vous ne blaguez(autre verbe) pas ( de à : : après 'mais'). A vrai dire, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais attention à ce que tu dis. Tu es un délégué impertinent. Donc, dans bientôt(incorrect : c'est soit 'bientôt', soit 'dans peu de temps', soit 'dans quelques jours', soit encore 'd'ici peu'), on va en élire un autre ".
    Tous les élèves se plaignaient(autre temps : passé simple) que(préposition) Garkiyong-oya (ici, pronom relatif sujet) avait mal expliqué et qu'il(pronom relatif sujet) n'avait pas raison(à remplacer par 'avoir tort' au passé composé) de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière était dans le (à remplacer par 'faire' + déterminant partitif) brouhaha quand(conjonction de coordination) Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se rétrouver(pas d'accent) dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître avait l'habitude de se tenir pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée en(à remplacer par la préposition marquant l'intérieur suivie d'un déterminant défini) classe. Il démanda(pas d'accent) ce qui était arrivé à la classe(enlever), ayant vu le mur(à remplacer par : préposition 'à' suivie du nom de la même famille que 'voir' + déterminant contracté devant 'mur'. Vous placerez ce groupe de mots en début de phrase)). Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment ne savez-vous pas(à remplacer par 'pouvoir ignorer' à conjuguer) qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit : " Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même ". :(pourquoi ces deux points ?) " Non, c'est impossible, dit le maître ". :(même remarque) " Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez que c'est possible ". Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Bonne correction




    Réponse : Texte de sisi36, postée le 31-08-2018 à 12:13:17 (S | E)
    Bonjour datchay91. Je vais te corriger juste la première phrase; faute de temps
    Pendant une leçon de science au CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la terre,( pas de virgule) avait-elle vu le jour lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, démanda(demanda) la parole en levant la main : "

    Bonne continuation



    Réponse : Texte de gerondif, postée le 31-08-2018 à 12:24:38 (S | E)
    Bonjour sisi36
    C'est au demandeur de corriger en s'aidant des pistes de correction fournies, pas à vous de lui donner une phrase corrigée.
    "Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la terre,( pas de virgule) avait-elle vu le jour" dans votre correction reste faux, car il y a mélange de style direct et de style indirect.
    Comment la terre avait-elle vu le jour ?
    Il lui expliqua comment la terre avait vu le jour.
    Viendra-t-il ? ne devient pas : Je voudrais savoir si viendra-t-il ? mais : Je voudrais savoir s'il viendra.
    Comment viendra-t-il ? ne devient pas : Je voudrais savoir comment viendra-t-il ? mais : Je voudrais savoir comment il viendra.

    Pour lea433 :
    il vaut mieux que tu disent 7 heures et quart .
    il vaut mieux que tu dises sept heures et quart /sept heures un quart. Les chiffres en lettres dans un récit, c'est mieux aussi.



    Réponse : Texte de sisi36, postée le 31-08-2018 à 12:49:09 (S | E)
    Bonjour Geronfid. Est-il interdit de corriger une partie d'un texte? Datchay91 a demandé une aide, j'ai répondu selon ce que je connait.
    Dernière chose, chacun à le droit de poster ici une aide ou une information. Tout le monde est le bienvenu.
    Bonne journée



    Réponse : Texte de gerondif, postée le 31-08-2018 à 12:56:57 (S | E)
    Bonjour sisi36
    Regardez en haut de la page quand vous ouvrez une page réponse:
    Si vous souhaitez corriger un texte, merci de n'indiquer que les erreurs et des explications pour que la personne puisse les corriger, et non un texte tout corrigé.
    C'est ce que vous faites en fournissant une phrase corrigée. Je ne vous jette pas la pierre, je le fais aussi, pas trop en français où je suis souvent réprimandé, mais en anglais selon le sujet et le niveau du candidat.
    Mais vous êtes la bienvenue, pas de problème là-dessus.

    Bonjour Geronfid. (gerondif)
    Est-il interdit de corriger une partie d'un texte(espace devant les signes de ponctuation doubles)? Datchay91 a demandé une aide, j'ai répondu selon ce que je connait.(je réponds selon ce que je connais, j'ai répondu selon ce que je connaissais, concordance des temps)
    Dernière chose, chacun à (sans accent, c'est le verbe avoir) le droit de poster ici une aide ou une information. Tout le monde est le bienvenu.
    Bonne journée .



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 31-08-2018 à 14:38:03 (S | E)
    Bonjour sisi36

    Vous auriez dû avoir la curiosité (et aussi la politesse, ne serait-ce que par respect du travail accompli par la personne qui vous a précédée) de lire l'intervention sur laquelle j'ai passé pas mal de temps ; et ce temps, je l'ai pris sur mes occupations habituelles. Vous êtes déjà intervenue sur un autre sujet sans avoir pris la peine de lire les nombreuses aides à la correction précédentes et avez posté la vôtre truffée d'erreurs. Vous m'avez d'ailleurs reproché mes 'corrections minutieuses'. Trois intervenants vous en ont fait la remarque ; il faudrait peut-être en prendre connaissance !
    Si vous désirez aider, faites-le en ne proposant pas du prêt à être recopié, mais en signalant ce qui doit être corrigé et en indiquant les règles grammaticales appropriées. Évidemment, il faut les connaître et prendre le temps de les expliquer. Mais je ne mets pas en doute vos compétences en la matière, puisque vous vous dites, dans un autre forum, professeur de français (FLE).

    Vous avez écrit :
    Je vais te corriger juste la première phrase;(espace devant un point-virgule : typographie française) faute de temps(Le temps, on le prend !)
    Pendant une leçon de science au CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la terre,( pas de virgule) avait-elle vu le jour lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, démanda(demanda) la parole en levant la main : " (Elle est où, votre 'correction' ? Se résume-t-elle à l'accent du verbe 'demander ? C'est léger !)






    Réponse : Texte de datchay91, postée le 01-09-2018 à 03:37:13 (S | E)
    Bonsoir à tous.

    Être(j'ai appris que la ponctuation de majuscule, ce n'était pas obligatoire) enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit.( sinon un correcteur m'a dit que le titre ne prennait pas de point à la fin, sauf s'il s'agit d'une interrogation. Exemple : Quel avenir pour notre planète ? ).

    Pendant une leçon de sciences à CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais elle très confuse, voire absurde, votre réponse, si vous dites vrai. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué impertinent. Donc, bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirènt( sinon j'ai utilisé l'imparfait pour exprimer que l'action du verbe se plaindre était illimitée, et non pas précise) à Garkiyong-oya qu'il a mal expliqué et a tort(je ne comprends pourquoi ces deux verbes doivent être passé composé ) de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière fesait(pourquoi ne pas mettre au passé simple ou composé ce verbe comme c'est le cas du "se plaindre" puisque qu'il ne s'agit plus d'une proposition subordonnée ? ) du brouhaha, mais Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se retrouver dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître avait l'habitude de se tenir pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vision du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez que c'est possible ". Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Merci bien. A bientôt !



    Réponse : Texte de jij33, postée le 01-09-2018 à 06:34:39 (S | E)
    Bonjour datchay91
    Vous dites : "j'ai appris que la ponctuation de majuscule, ce n'était pas obligatoire". Il ne s'agit pas de ponctuation mais d'accentuation.
    L'accentuation des majuscules et des lettres capitales est bien obligatoire, comme vous le verrez dans ce Lien internet




    Réponse : Texte de alienor64, postée le 01-09-2018 à 11:36:55 (S | E)
    Bonjour datchay91


    Être(j'ai appris que la ponctuation('accentuation' : voir remarque de jij33) de majuscule, ce n'était pas obligatoire) enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit.( sinon un correcteur m'a dit que le titre ne prennait prenait pas de point à la fin, sauf s'il s'agit d'une interrogation. Exemple : Quel avenir pour notre planète ?(C'est exact ! ) ).

    Pendant une leçon de sciences à(autre préposition (l'équivalence de 'dans') suivie du nom complément de lieu ) CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour(virgule) lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais elle très confuse, voire absurde, votre réponse, si vous êtes vrai(incorrect ; remplacez le verbe que vous avez mis précédemment par un autre moins familier et placez cette proposition après 'mais'avec la ponctuation adéquate : déjà signalé). En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué (ce serait bien de mettre devant l'adjectif un adverbe d'intensité ou un autre qui exprime l'excès) impertinent. Donc,(enlever) bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirènt(pas d'accent) ( sinon j'ai utilisé l'imparfait pour exprimer que l'action du verbe se plaindre était illimitée, et non pas précise (Ce n'est pas exact : ils ne se plaignent pas en permanence de l'enseignement prodigué par cet instituteur, mais uniquement de ce sujet-là : la création du Big Bang) à(autre préposition : 'se plaindre de quelque chose ou de quelqu'un') Garkiyong-oya qu'il( pronom relatif sujet : déjà signalé) a mal expliqué et a tort(je ne comprends pourquoi ces deux verbes doivent être passé composé (pourquoi avez-vous conjugué le premier au passé composé ? C'est uniquement le second qui doit l'être et vous, vous l'avez conjugué au présent !)) de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière fesait(orthographe)(pourquoi ne pas mettre au passé simple ou composé ce verbe comme c'est le cas du "se plaindre" puisque(élision) qu'(enlever) il ne s'agit plus d'une proposition subordonnée ? L'imparfait exprime une action en train de se dérouler. ) du brouhaha , mais(autre conjonction de coordination : déjà signalé) Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de (ici, déterminant défini : déjà signalé) classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se retrouver dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître avait l'habitude de se tenir(expression qui alourdit un e phtase déjà très longue ; conjuguez 'se tenir' à l'imparfait + adverbe de la même famille que le nom 'habitude') pour explique r les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vision(autre mot, plus court) du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez que c'est possible ".(enlevez ces guillemets et placez la phrase suivante une ligne plus bas car elle ne fait pas partie du dialogue) Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Bonne journée




    Réponse : Texte de datchay91, postée le 02-09-2018 à 03:02:47 (S | E)
    Bonsoir

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais elle très confuse, voire absurde, votre réponse, si vous dites vrai. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirent de Garkiyong-oya qui avait mal expliqué en disant qu'il avait tort de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière faisait du brouhaha, et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se retrouver dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Merci bien. A bientôt !



    Réponse : Texte de elleenne, postée le 02-09-2018 à 11:01:26 (S | E)
    Bonjour,
    en ce qui me concerne j'aurais remplacé "avec un peu d'intelligence vous saurez" par "vous sauriez" ou encore "vous auriez su" au conditionnel et non au futur. Ceci car le maître dit précédemment que c'est impossible, c'est donc qu'il n'a pas l'intelligence requise mais que s'il l'avait (ou l'avait eue) il comprendrait (ou aurait compris). Qu'en pensez-vous ?
    Passionnante et riche la langue française, comme les autres d'ailleurs.... et beaucoup de passionnés !
    Très bonne journée à tous.



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 02-09-2018 à 11:24:51 (S | E)
    Bonjpour datchay91

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais elle très confuse, voire absurde, votre réponse, si vous dites vrai(dans votre premier texte, vous aviez employé le verbe 'blaguer' ; je vous avais demandé de le remplacer par un autre moins familier. 'Si vous dites vrai' ne respecte pas votre première idée : une plaisanterie. Vous placerez ce groupe de mots après 'mais' en respectant la ponctuation : déjà signalé). En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirent de Garkiyong-oya qui avait mal expliqué en disant(enlever ; mettre une conjonction de coordination) qu'il(enlever ; mettre un pronom relatif sujet + verbe au passé composé ; déjà signalé) avait tort de dire que le chef de classe était bête et impoli. La classe entière faisait du brouhaha,(pas de virgule) et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous pour se retrouver(à enlever ; 'se donner rendez-vous' est suffisamment explicite)) dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous saurez(voir indication de elleenne) que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Bon dimanche !





    Réponse : Texte de datchay91, postée le 02-09-2018 à 14:14:51 (S | E)
    Bonjour à tous

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais votre réponse est très confuse. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves furent mécontents de ces propos adressés par Garkiyong-oya au délégué et réclamèrent : " Vous avez mal expliqué et vous avez tort de dire que le chef de classe est bête et impoli ".(j'ai changé les propositions parce qu'il me semblait que vous ne me compreniez pas vu vos indications) La classe entière faisait du brouhaha(je ne comprends pas pourquoi vous me demandez d'enlever cette virgule. Ces deux propositions indépendantes n'expriment pas la même idée et n'ont pas le même sujet.) et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous sauriez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Merci bien. A bientôt !



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 02-09-2018 à 16:13:07 (S | E)
    Bonjour datchay91

    En modifiant certaines phrases, vous n'avez pas amélioré votre texte !

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais votre réponse est très confuse(Vous n'avez pas compris, semble-t-il, l'explication que je vous ai donnée. Vous n'avez pas suivi votre idée première qui évoquait une plaisanterie dans une proposition introduite par 'si' avec le verbe 'blaguer', verbe trop familier à l'écrit et qu'il vous suffisait de changer. Dommage ! Ce dialogue perd alors de cette 'impertinence' qui fâche l'instituteur). En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves furent mécontents(vous avez modifié cette phrase et le résultat n'est pas très heureux. S'il vous plaît, remettez la formulation précédente avec 'se plaindre') de ces propos adressés par Garkiyong-oya au délégué et réclamèrent(pourquoi ce verbe ??? Les élèves ne réclament rien ! Il n'a pas de sens, ici) : " Vous avez mal expliqué et vous avez tort de dire que le chef de classe est bête et impoli ".(j'ai changé les propositions parce qu'il me semblait que vous ne me compreniez pas vu vos indications Détrompez-vous ! J'ai bien compris le sens de ce que vous avez écrit ; on constate deux sources de mécontentement chez les élèves : la première, l'explication du maître et la seconde, ses paroles blessantes au délégué. En revanche, en modifiant vos phrases vous avez contourné ce qui vous posait problème. Pourquoi n'avez-vous pas conjugué 'avoir tort' au passé composé précédé d'un pronom relatif sujet et avoir transformé une interrogation indirecte en directe ? Ce faisant, vous avez conjugué vos verbes au présent de l'indicatif... ce qui est déjà plus facile !) ) La classe entière faisait du brouhaha(je ne comprends pas pourquoi vous me demandez d'enlever cette virgule. Ces deux propositions indépendantes n'expriment pas la même idée et n'ont pas le même sujet. L'action exprimée dans la seconde proposition est la conséquence directe de celle de la première ; elle lui est coordonnée par 'et'. Ici, je vous cite 'La grammaire méthodique du français' : 'Une proposition coordonnée doit pouvoir être interprétée comme un apport cohérent par rapport aux contenus explicites ou implicites de ce qui précède', fin de citation. Exemple : 'la tempête s'éloigne et les vents sont calmés'(cf : M.Grevisse) )) et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous sauriez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Bonne journée




    Réponse : Texte de datchay91, postée le 04-09-2018 à 01:14:54 (S | E)
    Bonsoir à tous

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais, si vous ne plaisentez pas, votre réponse est très confuse, voire absurde. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirent de ces propos adressés par Garkiyong-oya au délégué et dirent : " Vous avez mal expliqué et vous avez tort de dire que le chef de classe est bête et impoli ". La classe entière faisait du brouhaha et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous sauriez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Merci bien. A bientôt !




    Réponse : Texte de alienor64, postée le 04-09-2018 à 10:28:12 (S | E)
    Bonjour datchay91

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit

    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :

    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais, si vous ne plaisentez(orthographe) pas, votre réponse est très confuse, voire absurde. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirent de ces propos adressés par Garkiyong-oya au délégué et dirent (à qui ???) : " Vous avez mal expliqué et vous avez tort(au passé composé : signalé à plusieurs reprises) de dire que le chef de classe est bête et impoli "( la forme du discours direct est correcte, mais vous en auriez appris davantage sur la construction indirecte en suivant les indications dans les corrections précédentes). La classe entière faisait du brouhaha et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous sauriez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.

    Bonne journée







    Réponse : Texte de datchay91, postée le 05-09-2018 à 01:18:48 (S | E)
    Bonsoir

    Être enseignant en Afrique n'est pas aussi facile qu'on ne le croit
    Pendant une leçon de sciences en classe de CM2, Monsieur Guarkiyong-oya expliquait comment la Terre avait vu le jour, lorsque le délégué de la classe, Mitchkinindouwé, demanda la parole en levant la main :
    - À travers votre explication, vous avez dit que c'était grâce à l'explosion du Big-Bang que notre planète avait vu le jour. Mais pourriez-vous me dire qui a créé ce dernier ?
    - Ta question pleine de curiosité est très belle, mon petit. En effet, ce que je sais, c'est que le Big-Bang s'est créé lui-même.
    - Je suis désolé pour les termes, mais, si vous ne plaisantez pas, votre réponse est très confuse, voire absurde. En vérité, je n'ai pas compris, cher maître.
    - Oui, je vois. Tu ne peux pas percevoir cela, tu es trop bête, petit. Et la prochaine fois, fais à attention à ce que tu dis. Tu es un délégué très impertinent. Bientôt, on va en élire un autre.
    Tous les élèves se plaignirent de ces propos adressés par Garkiyong-oya au délégué et lui dirent : " Vous avez mal expliqué et vous avez eu tort de dire que le chef de classe était bête et impoli ". La classe entière faisait du brouhaha et Garkiyong-oya ordonna le silence. A la sortie de la classe, Mitchkinindouwé et trois autres élèves se donnèrent rendez-vous dans la soirée afin de construire un petit mur dans leur classe à l'endroit où leur maître se tenait habituellement pour expliquer les cours et écrire au tableau. Le lendemain, à sept heures et quart, tout le monde était déjà présent quand Garkiyong-oya fit son entrée dans la classe. À la vue du mur, il demanda ce qui était arrivé. Les élèves répondirent n'en savoir rien. Il dit : " Comment pouvez-vous ignorer qui a fait ça ? ". Alors que le maître sortait son serpent noir de son sac pour punir la classe, le délégué prit la parole et dit :
    - Comme le Big-Bang, le mur s'est fait lui-même.
    - Non, c'est impossible, dit le maître.
    - Avec un peu d'intelligence, cher maître, vous sauriez que c'est possible.
    Garkiyong-oya resta alors confondu.
    Merci bien. A bientôt !



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 05-09-2018 à 11:36:39 (S | E)

    Bonjour datchay91

    Votre texte est à présent correct.

    Bonne continuation




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.