Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    L'abandonnée

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    L'abandonnée
    Message de sigmarie posté le 06-02-2013 à 15:22:02 (S | E | F)
    Bonjour!
    Je dois inventer un final du roman L'Abandonnée de Guy de Maupassant et j'apprécierais beaucoup que quelqu'un m'indique(ra) mes fautes, s'il vous plaît.
    Merci d'avance!

    L’ABANDONNÉE

    …commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda à d’Apreval et le dit :
    _ Mon chère, il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant et très pensif avec moi.
    D’Apreval pensa tout cela et mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps sur notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré être ami de ton mari. J’ai de grands remords, je te donnais tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec les quelles j’aurais pu former une famille, mais je retournais toujours a tes bras. Et je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne pu pas suivre cette farce.
    _ Et alors, c’est que tu me veux dire avec cela?_ Lui répondit Mme de Cadour. _ Maintenant tu te donnes compte de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté à mon mari. J’ai vous aimé aux deux !_
    D’Apreval la regarda et caressa le visage de Mme de Cadour, mais il eut déjà pris sa détermination, cette situation eut de finir. Sans dire rien il se retourna au hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval c’est finie. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle eut de vieillir à côté de son mari.

    Merci et á bientôt!
    -------------------
    Modifié par bridg le 06-02-2013 16:14


    Réponse: L'abandonnée de alienor64, postée le 06-02-2013 à 17:53:43 (S | E)
    Bonsoir Sigmarie




    L’ABANDONNÉE

    "…commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda à( construction espagnole ! En français , on ne met pas la préposition " à " devant un COD de personne ) d’Apreval et le( il faut un pronom personnel COI et non COD ) dit :
    _ Mon chère( masculin ), il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant et très pensif avec moi.
    D’Apreval pensa( il manque une préposition ; on dit : " penser à quelque chose " ) tout cela et mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps sur( autre préposition ) notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré être( verbe à conjuguer au subjonctif ) ami( mettre un article défini devant ce nom ) de ton mari. J’ai de grands remords, je te donnais(autre verbe mieux adapté à " caprices "; on dit " se plier aux caprices de quelqu'un " ) tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec les quelles( en un seul mot ) j’aurais pu former( autre verbe adapté à " famille "et à l'idée d'en construire une ) une famille, mais je retournais toujours a( accent + mal dit : " dans tes bras " ) tes bras. Et( à enlever ) je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne pu( présent du verbe " pouvoir " , 1ère personne ) pas suivre ( autre verbe , synonyme de " poursuivre " )cette farce.
    _ Et alors, c’est que tu me veux dire( forme interrogative mal construite ) avec cela?_ Lui( enlever la majuscule ) répondit Mme de Cadour. _ Maintenant tu te donnes compte( traduction littérale de l'espagnol ! " darse cuenta de algo " = " se rendre compte de quelque chose " ) de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté à( même remarque qu'au début ;en français , pas de "à " devant un COD de personne ) mon mari. J’ai vous aimé aux( " tous les deux " ) deux !_
    D’Apreval la regarda et caressa le visage de Mme de Cadour( Ici , mettre Mme de Cadour en COD du premier verbe et un adjectif possessif devant "visage " ), mais il eut déjà pris( à conjuguer au plus-que-parfait ) sa détermination( autre mot , avec le verbe " prendre " ), cette situation eut( autre verbe ; " haber de " espagnol se traduit par " devoir " en français , à conjuguer à l'imparfait ) de finir. Sans dire rien( à déplacer devant le verbe ) il se retourna( ici , ce verbe n'est pas pronominal ) au( " à son " ) hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval c’( à enlever )est finie( "terminée " est plus adapté à la situation ! ). En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle eut( autre verbe ; "Haber de " se traduit par : " Devoir " ) de vieillir à côté( ici , l'expression exacte est " aux côtés de " ) de son mari. "


    Bonne soirée !





    Réponse: L'abandonnée de sigmarie, postée le 07-02-2013 à 20:41:11 (S | E)


    Bonsoir Alienor64!

    L’ABANDONNÉE

    "…commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda d’Apreval et lui dit :
    _ Mon chèr, il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant et très pensif avec moi.
    D’Apreval pensa à tout cela et mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps en notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré je sois un ami de ton mari. J’ai de grands remords, je me plier à tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec lesquelles j’aurais pu construire une famille, mais je retournais toujours dans tes bras. Je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne peux pas continuer cette farce.
    _ Et alors, qu'est-ce que tu me veux dire avec cela?_ lui répondit Mme de Cadour. _ Maintenant tu te rends compte de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté mon mari. J’ai vous aimé tous les deux!

    _D’Apreval regarda Mme. de Cadour et caressa son visage, mais il avait déjà pris sa décision, cette situation devait de finir. Sans rien dire,il retourna à son hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval est terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait de vieillir à aux côtes de son mari."


    beuacoup et bonne soirée !





    Réponse: L'abandonnée de alienor64, postée le 07-02-2013 à 23:19:02 (S | E)
    Bonsoir Sigmarie

    C'est beaucoup mieux !

    " L’ABANDONNÉE

    "…commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda d’Apreval et lui dit :
    _ Mon chèr( enlevez l'accent ), il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant et très pensif avec moi( ici ,déplacer " avec moi " après " distant " ; c'est plus cohérent ) .
    D’Apreval pensa à tout cela et( ici ,mettez une virgule au lieu de cette conjonction ) mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps en ( autre préposition ; on " réfléchit à quelque chose " ) notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré(" malgré que je ....") je sois un ami de ton mari. J’ai de grands remords, je me plier( à conjuguer au passé ) à tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec lesquelles j’aurais pu construire une famille, mais je retournais toujours dans tes bras. Je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne peux pas continuer cette farce.
    _ Et alors, qu'est-ce que tu me( ce pronom personnel COI est à placer entre le verbe conjuguer et l'infinitif ) veux dire avec cela?_ lui répondit Mme de Cadour. _ Maintenant tu te rends compte de tout cela?( on peut construire cette phrase différemment, en commençant ainsi : " C'est maintenant que tu....?) Tu savais que je n’aurais jamais quitté mon mari. J’ai vous aimé(à conjuguer au passé ; vous n'avez écrit qu'un participe passé ! ) tous les deux!

    _D’Apreval regarda Mme. de Cadour et caressa son visage, mais il avait déjà pris sa décision, cette situation devait de( à enlever ) finir ( on peut mieux dire : " devait prendre fin " ). Sans rien dire,il retourna à son hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval est( à conjuguer au passé ) terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait de( à enlever ) vieillir à aux côtes de son mari."


    ----En espagnol : " haber de hacer algo " = en français : " devoir faire quelque chose " ou bien , à la forme pronominale : " se devoir de faire quelque chose " ; cette dernière expression insiste sur l'obligation morale pour une personne , vis-à-vis d'une autre ou de plusieurs autres personnes , de faire quelque chose .
    Bonne soirée !




    Réponse: L'abandonnée de sigmarie, postée le 08-02-2013 à 14:27:05 (S | E)


    Bonjour Alienor64!

    "…commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda d’Apreval et lui dit :
    _ Mon cher, il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant avec moi et très pensif.
    D’Apreval pensa à tout cela, mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps à notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré que je sois un ami de ton mari. J’ai de grands remords, je me pliais à tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec lesquelles j’aurais pu construire une famille, mais je retournais toujours dans tes bras. Je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne peux pas continuer cette farce.
    _ Et alors, qu'est-ce que tu veux me dire avec cela?_ lui répondit Mme de Cadour. _ C'est maintenant tu te rends compte de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté mon mari. J’ai vous aimais tous les deux!

    _D’Apreval regarda Mme. de Cadour et caressa son visage, mais il avait déjà pris sa décision, cette situation devait finir. Sans rien dire,il retourna à son hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval avait terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait vieillir à aux côtes de son mari."


    Merci beaucoup, je dois corriger mes mauvaises habitudes, comme: devoir+de et
    qu'est-ce que tu me veux dire avec cela?.... et d'autres!

    Je lui assure que je suis en train d'apprendre plus que dans toute ma vie!


    À bientôt!



    Réponse: L'abandonnée de alienor64, postée le 09-02-2013 à 00:26:09 (S | E)

    Bonsoir Sigmarie

    C'est vraiment bien ! Il ne reste que peu d'erreurs à corriger .

    " _ Et alors, qu'est-ce que tu veux me dire avec cela?_ lui répondit Mme de Cadour. _ C'est maintenant que tu te rends compte de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté mon mari. J’ai vous aimais tous les deux!

    _D’Apreval regarda Mme. de Cadour et caressa son visage, mais il avait déjà pris sa décision, cette situation devait finir( ici , on va remplacer ce verbe par son équivalent : " prendre fin" , bien plus adapté au contexte et au mot " situation " ). Sans rien dire,il retourna à son hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval avait( autre auxiliaire : " était " ) terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait vieillir à( à enlever ) aux côtes de son mari."


    Bonne soirée !



    Réponse: L'abandonnée de sigmarie, postée le 09-02-2013 à 15:13:54 (S | E)
    Bonjour Alienor64!

    "…commencèrent à marcher vers la plage sur le petit chemin entouré d’arbres.
    Mme de Cadour, regarda d’Apreval et lui dit :
    _ Mon cher, il y a quelques semaines que je te trouve un peu distant avec moi et très pensif.
    D’Apreval pensa à tout cela, mit sa main dans la pochette du pantalon et baissa la tête.
    _ J’ai réfléchi pendant longtemps à notre relation. Pendant dix-huit ans j’étais ton chevalier servant, ton amant, malgré que je sois un ami de ton mari. J’ai de grands remords, je me pliais à tous tes caprices. Je renonçais à beaucoup de femmes avec lesquelles j’aurais pu construire une famille, mais je retournais toujours dans tes bras. Je comprends que tu es une femme mariée, mais.. je ne peux pas continuer cette farce.
    _ Et alors, qu'est-ce que tu veux me dire avec cela?_ lui répondit Mme de Cadour. _ C'est maintenant que tu te rends compte de tout cela? Tu savais que je n’aurais jamais quitté mon mari. J’ai vous aimais tous les deux!

    _D’Apreval regarda Mme. de Cadour et caressa son visage, mais il avait déjà pris sa décision, cette situation devait prendre fin. Sans rien dire,il retourna à son hôtel.
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval était terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait vieillir aux côtes de son mari."

    beaucoup!



    Réponse: L'abandonnée de alienor64, postée le 09-02-2013 à 21:00:30 (S | E)

    Bonsoir Sigmarie

    C'est vraiment bien ! Je ne fais qu'apporter quelques modifications pour plus de justesse :

    Je renonçais à beaucoup de femmes avec lesquelles j’aurais pu construire une famille, mais je retournais toujours dans tes bras. ( La tournure qui convient est: " ... j'aurais pu fonder une famille "( on dit " fonder une famille ") et " "mais je retombais toujours dans tes bras " ( on dit : " tomber / retomber dans les bras de quelqu'un " ) )
    _
    Mme de Cadour comprit que sa relation avec d’Apreval était terminée. En un seul instant elle comprit que le temps tue la passion. Elle devait vieillir aux côtes( accent : " côtés " ) de son mari."


    Bonne soirée !




    Réponse: L'abandonnée de sigmarie, postée le 09-02-2013 à 22:33:11 (S | E)


    Bonsoir Alienor64!

    Je vais modifier ces phrases que vous m'indiquez. Elles me semblent très précises, surtout: "mais je retombais toujours dans tes bras". C'est géniale!


    Bonne soiré et bon week-end!




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.