Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Traduction /ransom 1

    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Traduction /ransom 1
    Message de bernard02 posté le 03-06-2012 à 02:31:53 (S | E | F)
    Bonjour à toutes et à tous,

    je dois rendre ces traductions (de l'anglais au français) pour demain, lundi 04/06/12. Pouvez-vous me dire, s'il vous plaît, si elles sont correctes?
    Merci d'avance pour vos réponses.

    Source: un article de Terry Waite, guardian.co uk. Monday 2 April 2012 11.30 BST.

    Paying ransom for hostages is causing the crime to flourish.

    Judith Tebbutt's case has cast doubt on Britain's ransom policy, but paying hostage-takers ignores the deeper roots of the crime.

    There is no doubt whatsoever that Judith Tebbutt, the hostage recently released from the clutches of Somalian pirates, is a brave and resilient woman. She was seized while on holiday with her husband in the remote Kenyan coastal resort of Lamu, when tragically her husband was shot and killed. For much of her captivity, Tebbutt did not know of his fact and the manner in which she conducted herself on her release after hearing this terrible news does her much credit. She now deserves time to come to terms with her newfound freedom.

    Mercifully Tebbutt was released, but in Somalia alone there are more than 200 captives whose spouses and families back home wait anxiously for their return. Many of these people live in the Philippines and other seafaring nations and have limited resources on which to draw while they wait for the return of their partners. A recent estimate I was given said that at any one time, there are more than 3,000 hostages held in different parts of the world. That may well be a conservative figure.

    All hostage-taking is an act of criminality, but for the sake of clarity it can be divided into two categories. On the one hand, there is political hostage-taking, sometimes referred to as terrorism. In this type of activity, hostage-takers hold innocent people as bargaining counters in order to achieve a political goal. Alternatively, they may hold hostages to intimidate or terrorise those whom they perceive to be their opponents. The second category, which has increased in recent years, is hostage-taking for ransom, and is conducted by criminal gangs intent on profiting financially from their activities.

    Traduction
    Le paiement des rançons pour les otages fait prospérer le crime.

    La politique britannique au sujet des rançons a été mise en question avec le cas de Judith Tebbutt, mais le paiement des preneurs d'otages ignore les racines plus profondes du crime.

    Il n'y a aucun doute que cette Judith Tebbutt, l'otage récemment libérée des griffes des pirates somaliens, est une femme courageuse et résistante. Elle a été capturée pendant qu'elle était en vacances avec son mari dans la station balnéaire kényane éloignée de Lamu, alors que son mari a été tué par une balle. Pendant une bonne partie de sa captivité, Tebbutt n'a pas connu ce fait et la façon dont elle s'est conduite au moment de sa libération, après avoir appris cette nouvelle épouvantable lui donne beaucoup de mérite. Elle mérite maintenant du temps pour assumer sa liberté nouvellement retrouvée.

    Par bonheur Tebbutt a été libérée, mais en Somalie seulement il y a plus de 200 captifs dont les conjoints et les familles attendent avec inquiétude le retour. Beaucoup de ces gens vivent en Philippines et dans d'autres nations de marins et ne peuvent compter que sur des ressources limitées pendant qu'ils attendent le retour de leurs partenaires. Une évaluation récente, que l'on m'a donnée, a indiqué qu'il y avait en permanence plus de 3,000 otages détenus dans les différentes parties du monde. Cela peut bien être un chiffre au bas mot.

    Toute prise d'otage est un acte criminel, mais dans un souci de clarté cela peut être divisé en deux catégories. D'une part, il y a la prise d'otage politique, se référant parfois au terrorisme. Dans ce type d'activité, les preneurs d'otages détiennent des personnes innocentes comme des atouts en réserve pour atteindre un but politique. Sinon, ils peuvent retenir en otage pour intimider ou terroriser ceux qu'ils perçoivent comme étant leurs adversaires. La deuxième catégorie, qui a augmenté ces dernières années, prend en otage pour les rançons et elle est menée par des gangs criminels qui ont l'intention de profiter financièrement de leurs activités.

    Cordialement.

    -------------------
    Modifié par lucile83 le 03-06-2012 07:25



    Réponse: Traduction /ransom 1 de notrepere, postée le 03-06-2012 à 02:51:23 (S | E)
    Bonjour

    Quelques petites remarques.

    Comme vous le savez, je ne suis pas un spécialiste, mais pourquoi pas "mettre en doute" au lieu de "mettre en question" ? Un doute est un mot plus fort qu'une question, non ?

    Vous n'avez pas traduit le mot "tragically". Pensez-vous que ce mot soit important ?





    Réponse: Traduction /ransom 1 de bernard02, postée le 04-06-2012 à 00:12:50 (S | E)
    Bonsoir à toutes et à tous,

    à la suite des deux petites remarques de notrepere, je vais ajouter "tragiquement" dans ma traduction, mais je ne suis pas sûr qu'il faille remplacer "question" par "doute".

    En revanche, je n'ai pas reçu d'autres réponses, puis-je en déduire que ma traduction est correcte au point de n'avoir rien d'autre à modifier?

    Pouvez-vous, s'il vous plaît, me le confirmer rapidement? C'est pour demain, lundi.



    Cordialement.



    Réponse: Traduction /ransom 1 de gerondif, postée le 04-06-2012 à 14:02:43 (S | E)
    Bonjour,
    Paying ransom for hostages is causing the crime to flourish.

    Judith Tebbutt's case has cast doubt on Britain's ransom policy, but paying hostage-takers ignores the deeper roots of the crime.

    There is no doubt whatsoever that Judith Tebbutt, the hostage recently released from the clutches of Somalian pirates, is a brave and resilient woman. She was seized while on holiday with her husband in the remote Kenyan coastal resort of Lamu, when tragically her husband was shot and killed. For much of her captivity, Tebbutt did not know of his fact and the manner in which she conducted herself on her release after hearing this terrible news does her much credit. She now deserves time to come to terms with her newfound freedom.

    Mercifully Tebbutt was released, but in Somalia alone there are more than 200 captives whose spouses and families back home wait anxiously for their return. Many of these people live in the Philippines and other seafaring nations and have limited resources on which to draw while they wait for the return of their partners. A recent estimate I was given said that at any one time, there are more than 3,000 hostages held in different parts of the world. That may well be a conservative figure.

    All hostage-taking is an act of criminality, but for the sake of clarity it can be divided into two categories. On the one hand, there is political hostage-taking, sometimes referred to as terrorism. In this type of activity, hostage-takers hold innocent people as bargaining counters in order to achieve a political goal. Alternatively, they may hold hostages to intimidate or terrorise those whom they perceive to be their opponents. The second category, which has increased in recent years, is hostage-taking for ransom, and is conducted by criminal gangs intent on profiting financially from their activities.

    Traduction
    Le paiement (maladroit, j'aurais mis l'infinitif)des rançons pour les otages fait prospérer le crime.

    La politique britannique au sujet des rançons a été mise en question avec le cas de Judith Tebbutt, mais le paiement des preneurs d'otages ignore(c'est plutôt ne pas prendre en compte) les racines plus profondes du crime.

    Il n'y a aucun doute que cette Judith Tebbutt, l'otage récemment libérée des griffes des pirates somaliens, est une femme courageuse et résistante. Elle a été capturée pendant qu'elle était en vacances avec son mari dans la station balnéaire kényane éloignée de Lamu, alors que son mari a été tué par une balle. Pendant une bonne partie de sa captivité, Tebbutt n'a pas connu ce fait (maladroit cf être au courant de)et la façon dont elle s'est conduite au moment de sa libération, après avoir appris cette nouvelle épouvantable lui donne beaucoup de mérite. Elle mérite maintenant du temps pour assumer sa liberté nouvellement retrouvée.

    Par bonheur Tebbutt a été libérée, mais en Somalie seulement il y a plus de 200 captifs dont les conjoints et les familles attendent avec inquiétude le retour. Beaucoup de ces gens vivent en Philippines et dans d'autres nations de marins et ne peuvent compter que sur des ressources limitées pendant qu'ils attendent le retour de leurs partenaires. Une évaluation récente, que l'on m'a donnée, a indiqué qu'il y avait en permanence plus de 3,000 otages détenus dans les différentes parties du monde. Cela peut bien être un chiffre au bas mot.

    Toute prise d'otage est un acte criminel, mais dans un souci de clarté cela peut être divisé en deux catégories. D'une part, il y a la prise d'otage politique, se référant parfois au (participe passé: qu'on appelle parfois terrorisme). Dans ce type d'activité, les preneurs d'otages détiennent des personnes innocentes comme des atouts en réserve(j'aurais dit monnaie d'échange) pour atteindre un but politique. Sinon, ils peuvent retenir en otage pour intimider ou terroriser ceux qu'ils perçoivent comme étant leurs adversaires. La deuxième catégorie, qui a augmenté ces dernières années, prend en otage pour les rançons et elle est menée par des gangs criminels qui ont l'intention de profiter financièrement de leurs activités.




    Réponse: Traduction /ransom 1 de bernard02, postée le 04-06-2012 à 23:13:14 (S | E)
    Bonsoir à toutes et à tous,

    cet exercice a été corrigé ce soir avec notre professeur d'anglais, je vous laisse ci-dessous cette correction:

    Payer des rançons pour les otages fait prospérer le crime.

    La politique britannique au sujet des rançons a été remise en doute avec le cas de Judith Tebbutt, mais le paiement des preneurs d'otages ne prend pas en compte les racines plus profondes du crime.

    Il n'y a aucun doute que cette Judith Tebbutt, l'otage récemment libérée des griffes des pirates somaliens, est une femme courageuse et résistante. Elle a été capturée tandis qu'elle était en vacances avec son mari dans la station balnéaire kényane éloignée de Lamu, alors que son mari a été tué tragiquement par une balle. Pendant une bonne partie de sa captivité, Tebbutt n'était pas au courant et la façon dont elle s'est conduite au moment de sa libération, après avoir appris ces nouvelles épouvantables lui donne beaucoup de mérite. Elle mérite maintenant du temps pour assumer sa liberté nouvellement retrouvée.

    Par bonheur Tebbutt a été libérée, mais en Somalie seulement il y a plus de 200 captifs dont les conjoints et les familles attendent avec inquiétude le retour. Beaucoup de ces gens vivent en Philippines et dans d'autres nations maritimes et ne peuvent compter que sur des ressources limitées pendant qu'ils attendent le retour de leurs partenaires. Une évaluation récente, que l'on m'a donnée, a indiqué qu'il y avait en permanence plus de 3,000 otages détenus dans les différentes parties du monde. Cela peut bien être un chiffre au bas mot.

    Toute prise d'otage est un acte criminel, mais dans un souci de clarté cela peut être divisé en deux catégories. D'une part, il y a la prise d'otage politique, qu'on appelle parfois le terrorisme. Dans ce type d'activité, les preneurs d'otages détiennent des personnes innocentes comme une monnaie d'échange pour atteindre un but politique. Sinon, ils peuvent retenir en otage pour intimider ou terroriser ceux qu'ils perçoivent comme étant leurs adversaires. La deuxième catégorie, qui a augmenté ces dernières années, prend en otage pour les rançons et elle est menée par des gangs criminels qui ont l'intention de profiter financièrement de leurs activités.






    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.