Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Analyse de texte /Correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Analyse de texte /Correction
    Message de nikitasnooze posté le 09-07-2012 à 12:37:27 (S | E | F)
    Bonjour à tous!
    J'ai besoin de votre aide.. au cours 'expression écrite II' à l'université, on doit écrire une petite analyse de la nouvelle courte LES AMANTS DE ZUMPA. mon écriture n'est pas assez bien et c'est pourquoi je vous demande de m'aider trouver les fautes.Je vous remercie d'avance!et voilà:

    Le résume:
    La nouvelle courte LES AMANTS DE ZUMPA, écrit par l’écrivain uruguayen Eduardo Galeano, publié dans <>, raconte l’histoire de deux amants qu’ils sont trouvés enlacés dans leur tombeau il y a deux ans et demie.
    C’est le type idéal d’une nouvelle courte car l’écrivain ne se concentre que sur une courte période de la vie des personnages.
    Le texte est structuré par des passages séparés par des astérisques et divisé en dix tableaux.

    La nouvelle commence sans une vraie introduction. Le locuteur est directement confronté avec un dialogue entre Pedro et le narrateur. Ils parlent de la décision pris du narrateur de partir à Barcelone et Pedro cherche à le convaincre de rester.
    Le deuxième tableau est consacré pour décrire la péninsule de Santa-Elena. L’auteur nous donne des informations de la végétation et des changements provoqués par le temps.
    Avant que les gens aient découvert le pétrole, il y régna la Flore et Faune. De nos jours, il ne reste que la terre aride.
    Dans le troisième tableau, Pedro montre au narrateur la sépulture d’un couple qu’on a trouvé dans sa tombe caché sous des pierres. Il y a deux ans et demi les deux sont trouvés étroitement enlacés. Non seulement leurs parties génitales, mais encore la tête du cadavre masculin ainsi que le cœur de la femme sont couverts de pierres. Quant au visage de la femme s’adossant sur l’homme, Pedro et le narrateur le regarde dans une façon complètement différente. Alors que le narrateur est d’avis qu’il considère un visage gracieux <<…un visage pour le baiser>>(troisième tableau, l. 19-20), Pedro trouve qu’elle a <> (troisième tableau, l.21). Il présume que la femme a vu venir ses assassins. En effet les citoyens supposent que les deux Amants furent tués avec des pierres apportés du loin pour leur casser les crânes.
    Après avoir visité la tombe des Amants, le narrateur a des sentiments mitigés. Pedro suppose que cela ne ferait que commencer.
    Pedro fait le narrateur faire la connaissance avec l’archéologue nommé Karen, la responsable de la découverte des Amants. Tous les trois réfléchissent à la question qu’est-ce qu’on pourrait faire à cet endroit. Le narrateur s’imagine des curiosités touristiques et en a honte.
    Le soir Karen, Pedro et le narrateur sont attablés autour d’un repas sur la côté. D’une part le narrateur est physiquement présent mais d’autre part il a sa tête dans la lune. Au lieu d’écouter Karen et Pedro discuter sur le sujet, il préfère regarder un oiseau qui se pose sur une branche aussi llongtemps que dure le déjeuner. C’est Pedro qui le fait revenir à la réalité.
    Après le déjeuner les trois commencent à discuter dans quelle manière les Amant sont morts et enterrés. Karen constate que les deux sont couverts des pierres au moment de leur enterrement. À part d’elle, tout le monde croit que les deux sont mort enlacés. En analysant les cadavres des Amants, les archéologues ont découvert un cimetière c'est-à-dire qu’ils ont trouvé d’autres squelettes qui pourraient venir de la même époque que les Amants. D’après tout ce qu’elle sait, c’est le premier couple découvert dans cette façon. Grâce à la science on peut être sûr que les deux eurent vingt à vingt-cinq ans au moment de mourir. Malheureusement les laboratoires n’ont pas réussi à limiter l’ancienneté des cadavres car ont pu seulement fait des prélèvements d’une dent.
    Karen se demande vraiment si les deux auraient été morts enlacés. Par contre elle ne sait vraiment comment les deux sont morts ; elle suppose qu’ils ont peut-être noyé. L’archéologue ajoute que les Amants ne sont pas tués. Cette affirmation est prouvée du fait qu’on n’a pas trouvé aucune trace de violence.
    Ensuite, Julio, Pedro et le narrateur traversent le sable en récapitulant cette hypothèse. Les Amants semblent d’être plus mystérieux que les Sept Merveilles du Monde.
    Dans la nuit le narrateur ne trouve pas le repos et il commence à fabuler. Dans ses fantasmagories, il voit venir deux hommes qui pourraient être des premiers agents de l’ordre ou bien des piètres. Ils mettent les pierres apportés du loin sur les cadavres pour garder le mystère ou bien pour créer un mirage afin de couper court à cette fumerolle. Mais <> (neuvième tableau, l.23-24)
    En fin de l’histoire le narrateur parle de son retour.
    ------------------
    Modifié par bridg le 09-07-2012 13:59
    Titre



    Réponse: Analyse de texte /Correction de rogermue, postée le 09-07-2012 à 14:13:39 (S | E)
    Bonjour Nikitasnooze,

    d'abord vous parlez d'une analyse et puis vous donnez un résumée. Etes-vous sûre que l'université demande un simple résumé de cette nouvelle?



    Réponse: Analyse de texte /Correction de nikitasnooze, postée le 09-07-2012 à 18:02:20 (S | E)
    Oui, il n y avait pas assez de place.

    l'analyse doit comporter aussi un résumé. C'est la première fois qu'on été demandé de faire une analyse..

    Elle nous avons demandé d'analyser aussi les champs sémantiques, voila - c'est ca
    Dans quelles mesures ce texte présente un monde polarisé ?

    Les polarités jouent un rôle très important dans cette nouvelle courte. On peut y dire que les polarités maîtrisent le texte.
    Les points de vue de Karen et de Pedro sont très différents puisque l’avis de Pedro reflète à la tradition et celle de Karen au nouveau. En utilisant des champs sémantiques de la nature et de la science l’écrivain souligne les avis différents. Le champ de la nature (comportant le temps dans son sens temporel, le temps et la végétation) et de la science sont les plus importants. Dans ce qui suit, je donnerai des exemples qui me semblent être les plus intéressantes.

    En regardant le premier tableau on ne peut pas identifier beaucoup de polarités mais le champ sémantique de la nature, c'est-à-dire du temps dans son sens temporel, joue déjà un rôle. Même dans le premier dialogue il existe deux avis différents. De l’une côté le narrateur voudrais partir à Barcelone et de l’autre côté Pedro essaie de le convaincre de rester encore un petit peu.
    Ce tableau est couvert des polarités. Ici, l’auteur intensifié le contraste en recourant la description de la nature .Une expression qui me semble très important est
    <<..le monde se sépare brutalement en deux>> (l. 3-4). L’auteur utilise l’adjective <> que est applicable à la distance des avis contraires. En plus, il parle de la Flore et Faune << les forêts de gaïacs>> (l.18) qui est le contraire du développement du pétrole. <<…à la recherche du pétrole>> (l.27). En utilisant l’expression<<...seules subsistent aujourd’hui>> le locuteur commence à réfléchir qu’il y’avait un changement. De nos jours, il nous ne reste <> (l.28-29). Par ailleurs <> (l.30) va à l’encontre de la mer << [qui] poussait ses bras>> Les changement provoqués par le temps renvoient le développement de la science.
    (l. 10.11). On peut y encore ajouter : <> (l.3) versus <> (l.13) et <> (l.21) versus <> (l.18)

    De toute évidence l’auteur a utilisé beaucoup de champs sémantiques. Dans ce tableau on ne peut que trouver quelques polarités. La première polarité se montre quand Pedro et le je lyrique visite la tombe des Amants. Alors que le narrateur voit << un visage lumineux, un visage pour le baiser>> (l. 19-20), Pedro voit un <> (l. 21). <> (l. 46) est bien le contraire d’être enterrés pour des <> (l.39-40) dans <> (l.4). De plus il y a des expressions qui en sont en contradiction totale (l’amour versus la mort) <> (l. 7) et << la tête de la femme appuyé sur l’homme ou réfugie sur lui, souriante>> (l. 16-18) versus << ils les ont tués avec des

    pierres>> (23-24), <> (l.22) et << quelque menace soudaine out de quelque cauchemar>> (l.27).

    Dans le sixième tableau l’écrivain démontre des polarités en décrivant l’aspect d’être prisonnier de ses pensées. <> (l. 5-6). Le narrateur est partagé entre le désir de croire à l’histoire raconté par Pedro, de l’autre côté il pourrait être Karen qui a raison avec son hypothèse. Cette expression exprime ses pensées :<< un fragment de moi boit, mange, écoute, prononce quelques mots de temps à temps, tandis que l’autre fragment… […]>> (l. 6-11)

    Conflit entre les vieux, enterrés dans le terre, et la foi reflétant la tradition <> (l. 75) et contrairement la science qui représente le nouveau et les nouveau techniques et des changements : <> (l .4), <> (l.47), <> (l. 67-68), <> (76) et <> (l. 78)

    Il est très intéressant que l’auteur a utilisé le champ sémantique du temps dans son sen temporel pour le premier tableau ET pour le dernier. Comme ca, il boucle la boucle.

    L'aspect temporel
    Comme on a pu constater en regardant les champs sémantiques, l’auteur intervient l’aspect temporel afin de montrer des changements provoqués par le temps dans son sens temporel. Toute au long du texte on peut trouver des expressions concernant le temps. Voici une expression pour chacun tableau.
    1. << un jour de plus >> (l. 11-12)
    2. << il y a des milliers d’années >> (l. 9)
    3. << le temps passe >> (2x) (l. 45-46, 5-6)
    4. << au moment de départ >> (l. 10)
    5. << il y a deux ans et demi >> (l. 4-5)
    6. << de temps à autre >> (l. 8)
    7. << au bout d’un temps aussi long >> (l. 53)
    8. << il y a tant de milliers d’années >> (l. 6-7)

    9. << les premiers>> (l.16)
    10. << pour toujours >> (l. 6)

    est-ce que c'est mieux? :D




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux