Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Sujet 2

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Sujet 2
    Message de sirine20 posté le 06-02-2018 à 00:40:57 (S | E | F)
    Bonsoir tout le monde ! S'il vous plait, pouvez-vous m'aidez à corriger ce texte argumentatif ?

    Force est de constater que jusqu'à maintenant, il est encore le commérage dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir en disant du mal des autre. Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui pose la personne dans un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses, touchantes de la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause des conflits, des disputes et des ruptures des relations entre autrui. C'est pour cela qu'il devient détestable par tout le monde et on aura sur lui un sombre regard.
    Ensuite, personne n'accepte l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    Pour récapituler, méditer est un acte si néfaste qu'il faut éviter absolument de sorte que la personne vive dans une tranquillité d’âme, et que les relations entre les membres de la société soient utiles et favorables.

    Merci d'avance !


    Réponse : Sujet 2 de gerold, postée le 06-02-2018 à 12:07:05 (S | E)
    Bonjour sirine20

    Force est de constater que (ponctuation) jusqu'à maintenant, il est encore le commérage (structure incorrecte, commencez par le commérage (ou plutôt la médisance)
    dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir en disant du mal des autre (accord). Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui pose (autre verbe, et adaptez la fin de la phrase) la personne (précisez) dans un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses, touchantes (ce mot signifie "émouvantes", suggestion: "porter atteinte à") de la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause des conflits, des disputes et des ruptures des relations entre autrui (vous ne pouvez pas utiliser "autrui" de cette manière). C'est pour cela qu'il devient détestable (utilisez le passif) par tout le monde et (répétez la conjonction) on aura ("porter un regard sur quelqu'un") sur lui un sombre regard.
    Ensuite, personne n'accepte (il manque une préposition) l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    Pour récapituler (mieux: en conclusion), méditer (attention, ce n'est pas le verbe correspondant à "médisance") est un acte si néfaste qu'il faut (il manque un pronom personnel complément) éviter absolument (ponctuation) de sorte que la personne (trop imprécis) vive dans une tranquillité d’âme, et que les relations entre les membres de la société soient utiles et favorables.

    Repostez le texte quand vous l'aurez corrigé s'il vous plaît!

    -------------------
    Modifié par gerold le 06-02-2018 12:33





    Réponse : Sujet 2 de sirine20, postée le 06-02-2018 à 15:11:13 (S | E)
    Force est de constater que, jusqu'à maintenant, le commérage est encore dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir en disant du mal des autres. Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui met la personne médisante dans un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses et qui portent atteint à la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause des conflits, des disputes et des ruptures des relations entre autres. C'est pour cela qu'il sera devenu détestable par tout le monde et qu'on portera sur lui un sombre regard.
    Ensuite, personne n'accepte de l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    En conclusion, médire est un acte si néfaste qu'il faut l'éviter absolument, de sorte qu'on vive dans une tranquillité d’âme, et que les relations entre les membres de la société soient utiles et favorables.



    Merci beaucoup !

    Bonne soirée !



    Réponse : Sujet 2 de gerold, postée le 08-02-2018 à 18:00:08 (S | E)
    Bonjour

    Force est de constater que, jusqu'à maintenant, le commérage est (plutôt un autre verbe) encore dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir en disant (ce n'est pas faux, mais on dirait plutôt "... trouvent du plaisir à" + infinitif), du mal des autres. Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui met (je pense qu'on ne dit pas "mettre quelqu'un dans un bonheur", employez plutôt le verbe "donner" en adaptant la phrase) la personne médisante dans un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses et qui portent atteinte à la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause des (plutôt "de", en employant "des" ici vous donnez l'impression que tous les conflits etc. sont dus à la médisance) conflits, des (idem) disputes et des (idem) ruptures des relations entre autres (ce mot ne convient pas). C'est pour cela qu'il sera devenu détestable (employez le participe passé) par (avec les verbes de sentiment, on emploie plutôt une autre préposition) tout le monde et qu'on portera sur lui un sombre regard (beaucoup plus fréquent: un regard sombre).
    Ensuite, personne n'accepte (futur, comme dans les phrases précédentes) de l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    En conclusion, médire est un acte si néfaste qu'il faut l'éviter absolument, de sorte qu'on vive dans une tranquillité d’âme, et que les relations entre les membres de la société soient utiles et favorables (ces deux adjectifs ne conviennent pas vraiment dans ce contexte, essayez d'un trouver d'autres) .

    -------------------
    Modifié par gerold le 08-02-2018 18:03





    Réponse : Sujet 2 de sirine20, postée le 08-02-2018 à 21:04:24 (S | E)

    Force est de constater que, jusqu'à maintenant, le commérage existe encore dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir à dire du mal des autres. Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui donne à la personne médisante un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses qui portent atteinte à la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause de conflits, de disputes et de ruptures des relations entre des personnes. C'est pour cela qu'il sera détesté de tout le monde et qu'on portera sur lui un regard sombre.
    Ensuite, personne n'acceptera de l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    En conclusion, médire est un acte si néfaste qu'il faut l'éviter absolument, de sorte qu'on vive dans une tranquillité d’âme, et que les relations entre les membres de la société soient bonnes et estimables.


    Merci monsieur!
    Bonne nuit !



    Réponse : Sujet 2 de gerold, postée le 10-02-2018 à 15:00:40 (S | E)
    Bonjour sirine20

    Je ne vois plus vraiment d'erreur, je vous propose quelques variantes stylistiques :

    Force est de constater que (, jusqu'à maintenant, à enlever si vous utilisez "de nos jours") le commérage existe encore de nos jours dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir à dire du mal (à médire) des autres (d'autrui). Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui donne à la personne médisante un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses qui portent atteinte à la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause de conflits, de disputes et de ruptures des relations entre des personnes (les personnes). C'est pour cela qu'il sera détesté de tout le monde et qu'on portera sur lui un regard sombre.
    Ensuite, personne n'acceptera de l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    En conclusion, médire est un acte si néfaste qu'il faut l'éviter absolument, de sorte qu'on vive dans une tranquillité d’âme (la tranquillité de l'âme, ou la sérénité), et que les relations entre les membres de la société soient bonnes et estimables.

    Vous avez un bon niveau de français, félicitations et bonne continuation!



    Réponse : Sujet 2 de sirine20, postée le 10-02-2018 à 15:31:50 (S | E)
    Merci pour la remarque
    Force est de constater que le commérage existe encore de nos jours dans la majorité des sociétés. En effet, certaines personnes trouvent du plaisir à médire d'autrui. Quelles en sont les conséquences ?

    Personnellement, je trouve que ce fléau social est une sorte de malédiction ou d'exécration qui donne à la personne médisante un bonheur illusoire, ce qui cause des conséquences fâcheuses qui portent atteinte à la dignité.
    D'abord, le médisant est la cause de conflits, de disputes et de ruptures des relations entre les personnes. C'est pour cela qu'il sera détesté de tout le monde et qu'on portera sur lui un regard sombre.
    Ensuite, personne n'acceptera de l'accompagner de peur des problèmes que provoque sa médisance.

    En conclusion, médire est un acte si néfaste qu'il faut l'éviter absolument, de sorte qu'on vive dans une tranquillité d’âme et dans une sérénité, et que les relations entre les membres de la société soient bonnes et estimables.

    Merci beaucoup monsieur Gerold pour votre aide.
    Bonne journée!




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.