Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Meilleure amie/Correction

    << Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Meilleure amie/Correction
    Message de algerie17 posté le 31-10-2009 à 00:35:26 (S | E | F)

    Pouvez-vous s'il vous plaît m'aider à corriger ce texte.
    MA MEILLEUR AMIE
    Je l’ais connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolis avec ses vêtement de soie et aussi très grande à mon goût mais se n’était pas grave. Puisque au premier coup d’œil je l’ais adorer, on pourrais même dire que je l’aimais. Chaque jour je la découvrais et petit à petit je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tout les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui me dérangeais pas car je la vénérais et je ne me voyais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommées les inséparables comme les oiseaux; se qui ma fais rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela venais très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Je pense! Pendant un certain temps, elle me manquais beaucoup puis petit à petit je repris ma vie d’avant sans elle. Cela ne me gainais plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformais si j’avais passée une mauvaise journée. Elle me réconfortais et je lui racontais ma journée . Puis progressivement je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrais me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeais à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Peut être qu’un jour ma mère sera mes secret; j’ai bien dit peut être.

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors se serais moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleur amie, ma confidente, mon journal intime!

    pour votre Compréhension
    -------------------
    Modifié par bridg le 31-10-2009 07:54


    Réponse: Meilleure amie/Correction de brettdallen, postée le 31-10-2009 à 01:00:59 (S | E)
    Bonsoir,
    Allez, quelques améliorations à apporter...

    MA MEILLEUR(E) AMIE


    Je l’ais connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolis avec ses vêtement(s) de soie et aussi très grande à mon goût mais se n’était pas grave.(pourquoi un point?) Puisque(" ' ") au premier coup d’œil, je l’ais adorer(participe passé, accordé avec cette fille),(point) on pourrais même dire que je l’aimais. Chaque jour, je la découvrais et petit à petit je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tout les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui (ne)me dérangeais pas car je la vénérais et je ne me voyais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommées les inséparables comme les oiseaux; se qui ma("m'a") fais rire!

    Mais, un an plus tard, on a dû se séparer car cela venais("devenait") très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Je pense! Pendant un certain temps, elle me manquais beaucoup puis, petit à petit, je repris ma vie d’avant sans elle. Cela ne me gainais plus puisque je savais que, chaque soir après les cours,je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais, mon visage se transformais si j’avais passée une mauvaise journée. Elle me réconfortais et je lui racontais ma journée . Puis progressivement, je lui confiais ma vie, même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrais me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère, qui elle me jugeais à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse?. Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom: Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Peut être qu’un jour ma mère sera(verbe "savoir"!) mes secret(s); j’ai bien dit peut être.

    Mais pour l’instant, je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors se serais moi. On verra! Car toi Angeline, tu es ma meilleur(e) amie, ma confidente, mon journal intime!

    Très joli texte! veuillez corriger ce qui est à corriger et proposez votre travail. Nous verrons ensuite comment affiner le tout.
    Amicalement.



    Réponse: Meilleure amie/Correction de plumemeteore, postée le 31-10-2009 à 09:19:17 (S | E)
    Bonjour Algérie.
    je ne me voyais pas la vie sans elle : je n'imaginais pas la vie sans elle; ou : je ne me voyais pas vivre sans elle
    je repris ma vie : continuer avec le passé composé

    Un texte qui décrit très bien le bonheur que vous apporte votre amie !



    Réponse: Meilleure amie/Correction de algerie17, postée le 31-10-2009 à 21:16:01 (S | E)
    MA CONFIDENTE

    Je l’ai connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très joli avec ses vêtements de soie et aussi très grande à mon goût mais ce n’était pas grave, puisqu’au premier coup d’œil je l’ai adoré. On pourrait même dire que je l’aimais. Chaque jour je la découvrais et petit à petit je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège touts les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui me dérangeais pas car je la vénérais et je n'imaginais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommés les inséparables comme les oiseaux; ce qui m’a fait rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela devenait très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Pendant un certain temps, elle me manquait beaucoup puis petit à petit je repris ma vie sans elle. Cela ne me gênais plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformais si j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrais me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeait à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préférerai que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Une fois, je les même fait tomber et elle s’était égratigner au choque du sol mais elle ne m’en voulut jamais, malgré qu’à chaque fois que je la touchais; je sentais sa cicatrise. Et Peut être qu’un jour ma mère saura mes secrets; j’ai bien dit peut être!

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors ce serai moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!




    Réponse: Meilleure amie/Correction de guitarix77, postée le 01-11-2009 à 09:33:40 (S | E)
    Bonjour,
    Voici ma correction :

    Je l’ai connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolifaute d'accord avec ses vêtements de soie et aussi très grande à mon goût mais ce n’était pas grave, puisqu’au premier coup d’œil je l’ai adoréfaute d'accord. On pourrait même dire que je l’aimais. Chaque jour je la découvrais et petit à petit je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège touts les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce quiil manque un mot me dérangeaisfaute d'accord pas car je la vénérais et je n'imaginais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommésfaute d'accord les inséparables comme les oiseaux; ce qui m’a fait rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela devenait très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Pendant un certain temps, elle me manquait beaucoup puis petit à petit je repris ma vie sans elle. Cela ne me gênaisfaute d'acord plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformaisfaute d'accord si j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourraisfaute d'accord et il manque un mot me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeait à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préféreraifaute d'accord que je lui parle à elle il manque un mot qu’à Angeline. Oui, c’étaisfaute d'accord son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Une fois, je lesil faut mettre le verbe "avoir", conjugué, à la place de "les" même fait tomber et elle s’était égratignerfaute d'accord au choqueorthographe et ce mot n'est pas approprié, il vaut mieux dire "contact" du sol mais elle ne m’en voulut jamais, malgré qu’à chaque fois que je la touchais; je sentais sa cicatriseorthographe. Et Peut être qu’un jour ma mère saura mes secrets; j’ai bien dit peut être!

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors ce seraifaute d'accord moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!

    De nombreuses petites fautes, mais l'ensemble est tout de même d'un bon niveau.

    Bien cordialement.




    Réponse: Meilleure amie/Correction de algerie17, postée le 01-11-2009 à 17:34:24 (S | E)
    MA CONFIDENTE

    Je l’ai connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolie avec ses vêtements de soie et aussi très grande à mon goût mais ce n’était pas grave, puisqu’au premier coup d’œil je l’ai adorée. On pourrait même dire que je l’aimais. Chaque jour je la découvrais et peu à peu je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tous les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui ne me dérangeait pas car je la vénérais et je n'imaginais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommées les inséparables comme les oiseaux; ce qui m’a fait rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela devenait très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Pendant un certain temps, elle me manquait beaucoup puis petit à petit je repris ma vie sans elle. Cela ne me gênait plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformait si j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrait me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeait à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Une fois, je l’ai même fait tomber et elle s’était égratignée au choque du sol mais elle ne m’en voulut jamais, malgré qu’à chaque fois que je la touchais; je sentais sa cicatrice. Et Peut être qu’un jour ma mère saura mes secrets; j’ai bien dit peut être!

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors ce serait moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!


















    Réponse: Meilleure amie/Correction de brettdallen, postée le 01-11-2009 à 22:46:47 (S | E)
    Bonsoir,
    Travaillons le style maintenant...


    Je l’ai connue, le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolie avec ses vêtements de soie, cependant et aussije la trouvais(ou "elle me semblait") très("trop") grande à mon goût, mais ce n’était pas grave, puisqu’au premier coup d’œil, je l’ai adorée. On pourrait même dire que("déjà à ce moment-là,") je l’aimais. Chaque jour, je la découvrais et peu à peu("un peu plus et" je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tous les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui ne me dérangeait pas car je la vénérais et je n'imaginais pas la vie sans elle. Même un jour Ma mère nous a("même") surnommées("un jour") les inséparables comme les oiseaux; ce qui m’a fait rire!

    Mais un an plus tard, on a("nous avons") dû se("nous") séparer car cela devenait très dangereux pour elle de sortir. Car("car ") elle risquait de se faire kidnapper. Pendant un certain temps, elle me manquait beaucoup puis,,, petit à petit, je repris ma vie sans elle. Cela ne me gênait plus puisque je savais que chaque soir, après les cours, je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais, mon visage se transformait si("Cela se voyait même quand") j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement, je lui confiais ma vie (même mes secrets les plus intimes). Car J'avais cette certitude qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrait me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à("Cela me changeait de ") ma mère qui elle me jugeait à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse(choisissez un autre mot). Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom: Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Une fois, je l’ai même fait tomber(pourquoi pas au passé simple?) et elle s’était("est") égratignée au choque du sol("au contact du sol") mais elle ne m’en voulut jamais, malgré qu’à chaque fois(maladroit) que je la touchais; je sentais sa cicatrice. Et Peut être qu’un jour ma mère saura mes secrets; j’ai bien dit(ou "je dis bien") peut être!

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors ce serait moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!

    Allez, encore un petit effort!
    Amicalement.



    Réponse: Meilleure amie/Correction de algerie17, postée le 04-11-2009 à 20:43:46 (S | E)
    MA CONFIDENTE

    Je l’ai connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolie avec ses vêtements de soie et aussi très grande à mon goût mais ce n’était pas grave, puisqu’au premier coup d’œil je l’ai adorée. On pourrait même dire que je l’aimais! Chaque jour, je la découvrais et peu à peu je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tous les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui ne me dérangeait pas car je la vénérais et je n'imaginais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommées les inséparables comme les oiseaux; ce qui m’a fait rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela devenait très dangereux pour elle de sortir car elle risquait de se faire kidnapper. Pendant un certain temps, elle me manquait beaucoup puis petit à petit je repris ma vie sans elle. Cela ne me gênait plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrais à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformait si j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement, je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrait me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeait à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’étais son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Une fois, je l’ai fait tomber et elle s’était égratignée au choque du sol mais elle ne m’en voulut jamais, malgré qu’à chaque fois que je la touchais; je sentais sa cicatrice. Et Peut être qu’un jour ma mère saura mes secrets; j’ai bien dit peut être!

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors ce serais moi. On verra! Car toi Angeline, tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!


















    Réponse: Meilleure amie/Correction de smustapha, postée le 04-11-2009 à 22:55:44 (S | E)
    MA MEILLEUR AMIE
    Je l’ai connue le 25 décembre 2008, par le biais d’une amie de ma mère. Elle était très jolie avec ses vêtements de soie et aussi très grande à mon goût mais se n’était pas grave. Puisque au premier coup d’œil je l’ai adorée, on pourrais même dire que je l’aimais. Chaque jour je la découvrai et petit à petit je commençais à lui raconter ma vie présente et même passée. Elle venait avec moi au collège tous les jours. Elle m’accompagnait même au supermarché. Ce qui me dérangeais pas car je la vénérais et je ne me voyais pas la vie sans elle. Même un jour ma mère nous a surnommée les inséparables comme les oiseaux; se qui ma fais rire!

    Mais un an plus tard, on a dû se séparer car cela venais très dangereux pour elle de sortir. Car elle risquait de se faire kidnapper. Je pense! Pendant un certain temps, elle me manquais beaucoup puis petit à petit je repris ma vie d’avant sans elle. Cela ne me gainais plus puisque je savais que chaque soir après les cours je la verrai à la même heure. Et lorsque je la voyais mon visage se transformait si j’avais passé une mauvaise journée. Elle me réconfortait et je lui racontais ma journée . Puis progressivement je lui confiais ma vie même mes secrets les plus intimes. Car je savais qu’elle ne pourrait me trahir et surtout qu’elle ne pourrais me juger . Je pense que c’est ça que j’aimais le plus chez elle. Contrairement à ma mère qui elle me jugeais à chaque fois que je lui confiais une simple hypothèse. Malgré cela, ma mère préférerait que je lui parle à elle qu’à Angeline. Oui, c’était son nom Angeline. Mais je n’écoutais pas ses conseils car elle m’agaçait. Peut être qu’un jour ma mère serra mes secrets; j’ai bien dit peut être.

    Mais pour l’instant je préfère me confier à Angeline. Peut être qu’elle dévoilera tout mes secrets un jour ou pas, ou alors se serais moi. On verra! Car toi Angeline tu es ma meilleure amie, ma confidente, mon journal intime!


    Réponse: Meilleure amie/Correction de algerie17, postée le 05-11-2009 à 13:06:01 (S | E)
    merci a tout ce qui mon aider.



    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    << Apprendre le français




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux