Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Vivre dans l'imaginaire 2

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Vivre dans l'imaginaire 2
    Message de benjelloun1989 posté le 27-04-2016 à 15:39:53 (S | E | F)
    Bonjour,

    Voila la deuxième partie de cette histoire imaginaire. Je compte faire une troisième et peut-être une quatrième.
    S'il vous plaît, aidez-moi à connaitre mes fautes et merci d'avance.

    Une fois rencontrés, ils se saluèrent et prirent aussitôt la décision de faire une petite promenade aux alentours de son quartier pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnément et sans se rendre compte du temps. Puis Mouna regarda l’heure inopinément et dit à Aziz qu’il fallait partir ; car il était déjà tard et elle devait renter chez elle avant que ses parents n’aient peur pour elle.
    Bouleversé, Aziz ne s’était pas aperçu de l’heure durant ce laps de temps. Mais puisque sa bien-aimée devrait partir, il la salua en l’embrassant ; puis elle, à son tour, le prit dans ses bras chaleureusement.
    Après s’être étreints, cette incarnation de la gracieuseté comme l’appelait son amoureux partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul entrain de penser à sa chérie.
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce avec une teinte brune claire. Elle avait les yeux bruns tombants avec des cheveux châtains clairs, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas tout cela qui rendit Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adora cette jeune demoiselle pour la manière dont elle lui parlait, parce qu’elle accepta de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.


    -------------------
    Modifié par benjelloun1989 le 27-04-2016 15:41




    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de ogoc, postée le 27-04-2016 à 15:56:08 (S | E)
    "ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnées et sans se rendre compte du temps qui passait."
    "Puis Mouna regarda l’heure inopinément" Quel est le sens de "inopinément" cet adverbe ne convient pas, changez.
    "dit à Aziz qu’il fallait qu'elle parte"
    "; car il était déjà tard et elle devait renter chez elle avant que ses parents ne s'inquiètent."
    "Mais puisque sa bien-aimée devait partir"
    "le prit chaleureusement dans ses bras."
    "cette incarnation de la grâce, comme l’appelait son amoureux, partit chez elle."
    "Cette belle demoiselle avait la peau halée et très douce" (peau hâlée= teinte brune)
    "Elle avait les yeux bruns tombants" tombants n'est pas très flatteur, trouvez un autre adjectif si vous voulez qu'elle soit belle!
    "En fait, ce jeune homme aimait cette jeune demoiselle pour la manière dont elle le lui parlait, parce qu’elle acceptait de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister."

    Voilà quelques corrections, si vous avez des questions n'hésitez pas.



    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de alienor64, postée le 27-04-2016 à 19:54:51 (S | E)
    Bonsoir Benjelloun1989
    Ogoc vous a offert une correction toute faite que vous n'aurez qu'à recopier. Je vous propose quand même la mienne.

    Une fois rencontrés(mal dit : employez le verbe ' se retrouver' précédé de ' Dès que') , ils se saluèrent et prirent aussitôt la décision de faire une petite promenade aux alentours de son( autre déterminant possessif car ' son' indique un seul possesseur ; or, ils sont deux !) quartier pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnément(mettre l'adjectif correspondant à cet adverbe) et( enlever ; mettre une virgule) sans se rendre compte du temps (mieux : ' des heures' + pronom relatif sujet + conjuguez ' passer' ou ' défiler') . Puis Mouna regarda l'heure(mieux : ' sa montre' pour éviter une répétition) inopinément(après le verbe) et dit à Aziz qu’il fallait partir ;( enlevez cette ponctuation) car il était déjà tard et elle devait renter( orthographe) chez elle avant que ses parents n'aient peur pour elle( mieux : conjuguez ' se faire du souci').
    Bouleversé, Aziz ne s’était pas aperçu de l’heure durant ce laps de temps( enlever). Mais puisque sa bien-aimée devrait(autre temps et autre mode) partir, il la salua ( autre verbe que ' saluer' : 'dire au revoir') en l'embrassant ; puis elle, à son tour, le prit dans ses bras chaleureusement.
    Après s’être étreints, cette incarnation de la gracieuseté( entre guillemets) comme l’appelait son amoureux partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul entrain( en deux mots) de penser à sa chérie.
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce avec une teinte brune claire(mal exprimé : évoquez son teint et non sa teinte ) . Elle avait les yeux bruns tombants(des yeux 'tombants '? autre adjectif ) avec( enlever et mettre une virgule) des cheveux châtains clairs, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas tout cela qui rendit( autre temps : imparfait) Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adora( autre temps : imparfait)cette jeune demoiselle pour la manière dont elle lui parlait, parce qu’elle accepta(imparfait) de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.

    Bonne soirée !





    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de benjelloun1989, postée le 28-04-2016 à 16:10:39 (S | E)
    Bonjour,

    Dès qu’ils se retrouvèrent, ils se saluèrent et prirent aussitôt la décision de faire une petite promenade aux alentours du quartier de Mouna pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnées, sans se rendre compte des heures qui défilaient. Puis Mouna regarda inopinément sa montre et dit à Aziz qu’il fallait partir car il était déjà tard et elle devait rentrer chez elle avant que ses parents ne se fassent du souci pour elle.
    Bouleversé, Aziz ne s’était pas aperçu de l’heure. Mais puisque sa bien-aimée devait partir, il lui dit au revoir en l’embrassant ; puis elle, à son tour, le prit chaleureusement dans ses bras.
    Après s’être étreints, cette « incarnation de la gracieuseté » comme l’appelait son amoureux partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul en train de penser à sa chérie.
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce et hâlée. Elle avait les yeux bruns en amandes, des cheveux châtains clairs, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas tout cela qui rendait Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adorait cette jeune demoiselle pour la manière dont elle lui parlait, parce qu’elle acceptait de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.

    Merci beaucoup alienor64 et merci bien ogoc pour l’adjectif hâlée.

    -------------------
    Modifié par benjelloun1989 le 28-04-2016 16:12





    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de alienor64, postée le 28-04-2016 à 20:13:25 (S | E)
    Bonsoir Benjelloun1989
    Vote texte est correct mais la forme peut être améliorée.

    Dès qu’ils se retrouvèrent, ils se saluèrent(expression un peu fade pour deux amoureux qui se retrouvent ! A enlever et à remplacer par un verbe plus évocateur ) et prirent aussitôt la décision(à remplacer par le verbe ' décider' à conjuguer, suivi de l'adverbe) de faire une petite promenade aux alentours du quartier de Mouna pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnées, sans se rendre compte des heures qui défilaient. Puis Mouna regarda inopinément(enlever) sa montre et dit à Aziz qu' il fallait partir( enlever) car il était déjà tard( à placer en fin de phrase, après ' ne se fassent du souci ') et elle devait rentrer chez elle avant que ses parents ne se fassent du souci pour elle ( enlever ) ( de à : à placer après ' et dit à Aziz qu' ') .
    Bouleversé( n'est pas le mot qui convient ; autre formulation : ' Tout à son bonheur ' ), Aziz ne s’était pas aperçu(mieux : ' rendu compte' ) de l’heure. Mais puisque sa bien-aimée devait partir, il lui dit au revoir en l’embrassant ; puis elle, à son tour, le prit chaleureusement(autre adverbe un peu plus 'amoureux' !) dans ses bras.
    Après s’être étreints, cette « incarnation de la gracieuseté » comme l’appelait son amoureux( à remplacer par ' Aziz' pour éviter une répétition) partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul en train de penserà remplacer par 'penser' au participe présent ) à sa chérie ( à compléter par : conjonction de coordination + évoquez les moments de bonheur qu'il vient de passer).
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce et hâlée. Elle avait les yeux bruns en amandes( singulier), des cheveux châtains clairs, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas tout( enlever) cela qui rendait Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adorait cette jeune demoiselle pour la manière( mieux : 'façon') dont elle lui parlait, parce qu’elle acceptait de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.

    Bonne soirée !



    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de benjelloun1989, postée le 29-04-2016 à 17:21:40 (S | E)
    Bonjour,

    Dès qu’ils se retrouvèrent, ils se firent la bise et décidèrent aussitôt de faire une petite promenade aux alentours du quartier de Mouna pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnées, sans se rendre compte des heures qui défilaient. Puis Mouna regarda sa montre et dit à Aziz qu’elle devait rentrer chez elle avant que ses parents ne se fassent du souci car il était déjà tard.
    Tout à son bonheur, Aziz ne s’était pas rendu compte de l’heure. Mais puisque sa bien-aimée devait partir, il lui dit au revoir en l’embrassant ; puis elle, à son tour, le prit tendrement dans ses bras.
    Après s’être étreints, cette « incarnation de la gracieuseté » comme l’appelait Aziz partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul pensant à sa chérie.
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce et hâlée. Elle avait les yeux bruns en amande, des cheveux châtains clairs, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas cela qui rendait Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adorait cette jeune demoiselle pour la façon dont elle lui parlait, parce qu’elle acceptait de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.

    Merci beaucoup alienor64.



    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de alienor64, postée le 29-04-2016 à 19:10:21 (S | E)
    Bonsoir Benjelloun1989
    Hormis cette erreur qui m'avait échappée : des( 'les', même article que pour 'les yeux') cheveux châtains clairs(invariable), votre texte est maintenant très correct.

    ---L'adjectif de couleur est invariable s'il est suivi d'un nom ou d'un autre adjectif ( une peinture blanc cassé, des parapluies vert olive ). Il est également invariable s'il est formé à partir d'un nom commun pris comme adjectif ( des couvertures marron, des murs crème). L'adjectif s'accorde avec le nom s'il est employé seul ( une peur bleue, des teints verdâtres ).

    Bonne continuation




    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de benjelloun1989, postée le 01-05-2016 à 00:17:44 (S | E)
    Bonsoir,

    Dès qu’ils se retrouvèrent, ils se firent la bise et décidèrent aussitôt de faire une petite promenade aux alentours du quartier de Mouna pour discuter.
    Au fur et à mesure que les minutes passaient, ces deux jeunes amoureux échangeaient des paroles passionnées, sans se rendre compte des heures qui défilaient. Puis Mouna regarda sa montre et dit à Aziz qu’elle devait rentrer chez elle avant que ses parents ne se fassent du souci car il était déjà tard.
    Tout à son bonheur, Aziz ne s’était pas rendu compte de l’heure. Mais puisque sa bien-aimée devait partir, il lui dit au revoir en l’embrassant ; puis elle, à son tour, le prit tendrement dans ses bras.
    Après s’être étreints, cette « incarnation de la gracieuseté » comme l’appelait Aziz partit chez elle.
    Cet amoureux passionné resta alors tout seul pensant à sa chérie.
    Cette belle demoiselle avait la peau très douce et hâlée. Elle avait les yeux bruns en amande, les cheveux châtain clair, un visage souriant, un regard irrésistible et innocent.
    Plusieurs détails pouvaient s’ajouter à son aspect physique, mais ce n’était pas cela qui rendait Aziz amoureux d’elle.
    En fait, ce jeune homme adorait cette jeune demoiselle pour la façon dont elle lui parlait, parce qu’elle acceptait de s’engager avec lui dans l’inconnu et qu’elle intensifiait sa sensation d’exister.

    Merci infiniment alienor64.



    Réponse: Vivre dans l'imaginaire 2 de alienor64, postée le 01-05-2016 à 00:56:41 (S | E)
    Bonsoir Benjelloun1989

    C'est très bien !

    Bon week-end !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.