Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Besoin d'aide svp !

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Besoin d'aide svp !
    Message de sirine20 posté le 28-09-2017 à 00:12:19 (S | E | F)
    Pouvez vous me corriger cette production écrite ?
    Merci d'avance !

    Je me souviens quand j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleur amie, mais aussi ma meilleure camarade à la classe. Nous nous rencontrâmes toujours mais cela peut être ne dura pas. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amies vinrent la prendre de l'école. Ils déménageâmes à une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation, notre adieu fut avec une tristesse accablante. Ses parents nous promirent en fin que nous pouvions se rencontrer pendant les vacances. Nous étions censé d'accepter la situation malgré que nous ne pûmes imaginer notre vie sans être ensemble.


    C'est un récit autobiographique !


    Réponse : Besoin d'aide svp ! de tiameche08, postée le 28-09-2017 à 04:10:52 (S | E)
    très belle et triste histoire!



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 28-09-2017 à 10:46:10 (S | E)
    Bonjour sirine20

    Pouvez-vous me m'aider à corriger cette production écrite ? Une précision : nous aidons à la correction mais ne faisons jamais le travail à votre place. Vous devez nous envoyer ce texte autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'erreurs.

    L'élision : Lien internet


    Je me souviens (ici, conjonction de subordination) quand j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleur(accord) amie, mais aussi ma meilleure camarade à la(à enlever ; mettez une préposition) classe. Nous nous rencontrâmes toujours mais cela peut être ne dura pas( Cette phrase ne veut rien dire ; il y a incohérence de sens entre les verbes, les temps, les adverbes ; il manque aussi un trait d'union).. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amies(accord) vinrent la prendre de l'école(mal formulé ; que voulez-vous dire?). Ils déménageâmes(sujet 'ils', passé simple) à(autre préposition) une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation, notre adieu fut avec(préposition à élider : voir lien sur l'élision) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent en fin('en fin ' de quoi ? à compléter) que nous pouvions(autre temps : futur) se(autre pronom personnel réfléchi) rencontrer pendant les vacances. Nous étions censé(accord) d'(enlever) accepter la situation malgré que(Excepté dans l'expression littéraire, l'emploi de 'malgré que' est critiqué. 'Malgré que' selon Littré et l'Académie ne s'emploie qu'avec 'en avoir' avec le sens de 'en dépit de'. Cependant, 'malgré que' au sens de 'bien que' pénètre de plus en plus dans l'usage courant et même littéraire.(cf : ' Le bon usage' de M.Grevisse) nous ne pûmes imaginer notre vie sans être ensemble.

    Bonne correction



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 28-09-2017 à 21:35:31 (S | E)
    Pouvez-vous m'aider à corriger cette production écrite ?

    Je me souviens lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade en classe. Nous nous rencontrâmes toujours et nous passâmes le temps en s’amusant ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amenèrent avec eux. Ils déménagèrent en une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation, notre adieu fut-avec une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrions nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pûmes imaginer notre vie sans être ensemble pourtant, nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.



    beaucoup!



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 28-09-2017 à 23:43:22 (S | E)

    Bonsoir sirine20

    Pour vous aider à employer les temps qui conviennent, lisez ce lien :
    - Les temps du récit : Lien internet


    Je me souviens (ici, conjonction de subordination : déjà signalé) lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade en(autre préposition) classe. Nous nous rencontrâmes ( autre verbe et autre temps : le passé simple ne convient pas) toujours et nous passâmes(autre temps) le temps en s'(autre pronom personnel)amusant ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amenèrent(erreur : pourquoi ce passé simple après 'pour' ?) avec eux. Ils déménagèrent(autre temps) en(autre préposition) une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation,(autre ponctuation : point-virgule) notre adieu fut -avec(autre préposition : déjà signalé ; relisez l'indication dans la réponse précédente ainsi que le lien sur l'élision) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrions(autre temps : déjà signalé ; voir réponse précédente) nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pûmes(autre temps) imaginer notre vie sans être ensemble(virgule) pourtant,(enlevez la virgule) nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.

    Bonne soirée



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 30-09-2017 à 12:55:15 (S | E)
    Je me souviens (quand et lorsque sont des conjonctions de subordination ) lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade dans la classe. Nous nous voyions toujours et nous passions le temps en nous amusant ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils vinrent de déménager vers une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation; notre adieu fut avec(est-ce-que avec peut s'élider ? comment ?) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous aurons pu nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.


    Bonne journée !



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 30-09-2017 à 16:09:24 (S | E)

    Bonjour sirine50

    Je me souviens (quand et lorsque sont des conjonctions de subordinationOui, mais avec 'se souvenir', il en faut une autre pour introduire, non la subordonnée de temps avec 'lorsque', mais la proposition complément d'objet : 'une des filles... était...' ) ) lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade dans la( à enlever ; la préposition qui convient est 'de') classe. Nous nous voyions toujours(autres termes pour indiquer la fréquence) et nous passions le temps en nous amusant ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils vinrent de déménager(incorrect : autre temps ; déjà signalé. Lisez ou relisez le lien sur les temps du récit dans la réponse précédente) vers(autre préposition) une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation;(espace devant un point-virgule) notre adieu fut avec(est-ce-que avec peut s'élider ?Non ! 'avec' ne se termine pas par une voyelle comment ?( Il semblerait que vous n'ayez pas bien lu le lien sur l'élision du 28/09 Ici, vous devez élider une préposition devant 'une')) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous aurons pu(pourquoi ce futur antérieur ? Relisez l'indication dans la réponse précédente) nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.

    Bon week-end



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 30-09-2017 à 22:27:09 (S | E)
    Je me souviens quand j'avais huit ans, qu'une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de la classe. Nous nous voyions souvent et nous passions le temps en nous amusant ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils venaient de déménager de la ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos de notre pénible séparation ; notre adieu fut avec ( j'ai compris l'élision mais comment l'employer ici ? il n'y a pas de préposition devant "une"!) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.





    Bonne nuit !



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 01-10-2017 à 00:02:56 (S | E)
    Bonsoir sirine20

    Je me souviens (mettez ici la conjonction de subordination 'que' suivie d'une virgule)quand(pourquoi avoir remplacé 'lorsque' par 'quand' ? Remettez-le ! j'avais huit ans, qu' ( vous l'avez trouvée, la conjonction de subordination ! Placez-la après 'Je me souviens') une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de la(à enlever : la préposition 'de' suffit) classe. Nous nous voyions souvent et nous(mieux : à enlever, les pronoms sujets de ces propositions coordonnées étant identiques) passions le temps en nous amusant( à remplacer par un autre verbe de sens identique, à l'infinitif et précédé d'une préposition) ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils venaient de déménager( Le temps est correct, mais 'venir de' indique un passé récent ; l'action de déménager est donc accomplie. Or, s'ils viennent chercher leur enfant, c'est qu'ils sont encore là et que le déménagement n'a pas encore eu lieu ; ne vaut-il pas mieux employer la périphrase verbale indiquant un futur imminent, synonyme de 'être sur le point de' ? ) de la( vous aviez écrit : 'vers une autre ville'. Pourquoi avoir enlevé 'une autre' ? Remettez-le et remplacez 'vers' par une autre préposition) ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume à propos(' à propos' n'est pas bien employé ; remplacez-le par une locution prépositive signifiant ' au moment de' ; ne recopiez pas cette indication) de notre pénible séparation ; notre adieu fut avec ( j'ai compris l'élision mais comment l'employer ici ? il n'y a pas de préposition devant "une"! C'est à vous de la trouver et de la mettre !)) une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.

    Bonne soirée





    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 01-10-2017 à 13:39:29 (S | E)
    Bonsoir Alienor64


    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils étaient sur le point de déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous rencontrer pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.





    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 01-10-2017 à 19:13:03 (S | E)

    Bonsoir sirine20

    Encore un petit effort !

    Futur proche - passé récent : Lien internet


    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à divertir(incorrect, car avec le sens de 's'amuser', ce verbe est pronominal) ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils étaient sur le point de(vous avez recopié mon indication, alors qu'elle n'était là que pour vous guider. Trouvez donc la périphrase verbale signifiant 'être sur le point de' : voir lien) déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous rencontrer(mieux : 'retrouver') pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.

    Bonne soirée



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 01-10-2017 à 19:56:42 (S | E)

    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à se divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils étaient pour déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous retrouver pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.




    Merci beaucoup pour votre coopération !



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 01-10-2017 à 20:28:57 (S | E)

    Bonsoir sirine20

    Un dernier petit effort !

    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à se(autre pronom personnel réfléchi à accorder avec le sujet) divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils étaient pour( incorrect ; lisez ou relisez attentivement le lien dans la réponse précédente sur le futur proche te le passé récent) déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous retrouver pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.





    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 02-10-2017 à 14:14:44 (S | E)
    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à nous divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux. Ils allaient déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrons nous retrouver pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.


    Bonne journée!




    Réponse : Besoin d'aide svp ! de gerold, postée le 02-10-2017 à 14:39:15 (S | E)
    Bonjour

    "... les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'amener avec eux".

    Il me semble qu'il faudrait un autre préfixe.



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 02-10-2017 à 17:48:16 (S | E)
    Bonjour sirine20

    Deux petites modifications supplémentaires :

    - Remplacez, ainsi que le propose gerold, 'amener' par 'emmener'.

    -Ses parents nous promirent que nous pourrons(mieux : conditionnel présent à valeur de futur du passé) nous retrouver pendant les vacances.

    Bon après-midi








    Réponse : Besoin d'aide svp ! de lamia007, postée le 02-10-2017 à 18:24:03 (S | E)
    rhabiller nul



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 02-10-2017 à 23:53:17 (S | E)
    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à nous divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'aemmener avec eux. Ils allaient déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrions nous retrouver pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.


    Merci gerold
    Merci alienor64



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 02-10-2017 à 23:54:10 (S | E)
    Je me souviens que, lorsque j'avais huit ans, une des filles de nos voisins était non seulement ma meilleure amie, mais aussi ma meilleure camarade de classe. Nous nous voyions souvent et passions le temps à nous divertir ensemble. Un jour, comme nous étions en classe, les parents de mon amie vinrent à l'école pour l'emmener avec eux. Ils allaient déménager dans une autre ville à cause du travail de son père. J'avais un sentiment d'amertume lors de notre pénible séparation ; notre adieu fut d'une tristesse accablante. Ses parents nous promirent que nous pourrions nous retrouver pendant les vacances. Nous ne pouvions imaginer notre vie sans être ensemble, pourtant nous étions censées accepter la situation telle qu'elle était.


    Merci gerold
    Merci alienor64



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de alienor64, postée le 03-10-2017 à 00:42:11 (S | E)

    Bonsoir sirine20

    Bravo ! Votre texte est maintenant tout à fait correct.

    Bonne continuation



    Réponse : Besoin d'aide svp ! de sirine20, postée le 04-10-2017 à 18:58:27 (S | E)
    Merci! C'est grâce à votre coopération.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux