Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction
    Message de besma1930 posté le 24-04-2013 à 00:46:14 (S | E | F)
    Bonsoir tout le monde!
    je viens de lire un petit conte,et j'ai décidé de vous donner un petit résumé afin de me corriger les fautes:d'orthographe et expressions.
    "Il était une fois,un vieux fermier,qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ces vignes,il se disait toujours:"Qu'est ce qui va arriver à mes arbres après mon dècès?."
    Et un jour,il avait pensé à chercher une idée pour que ses fils eux meme s'occuperaient de ses arbres;et voilà une mignone idée s'est passée par sa tete,il a appelé ses fils et leur dit:"Mes chers fils,je vous déclare que j'ai caché un trésor dans les vignes,mais il est trop profond",et juste après le père a décédé sans dire rien de plus.
    Depuis,les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient,plus les vignes poussaient,et grace à ça que la ferme rapportait plus d'argent.
    Et là,les trois fils avaient compris que le trésor dont leur père à informer,c'était leurs éfforts et leur travail personnel.

    donc,je voudrais que vous me corrigiez toute faute,ou mal expression,et aussi la grammaire.
    merci d'avance


    Réponse: Correction de bernard02, postée le 24-04-2013 à 01:43:23 (S | E)
    Bonjour,

    1) Il faut mettre des espaces après chaque signe de ponctuation.

    2) Pour le reste, je vous indique les fautes ci-dessous (en bleu) avec quelques pistes de correction:

    "je viens de lire un petit conte,et j'ai décidé de vous donner (un autre verbe serait préférable) un petit résumé afin de me corriger les fautesponctuation en trop) d'orthographe et expressions (je mettrais un article partitif devant ce nom).
    "Il était une fois,un vieux fermier,qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ces (non, il faut mettre un adjectif possessif) vignes,il se disait toujours:"Qu'est ce (trait d'union) qui va arriver à mes arbres après mon dècès? (1 faute d'accent)."
    Et un jour,il avait pensé (autre temps du passé) à chercher une idée pour que ses fils eux meme (trait d'union + accent à mettre)s'occuperaient (temps du verbe incorrect) de ses arbres;et voilà une (il manque quelque chose entre "voilà" et "une") mignone (faute d'orthographe, et cet adjectif ne me semble pas le plus approprié, il ne me semble pas bon!) idée s'est passée (la forme pronominale du verbe ne convient pas, et le temps non plus, n'est-ce pas une action assez soudaine?) par sa tete (accent),il a appelé ses fils et leur dit (concordance des temps à respecter, il faut choisir et ne retenir qu'un seul et même temps pour le verbe APPELER et le verbe DIRE):"Mes chers fils,je vous déclare (un autre verbe serait plus approprié)que j'ai caché un trésor dans les vignes,mais il est trop profond" (est-ce le trésor qui est trop profond? à revoir),et juste après le père a décédé (il y a encore un petit problème dans le choix du temps à mon avis; de plus, l'auxiliaire n'est pas correct) sans dire rien de plus.
    Depuis,les trois fils creusaient (même remarque que ci-dessus) souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient,plus les vignes poussaient,et grace (accent) à ça que (en trop) la ferme rapportait plus d'argent.
    Et là (à remplacer),les trois fils avaient compris (autre temps) que le trésor dont leur père à informer (ça ne veut rien dire),c'était (le sujet est au pluriel) leurs éfforts (accent en trop) et leur travail personnel.

    donc,je voudrais que vous me corrigiez toute faute,ou mal expression,et aussi la grammaire. (je voudrais donc, s'il vous plaît, que vous m'indiquiez toutes les fautes d'orthographe, d'expression, et de grammaire.).".

    Cordialement.




    Réponse: Correction de besma1930, postée le 24-04-2013 à 16:57:49 (S | E)
    Bonjour tout le monde
    merci beaucoup bernard02 d'avoir fait cet effort,et voilà:

    je viens de lire un petit conte, et j'ai décidé de vous écrire un petit résumé afin de me corriger les fautes d 'orthographe et d'expressions.
    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: "Qu'est-ce qui va arriver à mes arbres après mon décès?."
    Et un jour, il pensait à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses arbres; et voilà-une bonne idée passait par sa tete, il avait appelé ses fils et leur avait dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le retrouver , il faudrait creuser très profond", et juste après le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à ça, la ferme rapportait plus d'argent.
    En ce moment là, les trois fils comprenaient que le trésor c'étaient leurs efforts et leur travail personnel.

    je voudrais donc, s'il vous plaît, que vous m'indiquiez toutes les fautes d'orthographe, d'expression, et de grammaire.).
    Cordialement



    Réponse: Correction de dolfine56, postée le 24-04-2013 à 17:13:01 (S | E)
    Bonjour,

    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: "Qu'est-ce qui va arriver à mes arbres---pas très bien dit après mon décès?."
    Et un jour, il pensait à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses arbres; et voilà-une bonne idée passait par sa tete---manque un accent-mal dit, il avait appelé ses fils et leur avait dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le retrouver , il faudrait--j'aurais mis un futur creuser très profond", et juste après le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à ça--cela, la ferme rapportait plus d'argent.
    En ce moment là--mal dit, les trois fils comprenaient--pas le bon temps que le trésor c'étaient--le sujet du verbe est le trésor leurs efforts et leur travail personnel.

    C'est à vous...



    Réponse: Correction de besma1930, postée le 24-04-2013 à 17:49:14 (S | E)
    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: Que va-t-il arriver à mes arbres après mon décès?."
    Et un jour, il pensait à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses arbres; et voilà-une bonne idée passait par sa tête, il avait appelé ses fils et leur avait dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le retrouver , il faudra creuser très profond", et juste après le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à cela, la ferme rapportait plus d'argent.
    En ce moment-là, les trois fils avaient compris que le trésor c'était leurs efforts et leur travail personnel.



    Réponse: Correction de dolfine56, postée le 24-04-2013 à 19:03:16 (S | E)
    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: Que va-t-il arriver à mes arbres--mot ,mal choisi,plutôt "mes pieds de vigne (qui ne sont pas des arbres! après mon décès?."
    Et un jour, il pensait à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses arbres; et voilà--alors-une bonne idée passait par sa tête--lui traversa l'esprit, il avait appelé ses fils et leur avait dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le retrouver , il faudra creuser très profond", et juste après le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à cela, la ferme rapportait plus d'argent.
    En ce moment-là,--à ce moment-là les trois fils avaient compris que le trésor c'était leurs efforts et leur travail personnel.
    C'est à vous...




    Réponse: Correction de besma1930, postée le 24-04-2013 à 23:29:19 (S | E)
    merci dolfine56 et bernard02 pour vos corrections,mais avant de réécrire mon texte, permettez-moi de vous demander quelques éclaircissements sur:
    1-On ne peut pas considérer les vignes comme des arbres???????
    2-vous m'avez remplacé l'expression "une idée passe par la tête" par "une idée traverse l'esprit", est-ce que ça veut dire que l'expression que j'ai choisie n'existe pas?, ou bien, vous m'avez juste donné l'expression préférable?.
    3- Quand doit-on utiliser l'expression "EN ce moment-là"?.
    4-dans ma dernière phrase, j'ai conjugué le verbe comprendre(la première fois) au plus que parfait,mais bernard02 m'a demandé de changer le temps de conjugaison,alors,j'ai utilisé l'imparfait,et vous là,vous m'avez demandé de changer le temps une autre fois,et quand j'ai rechoisi le plus que parfait ,vous l'avez considéré juste!!!!!!
    alors maintenant je suis perturbée entre les deux temps de conjugaison,pourriez-vous (bernard02 et dolfine56) me clarifier plus?
    cordialement



    Réponse: Correction de besma1930, postée le 25-04-2013 à 00:05:25 (S | E)
    5-et quand vous avez écrit: une idée traversa.....,si on voulait utiliser une autre temps de conjugaison, pourrait-on utiliser le plus-que-parfait ou le passé composé? si non, pourquoi?
    merci



    Réponse: Correction de jij33, postée le 25-04-2013 à 08:24:50 (S | E)
    Bonjour Besma1930

    Pour répondre à vos questions :
    1 - La vigne n'est ni un arbre ni un arbuste, c'est une plante grimpante, et le terme technique est "cep". "Mes pieds de vigne" est une expression tout à fait adéquate dans votre texte, ou bien "ma vigne" : en tout cas pas "arbres".
    2 - "Une idée lui traverse l'esprit " est une forme plus littéraire que "une idée passe par sa tête" et il vaut mieux employer le passé simple parce qu'il s'agit d'un récit écrit. Le passé composé s'emploie surtout à l'oral.
    3 - On n'emploie pas "en ce moment-là", mais "à ce moment-là" pour faire allusion au passé. "En ce moment" fait référence au présent : "en ce moment il fait un temps magnifique".
    4 - Dans votre dernière phrase, le verbe comprendre devrait être au passé simple, toujours parce que le passé simple est le temps qui, à l'écrit, indique les actions passées terminées.

    Courage ! Votre texte s'améliore petit à petit.



    Réponse: Correction de solitaire69, postée le 25-04-2013 à 10:58:33 (S | E)
    Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    Le vieil homme était très inquiet pour ces vignes, il se disait toujours:"Qu'a deviendra t-il à mes arbres à ma mort ?"
    Et un jour, il eu une idée pour que ses fils s'occupent de leur héritage, il appela alors ses fils, et leur dit: «Mes chers fils, je vous fais savoir que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais il est trop profond….», et le père mourut sans rien dire de plus.
    Depuis, les trois fils s’acharnent à chercher le trésor et creusent souvent, en long et en large, afin de le trouver mais sans résultat. Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à leur labeur, la ferme rapportait beaucoup plus d'argent. Et à ce moment là, les trois fils comprirent que le trésor dont leur père leur avait parlé n'était autre que leurs efforts et leur travail personnel.



    Dans le conte comme dans le récit, il faut utiliser le passé simple pour les actions et l'imparfait pour la description. Ne pas oublier la concordance des temps.
    Bonne continuation, bon travail!!!!!!!!!!



    Réponse: Correction de jij33, postée le 25-04-2013 à 11:36:46 (S | E)
    Quelques erreurs dans le message de solitaire69...

    Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    Le vieil homme était très inquiet pour ces (adjectif possessif et non démonstratif)vignes, il se disait toujours:"Qu'a deviendra t-il à mes arbres à ma mort ?"( il aurait fallu employer le verbe "advenir"... et les pieds (ou ceps) de vigne ne sont pas des "arbres")
    Et un jour, il eu(orthographe grammaticale) une idée pour que ses fils s'occupent de leur héritage, il appela alors ses fils(on peut éviter la répétition par l'emploi d'un pronom personnel), et leur dit: «Mes chers fils, je vous fais savoir que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais il est trop profond….», et le père mourut sans rien dire de plus.
    Depuis, les trois fils s’acharnent à chercher le trésor et creusent souvent, en long et en large, afin de le trouver mais sans résultat(il s'agit d'un récit au passé : attention à l'emploi des temps ). Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à leur labeur, la ferme rapportait beaucoup plus d'argent. Et à ce moment là, les trois fils comprirent que le trésor dont leur père leur avait parlé n'était autre que leurs efforts et leur travail personnel.



    Réponse: Correction de alienor64, postée le 25-04-2013 à 20:13:47 (S | E)

    Bonsoir
    Deux précisions supplémentaires :

    -- "...:"Qu'a deviendra t-il à mes arbres à ma mort ?"( il aurait fallu employer le verbe "advenir"....." C'est , comme le dit Jij le verbe " advenir " qu'il faut employer , suivi de la préposition " de " : " advenir de " )

    -- " Et à ce moment ( trait d'union ) là ..." .

    Bonne soirée !





    Réponse: Correction de besma1930, postée le 26-04-2013 à 00:26:43 (S | E)
    merci beaucoup mes amis pour votre aide,merci,bernard,dolfine ,merci jiji pour vos réponses et aussi pour votre soutien.
    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: "Que va-t-il arriver à mes vignes après mon décès?."
    Et un jour, il pensait(ici je pense que en ayant pensé est prioritaire non?) à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses vignes; et alors une bonne idée lui traversa l'esprit, il avait appelé ses fils et leur avait dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le trouver, il faudra creuser très profond", et juste après le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à cela, la ferme rapportait plus d'argent,à ce moment-là, les trois fils avaient compris (je vois ici que je dois utiliser le plus que parfait car l'action n'est pas soudaine, et à vous de me corriger)que le trésor c'était leurs efforts et leur travail personnel.



    Réponse: Correction de anonyme, postée le 26-04-2013 à 07:51:29 (S | E)
    Bonjour besma

    Pour clore cette série de judicieux conseils lisez la fable de Jean de La Fontaine : Lien internet


    Bien amicalement.



    Réponse: Correction de jij33, postée le 26-04-2013 à 09:18:26 (S | E)
    Bonjour Besma

    Encore quelques petites retouches à apporter, si vous voulez.

    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    le (Une phrase commence toujours par une majuscule) vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: "Que va-t-il arriver à mes vignes après mon décès?."
    Et un jour, il pensait(ici je pense que en ayant pensé est prioritaire non? (L'indice de temps "un jour" montre que l'action est soudaine et limitée dans le temps : il faut donc employer le passé simple) ) à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses vignes; et alors une bonne idée lui traversa l'esprit, (Vous allez commencer une nouvelle phrase : un point est nécessaire) il avait appelé ses fils et leur avait dit (même remarque : passé simple pour ces deux verbes) : "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le trouver, il faudra creuser très profond", et juste après (ponctuation)le père était décédé sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à cela, la ferme rapportait plus d'argent,(ponctuation forte à la place de cette virgule : point ou point-virgule)à ce moment-là, les trois fils avaient compris (je vois ici que je dois utiliser le plus que parfait car l'action n'est pas soudaine, et à vous de me corriger) (l'action est soudaine, au contraire : les fils comprennent en un instant ! Donc, passé simple)que le trésor (ponctuation) c'était leurs efforts et leur travail personnel.


    Bon courage, Besma. Vous pourrez lire la fable qu'anonyme vous conseille et chercher également la fable du poète grec Esope, Le laboureur et ses enfants, dont La Fontaine s'est inspiré.



    Réponse: Correction de alienor64, postée le 26-04-2013 à 16:16:11 (S | E)
    Bonjour Besma
    J'ajoute une précision à la correction de Jij33 :
    ".... et juste après (ponctuation)le père était décédé ....." A conjuguer au passé simple : aspect ponctuel et limité de l'action .
    Bonne journée!



    Réponse: Correction de besma1930, postée le 26-04-2013 à 23:57:52 (S | E)
    "Il était une fois, un vieux fermier, qui avait trois fils paresseux.
    Le vieil homme était très inquiet pour ses vignes, il se disait toujours: "Que va-t-il arriver à mes vignes après mon décès?."
    Et un jour, il pensait(ici je ne voulais pas choisir"un jour"pour exprimer une action soudaine et limitée,mais plutôt pour dire que: un des jours en ayant pensé à chercher une idée...(une 1ère action), l'idée qu'on cherchait de trouver,est arrivée soudainement(une 2ème action).Est-ce que je peux utiliser "en ayant pensé" au lieu "pensait"?.) à chercher une idée pour que ses fils eux-mêmes s'occupent de ses vignes; et alors une bonne idée lui traversa l'esprit.
    Il appela ses fils et leur dit: "Mes chers fils, je vous informe que j'ai caché un trésor dans les vignes, mais pour le trouver, il faudra creuser très profond", et juste après, le père décéda sans dire rien de plus.
    Depuis, les trois fils creusaient souvent en long et en large afin de trouver le trésor mais ils n'y arrivaient pas.
    Plus ils travaillaient, plus les vignes poussaient, et grâce à cela, la ferme rapportait plus d'argent.
    Á ce moment-là, les trois fils comprirent que le trésor, c'était leurs efforts et leur travail personnel.
    cordialement.



    Réponse: Correction de besma1930, postée le 27-04-2013 à 00:17:01 (S | E)
    Désolée, j'ai oublié de vous remercier jiji33 et anonyme pour les liens que vous m'avez donnés,mais je je sais pas encore pourquoi vous me les avez recommandés??????,c'est la même fable que j'ai lu !!!!!!
    merci encore une fois



    Réponse: Correction de alienor64, postée le 27-04-2013 à 21:07:35 (S | E)
    Bonsoir Besma 1930

    ",c'est la même fable que j'ai lu (lue )!!!!!! "

    C'est curieux ! Le message où Jij33 vous mettait le lien sur la fable d'Esope a disparu !!!

    Pour vous aider , voici le lien où vous pourrez lire la fable d'Esope , " Le vigneron et ses enfants " , qui a inspiré La Fontaine , en sachant qu'Esope écrivait ses fables en prose . Ainsi , vous pourrez comparer avec le lien donné par Abuelocansado : " Le laboureur et ses enfants " de La Fontaine .

    Lien internet


    Bonne lecture !







    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.