Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Ex 217/ Britt's feeling of guilt

    Cours gratuits > Forum > Exercices du forum || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Ex 217/ Britt's feeling of guilt
    Message de here4u posté le 13-12-2021 à 21:53:37 (S | E | F)
    Hello dear friends,

    Voici le dernier extrait des souvenirs de Britt concernant sa remise de diplôme et le sentiment de culpabilité qui s’y rattache.
    Cette fois encore, le passage est facile à comprendre, mais assez délicat à mettre en bon français …
    Je sais que vous allez y arriver !
    C’est un et la correction sera en ligne le jeudi 30 décembre 2021.


    Translate into French:

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.

    Maeve Haran, Having it all.

    I'm sure the FORCE will be with You!


    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de icare29, postée le 16-12-2021 à 18:20:29 (S | E)
    Dear Here4u .... Hello everyone...

    here is my essay ... Ready to be corrected


    S'ils avaient entendu , ils n'auraient jamais rien dit...
    Ce matin , alors qu'elle regardait l'emplacement du manteau de la cheminée . où la photo de la remise de diplôme de leur enfant unique aurait dû se tenir fièrement, elle se sentit si honteuse qu'elle dut détourner son regard.
    Sa mère afficha un sourire éteint à Britt appuyée sur l'accoudoir de l'inconfortable canapé dans un kimono en soie grège qui avait probablement coûté plus cher que l'ensemble du vêtement trois pièces.
    « Assez chaud, mon amour ? Le feu sera prêt dans une minute.»
    Britt regarda avec fascination sa mère finir de froisser des vieilles pages du Daily Mirror , les transformer en allume-feux en les disposant soigneusement sur la grille et en les recouvrant de brindilles et de charbon, s'accroupir devant le foyer , craquer une allumette , mettre le feu au papier et écouter le sifflement et le crépitement du petit bois qui commençait à flamber.
    Et pour la première fois de son existence, quelles que furent ses pensées , elle prit conscience que sa mère et son père étaient heureux de leur vie, qu'ils se sentaient en sécurité dans leurs rituels quotidiens et leurs fortes croyances, et faisaient corps dans une communauté très unie.
    Elle, qui croyait si passionnément en l'individu, à la doxa qui décrétait qu'on pouvait obtenir tout ce qu'on souhaitait si seulement on y consacrait suffisamment d'énergie, que la seule personne qui pouvait vraiment vous aider était vous-même, se retrouvait enceinte et seule.... .


    Dear here4u.... many thanks for your test to translate and your devotion on the site.



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de taiji43, postée le 18-12-2021 à 16:30:31 (S | E)
    Here is my contribution to the translation which, with its enumerations, makes us lose the thread of the story,

    soon the Christmas holidays, that I wish you in family and joyful🎅🤶🎁

    READY TO BE CORRECTED

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.

    S' ils avaient entendu, rien n'avait jamais été dit Alors qu’elle regardait ce matin le manteau de la cheminée vide, où la photo de la remise des diplômes de leur unique enfant aurait dû trôner fièrement, elle se sentit si honteuse qu'elle dût détourner le regard.
    Sa mère sourit, de son sourire éteint, à Britt, juchée sur le bras de l’ inconfortable canapé , dans un kimono en soie écrue qui avait probablement coûté plus cher que l'ensemble de l’appartement trois-pièces.

    "Il fait assez chaud, ma chérie ? Le feu sera prêt dans une minute."

    Britt regarda, fascinée ,sa mère finir d’entremêler de vieux exemplaires du Daily Mirror pour en faire des allume-feu bien ordonnés, les poser soigneusement sur la grille, en les recouvrant de brindilles et de charbon, puis s’asseoir en retrait, craquant une allumette pour enflammer le papier, puis fixer le feu, en écoutant le sifflement et le crépitement du bois d'allumage qui commençait à prendre.

    Pour la première fois, elle fut frappée que, quoi qu'elle pensa, sa mère et son père étaient heureux dans leur vie, qu'ils se sentaient en sécurité dans leurs rituels quotidiens et leurs croyances profondes, agissant en cœur avec une communauté très unie. Et elle, qui croyait si passionnément en l'individu, dont le credo décrétait que l'on pouvait avoir tout ce que l'on voulait si seulement on essayait suffisamment assidûment
    ,et que la seule personne qui pouvait vraiment vous aider était vous-même, se retrouvait, en fin de compte, enceinte et seule.



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de magie8, postée le 19-12-2021 à 10:30:00 (S | E)
    Hello ❤️ Ready to be corrected

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.

    S'ils en avaient entendu parler, Ils n'en avaient jamais rien dit. Mais ce matin comme elle regardait le manteau de la cheminée vide, où la photo de remise du diplôme de leur seule enfant aurait dû trôner fièrement, elle se sentit tellement honteuse , qu'elle avait dû détourner le regard.
    Sa mère adresse un sourire éteint à Britt juchée sur l'accoudoir du canapé inconfortable, dans un kimono de soie grège qui avait probablement couté plus cher qu'un ensemble trois pièces.
    "Tu n'as pas froid, ma chérie ? Le feu sera prêt dans une minute."
    Et Britt regardait fascinée sa mère pendant qu'elle finissait de plier des vieux exemplaires du Daily Mirror pour en faire de jolis allume-feu et les déposer bien soigneusement sur la grille du foyer, les recouvrant avec des brindilles et du charbon, puis s'asseyait, craquait une allumette sur le papier et regardait attentivement le feu, écoutant le chuintement et le crépitement du petit bois d'allumage quand il commençait à s'enflammer. Et pour la première fois, elle se rendit compte que quoi qu'elle en pensa, sa mère et son père étaient heureux avec leur vie, qu'ils se sentaient en sécurité dans leur rituel quotidien et leurs convictions solides, s'appuyant ensemble en une communauté fortement soudée. Et que c'était elle qui croyait si passionnément en l'individu dont le credo décrétait que l'on pouvait avoir tout ce que l'on voulait si seulement on essayait de faire assez d'efforts, et que l'on ne pouvait réellement compter que sur soi-même. C'était elle qui se retrouvait seule et enceinte.



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de maya92, postée le 21-12-2021 à 16:15:27 (S | E)
    Hello Here4u,

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.

    Et même s’ils en avaient entendu parler, ils n'avaient jamais rien dit. Mais, ce matin, alors qu’elle regardait la cheminée où aurait dû fièrement trôner la photo de la remise du diplôme de leur fille unique, elle se sentit tellement honteuse qu’elle dû détourner les yeux. Sa mère sourit de son sourire triste en voyant Britt perchée sur le bras du canapé inconfortable, dans un kimono de soie grège qui avait sans doute couté plus cher qu’un canapé et deux fauteuils. “Tu as assez chaud, ma chérie ? Le feu sera prêt dans une minute” Et Britt regardait, fascinée, sa mère qui finissait de déchirer de vieux exemplaires du Daily Mirror pour en faire des allume-feu impeccables, puis les disposer soigneusement dans l’âtre, les recouvrir de brindilles et de charbon, se reculer puis enflammer le papier et regarder le feu tout en écoutant les sifflements et les crépitements du petit bois qui commençait à prendre. Et, pour la première fois, elle fut frappée de voir que, quoiqu’elle en pense, sa mère et son père menaient une vie heureuse, qu’ils se sentaient en sécurité dans leurs rituels quotidiens et leurs solides convictions, unis dans une étroite affinité. Et que c’était elle, qui croyait si passionnément dans l’individualité, et dont le principe était que vous pouviez obtenir tout ce que vous désiriez à condition de le vouloir vraiment et que la seule personne qui pouvait réellement vous aider c’était vous-même, c’était elle qui se retrouvait seule et enceinte.

    Those long sentences are very hard to put in good French ..Nevertheless I've tried
    I wish you a merry Christmas with some advance



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de maxwell, postée le 26-12-2021 à 20:53:09 (S | E)
    READY TO BE CORRECTED
    Hello Here4U
    Thanks a lot for this very useful exercise. I'm glad I did it in time!


    Translate into French:

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.

    Maeve Haran, Having it all.


    Si en effet ils entendirent, rien ne fut jamais dit. Mais ce matin-là, alors qu'elle regardait le manteau de cheminée vide où la photo de la remise des diplômes de leur unique enfant aurait dû être arborée fièrement, elle eut si honte qu'elle dut détourner le regard.
    Sa mère esquisse un sourire effacé à Britt, assise sur le bras du canapé inconfortable dans un kimono en soie grège qui avait probablement coûté plus que le salon entier.
    "Tu as assez chaud, chérie ? Le feu sera prêt dans une minute"
    Et Britt regardait fascinée alors que sa mère finissait de tresser de vieux exemplaires du Daily Mirror en des allume-feu soignés et les déposait avec précaution dans la grille, en les recouvrant de brindilles et de charbon, puis se rasseyait et enflammait le papier avec une allumette et regardait le feu fixement, en écoutant le sifflement et le crépitement du petit bois qui commençait à prendre.

    Et pour la première fois, cela la frappa que, quoi qu'elle pensât, sa mère et son père étaient heureux de leurs vies, qu'ils se sentaient en sécurité dans leurs rituels quotidiens et leurs croyances profondes, agissant de concert dans une communauté très unie. Et que ce fut elle, qui croyait si passionnément dans l'individu, dont le credo décrétait qu'on pouvait avoir tout ce qu'on voulait si seulement on essayait suffisamment fort, et que la seule personne qui pouvait vraiment t'aider était toi-même, c'était elle qui se retrouvait enceinte et seule.



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de here4u, postée le 29-12-2021 à 10:08:55 (S | E)
    Hello dears,

    I know it's not that easy... Still a few hours to post your hard work!



    Réponse : Ex 217/ Britt's feeling of guilt de here4u, postée le 30-12-2021 à 23:56:15 (S | E)
    Hello!

    Voici votre version ... Merci à ceux qui ont travaillé ce texte malgré toutes les autres sollicitations du moment ! et


    Translate into French:

    If they did hear, nothing was ever said. But as she looked at the empty mantelpiece this morning, where their only child’s Graduation photo should have proudly stood, she felt so ashamed that she had to look away.
    Her mother smiles her faded smile at Britt perching on the arm of the uncomfortable sofa, in a raw silk kimono which had probably cost more than the entire three-piece suite.
    «Warm enough, love? The fire’ll be ready in a minute.»
    And Britt watched fascinated as her mother finished plaiting old copies of the Daily Mirror into neat fire-lighters and laid them carefully in the grate, covering them with twigs and coal, then sat back and put a match to the paper and stared at the fire, listening to the hiss and crackle of the kindling as it began to catch. And it struck her for the first time that no matter what she thought her mother and father were happy with their lives, that they felt secure in their daily rituals and their strong beliefs, pulling together in a tightly knit community. And that it was she, who believed so passionately in the individual, whose credo decreed that you could have anything you wanted if only you tried hard enough, and that the only person who could really help you was yourself, it was she who found herself pregnant and alone.
    Maeve Haran, Having it all.


    Si c’était arrivé jusqu’à leurs oreilles, ils n’en avaient jamais rien dit (1). Mais ce matin, alors que Britt regardait la cheminée où la photo de remise de diplôme de leur unique enfant aurait dû trôner fièrement, elle se sentit tellement honteuse qu’elle dut (2) détourner le regard.
    Sa mère adressa un sourire éteint à Britt, assise sur l’accoudoir du canapé inconfortable, portant un kimono de soie écrue qui avait sans doute coûté plus cher que le canapé et les fauteuils … (3)
    « Tu as assez chaud, ma chérie ? Le feu sera prêt dans une minute. »
    Fascinée, Britt regardait sa mère qui terminait de plisser (4) de vieux exemplaires du Daily Mirror (5) pour faire des allume-feux impeccables, les posait soigneusement dans l’âtre, les recouvrait de brindilles et de charbon ; puis elle se redressa, mit le feu au papier et fixa le feu, écoutant le petit bois siffler et craquer lorsqu’il commença à prendre. Pour la première fois, elle fut frappée de constater que, malgré ce qu’elle pensait, sa mère et son père menaient une vie heureuse, qu’ils se sentaient en sécurité grâce à leurs rituels quotidiens et à leurs fortes convictions, se soutenant en une union très soudée. Elle qui croyait si passionnément en l’individu (6) et dont le credo affirmait que vous pouviez avoir tout ce que vous désiriez, à condition de le vouloir très fort, et que la seule personne qui pouvait vraiment vous aider était vous-même, c’était bien elle qui se retrouvait maintenant enceinte et seule …


    (1) Cette première phrase a été mal comprise … ou disons que vous ne m’avez, pour la plupart, pas montré que vous l’aviez comprise … La dernière phrase de l’extrait précédent était : ... «the fear that her parents might, after all, discover the truth. That she had been too embarrassed to invite them.» «If they did hear» reprenait donc cette vérité que Britt avait cherché à cacher à ses parents (en leur disant qu’elle n’irait pas à la remise des diplômes). Elle y était allée mais leur avait menti. «Hear» devait être compris comme étant «hear of/ about/ that»: entendre parler de. Si l’événement leur était parvenu aux oreilles …
    (2) Ne pas confondre : elle a dû/ elle aurait dû (participe passé)// elle dut (présent de l’indicatif)
    (3) The entire three-piece suit : faux-sens qui m’a étonnée. Lien internet
    N'hésitez pas à consulter un dictionnaire au moindre doute ...
    (4) To plait: plisser, plier, tresser
    (5) Le Daily Mirror est un tabloïd britannique, quotidien qui place les parents de Britt dans les classes ouvrières ;
    (6) "Individual": J’ai beaucoup cherché et hésité entre individu/ individualité/ et même individualisme … Lien internet
    .
    Lien internet

    Lien internet
    J’ai choisi « l’individu ».

    Version difficile à cause des phrases extrêmement longues qui nous faisaient suivre le courant de pensée de la jeune femme, en même temps que ses doutes face à sa situation et à son fort sentiment de culpabilité envers ses parents …
    Un texte difficile, mais un beau texte, non ?
    Merci à vous d’avoir osé l’aborder et vous battre avec ! Bravo à tous !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Exercices du forum




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Partager sur les réseaux