Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Analyse littéraire

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Analyse littéraire
    Message de palatabla posté le 08-12-2013 à 12:28:09 (S | E | F)
    Bonjour chers colistiers,


    Je m'adresse à vous avec une grande demande. Aurait-quelqu'un la gentillesse de bien vouloir me corriger le texte suivant. Je vous en serait très reconnaissant pour des remarques sur le style et la structure aussi.


    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal avec lequel milles petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où il considère qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau de provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie étaient sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    En fin, c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus accomplissant.

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mène vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous indique le titre du livre.


    Réponse: Analyse littéraire de gerondif, postée le 08-12-2013 à 12:35:38 (S | E)
    Bonjour,
    Bonjour chers colistiers,(A quelle élection nous présentons-nous donc ensemble ?)

    Bon texte.

    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal avec lequel(auquel) milles petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où il considère (pluriel)qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau de provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie étaient( 1) singulier, 2) mauvais temps, il faut du passé composé) sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    En fin(en un seul mot), c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même, qui se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus accomplissant( 1) féminin, 2) changer d'adjectif).

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mène vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous l'indique le titre du livre.





    Réponse: Analyse littéraire de palatabla, postée le 08-12-2013 à 12:47:21 (S | E)
    Bonjour Gérondif,

    Un tout grand merci pour la correction si rapide! Je l'apprécie becucoup.

    J’apprécie vote humour dans la correction. Je pense que j’ai appris pour toujours le bon contexte pour l’utilisation du mot « colistier ». Je vous propose la liste des passionnés de la langue française. ;-)La vocation est plus culturelle que politique, sans que les deux se laisse dissocier.

    Malgré les convntions, je tiens aussi à vous remercier pour votre compliment qui me donne du courage à continuer mon travail et qui me motive en me rassurant dans mon doute et insécurité.

    En fin, voici ma correction :

    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal auquel milles petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où ils considèrent qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau de provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie a été sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    Enfin, c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même, qui se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus épanouie qui lui permet de se réaliser.

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mène vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous l'indique le titre du livre.





    Réponse: Analyse littéraire de gerondif, postée le 08-12-2013 à 13:10:46 (S | E)
    Hello,
    comment pouvez-vous avoir du mal avec les pluriels, ne pas savoir compter pour une résidente suisse, pays où il y a des coffres-forts, des euros, de la fortune!!
    Bon, dites-vous qu'on dit "file moi mille euros" , prononcés "mileuros", pas "milzeuros", donc mille, une fois mille, est singulier.

    La vocation est plus culturelle que politique, sans que les deux se laissent dissocier.(encore un pluriel raté! Vous aimez taquiner!)


    Enfin (en un seul mot), voici ma correction :

    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal auquel milles petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où ils considèrent qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau de (en) provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie a été sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    Enfin, c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même, qui se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus épanouie qui lui permet(soit le subjontif permette, soit le futur permettra) de se réaliser.

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mène(mènera) vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous l'indique le titre du livre.





    Réponse: Analyse littéraire de palatabla, postée le 09-12-2013 à 00:05:51 (S | E)
    Bonjour Gérondif,

    Je vous remercie pour la correction. En effet, je taquine volontiers.

    Le lieu géographique n'a hélas que peut d'influence sur ma capacité de compter. En venant d'un monde monolitique (heureusement déjà disparu), ce monde et culture pluriel de l'occident que je côtoie n'a point amélioré mes accords en nombre en français. Mais vous êtes le témoin élu de ma tentative de mieux les manier.


    Voici le texte corrigé:

    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal auquel milles petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où ils considèrent qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau en provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie a été sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    Enfin, c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même, qui se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus épanouie qui lui permettra de se réaliser.

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mènera vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous l'indique le titre du livre.



    Réponse: Analyse littéraire de gerondif, postée le 09-12-2013 à 16:06:44 (S | E)
    Bonjour,
    Le thème central du roman Eldorado de Laurent Gaudet

    Pour moi, c'est le départ qui est le thème central du livre. Chacun des protagonistes quitte le lieu où il est né et où il a vécu et habité auparavant. Ils partent tous à la recherche d’une vie meilleure.

    Il y a d’abord cette femme. Une immigrée, venue du Proche-Orient, de la Syrie qui a pris le bateau à Beyrouth pour rejoindre l’Europe, la terre promise et y assurer un futur, une meilleure vie à son bébé.

    Ensuite, une deuxième histoire décrit le sort de Jamal et de Soleiman, leur rêve de pouvoir traverser la frontière du Soudan et de se rendre en Europe malgré les blessures et les tristesses qui vont les habiter. Ils quittent le pays natal auquel milles (sans s)petits souvenirs les lient. Mais c’est un pays où ils avaient tout de même l’impression d’avoir « une vie gâchée ». Ils quittent donc un pays où ils considèrent qu’ils n’auraient jamais dû naître. (p.93.)

    Puis il y a la masse des immigrés sans nom. Ceux qui étaient sur le même bateau en provenance de Beyrouth. Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Et tous les clandestins dont la vie a été sauvée par le commandant Piracci ou au contraire qui ont péri dans les vagues de la Méditerranée lors de leur traversée.

    Enfin, c'est le commandant Piracci, le protecteur de la forteresse européenne lui-même, qui se décide à en finir avec sa vie habituelle. Il ne supporte plus son métier, il veut changer son existence, lui donner un vrai sens. Il cherche à avoir une nouvelle identité. Il prend alors la décision de quitter son bateau, sa mission, son travail de marin et de garde-frontière, son ami Angelo, son appartement, sa ville Catane, son île la Sicile, son pays natal l’Italie. Il part comme pour rechercher une nouvelle vie plus épanouie qui lui permettra de se réaliser.

    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux, la vraie vie tant souhaitée.

    En conclusion, on peut dire que tous les personnages centraux partent pour un voyage qui les mènera vers une nouvelle vie. Les départs décrits sont motivés par le rêve d’une vie meilleure, plus complète et investie de sens. Chacun est à la recherche du bonheur, de son propre Eldorado, de sa propre terre promise comme nous l'indique le titre du livre.



    Réponse: Analyse littéraire de jij33, postée le 09-12-2013 à 16:18:24 (S | E)
    Bonjour

    On ne voit jamais tout dans un texte !
    Ceux qui ont été dupé tout comme Jamal. Le verbe est au passé composé passif : l'auxiliaire est donc "être" et l'accord doit être revu.
    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie allait enfin commencer » (p.25) pour eux. Les temps des verbes ne concordent pas : on peut modifier celui de la citation en le mettant entre crochets.
    Tous, ils partent en espérant qu’une fois arrivés au bout du voyage, « la vie [va] enfin commencer » (p.25) pour eux.
    Bon après-midi.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.