Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction d'un texte

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction d'un texte
    Message de doc97 posté le 18-08-2015 à 18:25:37 (S | E | F)
    Bonjour,
    Est-ce que vous pouvez m'aider à corriger ce texte s'il vous plaît ? Dans l'attente de nos réponses, je vous présente mes remerciements.
    Bonne fin de journée !

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation en Aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non-rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de prendre des déceptions. Chaque chose à son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Arrivant le jour pour débuter le stage, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité m'embrasse donc, je ne me sentais pas aisé. Les jours jours se passent, j'ai commencé à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure. Un lundi de la dernière semaine de mon stage, Il y a une mauvaise nouvelle qui s'est lancée. On a volé un portable, valant 20 euros. On me pose cette question : ''Est-ce que c'est toi qui a enlevé le téléphone ?'' Sans vous cachez toute la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était : non c'est pas moi. La poursuite de l'enquête donnait la même chose. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, la même gentillesse et pour le propriétaire du portable c'était tout à fait le contraire. je me ressentais pire que la situation initiale, tête baissée, l'index croissant sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait penser à d'autres choses. Moi, le pauvre, Je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé, je me sentais libéré de tous ses préjugés.


    Réponse: Correction d'un texte de bernard02, postée le 18-08-2015 à 18:55:19 (S | E)
    Bonjour,
    je vais vous proposer, s'il vous plaît, de corriger les fautes que je vous ai notées ci-dessous dans un premier temps, puis de nous envoyer une autre mouture modifiée en conséquence, pour que nous puissions l'examiner à nouveau.
    Cordialement.

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation en Aide-soignant (nom commun), d'une durée de trois semaines, conventionné, non-rémunéré(pas de trait d'union). Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de prendre des déceptions(à reformuler). Chaque chose à (pas 'à' !)son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Arrivant le jour pour débuter le stage(à reformuler), j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité m'embrasse(êtes-vous sûr de bien vouloir utiliser ce verbe-là ?) donc, je ne me sentais pas aisé(à reformuler). Les jours jours(un en trop) se passent(à revoir), j'ai commencé à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure. (!)Un(article défini) lundi de la dernière semaine de mon stage, Il y a une mauvaise nouvelle qui s'est lancée(à revoir). On a volé un portable,(pas de virgule) valant 20 euros. On me pose cette question : ''Est-ce que c'est toi qui a(faute d'accord) enlevé (pas 'enlevé' ici) le téléphone ?'' Sans vous cachez(infinitif) toute la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était : non c'est pas moi(il manque un terme dans cette négation). La poursuite de l'enquête donnait la même chose. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, la même gentillesse et pour le propriétaire du portable c'était tout à fait le contraire. je me ressentais pire que la situation initiale, tête baissée, l'index croissant sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait(il manque un terme ici) penser à d'autres choses. Moi, le pauvre, Je(pas de majuscule après une virgule) ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé, je me sentais libéré de tous ses(une lettre à changer) préjugés.





    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 18-08-2015 à 19:28:53 (S | E)
    Je vous remercie de votre réponse aussi rapide que possible. J'espère que ça s’améliore un peu.


    J'étais à la recherche d'un stage d'observation en aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de refuser à chaque passage.Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je ne me sentais mal à l'aise. Les jours commencent à s'écoulés, j'ai commencé à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, Il y a une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On me pose cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Sans vous cacher toute la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête donnait la même chose. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, la même gentillesse et pour le propriétaire du portable c'était tout à fait le contraire. je me ressentais pire que la situation initiale, tête baissée, l'index croissant sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait à penser à d'autres choses. Moi, le pauvre, je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé, je me sentais libéré de tous ces préjugés.



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 18-08-2015 à 20:34:09 (S | E)
    Bonjour Doc97


    J'étais à la recherche d'un stage d'observation en(enlever : mettre préposition à élider devant un mot commençant par une voyelle) aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de refuser(formulation confuse : vous refusiez ? vous aviez cessé de refuser ? ou bien c'est votre candidature qui était refusée ? C'est peu clair ) à chaque passage.(espace après un point)Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je ne(à enlever : forme affirmative et non négative) me sentais mal à l'aise. Les jours commencent à s'écoulés(erreur : infinitif), j'ai commencé à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, Il(pas de majuscule) y a(autre temps : passé et non présent) une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On me pose(passé composé) cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Sans vous cacher toute la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête donnait la même chose. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, (ici, mettez une préposition indiquant la manière )la même gentillesse et pour le propriétaire du portable c'était tout à fait le contraire(à reformuler plus clairement). je(majuscule en début de phrase) me ressentais(mieux autre verbe : 'sentir' à conjuguer ) pire que (mal exprimé : vous ne pouvez pas vous sentir pire qu'une situation mais dans une situation pire que celle où vous vous trouviez à un moment donné du stage. A reformuler . )la situation initiale, tête baissée, l'index croissant( incorrect ! autre terme) sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait à penser à d'autres choses( de à : c'est confus ! à reformuler clairement). Moi, le pauvre, je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé, je me sentais libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !



    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 18-08-2015 à 21:06:11 (S | E)
    Je vous remercie...


    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de poser ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je ne me sentais mal à l'aise. Les jours commencent à s'écouler, j'ai commencé à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y avait une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Sans vous cacher toute la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête donnait la même chose. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était atypique. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index pliant sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait à penser autres choses. Moi, le pauvre, je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé, je me sentais libéré de tous ces préjugés.



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 18-08-2015 à 23:41:22 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    C'est mieux ! Encore quelques efforts !

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je ne cessais plus de( formulation toujours confuse et incorrecte : avec le verbe 'cesser', 'ne' s'emploie seul : enlevez 'plus'. Ainsi : 'ne cesser de' faire quelque chose = 'faire sans arrêt' quelque chose. Exemple : 'Il ne cesse de pleuvoir ' = 'Il pleut sans arrêt') poser ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je ne(à enlever) me sentais mal à l'aise. Les jours commencent à(à enlever) s'écouler(à conjuguer à l'imparfait ; mais mieux, pour marquer une progression dans le temps, employez l'expression : 'Au fil de...'/ des jours/ du temps...), j'ai commencé(mieux : à l'imparfait) à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y avait(autre temps : passé composé) une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Sans vous cacher(à remplacer par : ' Pour vous dire') toute(à enlever) la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse était(mieux : passé composé) : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête donnait la même chose( mal exprimé : autre verbe à la forme négative : 'dire' + 'autre chose'). Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était atypique ('atypique' ??? Autre qualificatif). Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index pliant( erreur ; participe passé de 'replier') sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais je le sentais parce qu'on commençait à penser autres choses(à reformuler car mal exprimé. Vous devez faire comprendre au lecteur que bien que n'étant pas coupable, vous sentiez les regards des autres posés sur vous, regards accusateurs ou que vous ressentiez comme tels. A vous de l'exprimer clairement !) . Moi, le pauvre, je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage est terminé( correct, mais mieux : 's'achever' au passé composé) ,(remplacez cette virgule par une conjonction de coordination) je me sentais(passé composé avec l'auxiliaire 'être') libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !




    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 19-08-2015 à 17:51:10 (S | E)
    Bonjour,
    Je suis désolé de n'avoir pas répondu hier soir.

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je posais sans arrêt ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé, j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative non plus. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était malintentionné. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tout les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne sais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé donc, je me suis senti libéré de tous ces préjugés.



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 19-08-2015 à 18:58:33 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je posais sans arrêt ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé,(point-virgule) j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative non plus(à enlever ; si l'enquête a été négative, c'est que le coupable n'a pas été retrouvé. Est-ce ce que vous voulez dire ?) . Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était malintentionné(avec cet adjectif, il faudrait être plus précis en disant envers qui il est malintentionné et de quelle façon). Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tout(pluriel) les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne sais( à l'imparfait) rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé donc,(à remplacer par la conjonction 'et') je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !



    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 19-08-2015 à 20:23:06 (S | E)
    Bonsoir Alienor64
    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je posais sans arrêt ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : on a volé un portable valant 20 euros. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, je venais comme toujours, à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était différent de son type habituel. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tout les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Je ne sais pas comment vous remercier pour vos soutiens et vos aides. C'est pour la première fois que je publie sur ce forum et je suis vraiment satisfait. Avec vous, je suis sûr que je vais améliorer mon écriture. Soyez vivement remerciés !

    Bonne soirée !



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 20-08-2015 à 00:05:58 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    L'expression peut être améliorée mais c'est déjà beaucoup mieux !

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je(faire suivre ce pronom personnel sujet d'un pronom personnel complément mis pour 'hôpitaux') posais sans arrêt(mieux : 'inlassablement') ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé (ici, mettez en apposition, entre deux virgules, ce que vous avez trouvé ; votre texte n'en sera que plus clair)dans un centre de santé à côté de chez moi. Le jour du stage(répétition du mot à éviter ; à remplacer par : 'Le jour 'J''/ 'le grand jour' / 'le jour tant attendu') était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : on a volé( à enlever) un portable valant 20 euros (ici, mettre le verbe 'disparaître' au passé composé, ou bien 'voler' passé composé à la forme passive, le sujet du verbe étant : 'un portable'). On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, je venais(mieux : 'arriver') comme toujours,(enlevez la virgule) à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était différent de son type habituel(mal dit ; écrivez que c'est son attitude qui est différente). Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tout(erreur déjà signalée) les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !




    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 20-08-2015 à 13:22:46 (S | E)
    Bonjour,

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je leur posais inlassablement ma candidature. Chaque chose en son temps, j'ai enfin trouvé, mon stage, dans un centre de santé à côté de chez moi. Le grand jour était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : un portable valant 20 euros a disparu. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, j'arrivais comme toujours à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était différent de son attitude. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tous les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Merci infiniment...

    Bonne journée !



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 21-08-2015 à 00:27:28 (S | E)
    Bonsoir Doc97

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, je leur posais(mieux : 'j'y posais' = je posais dans les hôpitaux) inlassablement ma candidature. Chaque chose en son temps, j'ai(mieux : 'je l'ai' ) enfin trouvé, mon stage, dans un centre de santé à côté de chez moi. Le grand jour était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : un portable valant 20 euros a disparu(autre temps : plus-que-parfait). On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non(virgule) ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, j'arrivais comme toujours à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable était différent de(autre préposition) son attitude(Cette phrase est toujours incorrecte : Laissez 'le propriétaire' sujet de la phrase mais remplacez le verbe 'être' par 'avoir' avec pour complément 'une attitude', suivi d'un adjectif qualificatif). Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tous les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !



    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 21-08-2015 à 14:32:24 (S | E)
    Bonjour,

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, j'y posais inlassablement ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé, mon stage, dans un centre de santé à côté de chez moi. Le grand jour était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : un portable valant 20 euros avait disparu. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non, ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, j'arrivais comme toujours à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable avait des attitudes gauches. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît que tous les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Merci...

    Bonne journée !



    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 21-08-2015 à 19:00:01 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    Je ne signale qu'un passage du texte qui mérite d'être amélioré. Le reste est tout à fait correct.

    Or, le propriétaire du portable avait des attitudes gauches( gauche = maladroit/malhabile. Est-ce vraiment ce sens-là qui vous convient ??? Ou alors, pourquoi ne pas évoquer l'air méfiant, suspicieux et pourquoi pas sournois de cette personne ? Remplacez donc le mot 'attitudes' par 'air' auquel vous ajouterez un des adjectifs cités plus haut.). Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais il paraît('il paraît' indique que c'est ce que l'on vous a rapporté, ce que l'on vous a dit. En revanche, si c'est une impression personnelle, si c'est ce que vous, vous ressentez, à savoir ces regard accusateurs sur vous, alors, vous devez enlever 'il paraît' et exprimer clairement votre ressenti ; '...je sentais.../ j'avais l'impression...'.) que tous les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Bonne soirée !



    Réponse: Correction d'un texte de doc97, postée le 22-08-2015 à 17:30:31 (S | E)
    Bonjour,

    J'étais à la recherche d'un stage d'observation d'aide-soignant, d'une durée de trois semaines, conventionné, non rémunéré. Il y avait déjà un mois que je faisais des allers-retours dans les hôpitaux. Etant motivé, j'y posais inlassablement ma candidature. Chaque chose en son temps, je l'ai enfin trouvé, mon stage, dans un centre de santé à côté de chez moi. Le grand jour était arrivé ; j'étais assidu, ponctuel, mais la timidité me tue donc, je me sentais mal à l'aise. Au fil des jours, je commençais à prendre confiance en moi. J'étais même capable de regarder droit dans les yeux toutes les personnes de la structure ! Le lundi de la dernière semaine de mon stage, il y a eu une mauvaise nouvelle : un portable valant 20 euros avait disparu. On m'a posé cette question : ''Est-ce que c'est toi qui l'a déplacé ?'' Pour vous dire la vérité, j'étais loin d'être coupable. Donc, la réponse a été : non, ce n'est pas moi. La poursuite de l'enquête a été négative. Le lendemain, j'arrivais comme toujours à l'heure, avec la même gentillesse. Or, le propriétaire du portable avait l'air suspicieux. Je me sentais pire que dans la situation initiale, tête baissée, l'index replié sur ma bouche. Je n'étais pas coupable, mais j'avais l'impression que tous les yeux étaient fixés sur moi. Moi, le pauvre, je ne savais rien, mais on m'a mis une lourde croix sur le dos. Enfin, le stage s'est achevé et je me suis senti libéré de tous ces préjugés.

    Soyez vivement remercié...

    Bonne fin de journée !





    Réponse: Correction d'un texte de alienor64, postée le 22-08-2015 à 22:30:12 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    Cette fois-ci, c'est très bien !

    Bonne continuation !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.