Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Figures de style

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Figures de style
    Message de ginaika posté le 30-04-2017 à 21:19:13 (S | E | F)
    Bonsoir,
    J'ai fait l'exercice suivant, pouvez-vous me dire si mes réponses sont correctes et me donner des indications pour la réponse que je n'ai pas trouvée. Merci d'avance.

    Identifiez les figures de style employées dans les énoncés suivants :
    1. La route provoque, chaque année, la mort de milliers de personnes. Personnification
    2. L’homme est un roseau pensant. Métaphore
    3. Avec ses vêtements ondoyants et nacrés [...], on croirait qu’elle danse. Assonnance
    4. La guerre civile est une de ces maladies compliquées, dans lesquelles le remède que vous destinez pour la guérison d’un symptôme en aigrit quelquefois trois ou quatre autres.
    5. Nous étions entourés de fougères arborescentes, de fleurs velues, de parfums charnus, d’humus glauque. Enumération
    6. Caravanes ! - Caravanes venues le soir ; caravanes parties le matin, caravanes horriblement lasses, ivres de mirages, et maintenant désespérées ! Caravanes ! Que ne puis-je partir avec vous, caravanes ! Anaphore
    7. Je crois que je pourrais rester dix mille ans sans parler. Hyperbole
    8. Je gémis, je souffre, ma jeunesse s’use dans les larmes et se flétrit dans la douleur. Gradation
    9. Le Malheur a percé mon vieux cœur de sa lance. Allégorie
    10. L’automne souriait... Personnification


    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 01-05-2017 à 00:13:27 (S | E)
    Bonsoir

    Identifiez les figures de style employées dans les énoncés suivants :
    1. La route provoque, chaque année, la mort de milliers de personnes. Personnification À mon avis, non. Ce n'est pas plus une personnification que si vous disiez "la grippe provoque, chaque année, la mort de milliers de personnes". Ce n'est pas la route mais les accidents de la route qui provoquent ces milliers de morts... Voyez-vous de quelle figure de style il s'agit ?
    2. L’homme est un roseau pensant. Métaphore oui
    3. Avec ses vêtements ondoyants et nacrés [...], on croirait qu’elle danse. Assonnance oui. C'est encore plus évident si toute la strophe est donnée : assonances des sons "on" et "an" (transcrits par "an" et "en").
    4. La guerre civile est une de ces maladies compliquées, dans lesquelles le remède que vous destinez pour la guérison d’un symptôme en aigrit quelquefois trois ou quatre autres. Je sèche ! J'imagine que la figure porte sur le parallèle entre "guerre civile" et "maladie", mais je ne trouve pas son nom.
    5. Nous étions entourés de fougères arborescentes, de fleurs velues, de parfums charnus, d’humus glauque. Enumération oui
    6. Caravanes ! - Caravanes venues le soir ; caravanes parties le matin, caravanes horriblement lasses, ivres de mirages, et maintenant désespérées ! Caravanes ! Que ne puis-je partir avec vous, caravanes ! Anaphore oui
    7. Je crois que je pourrais rester dix mille ans sans parler. Hyperbole oui
    8. Je gémis, je souffre, ma jeunesse s’use dans les larmes et se flétrit dans la douleur. Gradation oui
    9. Le Malheur a percé mon vieux cœur de sa lance. Allégorie oui
    10. L’automne souriait... Personnification oui
    Bonne soirée.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 01-05-2017 à 10:22:28 (S | E)
    Bonjour,
    Merci pour votre correction.
    La première est peut-être une métonymie voire une synedocque (designer une partie la route pour le tout les accidents de la route)
    Pour la seconde, ce pourrait être une métaphore.




    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 01-05-2017 à 11:54:14 (S | E)
    Bonjour
    La premiere est bien une métonymie, ou une synecdoque qui est un cas particulier de la métonymie. La seconde peut en effet être considérée comme une métaphore, faute de mieux, et ce serait donc une métaphore filée, c'est-à-dire reprise par le vocabulaire de la maladie dans la suite : remède, guérison, symptôme.
    Bon dimanche.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 01-05-2017 à 12:01:14 (S | E)
    D'accord ! Merci ! Bonne fête du travail !



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 01-05-2017 à 17:38:48 (S | E)
    Je continue mes exercices, pouvez-vous me dire si mes réponses sont justes ?
    Lorsque le train arrivera, je serai là. assonance, je ne vois que la répétition de à, peut-être anacoluthe mais il n'y a pas vraiment de rupture dans la syntaxe...
    La justice trouvera sa voie et la justice éclatera à la vue de tous. Anaphore
    On ne peut tolérer une telle impolitesse: impossible. Paronomase (impolitesse/impossible)
    . Ils se croisèrent dans la rue comme de parfaits étrangers. Comparaison
    Les flammes léchaient déjà le toit de la maison. Personnification
    Elle fit construire un palais au milieu des taudis. Antithèse
    Sa luxueuse BMW n'était plus qu’un tas de tôle froissée. Antithèse ?



    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 01-05-2017 à 22:45:34 (S | E)
    Bonsoir ginaika
    Deux réponses posent problème et le reste est juste.
    Lorsque le train arrivera, je serai là. assonance, je ne vois que la répétition de à, peut-être anacoluthe mais il n'y a pas vraiment de rupture dans la syntaxe...Il n'y a ni anacoluthe ni assonance : la répétition du même son deux fois est insuffisante pour créer une assonance. Intéressez-vous aux lettres soulignées.
    La justice trouvera sa voie et la justice éclatera à la vue de tous. Anaphore Peut-être, mais une seule répétition, c'est bien peu pour une anaphore. Ce serait plutôt la répétition (effet littéraire d'insistance) et l'hyperbole (éclatera).
    Bonne soirée.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 01-05-2017 à 23:06:47 (S | E)
    D'accord ! Je n'avais pas vu la répétition des r, je dirai donc que c'est une allitération. Merci pour votre aide !




    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 01-05-2017 à 23:09:49 (S | E)
    Eh oui ! Allitération qui semble traduire le bruit régulier du train sur les rails



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 01-05-2017 à 23:20:22 (S | E)
    Ah oui, effectivement, c'est bien pensé. Mais beaucoup trop fin pour mon oreille.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 02-05-2017 à 17:10:43 (S | E)
    Bonsoir,
    J'en ai fait d'autres, pouvez-vous me dire si c'est juste s'il-vous-plait ? Merci d'avance !

    Avec le muguet, tout le mois de mai pénétrait dans la maison. Personnification
    Le soleil achevait sa course dans le ciel. Personnification
    La mer, comme une ennemie implacable, cherchait à les engloutir. comparaison
    Le soir venu, les enfants trouvèrent refuge dans la grange. ? Allitération
    Ross, l'animateur de l'émission, cherchait à calmer les invités. Assonance en é
    On pouvait dépenser librement, car le patron avait les reins solides. Métonymie
    Une faillite frauduleuse: non merci! Alliteration ?
    Elles prenaient une bouteille en mangeant. Métonymie
    Se sacrifier, c'est s'oublier; se sacrifier, c'est d'abord penser à autrui. Allitérarion
    Son grand-père était son unique bouée de sauvetage. métaphore
    Le vent hurlait dans la cheminée. personnification
    _. Son époux était un monstre d'égoïsme. Métaphore
    Le comptable tournait en rond comme un lion en cage. comparaison
    Sa voiture, une luxueuse BMW, n'était plus utilisable. Assonnance en u



    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 02-05-2017 à 20:26:17 (S | E)
    Bonsoir ginaika

    Reprenons seulement les réponses qui méritent réflexion.
    Le soir venu, les enfants trouvèrent refuge dans la grange. Allitération en r ?Oui, mais les allitérations et les assonances sont utiles surtout dans les textes poétiques, qu'ils soient en vers ou en prose. Ici, il y a peut-être l'allitération (mais est-ce vraiment important ?) et aussi une autre figure. Pensez à l'ordre habituel des mots dans la phrase (sujet, verbe, compléments. L'allitération peut éventuellement se justifier par le fait qu'elle confère à la phrase un rythme haletant et des sonorités rugueuses. Les enfants étaient angoissés et avaient hâte de trouver ce refuge. Mais je trouve que toute interprétation de l'allitération est un peu tirée par les cheveux...
    Ross, l'animateur de l'émission , cherchait à calmer les invités. Assonance en é oui, mais pas seulement. Je crois même qu'on peut oublier l'assonance qui n'apporte aucune plus-value. Intéressez-vous au groupe souligné.
    Une faillite frauduleuse: non merci! Allitération. Non : il manque des mots (non merci, on n'en veut pas). C'est à cela qu'il faut vous intéresser.
    Se sacrifier, c'est s'oublier; se sacrifier, c'est d'abord penser à autrui. Allitération. Si on répète des mots, on va forcément trouver des allitérations ou des assonances. Ce n'est donc pas cela qu'il faut chercher. Intéressez-vous aux mots soulignés.
    Son époux était un monstre d'égoïsme. Métaphore oui, mais pas seulement.Son ami est-il vraiment un "monstre" ?
    Sa voiture, une luxueuse BMW, n'était plus utilisable. Assonnance en u. L'assonance n'apporte vraiment rien à la phrase, peu poétique, ma foi. Posez-vous la même question que pour la phrase commençant par Ross.

    Je crois que, sauf si vous préparez un concours d'enseignement, vous êtes à peu près au point sur les figures de style. Celles qui reviennent le plus souvent dans les concours (niveau bac) sont : comparaison, métaphore, métonymie, antithèse, antiphrase, énumération,ellipse, apostrophe, gradation (ascendante ou descendante), personnification, litote, euphémisme. Je ne crois pas en avoir oublié...




    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 02-05-2017 à 20:42:53 (S | E)
    Bonsoir,
    Je me corrige :
    Ross, l'animateur de l'émission , cherchait à calmer les invités. Assonance en é oui, mais pas seulement. Je crois même qu'on peut oublier l'assonance qui n'apporte aucune plus-value. Intéressez-vous au groupe souligné. = Périphrase!
    Sa voiture, une luxueuse BMW, n'était plus utilisable. Assonnance en u. L'assonance n'apporte vraiment rien à la phrase, peu poétique, ma foi. Posez-vous la même question que pour la phrase commençant par Ross. Idem périphrase !
    Se sacrifier, c'est s'oublier; se sacrifier, c'est d'abord penser à autrui ! Je suis aveugle ! Anaphore
    Son époux était un monstre d'égoïsme. Métaphore + une hyperbole
    Le soir venu, les enfants trouvèrent refuge dans la grange. Pour celle-ci je ne vois pas, votre indication sur l'ordre des mots me fait penser à une anastrophe, mais franchement, je ne suis pas convaincue.
    Une faillite frauduleuse, non merci. Non merci dans le sens "jamais oh grand jamais" donc litote ?
    Merci pour votre aide !






    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 02-05-2017 à 23:34:11 (S | E)
    Bonsoir
    Ross, l'animateur de l'émission , cherchait à calmer les invités. = Périphrase! oui
    Sa voiture, une luxueuse BMW, n'était plus utilisable. Assonnance en u. Idem périphrase ! oui
    Se sacrifier, c'est s'oublier; se sacrifier, c'est d'abord penser à autrui ! Je suis aveugle oui ! Anaphore oui
    Son époux était un monstre d'égoïsme. Métaphore + une hyperbole oui
    Le soir venu, les enfants trouvèrent refuge dans la grange. Pour celle-ci je ne vois pas, votre indication sur l'ordre des mots me fait penser à une anastrophe, mais franchement, je ne suis pas convaincue. C'est une inversion.
    Une faillite frauduleuse, non merci. Non merci dans le sens "jamais oh au grand jamais" donc litote ? Non : quand il manque des mots, c'est une ellipse.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 03-05-2017 à 07:12:56 (S | E)
    D'accord ! Merci!



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 03-05-2017 à 07:55:45 (S | E)
    Bonjour,
    J'en ai fait un dernier, pouvez-vous me dire s'il-vous-plait s'il y a des erreurs ?
    Merci par avance.

    Sous le soleil torride, j'ai chaud, je transpire, je fonds littéralement. Hyperbole
    Cet enfant est beau, beau, beau... beau comme un dieu. comparaison
    « Toute la montagne lui fit la fête. » (A. Daudet) Personnification
    « C'est là qu'il y avait de l'herbe... Et quelle herbe! Savoureuse, fine, dentelée, faite de mille plantes. » (A. Daudet) Enumération
    « La mer boursouflait ses flots comme des monts. » (Châteaubriand) Personnification+comparaison
    Après une éprouvante compétition, cette athlète est épuisée, brûlée, presque morte. Hyperbole
    Fulgurante comme l'éclair, une douleur à la tête le saisit brusquement. Comparaison
    . Quelle tortue! Il n'arrive jamais à l'heure à ses rendez-vous. Métaphore
    « Énorme, immobile, assis sur son train de derrière, il (le loup) était là, regardant la petite chèvre et la dégustant par avance. » (A. Daudet) Enumération
    Avec le muguet, tout le mois de mai pénétrait dans la maison. Personnification



    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 03-05-2017 à 19:58:41 (S | E)
    Bonsoir ginaika

    Sous le soleil torride, j'ai chaud, je transpire, je fonds littéralement. Hyperbole (oui, dans la partie soulignée, mais il y aussi une autre figure de style dans "j'ai chaud, je transpire, je fonds littéralement.)
    Cet enfant est beau, beau, beau... beau comme un dieu. comparaison (oui, mais que faites-vous des quatre "beau" ?)
    « Toute la montagne lui fit la fête. » (A. Daudet) Personnification oui
    « C'est là qu'il y avait de l'herbe... Et quelle herbe! Savoureuse, fine, dentelée, faite de mille plantes. » (A. Daudet) Enumération oui
    « La mer boursouflait ses flots comme des monts. » (Chateaubriand) Personnification+comparaison OK pour la comparaison mais je ne vois pas de personnification car ni vous ni moi n'avons jamais rien boursouflé, me semble-t-il.
    Après une éprouvante compétition, cette athlète est épuisée, brûlée, presque morte. Hyperbole (oui, mais même remarque que pour la première phrase.)
    Fulgurante comme l'éclair, une douleur à la tête le saisit brusquement. Comparaison et personnification car on peut saisir quelqu'un à la tête.
    . Quelle tortue! Il n'arrive jamais à l'heure à ses rendez-vous. Métaphore Oui
    « Énorme, immobile, assis sur son train de derrière, il (le loup) était là, regardant la petite chèvre et la dégustant par avance. » (A. Daudet) Enumération (oui mais que faites-vous de "déguster" ? Si j'en juge par mon jeune chien de cinq mois, il dévore tout, même des chaussures ou sa couverture , mais ne déguste rien...)
    Avec le muguet, tout le mois de mai pénétrait dans la maison. Personnification oui

    Pensez que quelquefois on peut trouver deux, voire trois figures de style sous un même mot ou groupe de mots. Un train peut en cacher un autre, une figure de style aussi !
    Bonne soirée.



    Réponse : Figures de style de ginaika, postée le 03-05-2017 à 20:33:36 (S | E)
    Bonsoir,
    En passant, je me corrige

    Sous le soleil torride, j'ai chaud, je transpire, je fonds littéralement. Hyperbole + gradation
    Cet enfant est beau, beau, beau... beau comme un dieu. comparaison + répétition
    Après une éprouvante compétition, cette athlète est épuisée, brûlée, presque morte. Hyperbole + gradation
    « Énorme, immobile, assis sur son train de derrière, il (le loup) était là, regardant la petite chèvre et la dégustant par avance. » (A. Daudet) Enumération (oui mais que faites-vous de "déguster" ? Si j'en juge par mon jeune chien de cinq mois, il dévore tout, même des chaussures ou sa couverture , mais ne déguste rien...) Je vois ce que vous voulez dire pour le chien ! Pour ce qui est de la figure de style, je rajouterai la personnification !

    Pensez que quelquefois on peut trouver deux, voire trois figures de style sous un même mot ou groupe de mots. Un train peut en cacher un autre, une figure de style aussi ! Grâce à cette comparaison, je m'en souviendrai !

    Merci encore,





    Réponse : Figures de style de jij33, postée le 04-05-2017 à 12:45:01 (S | E)
    Bonjour
    Tout est juste ! Bravo !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.