Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    La violence - Correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    La violence - Correction
    Message de souad123 posté le 20-06-2015 à 18:39:49 (S | E | F)
    Bonjour.
    Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte, s'il vous plaît ? et merci d'avance

    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée, pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie, qui prend de l'ampleur et s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès le moindre problème rencontré, l'homme, celui qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence croyant y trouver une solution.
    Bagarre
    De nos jours, Il existe des gens qui médisent. «
    Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers les citoyens. Parmi ces derniers, il y en a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront dans des conflits avec eux.
    Y en a ceux qui n'acceptent pas qu'on agisse différemment d'eux, qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca. Elle hait toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut il en faut se débarrasser pour pouvoir garder des bonnes relations avec nos amis.
    Et il y en a ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer par exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux et, au lieu de parler fermement et avec autorité à cette personne, certains font usage de la violence. Et enfin, il y aura l’anarchie.
    Changeons nos comportements !

    -------------------
    Modifié par bridg le 20-06-2015 19:28
    Forum français



    Réponse: La violence - Correction de bernard02, postée le 20-06-2015 à 20:56:37 (S | E)
    Bonsoir,

    je vous propose de corriger les fautes suivantes dans un premier temps, puis de nous envoyer une autre mouture modifiée en conséquence afin que nous puissions l'examiner à nouveau (ce qui sous-entend qu'il y a peut-être des erreurs que je n'ai pas notées à première vue).

    Bon courage !

    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée,(pas de virgule ici) pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie, (ajouter une conjonction de coordination en deux lettres)qui prend de l'ampleur et s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès le moindre problème rencontré(en général, on dit plutôt : dès qu'il rencontre le moindre problème), l'homme, celui(à supprimer) qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence(virgule) croyant y trouver une solution.
    Bagarre (il manque qqch après ce mot)
    De nos jours, Il(minuscule) existe des gens qui médisent. « 'que font ces guillemets ici ?)
    Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers les(non : article indéfini) citoyens. Parmi ces derniers, il y en(à supprimer, cela ne se dit pas) a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront dans des(à remplacer par un mot invariable en deux lettres signifiant 'dans', donc revoir l'accord de 'conflit' en conséquence) conflits avec eux.
    Y en a(cela ne se dit pas : supprimer 'en' et commencer par un pronom personnel de la 3e personne du singulier) ceux qui n'acceptent pas qu'on agisse différemment d'eux,(à supprimer pour éviter une répétition et à remplacer par une conjonction de coordination en deux lettres) qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca(virgule). Elle hait toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut il en faut se (il faut ajouter un mot et il y aura une élision avec se) débarrasser pour pouvoir garder des bonnes relations avec nos amis.
    Et il y en(à supprimer) a ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer par exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux et, au lieu de parler fermement et avec autorité à cette personne, certains font usage de la violence. Et enfin(autre terme), il y aura l’anarchie(autre terme).
    Changeons nos comportements !



    Réponse: La violence - Correction de souad123, postée le 21-06-2015 à 20:29:59 (S | E)
    Bonjour !
    Désolé pour le retard En voici la correction et merci
    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie et qui prend de l'ampleur et s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès qu'il rencontre le moindre problème, l'homme, qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence, croyant y trouver une solution.
    De nos jours, il existe des gens qui médisent. Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers des citoyens. Parmi ces derniers, il y a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront en conflits avec eux.
    Il y a ceux qui n'acceptent pas qu'on agisse, qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca, elle hait toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut il s’en faut débarrasser pour pouvoir garder des bonnes relations avec nos amis.
    Et il y a ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer par exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux et, au lieu de parler fermement et avec autorité à cette personne, certains font usage de la violence. En conséquence, il y aura l’anarchie (autre terme ? comme quoi).
    Changeons nos comportements !



    Réponse: La violence - Correction de alienor64, postée le 22-06-2015 à 00:35:20 (S | E)
    Bonsoir Souad123

    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie et qui (virgule)prend(mettre le participe présent de 'prendre') de l'ampleur (virgule) et(enlever) s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès qu'il rencontre le moindre problème, l'homme,(enlevez cette virgule) qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence, croyant y trouver une solution.
    De nos jours, il existe des gens qui médisent( 'De nos jours '??? Pas uniquement ! La médisance n'est pas nouvelle ! Modifiez ce début de phrase). Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers des citoyens( autre mot que 'citoyens' pour indiquer que ces personnes sont du même pays que ceux qui médisent d'elles ; faire précéder ce mot de la préposition 'de' suivie de l'adjectif possessif correspondant). Parmi ces derniers, il y a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront en conflits(singulier) avec eux.
    Il y a ceux qui n'acceptent pas qu'on agisse, qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca,(enlevez la virgule) elle(enlever) hait( Ce verbe est trop catégorique ! Le nuancer avec 'pouvoir' à conjuguer, suivi de ce verbe à l'infinitif) toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut(ici, mettre pronom relatif et modifier la construction de la phrase) il s’en faut débarrasser pour pouvoir garder des(préposition et non article)) bonnes relations avec nos amis.
    Et(enlever) il y a (ici, mettre un adverbe synonyme de 'également') ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer par(à enlever et à remplacer par un adjectif démonstratif) exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux et, au lieu de parler fermement et avec autorité à cette personne, certains font usage de la violence. En conséquence(autre connecteur : celui-là est inapproprié), il y aura l'anarchie(ce n'est pas le mot qui convient pour un désaccord dans une file d'attente !)(autre terme ? comme quoi).
    Changeons nos comportements !

    Bonne soirée !




    Réponse: La violence - Correction de souad123, postée le 26-06-2015 à 22:29:35 (S | E)
    Bonjour.
    Désolé pour le retard, j'étais très occupée et merci pour la correction
    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie et qui, prenant de l'ampleur, s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès qu'il rencontre le moindre problème, l'homme qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence, croyant y trouver une solution.
    De nos jours, il existe des gens qui médisent ( 'De nos jours '??? Pas uniquement ! La médisance n'est pas nouvelle ! Modifiez ce début de phrase ? Par exemple quoi ?). Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers de nos habitants. Parmi ces derniers, il y a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront en conflit avec eux.
    Il y a ceux qui n'acceptent pas qu'on agisse, qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca peut haïr toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut dont il s’en faut débarrasser pour pouvoir garder de bonnes relations avec nos amis.
    Il y a pareillement ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer cet exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux et, au lieu de parler fermement et avec autorité à cette personne, certains font usage de la violence. C’est ainsi qu’il y aurait l'anarchie (ce n'est pas le mot qui convient pour un désaccord dans une file d'attente autre terme ? comme quoi).
    Changeons nos comportements !



    Réponse: La violence - Correction de alienor64, postée le 26-06-2015 à 23:21:12 (S | E)
    Bonsoir Souad123

    La violence est un phénomène préoccupant, une force brutale qui se déchaîne de façon incontrôlée pour imposer une volonté, une croyance, une idéologie et qui, prenant de l'ampleur, s'intensifie dangereusement dans le monde entier. Dès qu'il rencontre le moindre problème, l'homme qui est incapable de le résoudre par une réflexion intelligente, fait appel à la violence, croyant y trouver une solution.
    De nos jours( à modifier : voir plus loin), il existe des gens qui médisent ( 'De nos jours '??? Pas uniquement ! La médisance n'est pas nouvelle ! Modifiez ce début de phrase ? Par exemple quoi ? Comme ce n'est pas uniquement de nos jours, trouvez l'expression qui exprime cette idée, en mettant la préposition qui indique le point de départ dans le temps suivie de 'toujours')). Ils critiquent parfois ce que font les autres : ils ne peuvent pas rester un moment sans commenter, sans parler à tort et à travers de nos habitants( ce mot perd son sens dans ce contexte ; vous aviez écrit : 'citoyens' ; il existe un mot de la même famille, synonyme de 'compatriote' : vous devez mettre le préfixe signifiant 'avec' au mot 'citoyens' + faire précéder ce mot du déterminant possessif 3e personne du pluriel et non 1ère personne ) . Parmi ces derniers, il y a ceux qui n’acceptent pas ce comportement et seront en conflit avec eux.
    Il y a ceux qui n'acceptent pas( répétition : autre verbe) qu'on agisse, qu'on pense différemment d'eux. Par exemple : une personne qui encourage Wydad Casablanca ou Raja Casablanca peut haïr toute personne qui n’est pas fan de l’équipe qu’elle aime. C’est un défaut dont il s'en(erreur : enlevez le pronom personnel complément 'en' : il fait double emploi avec 'dont' + mettre le pronom réfléchi après le verbe) faut (ici, pronom réfléchi) débarrasser pour pouvoir garder de bonnes relations avec nos amis.
    Il y a pareillement ceux qui vivent d'une manière différente, mais qui ne proposent rien de constructif.
    Pour ce qui est des réactions violentes, on peut citer cet exemple : quand on est sur une place publique et que l'on fait la queue, si quelqu'un, qui est derrière nous, se faufile parmi les gens et nous passe devant, là, il ne faut pas rester silencieux(mieux : 'indifférent' / 'passif')(ici, ponctuation : point) et(à enlever) Pourtant, au lieu de réagir calmement mais parler( à enlever) fermement et avec autorité( à enlever car inutile) à cette personne, certains font usage de la violence. C’est ainsi qu’il y aurait l'anarchie (ce n'est pas le mot qui convient pour un désaccord dans une file d'attente autre terme ? comme quoi( A vous de trouver le mot ou l'expression adaptée à ce contexte ; le mot 'anarchie' est, ici, excessif. )).
    Changeons nos comportements !

    Bonne soirée !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.