Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Sujet d'invention en alexandrin Médé

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Sujet d'invention en alexandrin Médé
    Message de avril2001 posté le 09-01-2016 à 20:22:29 (S | E | F)
    Bonsoir, quelqu'un peut verifier si il y a des fautes d'ortographe et si le travail est bon s'il vous plait?

    le sujet du devoir:

    Demeuré seul en scène après avoir écouté la tirade de leur mère évoquant leur meurtre prochain un des enfants de Médée prend a son tour la parole. En utilisant le registre tragique et pathétique, vous écrirez son monologue, faisant a la fois part de sa terreur et de sa surprise. Je doit le faire en alexandrin.

    ce que j'ai fait:

    Je suis sujet à de bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine.
    A cause de la non constance de mon chère père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Meme en étant le fils de sorcière, d'ardeur...
    Doit-je réellement faire face à cet pure horreur?
    La colère a terrasé l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veut pas me perdre , perdre mes parents.
    Je voit en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne somme pas les criminels conventionnel!
    Son immolations outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larme coule à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance et plus je perd pied dans cet eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "the double".
    Notre vie est fini à cause de ca jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu calmement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à un enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou bien obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point sa blamer,jugé...
    Dieu nous choisis Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    devrait-je faire l'éloge de la sorcellerie,maudite...
    La trahison de notre père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Nous somme tourmentés, démoralisé, rongé!
    Nous somme les bons sujet de la sorcière Médée!

    de votre lecture


    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de alienor64, postée le 10-01-2016 à 00:18:28 (S | E)
    Bonsoir Avril2001
    Vous devriez revoir les conjugaisons et les désinences des verbes suivant la personne à laquelle ils sont conjugués.

    Demeuré seul en scène après avoir écouté la tirade de leur mère évoquant leur meurtre prochain(virgule) un des enfants de Médée prend a(accent) son tour la parole. En utilisant le registre tragique et pathétique, vous écrirez son monologue, faisant a(accent) la fois part de sa terreur et de sa surprise. Je doit(1ère personne) le faire en alexandrin(pluriel).

    ce que j'ai fait:

    Je suis sujet à de(article indéfini féminin) bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine.
    A cause de la non constance de mon chère(accord masculin) père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Meme(accent circonflexe) en étant le(enlever) fils de (ici, article défini féminin) sorcière, d'ardeur...(pourquoi ' d'ardeur' ?)
    Doit(1ère personne)-je réellement faire face à cet(accord féminin) pure horreur?
    La colère a terrasé(orthographe) l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veut(1ère personne) pas me perdre ,(pas d'espace devant une virgule) perdre mes parents.
    Je voit(1ère personne) en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne somme(orthographe) pas les criminels conventionnel(accord)!
    Son immolations(singulier) outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache malice.(Ce vers ressemblera à un alexandrin avec un article devant chaque substantif
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larme coule(substantif et verbe au pluriel) à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance et plus je perd(1ère personne) pied dans cet(accord) eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "the double".
    Notre vie est fini(accord) à cause de ca(orthographe : déterminant possessif) jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu calmement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à un enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou bien obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point sa('sa'???) blamer(accent circonflexe), jugé(infinitif)...
    Dieu nous choisis(3e personne) Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    devrait(1ère personne + majuscule)-je faire l'éloge de la sorcellerie,(espace après une virgule)maudite...
    La trahison de notre père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Nous somme(orthographe ) tourmentés, démoralisé, rongé(accord )!
    Nous somme(orthographe) les bons sujet(pluriel)de la sorcière Médée!

    Bonne correction !




    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de avril2001, postée le 10-01-2016 à 10:38:51 (S | E)
    voilà la correction

    Je suis sujet à une bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine.
    A cause de la non constance de mon cher père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...
    Dois-je réellement faire face à cette pure horreur?
    La colère a terrasé l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veux pas me perdre ,perdre mes parents.
    Je voix en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne sommes pas les criminels conventionnels!
    Son immolation outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache la malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larmes coulent à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance et plus je perds pied dans cette eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "The double".
    Notre vie est finit à cause de ça jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu calmement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à un enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou bien obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point ça blâmer, juger...
    Dieu nous choisis(je vois pas la faute) Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    Devrais-je faire l'éloge de la sorcellerie, maudite...
    La trahison de notre père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Nous sommes tourmentés, démoralisés, rongés!
    Nous sommes les bons sujets(de la sorcière Médée!



    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de avril2001, postée le 10-01-2016 à 10:45:10 (S | E)
    mais vous pouvez me dire si il manque des syllabes s'il vous plait?



    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de alienor64, postée le 10-01-2016 à 11:12:57 (S | E)
    Bonjour Avril2001


    Je suis sujet à une bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine(à mieux formuler ; cette expression n'est pas très heureuse !.
    A cause de la non constance( mieux : ' de l'inconstance') de mon(autre déterminant possessif puisque vous n'êtes pas le seul enfant de ce père) cher père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...( pourquoi 'd'ardeur' ? Faire rimer ne suffit pas ; le vers doit avoir du sens )
    Dois-je réellement faire face à cette pure horreur?
    La colère a terrasé(orthographe : déjà signalé) l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veux pas me perdre ,perdre mes parents.( pas d'espace devant une virgule, mais espace après)
    Je voix(orthographe) en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne sommes pas les criminels conventionnels!
    Son immolation outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache la malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larmes coulent à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance et plus je perds pied dans cette eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "The double".( Ce serait bien de trouver autre chose que ' The double' !)
    Notre vie est finit(participe passé) à cause de ça(erreur : orthographe du déterminant possessif) jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu calmement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à un enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou bien obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point ça( 'ça '??? autre mot ) blâmer, juger...
    Dieu nous choisis(je vois pas la faute Cherchez le sujet de ce verbe et vous verrez votre erreur )) Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    Devrais-je faire l'éloge de la sorcellerie, maudite...
    La trahison de notre père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Nous sommes tourmentés, démoralisés, rongés!
    Nous sommes les bons sujets (de la sorcière Médée!

    Bonne correction !




    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de avril2001, postée le 10-01-2016 à 11:36:13 (S | E)
    C'est bon mais mes mots doivent être en 12 syllabes et il doivent rimés en AABB

    Je suis sujet à une bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine.
    A cause de l'inconstance de notre cher père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...
    Dois-je réellement faire face à cette pure horreur?
    La colère a terrassé l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veux pas me perdre, perdre mes parents.
    Je vois en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne sommes pas les criminels conventionnels!
    Son immolation outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache la malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larmes coulent à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance, plus je perds pied dans l'eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "the double".
    Notre vie est finit à cause de sa jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu doucement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à l'enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point à blâmer, juger...
    Dieu nous choisit Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    Devrais-je faire l'éloge de la sorcière maudite...
    La trahison de père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Je suis tourmenté, démoralisé, rongé!
    Nous sommes les bons sujets de la sorcière Médée!



    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de alienor64, postée le 10-01-2016 à 15:09:08 (S | E)
    Bonjour Avril2001

    Encore quelques corrections !

    Je suis sujet à une bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine (le prof utilise aussi ce mot)Dans ce cas ... !
    A cause de l'inconstance de notre cher père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...(parce que elle est déterminée a(préposition, donc : accent) tuer ses enfants)( Oui ! Elle est déterminée, mais exprimez-le autrement)
    Dois-je réellement faire face à cette pure horreur?
    La colère a terrassé l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veux pas me perdre, perdre mes parents.
    Je vois en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne sommes pas les criminels conventionnels!
    Son immolation outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache la malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larmes coulent à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance, plus je perds pied dans l'eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "the double".(j'ai trouvé le mot carouble mais je ne sais pas quoi dire en 12 syllabes avec ce mot)
    Notre vie est finis( déjà signalé : participe passé : accord avec 'vie') à cause de sa jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu doucement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à l'enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est points(singulier : c'est un adverbe, pour la construction de forme négative avec 'ne') à blâmer, juger...
    Dieu nous choisit Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    Devrais-je faire l'éloge de la sorcière maudite...
    La trahison de père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Je suis tourmentés, démoralisés, rongés !(pourquoi ces pluriels quand le sujet est 'Je' ?)
    Nous sommes les bons sujets de la sorcière Médée!

    Bon après-midi !





    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de avril2001, postée le 10-01-2016 à 15:59:55 (S | E)
    correction:

    Je suis sujet à une bien méchante peine.
    Ma mère souhaite notre mort et elle a la haine.
    A cause de l'inconstance de notre cher père,
    Nous allons être les victimes de notre mère!
    Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...
    Dois-je réellement faire face à cette pure horreur?
    La colère a terrassé l'amour qu'elle nous porte.
    Ma mère est intérieurement détruite et morte.
    Je ne veux pas me perdre, perdre mes parents.
    Je vois en toi la tendresse d'une sorcière, maman.
    Elle veut nous tuer comme des criminels,
    Nous ne sommes pas les criminels conventionnels!
    Son immolation outrage la génitrice.
    On espère que sous ardeur se cache la malice.
    La vengeance a pris le dessus sur l'amour.
    Mes larmes coulent à l'ombre d'un séjour, sans retour!
    Plus j'avance, plus je perds pied dans l'eau trouble.
    La vie est aussi injuste que dans "the double".
    Notre vie est finit à cause de sa jalousie.
    Avons-nous le droit d'être trompés, livrés ainsi?!
    Elle ne nous perd point, elle nous dit adieu doucement,
    Comme pour parler de plaisir charnel à l'enfant.
    Notre "mère" est-elle obsédée ou obstinée?!
    Cependant mon bruit n'est point à blâmer, juger...
    Dieu nous choisit Médée, au lieu d'une Aphrodite!
    Devrais-je faire l'éloge de la sorcière maudite...
    La trahison de père va nous être fatale.
    Le bonheur de celui-ci est fondamental!
    Je suis tourmenté, démoralisé, rongé!
    Nous sommes les bons sujets de la sorcière Médée!



    Réponse: Sujet d'invention en alexandrin Médé de alienor64, postée le 10-01-2016 à 21:58:04 (S | E)
    Bonsoir Avril2001
    Si ce n'était une erreur à corriger, votre texte serait orthographiquement correct.
    'Notre vie est finit ( erreur déjà signalée ; participe passé du verbe 'finir ' à accorder avec 'vie') à cause de sa jalousie.'
    De plus, je ne comprends toujours pas ce que vient faire 'd'ardeur' dans ce vers :
    'Même en étant fils de sorcière, d'ardeur...'

    Bonne continuation !






    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.