Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Traduction/Réunion (fin)

    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Traduction/Réunion (fin)
    Message de bernard02 posté le 19-03-2013 à 03:16:52 (S | E | F)
    Bonjour à toutes et à tous,

    pouvez-vous me dire, s'il vous plaît, si la traduction suivante (de l'anglais vers le français) est correcte ou s'il y a des améliorations à apporter?
    Merci d'avance pour vos réponses.
    Cordialement

    It was getting dark, but not dark enough for the lights to go on, and through the windows I could still clearly see the garrison church, an ugly late nineteenth-century building made beautiful now by the snow covering its twin towers which pierced the leaden sky. Beautiful too were the white hills that enclosed my home town, beyond which the world seemed to end and mystery begin. I was half asleep and half awake, doodling, dreaming, occasionally pulling a hair out of my head to keep myself awake, when there was a knock at the door, and before Herr Zimmermann could say Herein in came Professor Klett, the Headmaster. But nobody looked at the dapper little man, for all eyes were turned towards the stranger who followed him as Phaedrus might have followed Socrates.

    Il commençait à faire sombre, mais pas assez sombre pour allumer les lumières, et je pouvais encore voir clairement l'église de la garnison par les fenêtres, un bâtiment laid de la fin du dix-neuvième-siècle embelli à ce moment-là par la neige couvrant ses tours jumelles qui perçaient le ciel de plomb. Les collines blanches qui entouraient ma ville natale étaient belles aussi, au-delà desquelles semblait finir le monde et commencer le mystère. J'étais à moitié endormi et à moitié éveillé, griffonnant, rêvant, me tirant un cheveu de temps en temps pour me tenir éveillé, quand quelqu'un frappa à la porte et avant que Herr Zimmermann n'ait pu dire Herein, le Professeur Klett, le proviseur, était entré. Mais personne ne regarda le petit homme tiré à quatre épingles, car tous les yeux se tournèrent vers l'inconnu qui le suivait, comme Phèdre aurait pu suivre Socrate.

    We stared at him as if we had seen a ghost. What struck me and probably all of us more than anything else, more than his self-assured bearing, his aristocratic air and slight, faintly supercilious smile, was his elegance. We were all, so far as our style of dress was concerned, a dreary lot. Most of our mothers felt that anything was good enough for us to go to school in so long as it was made of a tough, durable fabric. We weren't as yet very interested in girls, so we didn't mind being dressed in the functional, hardwearing assortiment of jackets and short trousers or breeches bought for us in the hope that they would last till we grew out of them.

    Nous le regardâmes fixement comme si nous avions vu un fantôme. Ce que me frappa et qui probablement frappa nous tous, plus que toute autre chose, plus que son maintien plein d'assurance, son air aristocratique et gracile, son sourire légèrement dédaigneux, c'était son élégance. Nous étions tous, en ce qui concerne notre style d'habillement, un lot morne. La plupart de nos mères estimaient que n'importe quoi était assez bon pour nous aller à l'école tant que cela fût fait d'un tissu dur et durable. Nous n'étions pas encore très intéressés par les filles, cela ne nous dérangeait donc pas d'être habillés d'un assortiment de vestes, de pantalons courts ou de haut-de-chausses fonctionnels et résistants, achetés pour nous dans l'espoir qu'ils dureraient au moins jusqu'au moment où nous serions devenus trop grands pour les mettre.

    But with this boy it was different. He wore long trousers, beautiful cut and creased, obviously not off the peg like ours. His suit looked expensive: it was light grey with a herringbone pattern and almost certainly 'Guaranteed English'. He wore a pale blue shirt and a dark blue tie with small white polka-dots; in contrast our neckwear was dirty, greasy, and rope-like. Even though we regarded any attempt at elegance as 'sissy', we couldn't help looking enviously at this picture of ease and distinction.
    Professor Klett went straight to Herr Zimmermann, whispered something in his ear, and disappeared without being noticed by us because our eyes were concentrated on the Newcomer. He stood motionless and composed, without any sign of nervousness or shyness. Somehow he looked older than us and more mature, and it was difficult to believe he was just another new boy. It wouldn't have surprised us if he had disappeared as silently and mysteriously as he had come in.

    Mais avec ce garçon c'était différent. Il portait des pantalons longs, bien coupés et avec des beaux plis, évidemment pas de confection comme les nôtres. Son costume paraissait cher : il était gris clair avec un modèle de chevrons et presque certainement ' Garanti anglais '. Il portait une chemise bleu pâle et une cravate bleu foncé à pois blancs; par contraste, notre cravate était sale, graisseuse et semblable à une corde. Bien que nous considérions toute tentative d'élégance comme la marque d'une 'chochotte', nous ne pouvions pas nous empêcher de regarder avec envie cette image d'aisance et de distinction.
    Le professeur Klett se dirigea directement vers Herr Zimmermann, lui chuchota quelque chose à l'oreille et disparut sans que nous nous en apercevions parce que nos regards étaient concentrés sur le nouveau venu. Il se tenait debout, immobile, calme, sans aucun signe de nervosité ou de timidité. D'une façon ou d'une autre, il paraissait plus âgé que nous et plus mûr, et il était difficile de croire que c'était seulement un nouvel élève. Nous n'aurions pas été étonnés s'il était disparu aussi silencieusement et mystérieusement qu'il était entré.

    Herr Zimmermann moved his pince-nez higher up his nose, searched the classroom with tired eyes, discovered an empty seat just in front of me, stepped down from his dais and – to the amazement of the class – accompanied the Newcomer to his appointed place. Then, slightly inclining his head, as if he had half a mind to bow but didn't quite dare, walked slowly backwards, facing the stranger all the time.
    Climbing back on to his seat, he addressed him: 'Would you please give me your surname, Christian name and the date and place of your birth?'
    The young man stood up. 'Graf von Hohenfels, Konradin' be announced, 'born on the 19th January, 1916, Burg Hohenfels, Württemberg.' Then he sat down.

    Herr Zimmermann remonta son pince-nez, il parcourut la salle de classe avec ses yeux fatigués, il trouva une place vide juste en face de moi, il descendit de son estrade et - au grand étonnement de la classe - il accompagna le nouveau venu à sa place réservée. Alors, inclinant légèrement sa tête, comme s'il avait envie de saluer mais sans oser tout à fait, il marcha lentement à reculons, en faisant face à l'inconnu tout le temps.
    En regagnant sa place, il s'adressa à lui: : ' donnez-moi s'il vous plaît votre nom de famille, votre prénom, et votre date et lieu de naissance ? '
    Le jeune homme se leva. ' Graf von Hohenfels, Konradin ' annonça-t-il, ' né le 19 janvier 1916, bourg de Hohenfels, dans le Württemberg. ' Puis il s'assit.

    -------------------
    Modifié par lucile83 le 19-03-2013 06:21


    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de bernard02, postée le 25-03-2013 à 01:09:02 (S | E)
    Bonjour,

    je n'ai reçu aucune réponse ! Puis-je en déduire que ma version est correcte ?

    de me le confirmer.

    Cordialement.



    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de gerondif, postée le 25-03-2013 à 19:43:27 (S | E)
    Hello,
    "je n'ai reçu aucune réponse ! Puis-je en déduire que ma version est correcte ?"
    Non, je crois que les correcteurs hésitent à se lancer dans ce type de correction.

    It was getting dark, but not dark enough for the lights to go on, and through the windows I could still clearly see the garrison church, an ugly late nineteenth-century building made beautiful now by the snow covering its twin towers which pierced the leaden sky. Beautiful too were the white hills that enclosed my home town, beyond which the world seemed to end and mystery begin. I was half asleep and half awake, doodling, dreaming, occasionally pulling a hair out of my head to keep myself awake, when there was a knock at the door, and before Herr Zimmermann could say Herein in came Professor Klett, the Headmaster. But nobody looked at the dapper little man, for all eyes were turned towards the stranger who followed him as Phaedrus might have followed Socrates.

    Il commençait à faire sombre, mais pas assez sombre pour allumer les lumières, et je pouvais encore voir clairement l'église de la garnison par les fenêtres, un bâtiment laid de la fin du dix-neuvième-siècle embelli à ce moment-là par la neige couvrant ses tours jumelles qui perçaient le ciel de plomb. Les collines blanches qui entouraient ma ville natale étaient belles aussi, au-delà desquelles semblait finir le monde et commencer le mystère. J'étais à moitié endormi et à moitié éveillé, griffonnant, rêvant, me tirant (arracher) un cheveu de temps en temps pour me tenir éveillé, quand quelqu'un frappa à la porte et avant que Herr Zimmermann n'ait pu dire Herein(entrez), le Professeur Klett, le proviseur, était entré. Mais personne ne regarda le petit homme tiré à quatre épingles, car tous les yeux se tournèrent vers l'inconnu qui le suivait, comme Phèdre aurait pu suivre Socrate.

    We stared at him as if we had seen a ghost. What struck me and probably all of us more than anything else, more than his self-assured bearing, his aristocratic air and slight, faintly supercilious smile, was his elegance. We were all, so far as our style of dress was concerned, a dreary lot. Most of our mothers felt that anything was good enough for us to go to school in so long as it was made of a tough, durable fabric. We weren't as yet very interested in girls, so we didn't mind being dressed in the functional, hardwearing assortiment of jackets and short trousers or breeches bought for us in the hope that they would last till we grew out of them.

    Nous le regardâmes fixement comme si nous avions vu un fantôme. Ce que me frappa et qui probablement frappa nous tous(ordre des mots), plus que toute autre chose, plus que son maintien plein d'assurance, son air aristocratique et gracile, son sourire légèrement dédaigneux, c'était son élégance. Nous étions tous, en ce qui concerne notre style d'habillement, un lot morne(trop proche du texte). La plupart de nos mères estimaient que n'importe quoi(tout) était assez bon pour nous aller (n'est pas correct en français)à l'école tant que cela fût fait d'un tissu dur et durable. Nous n'étions pas encore très intéressés par les filles, cela ne nous dérangeait donc pas d'être habillés d'un assortiment de vestes, de pantalons courts ou de haut-de-chausses (breeches = trousers)fonctionnels et résistants, achetés pour nous dans l'espoir qu'ils dureraient au moins jusqu'au moment où nous serions devenus trop grands pour les mettre.

    But with this boy it was different. He wore long trousers, beautiful cut and creased, obviously not off the peg like ours. His suit looked expensive: it was light grey with a herringbone pattern and almost certainly 'Guaranteed English'. He wore a pale blue shirt and a dark blue tie with small white polka-dots; in contrast our neckwear was dirty, greasy, and rope-like. Even though we regarded any attempt at elegance as 'sissy', we couldn't help looking enviously at this picture of ease and distinction.
    Professor Klett went straight to Herr Zimmermann, whispered something in his ear, and disappeared without being noticed by us because our eyes were concentrated on the Newcomer. He stood motionless and composed, without any sign of nervousness or shyness. Somehow he looked older than us and more mature, and it was difficult to believe he was just another new boy. It wouldn't have surprised us if he had disappeared as silently and mysteriously as he had come in.

    Mais avec ce garçon c'était différent. Il portait des pantalons longs, bien coupés et avec des beaux plis, évidemment pas de confection comme les nôtres. Son costume paraissait cher : il était gris clair avec un modèle de chevrons et presque certainement ' Garanti anglais '. Il portait une chemise bleu pâle et une cravate bleu foncé à pois blancs; par contraste, notre cravate était sale, graisseuse et semblable à une corde (ficelle). Bien que nous considérions toute tentative d'élégance comme la marque d'une 'chochotte', nous ne pouvions pas nous empêcher de regarder avec envie cette image d'aisance et de distinction.
    Le professeur Klett se dirigea directement vers Herr Zimmermann, lui chuchota quelque chose à l'oreille et disparut sans que nous nous en apercevions parce que nos regards étaient concentrés sur le nouveau venu. Il se tenait debout, immobile, calme (posé), sans aucun signe de nervosité ou de timidité. D'une façon ou d'une autre, il paraissait plus âgé que nous et plus mûr, et il était difficile de croire que c'était seulement un nouvel élève. Nous n'aurions pas été étonnés s'il était disparu aussi silencieusement et mystérieusement qu'il était entré.

    Herr Zimmermann moved his pince-nez higher up his nose, searched the classroom with tired eyes, discovered an empty seat just in front of me, stepped down from his dais and – to the amazement of the class – accompanied the Newcomer to his appointed place. Then, slightly inclining his head, as if he had half a mind to bow but didn't quite dare, walked slowly backwards, facing the stranger all the time.
    Climbing back on to his seat, he addressed him: 'Would you please give me your surname, Christian name and the date and place of your birth?'
    The young man stood up. 'Graf von Hohenfels, Konradin' be announced, 'born on the 19th January, 1916, Burg Hohenfels, Württemberg.' Then he sat down.

    Herr Zimmermann remonta son pince-nez, il parcourut la salle de classe avec ses yeux fatigués, il trouva une place vide juste en face de moi, il descendit de son estrade et - au grand étonnement de la classe - il accompagna le nouveau venu à sa place réservée. Alors, inclinant légèrement sa tête, comme s'il avait presque envie de saluer mais sans oser tout à fait, il marcha lentement à reculons, en faisant face à l'inconnu tout le temps.
    En regagnant sa place, il s'adressa à lui: : ' (veuillez)donnez-moi s'il vous plaît votre nom de famille, votre prénom, et votre date et lieu de naissance ? '
    Le jeune homme se leva. ' Graf (comte) von Hohenfels, Konradin ' annonça-t-il, ' né le 19 janvier 1916, bourg de Hohenfels, dans le Württemberg. ' Puis il s'assit.



    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de bernard02, postée le 05-04-2013 à 20:13:36 (S | E)
    Bonjour et

    Vous pouvez voir ci-dessous une nouvelle proposition de traduction tenant compte de vos remarques, les modifications sont en bleu, merci de me tenir informé.

    Cordialement.

    It was getting dark, but not dark enough for the lights to go on, and through the windows I could still clearly see the garrison church, an ugly late nineteenth-century building made beautiful now by the snow covering its twin towers which pierced the leaden sky. Beautiful too were the white hills that enclosed my home town, beyond which the world seemed to end and mystery begin. I was half asleep and half awake, doodling, dreaming, occasionally pulling a hair out of my head to keep myself awake, when there was a knock at the door, and before Herr Zimmermann could say Herein in came Professor Klett, the Headmaster. But nobody looked at the dapper little man, for all eyes were turned towards the stranger who followed him as Phaedrus might have followed Socrates.

    Il commençait à faire sombre, mais pas assez sombre pour allumer les lumières, et j'ai encore pu voir clairement l'église de la garnison par les fenêtres, un bâtiment laid de la fin du dix-neuvième-siècle embelli à ce moment-là par la neige couvrant ses tours jumelles qui perçaient le ciel de plomb. Les collines blanches qui entouraient ma ville natale étaient belles aussi, au-delà desquelles semblait finir le monde et commencer le mystère. J'étais à moitié endormi et à moitié éveillé, griffonnant, rêvant, m'arrachant un cheveu de temps en temps pour me tenir éveillé, quand quelqu'un frappa à la porte et avant que Herr Zimmermann n'ait pu dire Entrez, le Professeur Klett, le proviseur, entra (?). Mais personne ne regarda le petit homme tiré à quatre épingles, car tous les yeux se tournaient vers l'inconnu qui le suivait, comme Phèdre aurait pu suivre Socrate.

    We stared at him as if we had seen a ghost. What struck me and probably all of us more than anything else, more than his self-assured bearing, his aristocratic air and slight, faintly supercilious smile, was his elegance. We were all, so far as our style of dress was concerned, a dreary lot. Most of our mothers felt that anything was good enough for us to go to school in so long as it was made of a tough, durable fabric. We weren't as yet very interested in girls, so we didn't mind being dressed in the functional, hardwearing assortiment of jackets and short trousers or breeches bought for us in the hope that they would last till we grew out of them.

    Nous le regardâmes fixement comme si nous avions vu un fantôme. Ce que me frappa et qui probablement nous frappa tous, plus que toute autre chose, plus que son maintien plein d'assurance, son air aristocratique et gracile, son sourire légèrement dédaigneux, c'était son élégance. Nous étions tous, en ce qui concerne notre style d'habillement, mornes. La plupart de nos mères estimaient que tout était assez bon pour aller à l'école tant que cela était fait d'un tissu dur et durable. Nous n'étions pas encore très intéressés par les filles, cela ne nous dérangeait donc pas d'être habillés d'un assortiment de vestes, de pantalons courts ou de pantalons fonctionnels et résistants, achetés pour nous dans l'espoir qu'ils dureraient au moins jusqu'au moment où nous serions devenus trop grands pour les mettre.

    But with this boy it was different. He wore long trousers, beautiful cut and creased, obviously not off the peg like ours. His suit looked expensive: it was light grey with a herringbone pattern and almost certainly 'Guaranteed English'. He wore a pale blue shirt and a dark blue tie with small white polka-dots; in contrast our neckwear was dirty, greasy, and rope-like. Even though we regarded any attempt at elegance as 'sissy', we couldn't help looking enviously at this picture of ease and distinction.
    Professor Klett went straight to Herr Zimmermann, whispered something in his ear, and disappeared without being noticed by us because our eyes were concentrated on the Newcomer. He stood motionless and composed, without any sign of nervousness or shyness. Somehow he looked older than us and more mature, and it was difficult to believe he was just another new boy. It wouldn't have surprised us if he had disappeared as silently and mysteriously as he had come in.

    Mais avec ce garçon c'était différent. Il portait des pantalons longs, bien coupés et avec des beaux plis, évidemment pas de confection comme les nôtres. Son costume paraissait cher : il était gris clair avec un modèle de chevrons et presque certainement ' Garanti anglais '. Il portait une chemise bleu pâle et une cravate bleu foncé à pois blancs; par contraste, notre cravate était sale, graisseuse et semblable à une ficelle. Bien que nous considérions toute tentative d'élégance comme la marque d'une 'chochotte', nous ne pouvions pas nous empêcher de regarder avec envie cette image d'aisance et de distinction.
    Le professeur Klett se dirigea directement vers Herr Zimmermann, lui chuchota quelque chose à l'oreille et disparut sans que nous nous en apercevions parce que nos regards étaient concentrés sur le nouveau venu. Il se tenait debout, immobile, posé, sans aucun signe de nervosité ou de timidité. D'une certaine manière, il paraissait plus âgé que nous et plus mûr, et il était difficile de croire que c'était seulement un nouvel élève. Nous n'aurions pas été étonnés s'il avait disparu aussi silencieusement et mystérieusement qu'il était entré.

    Herr Zimmermann moved his pince-nez higher up his nose, searched the classroom with tired eyes, discovered an empty seat just in front of me, stepped down from his dais and – to the amazement of the class – accompanied the Newcomer to his appointed place. Then, slightly inclining his head, as if he had half a mind to bow but didn't quite dare, walked slowly backwards, facing the stranger all the time.
    Climbing back on to his seat, he addressed him: 'Would you please give me your surname, Christian name and the date and place of your birth?'
    The young man stood up. 'Graf von Hohenfels, Konradin' be announced, 'born on the 19th January, 1916, Burg Hohenfels, Württemberg.' Then he sat down.

    Herr Zimmermann remonta son pince-nez, il parcourut la salle de classe avec ses yeux fatigués, il trouva une place vide juste en face de moi, il descendit de son estrade et - au grand étonnement de la classe - il accompagna le nouveau venu à sa place réservée. Alors, inclinant légèrement sa tête, comme s'il avait à moitié envie de saluer mais sans oser tout à fait, il marcha lentement à reculons, en faisant face à l'inconnu tout le temps.
    En regagnant sa place, il s'adressa à lui: : ' veuillez me donner s'il vous plaît votre nom de famille, votre prénom, et votre date et lieu de naissance ? '
    Le jeune homme se leva. ' Comte von Hohenfels, Konradin ' annonça-t-il, ' né le 19 janvier 1916, bourg de Hohenfels, dans le Württemberg. ' Puis il s'assit.





    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de bernard02, postée le 08-04-2013 à 00:43:06 (S | E)
    Bonsoir,

    pouvez-vous me dire, s'il vous plaît, si ma version modifiée du 05/04 soir est correcte?

    Cordialement.



    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de gerondif, postée le 08-04-2013 à 10:48:29 (S | E)
    Bonjour,

    It was getting dark, but not dark enough for the lights to go on, and through the windows I could still clearly see the garrison church, an ugly late nineteenth-century building made beautiful now by the snow covering its twin towers which pierced the leaden sky. Beautiful too were the white hills that enclosed my home town, beyond which the world seemed to end and mystery begin. I was half asleep and half awake, doodling, dreaming, occasionally pulling a hair out of my head to keep myself awake, when there was a knock at the door, and before Herr Zimmermann could say Herein in came Professor Klett, the Headmaster. But nobody looked at the dapper little man, for all eyes were turned towards the stranger who followed him as Phaedrus might have followed Socrates.

    Il commençait à faire sombre, mais pas assez sombre pour allumer les lumières, et j'ai encore pu voir (imparfait!! sans le verbe pouvoir inutile)clairement l'église de la garnison par les fenêtres, un bâtiment laid de la fin du dix-neuvième-siècle embelli à ce moment-là par la neige couvrant ses tours jumelles qui perçaient le ciel de plomb. Les collines blanches qui entouraient ma ville natale étaient belles aussi, au-delà desquelles semblait finir le monde et commencer le mystère. J'étais à moitié endormi et à moitié éveillé, griffonnant, rêvant, m'arrachant un cheveu de temps en temps pour me tenir éveillé, quand quelqu'un frappa à la porte et avant que Herr Zimmermann n'ait pu dire Entrez, le Professeur Klett, le proviseur, entra (ok). Mais personne ne regarda le petit homme tiré à quatre épingles, car tous les yeux se tournaient vers l'inconnu qui le suivait, comme Phèdre aurait pu suivre Socrate.

    We stared at him as if we had seen a ghost. What struck me and probably all of us more than anything else, more than his self-assured bearing, his aristocratic air and slight, faintly supercilious smile, was his elegance. We were all, so far as our style of dress was concerned, a dreary lot. Most of our mothers felt that anything was good enough for us to go to school in so long as it was made of a tough, durable fabric. We weren't as yet very interested in girls, so we didn't mind being dressed in the functional, hardwearing assortiment of jackets and short trousers or breeches bought for us in the hope that they would last till we grew out of them.

    Nous le regardâmes fixement comme si nous avions vu un fantôme. Ce que me frappa et qui probablement nous frappa tous, plus que toute autre chose, plus que son maintien plein d'assurance, son air aristocratique et gracile, son sourire légèrement dédaigneux, c'était son élégance. Nous étions tous, en ce qui concerne notre style d'habillement, mornes (bof! il faudrait trouver autre chose: ne pas payer de mine, faire peine à voir.....). La plupart de nos mères estimaient que tout(plutôt n'importe quoi) était assez bon pour aller à l'école tant que cela était fait d'un tissu dur (plutôt résistant) et durable. Nous n'étions pas encore très intéressés par les filles, cela ne nous dérangeait donc pas d'être habillés d'un assortiment de vestes, de pantalons courts ou de pantalons fonctionnels et résistants, achetés pour nous dans l'espoir qu'ils dureraient au moins jusqu'au moment où nous serions devenus trop grands pour les mettre.

    But with this boy it was different. He wore long trousers, beautiful cut and creased, obviously not off the peg like ours. His suit looked expensive: it was light grey with a herringbone pattern and almost certainly 'Guaranteed English'. He wore a pale blue shirt and a dark blue tie with small white polka-dots; in contrast our neckwear was dirty, greasy, and rope-like. Even though we regarded any attempt at elegance as 'sissy', we couldn't help looking enviously at this picture of ease and distinction.
    Professor Klett went straight to Herr Zimmermann, whispered something in his ear, and disappeared without being noticed by us because our eyes were concentrated on the Newcomer. He stood motionless and composed, without any sign of nervousness or shyness. Somehow he looked older than us and more mature, and it was difficult to believe he was just another new boy. It wouldn't have surprised us if he had disappeared as silently and mysteriously as he had come in.

    Mais avec ce garçon c'était différent. Il portait des pantalons longs, bien coupés et avec des beaux plis, évidemment pas de confection comme les nôtres. Son costume paraissait cher : il était gris clair avec un modèle de chevrons et presque certainement ' Garanti anglais '. Il portait une chemise bleu pâle et une cravate bleu foncé à pois blancs; par contraste (bof! comparée à la sienne), notre cravate était sale, graisseuse et semblable à une ficelle. Bien que nous considérions toute tentative d'élégance comme la marque d'une 'chochotte', nous ne pouvions pas nous empêcher de regarder avec envie cette image d'aisance et de distinction.
    Le professeur Klett se dirigea directement vers Herr Zimmermann, lui chuchota quelque chose à l'oreille et disparut sans que nous nous en apercevions parce que nos regards étaient concentrés sur le nouveau venu. Il se tenait debout, immobile, posé, sans aucun signe de nervosité ou de timidité. D'une certaine manière, il paraissait plus âgé que nous et plus mûr, et il était difficile de croire que c'était seulement un nouvel élève. Nous n'aurions pas été étonnés s'il avait disparu aussi silencieusement et mystérieusement qu'il était entré.

    Herr Zimmermann moved his pince-nez higher up his nose, searched the classroom with tired eyes, discovered an empty seat just in front of me, stepped down from his dais and – to the amazement of the class – accompanied the Newcomer to his appointed place. Then, slightly inclining his head, as if he had half a mind to bow but didn't quite dare, walked slowly backwards, facing the stranger all the time.
    Climbing back on to his seat, he addressed him: 'Would you please give me your surname, Christian name and the date and place of your birth?'
    The young man stood up. 'Graf von Hohenfels, Konradin' be announced, 'born on the 19th January, 1916, Burg Hohenfels, Württemberg.' Then he sat down.

    Herr Zimmermann remonta son pince-nez, il parcourut la salle de classe avec ses yeux fatigués, il trouva une place vide juste en face de moi, il descendit de son estrade et - au grand étonnement de la classe - il accompagna le nouveau venu à sa place réservée(à la place qu'il lui avait attribuée). Alors, inclinant légèrement sa tête, comme s'il avait à moitié envie de saluer mais sans oser tout à fait, il marcha lentement à reculons, en faisant face à l'inconnu tout le temps.
    En regagnant sa place, il s'adressa à lui: : ' veuillez me donner s'il vous plaît votre nom de famille, votre prénom, et votre date et lieu de naissance ? '
    Le jeune homme se leva. ' Comte von Hohenfels, Konradin ' annonça-t-il, ' né le 19 janvier 1916, bourg de Hohenfels, dans le Württemberg. ' Puis il s'assit.



    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de bernard02, postée le 10-04-2013 à 00:25:35 (S | E)
    Bonjour,

    voici une nouvelle légèrement modifiée, j'espère qu'elle sera correcte cette fois-ci ! Mais je ne comprends pas pourquoi la traduction de "could" est inutile dans la première phrase.

    Cordialement.


    It was getting dark, but not dark enough for the lights to go on, and through the windows I could still clearly see the garrison church, an ugly late nineteenth-century building made beautiful now by the snow covering its twin towers which pierced the leaden sky. Beautiful too were the white hills that enclosed my home town, beyond which the world seemed to end and mystery begin. I was half asleep and half awake, doodling, dreaming, occasionally pulling a hair out of my head to keep myself awake, when there was a knock at the door, and before Herr Zimmermann could say Herein in came Professor Klett, the Headmaster. But nobody looked at the dapper little man, for all eyes were turned towards the stranger who followed him as Phaedrus might have followed Socrates.

    Il commençait à faire sombre, mais pas assez sombre pour allumer les lumières, et je voyais encore clairement l'église de la garnison par les fenêtres, un bâtiment laid de la fin du dix-neuvième-siècle embelli à ce moment-là par la neige couvrant ses tours jumelles qui perçaient le ciel de plomb. Les collines blanches qui entouraient ma ville natale étaient belles aussi, au-delà desquelles semblait finir le monde et commencer le mystère. J'étais à moitié endormi et à moitié éveillé, griffonnant, rêvant, me tirant un cheveu de temps en temps pour me tenir éveillé, quand quelqu'un frappa à la porte et avant que Herr Zimmermann n'ait pu dire Herein, le Professeur Klett, le proviseur, était entré. Mais personne ne regarda le petit homme tiré à quatre épingles, car tous les yeux se tournèrent vers l'inconnu qui le suivait, comme Phèdre aurait pu suivre Socrate.

    We stared at him as if we had seen a ghost. What struck me and probably all of us more than anything else, more than his self-assured bearing, his aristocratic air and slight, faintly supercilious smile, was his elegance. We were all, so far as our style of dress was concerned, a dreary lot. Most of our mothers felt that anything was good enough for us to go to school in so long as it was made of a tough, durable fabric. We weren't as yet very interested in girls, so we didn't mind being dressed in the functional, hardwearing assortiment of jackets and short trousers or breeches bought for us in the hope that they would last till we grew out of them.

    Nous le regardâmes fixement comme si nous avions vu un fantôme. Ce que me frappa et qui probablement frappa nous tous, plus que toute autre chose, plus que son maintien plein d'assurance, son air aristocratique et gracile, son sourire légèrement dédaigneux, c'était son élégance. En ce qui concerne notre style d'habillement, nous faisions tous un peu peine à voir. La plupart de nos mères estimaient que n'importe quoi était assez bon pour aller à l'école tant que cela était fait d'un tissu résistant et durable. Nous n'étions pas encore très intéressés par les filles, cela ne nous dérangeait donc pas d'être habillés d'un assortiment de vestes, de pantalons courts ou de haut-de-chausses fonctionnels et résistants, achetés pour nous dans l'espoir qu'ils dureraient au moins jusqu'au moment où nous serions devenus trop grands pour les mettre.

    But with this boy it was different. He wore long trousers, beautiful cut and creased, obviously not off the peg like ours. His suit looked expensive: it was light grey with a herringbone pattern and almost certainly 'Guaranteed English'. He wore a pale blue shirt and a dark blue tie with small white polka-dots; in contrast our neckwear was dirty, greasy, and rope-like. Even though we regarded any attempt at elegance as 'sissy', we couldn't help looking enviously at this picture of ease and distinction.
    Professor Klett went straight to Herr Zimmermann, whispered something in his ear, and disappeared without being noticed by us because our eyes were concentrated on the Newcomer. He stood motionless and composed, without any sign of nervousness or shyness. Somehow he looked older than us and more mature, and it was difficult to believe he was just another new boy. It wouldn't have surprised us if he had disappeared as silently and mysteriously as he had come in.

    Mais avec ce garçon c'était différent. Il portait des pantalons longs, bien coupés et avec des beaux plis, évidemment pas de confection comme les nôtres. Son costume paraissait cher : il était gris clair avec un modèle de chevrons et presque certainement ' Garanti anglais '. Il portait une chemise bleu pâle et une cravate bleu foncé à pois blancs; comparée à la sienne, notre cravate était sale, graisseuse et semblable à une ficelle. Bien que nous considérions toute tentative d'élégance comme la marque d'une 'chochotte', nous ne pouvions pas nous empêcher de regarder avec envie cette image d'aisance et de distinction.
    Le professeur Klett se dirigea directement vers Herr Zimmermann, lui chuchota quelque chose à l'oreille et disparut sans que nous nous en apercevions parce que nos regards étaient concentrés sur le nouveau venu. Il se tenait debout, immobile, calme, sans aucun signe de nervosité ou de timidité. D'une façon ou d'une autre, il paraissait plus âgé que nous et plus mûr, et il était difficile de croire que c'était seulement un nouvel élève. Nous n'aurions pas été étonnés s'il avait disparu aussi silencieusement et mystérieusement qu'il était entré.

    Herr Zimmermann moved his pince-nez higher up his nose, searched the classroom with tired eyes, discovered an empty seat just in front of me, stepped down from his dais and – to the amazement of the class – accompanied the Newcomer to his appointed place. Then, slightly inclining his head, as if he had half a mind to bow but didn't quite dare, walked slowly backwards, facing the stranger all the time.
    Climbing back on to his seat, he addressed him: 'Would you please give me your surname, Christian name and the date and place of your birth?'
    The young man stood up. 'Graf von Hohenfels, Konradin' be announced, 'born on the 19th January, 1916, Burg Hohenfels, Württemberg.' Then he sat down.

    Herr Zimmermann remonta son pince-nez, il parcourut la salle de classe avec ses yeux fatigués, il trouva une place vide juste en face de moi, il descendit de son estrade et - au grand étonnement de la classe - il accompagna le nouveau venu à la place qu'il lui avait attribuée. Alors, inclinant légèrement sa tête, comme s'il avait envie de saluer mais sans oser tout à fait, il marcha lentement à reculons, en faisant face à l'inconnu tout le temps.
    En regagnant sa place, il s'adressa à lui: ' veuillez me donner s'il vous plaît votre nom de famille, votre prénom, et votre date et lieu de naissance ? '
    Le jeune homme se leva. ' Comte von Hohenfels, Konradin ' annonça-t-il, ' né le 19 janvier 1916, bourg de Hohenfels, dans le Württemberg. ' Puis il s'assit.



    -------------------
    Modifié par bernard02 le 10-04-2013 00:25





    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de gerondif, postée le 10-04-2013 à 00:44:54 (S | E)
    Bonsoir,

    les verbes de perception (see, hear, smell, taste, feel) n'ont pas de forme en ing. A la place,quand on veut dire que ça a lieu en ce moment, on met can:
    I can see you! je te vois !! remplace I am seeing you impossible.
    I can hear you !
    I can smell something burning!
    I can taste salt in my coffee.
    I can feel a stone in my shoe.

    I could see her walking: je la voyais marcher.

    Maintenant, en relisant votre texte, effectivement, avec le still placé avant, on peut comprendre: j'arrivais encore à distinguer clairement, à voir distinctement l'église et could a son vrai sens.




    Réponse: Traduction/Réunion (fin) de bernard02, postée le 10-04-2013 à 13:33:21 (S | E)
    Bonjour,

    je vous remercie pour ces explications, mais ma première traduction "et je pouvais encore voir clairement l'église" était donc acceptable?

    Cordialement.






    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Forum anglais: Questions sur l'anglais










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.