Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Apprendre le français > Cours & exercices de français > test de français n°116402 : Appartenance : de ou à ? - cours

    > Plus de cours & d'exercices de français sur le même thème : Possession [Autres thèmes]
    > Tests similaires : - Adjectifs possessifs (accord) - Adjectifs possessifs-niv CM2 - Pronoms possessifs - FLE-Pronoms possessifs - Déterminant possessif derrière "chacun" - Adjectifs possessifs : Tenues d'hiver - Déterminants (ou adjectifs)possessifs - Pronoms possessifs
    > Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une explication...


    Appartenance : de ou à ? - cours


     

     

    La chanson de Gavroche

     On est laid à Nanterre,
     C'est la faute à Voltaire,
     Et bête à Palaiseau,
     C'est la faute à Rousseau.

     Victor Hugo (Les Misérables)

    L'emploi de la préposition « à » pour marquer l'appartenance était courant au Moyen Âge.

    Encore utilisée au XVIe siècle, elle est devenue plus rare les siècles suivants.

    Actuellement, l'emploi de « à » entre deux noms est incorrect.

     On doit dire : « c'est la faute de Voltaire, c'est la faute de Rousseau ».

     
    Préposition « de »

      Entre deux noms, la relation d'appartenance est introduite
    par la préposition « de » (ou « de la », « du », « des »).   
     

     Le chien de ma sœur
     Les fleurs de la voisine
     Le salon du coiffeur 
     Le camion des pompiers

    On emploie aussi la préposition « de » entre un nom
    et un pronom autre qu'un pronom personnel.
     
    Luc se dépêche, la maîtresse a déjà ramassé les cahiers de ceux qui ont terminé l'exercice.
     
     
    Préposition « à »  
     
    1) Pour marquer l'appartenance la préposition « à » subsiste devant un pronom personnel.   
     C'est mon doudou à moi.
     

    2) Il reste quelques expressions figées :

    une barbe à papa, un fils à papa, une bête à bon Dieu, l'herbe à Nicot (désignait le tabac,

    du nom de l'ambassadeur de France au Portugal qui rapporta du tabac à Paris vers 1560).

     

    3) Bien qu'incorrect, l'emploi de à pour marquer la possession a la vie dure. 

    On le trouve dans  « la bande à Bonnot » (groupe d'anarchistes français du début du XXe siècle),

    puis construit sur ce modèle :

       « la bande à Baader » (organisation terroriste allemande, vers 1970)

       « La bande à Basile » (groupe musical des années 80) 

    Il est aussi utilisé par Renaud, sans doute par archaïsme, dans la chanson

      « La mère à Titi »

                                 

    Remarque : avec les verbes être et appartenir on utilise la préposition « à » 

     Ce livre est à Chloé, il appartient à Chloé.





    Débutants Tweeter Partager
    Exercice de français "Appartenance : de ou à ? - cours" créé par lili73 avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de lili73]
    Voir les statistiques de réussite de ce test de français

    Merci de vous connecter à votre compte pour sauvegarder votre résultat.


    1
    Nous vous présentons les enfants notre fille. Ce sont des bambins adorables.
    Enfin, c'est notre opinion nous.

    2
    — Tatie, pourquoi avez-vous peint la maison en bleu ?
    — Ça, c'est une idée ton oncle.

    3
    La coccinelle est l'amie du jardinier. Cette bête bon Dieu a un très gros appétit.
    Une larve est capable d'engloutir une centaine de pucerons chaque jour.

    4
     
    J'ai choisi les prénoms de mes jumeaux : le prénom celui qui naîtra en premier sera Marc, 
     l'autre s'appellera Cédric.

    5
    Sylvie, viens m'aider ! Je n'arrive pas à faire le tri entre tous ces jouets.
    Je ne sais plus quels sont les jouets tes enfants et quels sont les jouets miens.

    6
    Cette maison appartient mes cousins. Autrefois c'était la demeure pharmacien du village.

    7
    Nicolas a une méthode bien lui pour descendre cet escalier.









    Fin de l'exercice de français "Appartenance : de ou à ? - cours"
    Un exercice de français gratuit pour apprendre le français ou se perfectionner.
    Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices de français sur le même thème : Possession




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Partager sur les réseaux