Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Les réfugiés

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Les réfugiés
    Message de belhomme posté le 21-11-2017 à 00:20:40 (S | E | F)
    Bonjour, s'il vous plait aidez moi à corriger ce textes et merci d'avance.
    Alex viens ici, nous sommes en retard et on va rater ta séance d'entrainement d'entrainement du football. il lui répondit : " D'accord maman je suis prêt, on y va. "
    Dans la route Alex voyait des tentes qui contiennent des gens à côté du trottoir, il contemplait ces gens avec leurs enfants qui jouaient les rues étroites entouraient par les tentes.
    Alex demandait à sa maman : " Qui est ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ?
    Sa mère lui a répondu : " Ce sont des réfugiés ; ils sont obligés de quitter leurs pays à cause de la guerre, et par conséquent ; ils devenaient pauvres et ses petits sont leurs enfants qui habitaient dans les tentes. "
    Alex ressentait la tristesse et le regret pour ces gens, mais il a devenu heureux lorsqu'il arriva au terrain de football et il a dit : " nous sommes arrivés au terrain, je serai très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui a dit : " D'accord je vais retourner pour te prendre quand le match termina. "
    Alex commença à jouer avec ses amis et soudain la pluie commençait à tomber fortement. L'arbitre sifflait la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il fait froid, Alex ressentait la froideur et il commença à pleurer et attendait le retour de sa maman.
    Et enfin un enfant apparaît et lui a donné une chemise de tissu et lui a dit : " Tu vas se réchauffer avec cette chemise. " Alex la porta et il lui a demandé a cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous avez m'aidé ? " Il répondit : " Je suis Omar et je suis un victime de la guerre ; alors nous avons quitté la maison, et j' vous aidez car il faut tout simplement aider les autre qui en besoin, c'est mon père qui m'a l'enseigner. "



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 22-11-2017 à 00:53:05 (S | E)
    Bonsoir belhomme

    '... ce textes texte... '

    Lisez attentivement ces liens pour pouvoir corriger les temps des verbes :

    - Futur proche/passé récent : Lien internet

    - Les temps du récit : Lien internet


    Discours direct entre guillemets
    Alex viens ici, nous sommes en retard et on va rater ta séance d' entrainement(accent circonflexe) d'entrainement du(préposition) football.(qui donc prononce ces paroles ? Dites-le) il(majuscule après un point) lui répondit : " D'accord maman (virgule)je suis prêt, on y va. "
    Dans(autre préposition) la route Alex voyait des tentes qui contiennent(incorrect ; employez 'abriter' au participe présent) des gens à côté du trottoir,(autre ponctuation : point-virgule) il contemplait(ce verbe implique une idée d'admiration ; est-ce bien ce que vous voulez dire ?) ces gens avec leurs enfants qui jouaient (ici, il manque une préposition)les rues étroites entouraient (pourquoi cet imparfait ? Il faut un participe passé) par les tentes.
    Alex demandait(autre temps) à sa maman : " Qui est (accord) ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ?(guillemets)
    Sa mère lui a répondu(autre temps) : " Ce sont des réfugiés ; ils sont obligés de quitter leurs(singulier : nous n'avons qu'un pays) pays à cause de la guerre, et par conséquent ;(enlevez cette ponctuation) ils devenaient(passé composé) pauvres et ses(erreur : déterminant démonstratif) petits sont leurs enfants qui habitaient dans les tentes.(à supprimer) "
    Alex ressentait (ici, préposition) la tristesse et le(déterminant contracté) regret(est-ce le bon mot ?) pour ces gens, mais il a devenu(erreur d'auxiliaire, mais autre temps : passé simple) heureux lorsqu'il arriva au(préposition + déterminant défini) terrain de football et il a dit (autre temps) : " nous(majuscule) sommes arrivés au terrain(enlever), je serai(enlever ; employez le semi-auxiliaire 'aller' + infinitif' pour exprimer un futur proche : voir lien) très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui a dit(autre temps) : " D'accord(virgule) je vais retourner(autre verbe) pour te prendre quand le match termina(erreur : vous employez un temps du passé alors que l'action ne s'est pas encore produite, le match n'a pas commencé.). "
    Alex commença à jouer avec ses amis et soudain la pluie commençait(autre temps et autre verbe pour éviter une répétition) à tomber fortement. L'arbitre sifflait(autre temps) la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il fait(autre temps, ce récit est au passé) froid, Alex ressentait la froideur(mal exprimé ; à reformuler) et (à remplacer par un point-virgule) il commença à pleurer(à placer en seconde position, après 'et') et attendait le retour de sa maman(à placer en première intention, après le pronom 'il').
    Et enfin un enfant apparaît(autre temps) et lui a donné(autre temps) une chemise de tissu(enlever) et lui a dit(à remplacer par un gérondif) : " Tu vas se(autre pronom personnel réfléchi) réchauffer avec cette chemise. " Alex la porta et il lui a demandé(incorrect : enlevez le pronom personnel COI et conjuguez 'demander' au passé simple) a(préposition, donc : accent) cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous avez m'aidé(incorrect car le pronom personnel réfléchi élidé est mal placé) ? " Il répondit : " Je suis Omar et je suis un(accord : le mot qui suit est féminin) victime de la guerre ; alors(enlever) nous avons quitté la(déterminant possessif) maison, et j'(pourquoi cette apostrophe ?) vous aidez(sujet 'je') car il faut tout simplement aider les autre(erreur d'accord, mais à remplacer par un pronom démonstratif) qui en besoin('besoin' doit être précédé d'un verbe), c'est mon père qui m'a l'enseigner(verbe au passé composé + pronom COD mal placé)







    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 22-11-2017 à 23:16:29 (S | E)
    Alex viens ici, nous sommes en retard et on va rater ta séance d’entraînement de football. Dite sa maman.
    Il lui répondit : " D'accord maman, je suis prêt, on y va."
    Sur la route Alex voyait des tentes abritant des gens à côté du trottoir ; il remarquait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entourées par les tentes.
    Alex demanda à sa maman : " Qui sont ce gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ? "
    Sa mère lui répondit : " ce sont des réfugiés ; ils sont obligés de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants.
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il devint heureux lorsqu'il arriva dans le terrain de football et il disait : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord je vais revenir pour te prendre quand le match terminait. "
    Alex commença à jouer avec ses amis et soudain la pluie débuta à tomber fortement, l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex ressentait de la froideur ; il attendait le retour de sa maman et commença à pleurer.
    Et enfin un enfant apparut et lui donna une chemise en disant : " Tu vas te réchauffer avec cette chemise. " Alex la porta et il demanda à cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous m'avez aidé ? Il répondit : " Je suis Omar et je suis une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidé car il faut simplement aider ceux qui en avez besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 23-11-2017 à 00:15:56 (S | E)
    Bonsoir belhomme

    Temps composé ou voix passive : Lien internet
    - Lien internet
    - Lien internet



    (Discours direct à mettre entre guillemets : déjà signalé) Alex viens ici, nous sommes en retard et on va (continuez avec la 1ere personne du pluriel) rater ta séance d’entraînement de football.(enlevez ce point) Dite(conjuguez 'dire', sujet 'sa maman') sa maman.
    Il lui répondit : " D'accord maman, je suis prêt, on y va."
    Sur la route(virgule) Alex voyait des tentes abritant des gens à côté du trottoir(remplacez 'à côté' par une locution qui décrit mieux la scène et qui signifie 'en longeant' et placez ce qui est souligné après 'Sur la route' et entre deux virgules) ; il remarquait(autre verbe ; 'remarquer' ne convient pas) ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entourées (autre participe passé) par les tentes.
    Alex demanda à sa maman : " Qui sont ce(accord) gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ? "
    Sa mère lui répondit : " ce(majuscule) sont des réfugiés ; ils sont obligés de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants.(guillemets)
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il devint(autre verbe : 'être') heureux lorsqu'il arriva(à remplacer par le gérondif du verbe) dans(autre préposition) le terrain de football et il disait(autre temps) : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord je vais revenir pour te prendre quand le match terminait(erreur : autre temps. Vous avez encore conjugué ce verbe à un temps du passé alors que le fait exprimé par ce verbe n'a pas encore eu lieu : voir liens). "
    Alex commença à jouer avec ses amis et(à remplacer par la conjonction qui introduit une subordonnée de temps) soudain la pluie débuta('débuter' n'est pas le verbe qui convient) à tomber fortement,(autre ponctuation) l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex ressentait de la froideur(mal exprimé ; à reformuler : déjà signalé. Trouvez le verbe qui indique que le froid le faisait frissonner) ; il attendait le retour de sa maman et commença à pleurer.
    Et(enlever) enfin(virgule) un enfant apparut(autre verbe ; 'apparaître' ne convient pas) et lui donna une chemise en disant : " Tu vas te réchauffer avec cette chemise. " Alex la porta et il(enlever) demanda à cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous m'avez aidé ? Il répondit : " Je suis Omar et je suis(à enlever ; mettez une virgule) une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidé (conjuguez 'aider' ; déjà signalé) car il faut simplement aider ceux qui en avez(sujet : 'ceux qui') besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "

    Bonne correction




    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 23-11-2017 à 13:50:51 (S | E)
    " Alex viens ici, nous sommes en retard et nous avons raté ta séance d’entraînement de football. " Dit sa maman.
    Il lui répondit : " D'accord maman, je suis prêt, on y va. "
    Sur la route, à côté du trottoir, Alex voyait des tentes abritant des gens, il regardait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entourés par les tentes. Alex demanda à sa maman : " Qui sont ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ? "
    Sa mère lui répondit : " Ce sont des réfugiés ; ils sont obligés de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants. "
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il fut heureux en arrivant sur le terrain de football et il dit : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord je vais revenir pour te prendre quand le match terminera . "
    Alex commença à jouer avec ses amis quand soudain la pluie fut tombée fortement ; l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex claquait ses dents. Enfin, un enfant arriva et lui donna une chemise en disant à cet enfant : " Je suis Omar, une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidés car il faut simplement aider ceux qui en a besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 23-11-2017 à 23:27:10 (S | E)

    Bonsoir belhomme

    " Alex viens ici, nous sommes en retard et nous avons raté(erreur : 'nous avons raté', passé composé de 'rater', indique une action passée et non à venir. Vous confondez 'aller' et 'avoir') ta séance d'entraînement de football. " Dit(enlevez le point devant les guillemets et la majuscule) sa maman (à remplacer par le nom de cette dame ('madame' son nom) suivi d'un complément indiquant à qui elle s'adresse) .
    Il lui répondit : " D'accord maman, je suis prêt, on y va. "
    Sur la route, à côté(incorrect ; à remplacer par la locution qui signifie 'en longeant' : déjà signalé) du trottoir, Alex voyait des tentes abritant des gens,(point-virgule) il regardait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entourés par (à remplacer par une locution signifiant 'parmi'/ 'au centre'. Ne recopiez pas cette indication) les tentes. Alex demanda à sa maman : " Qui sont ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ? "
    Sa mère lui répondit : " Ce sont des réfugiés ; ils sont obligés(à conjuguer à un temps du passé, car 'sont obligés' est un présent à la voix passive : relisez le lien dans la réponse précédente) de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants. "
    Ale x ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il fut heureux en arrivant sur le terrain de football et il dit(enlevez le pronom et remplacer 'dire' par 'déclarer') : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord (virgule) je vais revenir pour te prendre quand le match terminera(autre temps du futur pour exprimer l'antériorité de la fin du match par rapport à l'arrivée de la maman. Lisez ou relisez dans la réponse précédente les deux liens sur les temps composés et leur valeur) . "
    Alex commença à jouer avec ses amis quand soudain la pluie fut tombée(cela ne veut rien dire) fortement ; l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex claquait ses(déterminant indéfini) dents(ou bien : 'grelottait'). Enfin, un enfant arriva et lui donna une chemise en disant (ici, vous avez oublié de recopier une partie de votre texte ; la suite n'a donc plus de sens) à cet enfant : " Je suis Omar, une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidés(erreur : 'aidés' est un participe passé auquel il manque l'auxiliaire pour conjuguer 'aider' au passé composé : déjà signalé à deux reprises) car il faut simplement aider ceux qui en a(sujet 'ceux' : déjà signalé) besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "

    Bonne soirée



    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 24-11-2017 à 08:41:56 (S | E)
    " Alex viens ici, nous sommes en retard et nous allons raté ta séance d’entraînement de football " dit Rama à son fils.
    Il lui répondit : D'accord maman, je suis prêt, on y va. "
    Sur la route, en passant du trottoir, Alex voyait des tentes abritant des gens, ils regardait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entre les tentes. "
    Alex demanda à sa maman : " Qui sont ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ?
    Sa mère lui répondit : " Ce sont des réfugiés ; ils obligèrent de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants. "
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il fut heureux en arrivant sur le terrain de football et déclara : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord, je vais revenir pour te prendre quand le match aura terminé. "
    Alex commença à jouer avec ses amis quand soudain il pleuvait fortement ; l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex grelottait toutes les dents. Enfin, un enfant arriva et lui donna une chemise en disant : Tu vas te réchauffer avec cette chemise. "
    Alex la porta et demanda à cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous m'avez aidé ? " Il répondit : " Je suis Omar, une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidé car il faut simplement aidez ceux qui en ont besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 24-11-2017 à 11:04:46 (S | E)
    Bonjour belhomme

    Verbes impersonnels : Lien internet
    - Les semi-auxiliaires : Lien internet


    " Alex viens ici, nous sommes en retard et nous allons raté(erreur : relisez le lien du 22/11 sur le futur proche ) ta séance d'entraînement de football " dit Rama à son fils.
    Il lui répondit : (guillemets) D'accord maman, je suis prêt, on y va. "
    Sur la route, en passant du trottoir(cela n'a pas de sens ; la locution qui signifie 'en longeant' est : 'le long' ; 'le long du trottoir'), Alex voyait des tentes abritant des gens,(point-virgule : déjà signalé) ils(ce pronom représente 'Alex') regardait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entre les tentes. "
    Alex demanda à sa maman : " Qui sont ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ?
    Sa mère lui répondit : " Ce sont des réfugiés ; ils obligèrent(erreur : relisez le lien déjà donné sur la voix active et la voix passive. Conjuguez 'obliger' à la voix passive et à un temps du passé) de quitter leur pays à cause de la guerre, et par conséquent ils sont devenus pauvres et ces petits sont leurs enfants. "
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il fut heureux en arrivant sur le terrain de football et déclara : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord, je vais revenir pour te prendre quand le match aura terminé( le temps est correct mais il faut un autre auxiliaire). "
    Alex commença à jouer avec ses amis quand soudain il pleuvait(avec 'soudain', l'imparfait ne convient pas. Pour rendre l'idée de soudaineté, il faut conjuguer 'se mettre à'(qui est un semi-auxiliaire : voir lien) au passé simple + infinitif ) fortement ; l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex grelottait toutes des dents(cela ne veut rien dire ; à enlever. C'est soit 'grelotter', soit 'claquer des dents'). Enfin, un enfant arriva et lui donna une chemise en disant : Tu vas te réchauffer avec cette chemise. "
    Alex la porta et demanda à cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous m'avez aidé ? " Il répondit : " Je suis Omar, une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous aidé(erreur : c'est le participe passé du verbe 'aider' auquel il faut un auxiliaire pour former le passé composé de ce verbe : déjà signalé à plusieurs reprises) car il faut simplement aidez(erreur, car 'il faut' est un verbe impersonnel qui exprime l'obligation : voir le lien sur les verbes impersonnels, en particulier le paragraphe concernant la construction de 'il faut') ceux qui en ont besoin, c'est mon père qui me l'a enseigné. "

    Bonne journée




    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 24-11-2017 à 16:08:39 (S | E)
    " Alex viens ici, nous sommes en retard et nous allons rater ta séance d’entraînement de football " dit Rama à son fils.
    Il lui répondit : " D'accord maman, je suis prêt, on y va. "
    Sur la route, le long du trottoir, Alex voyait des tentes abritant des gens ; il regardait ces gens avec leurs enfants qui jouaient dans les rues étroites entre les tentes. "
    Alex demanda à sa maman : " Qui sont ces gens ? Et pourquoi ils sont là ? Et qui sont ces enfants ? "
    Alex ressentait de la tristesse et de la peine pour ces gens, mais il fut heureux en arrivant sur le terrain de football et déclara : " Nous sommes arrivés, je vais être très content avec mes amis, on va bien s'amuser. "
    Sa maman lui dit : " D'accord, je vais revenir pour te prendre quand le match sera terminé. "
    Alex commença à jouer avec ses amis quand soudain la pluie se mit à tomber fortement ; l'arbitre siffla la fin du match et demanda aux enfants de retourner chez eux. Et comme il faisait froid, Alex grelottait. Enfin, un enfant arriva et lui donna une chemise en disant : " Tu vas te réchauffer avec cette chemise. "
    Alex la porta et demanda à cet enfant : " Qui êtes-vous ? Et pourquoi vous m'avez aidé ? " Il répondit : " Je suis Omar, une victime de la guerre ; nous avons quitté notre maison, et je vous avez aidé car il faut simplement aider ceux qui en ont besoin, c'est mon père qui me l'a enseigner. "



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 24-11-2017 à 19:01:39 (S | E)

    Bonsoir belhomme

    Une seule erreur à corriger :
    et je vous avez aidé(passé composé de 'aider' : le sujet est 'je' et non 'vous' qui est un pronom personnel COD) car il faut simplement aider...

    Bonne soirée



    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 24-11-2017 à 19:36:15 (S | E)
    Et je vous ai aidé.



    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 24-11-2017 à 22:07:02 (S | E)
    Merci infiniment alienor64. Grâce à vous j'ai appris beaucoup de choses.



    Réponse : Les réfugiés de alienor64, postée le 24-11-2017 à 22:33:38 (S | E)

    Bonsoir belhomme

    Et je vous ai aidé. Oui ! C'est bien la 1ere personne du passé composé.

    Votre texte est maintenant tout à fait correct.

    pour votre gentil message et bonne continuation.



    Réponse : Les réfugiés de belhomme, postée le 24-11-2017 à 23:08:39 (S | E)
    Bonsoir alienor64
    Je ne sais vraiment pas comment vous remerciez. Franchement vous m'avez beaucoup donner.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.