Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Texte à corriger- Il neige

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Texte à corriger- Il neige
    Message de friendienne posté le 27-05-2018 à 12:53:50 (S | E | F)
    Bonjour,

    Je vous prie de corriger le texte ci-dessous. Le sujet donné est "Il neige- Décrivez le paysage"

    Comme si c’était hier, j’éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux et la chute de neige pour la première fois dans une région montagnarde de l’Inde.

    C’était en octobre, je passais mes vacances dans un chalet accroché au flanc d’une montagne, entouré de sapins, de pins et de buissons de bruyère. Dès mon arrivée, au petit matin, emmitouflée, debout sur le balcon vitré, j’avais une vue imprenable sur la chaîne de montagnes couvertes d’une blancheur éclatante. J’appréciais la chaleur réconfortant de mon chocolat chaud se mêlant à la froideur de l’air glacé. Je me plaisais à observer la fumée sortant de ma bouche, à chaque expiration.

    Tout à coup, les petits flocons de neige se mirent à tomber. J’entrouvris la vitre du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de confettis tout blancs. Ces dernières chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre dans ma bouche. Petit à petit, le jardin, devant moi, était couvert de neige. Celle-ci enrobait le banc au pied d’une chêne. Sur les feuilles des arbres, une couche de givre scintillait. Ce tableau envoûtant ressemblait tantôt à une carte postale d’hiver, tantôt à une peinture de Casper David.

    Les gazouillis de geais, de bruants des neiges et de mésanges bleues, ceux qui voletaient à la recherche d’un abri, rythmaient ma respiration. Saisie d’admiration, je laissai vagabonder mon esprit, loin du stress du quotidien. L’air vivifiant et pur m’enveloppait et me caressait sur mes joues.

    Ce paradis terrestre me fit ressentir ma propre insignifiance et comment la nature primait sur tout.

    Merci d'avance.


    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 27-05-2018 à 15:00:43 (S | E)
    Bonjour friendienne
    Comme si c’était hier, j’éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux et la (déterminant indéfini) chute de neige pour la première fois dans une région montagnarde (autre adjectif de même radical) de l’Inde.

    C’était en octobre, je passais mes vacances dans un chalet accroché au flanc d’une montagne, entouré de sapins, de pins et de buissons de bruyère. Dès mon arrivée, au petit matin, emmitouflée, debout sur le balcon vitré, j’avais une vue imprenable sur la chaîne de montagnes couvertes d’une blancheur éclatante. J’appréciais la chaleur réconfortant de mon chocolat chaud (autre adjectif pour éviter chaleur et chaud dans la même phrase) se mêlant à la froideur de l’air glacé. Je me plaisais à observer la fumée sortant de ma bouche, à chaque expiration.

    Tout à coup, les (déterminant indéfini, en tenant compte du lien ci-dessous) petits flocons de neige se mirent à tomber. J’entrouvris la vitre du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de (supprimer et accorder l'adjectif "petit" avec confettis) confettis tout blancs. Ces dernières (pronom personnel sujet) chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre dans ma bouche. Petit à petit, le jardin, devant moi, était couvert (plutôt à la forme pronominale) de neige. Celle-ci (supprimer la virgule et remplacer le pronom démonstratif par le pronom relatif sujet) enrobait le banc au pied d’une (chêne est masculin) chêne. Sur les feuilles des arbres, une couche de givre scintillait. Ce tableau envoûtant ressemblait tantôt à une carte postale d’hiver, tantôt à une peinture (plutôt tableau ou œuvre) de Casper David. Faites-vous allusion au peintre romantique allemand Caspar David Friedrich ?

    Les gazouillis de geais, de bruants des neiges et de mésanges bleues, ceux(supprimer, ainsi que la virgule qui précède) qui voletaient à la recherche d’un abri, rythmaient ma respiration. Saisie d’admiration, je laissai vagabonder mon esprit, loin du stress du quotidien. L’air vivifiant et pur m’enveloppait et me caressait sur (supprimer les mots soulignés) mes joues.

    Ce paradis terrestre me fit ressentir ma propre insignifiance et comment la nature primait sur tout. Jolie phrase, ! Lien internet

    Bonne correction.



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de josefa66, postée le 28-05-2018 à 10:56:57 (S | E)

    Bonjour.


    la chaleur réconfortant accord





    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 28-05-2018 à 11:57:33 (S | E)
    Bien sûr, josefa66 ! Merci pour votre attention. L'œil procédant par sauts de puce en lecture, sans voir absolument tout, il se peut que des erreurs soient oubliées. Cela dit, quand j'en repère chez d'autres membres habitués à corriger, je les leur signale en message privé et réciproquement. D'ailleurs, même des membres qui ne jouent aucun rôle sur le forum en font de même à mon égard.
    Bonne continuation sur le site.



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de gerondif, postée le 28-05-2018 à 12:41:55 (S | E)
    Bonjour
    Bien que vous n'ayez pas encore corrigé, et sans vouloir surenchérir sur la correction de jij33, quelques détails techniques....

    Comme si c’était hier, j’éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux (on dit plutôt un paysage enneigé, neigeux fait bizarre ici, on parle bien à la météo "d'épisodes neigeux" mais c'est du verbiage technique) et la chute de neige(alors, là aussi, le bulletin météo peut faire état "d'importantes chutes de neiges prévues sur telle ou telle région" mais un spectateur dira plutôt qu'il regardait la neige tomber, ce qui donne l'idée que c'est en train de se faire, alors que "chutes de neiges" est plutôt la description d'un phénomène.) pour la première fois dans une région montagnarde de l’Inde.

    J’entrouvris la vitre (techniquement, ça va être difficile, la vitre est collée au châssis de la fenêtre, c'est la fenêtre que vous entrouvrez. On dit cependant "Baisse ta vitre" en voiture mais là, ce n'est que la vitre qui bouge, on n'ouvre en général pas la portière en roulant pour avoir de l'air...) du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de confettis tout blancs. (Alors, un confetti est une surface plate de papier découpé en rond alors qu'une boule a un volume. Vous pourriez employer le vrai mot, flocons, ou garder le mot boules et expliquer qu'ils ou elles virevoltaient comme des confettis.)

    Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre dans ma bouche. ( vous répétez deux fois le mot bouche, alors qu'en fait, vous ne sentirez les flocons fondre que sur votre langue tirée. Je fais cela au ski quand il neige et que je veux me désaltérer mais ça ne marche pas, il tombe fort peu de flocons sur une surface de langue et ça fait bien peu d'eau, mais votre description m'amuse parce que je fais pareil)




    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 28-05-2018 à 14:20:09 (S | E)
    Bonjour gerondif
    Sans vouloir le moins du monde polémiquer, en tout cas ce n'est pas moi qui ai commencé , si vous avez bien lu mes conseils de correction, vous avez pu remarquer que j'ai signalé que "région montagnarde" ne convenait pas et que j'ai demandé de supprimer "boules de" et de ne garder que "confettis", employé métaphoriquement ici. Quant à neigeux dans "paysage neigeux", que je n'aurais pas employé spontanément, le second sens de neigeux étant recouvert de neige, je me suis dit que je n'allais pas être plus puriste que le CNRTL. Lien internet

    Pour le reste, d'accord. J'avais déjà repéré la "vitre" et d'autres remarques me seraient peut-être venues après la correction de friendienne.




    Réponse : Texte à corriger- Il neige de josefa66, postée le 28-05-2018 à 15:25:35 (S | E)

    Bonjour jij33. J'ai fait cette correction à l'intention de la personne qui a posté le texte (c'est le but de ce site, non ?), je n'avais donc aucune raison de vous envoyer un message privé pour vous la signaler. Quant à l'erreur que j'ai oubliée dans une autre correction, vous auriez pu la signaler vous-même à son auteur. En me le disant à moi par MP vous ne l'aidez pas lui. Je ne souffre pas d'une susceptibilité exacerbée, j'accepte volontiers que l'on me fasse remarquer mes faiblesses.


    Cordialement.





    Réponse : Texte à corriger- Il neige de friendienne, postée le 28-05-2018 à 15:32:34 (S | E)
    Merci beaucoup jij33 et gérondif pour les corrections.

    J'ai fait des corrections et j'ai mis certaines phrases en vert, merci d'éclaircir ces phrases.

    Comme si c’était hier, j’éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux enneigé ne veut pas dire bloqué par la neige : une route enneigée et une cime neigeuse ?et en regardant la neige tomber pour la première fois dans une région montagneuse de l’Inde.

    C’était en octobre, je passais mes vacances dans un chalet accroché au flanc d’une montagne, entouré de sapins, de pins et de buissons de bruyère. Dès mon arrivée, au petit matin, emmitouflée, debout sur le balcon vitré, j’avais une vue imprenable sur la chaîne de montagnes couvertes d’une blancheur éclatante. J’appréciais la chaleur réconfortante de mon chocolat chaud (autre adjectif pour éviter chaleur et chaud dans la même phrase) : je n'arrive pas à trouver un autre adjectif : bouillant ou tiède ? se mêlant à la froideur de l’air glacé. Je me plaisais à observer la fumée sortant de ma bouche, à chaque expiration.

    Tout à coup, de petits flocons de neige se mirent à tomber. J’entrouvris la fenêtre du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de neige qui virevoltaient comme des confettis tout blancs. Elles chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre. Petit à petit, le jardin, devant moi, se couvrait de neige qui enrobait le banc au pied d’un chêne. Sur les feuilles des arbres, une couche de givre scintillait. Ce tableau envoûtant ressemblait tantôt à une carte postale d’hiver, tantôt à une oeuvre de Casper David Friedrich ?

    Les gazouillis de geais, de bruants des neiges et de mésanges bleues, qui voletaient à la recherche d’un abri, rythmaient ma respiration. Saisie d’admiration, je laissai vagabonder mon esprit, loin du stress du quotidien. L’air vivifiant et pur m’enveloppait et caressait mes joues.

    Ce paradis terrestre me fit ressentir ma propre insignifiance et comment la nature primait sur tout.

    Merci jij33 pour le lien sur les déterminatifs indéfinis.

    -------------------
    Modifié par friendienne le 28-05-2018 15:34



    -------------------
    Modifié par friendienne le 28-05-2018 15:46





    Réponse : Texte à corriger- Il neige de neigeelo, postée le 28-05-2018 à 21:24:54 (S | E)
    voici ma réponse:

    Comme si c'était hier, j'éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux et la chute de neige pour la première fois dans une région montagnarde de l’Inde. C’était en octobre, je passais mes vacances dans un chalet accroché au flanc d’une montagne, entouré de sapins, de pins et de buissons de bruyère. Dès mon arrivée, au petit matin, emmitouflée, debout sur le balcon vitré, j’avais une vue imprenable sur la chaîne de montagnes couvertes d’une blancheur éclatante. J’appréciais la chaleur réconfortant de mon chocolat chaud se mêlant à la froideur de l’air glacé. Je me plaisais à observer la fumée sortant de ma bouche, à chaque expiration. Tout à coup, les petits flocons de neige se mirent à tomber. J’entrouvris la vitre du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de confettis tout blancs. Ces dernières chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre dans ma bouche. Petit à petit, le jardin, devant moi, était couvert de neige. Celle-ci enrobait le banc au pied d’une chêne. Sur les feuilles des arbres, une couche de givre scintillait. Ce tableau envoûtant ressemblait tantôt à une carte postale d’hiver, tantôt à une peinture de Casper David. Les gazouillis de geais, de bruants des neiges et de mésanges bleues, ceux qui voletaient à la recherche d’un abri, rythmaient ma respiration. Saisie d’admiration, je laissai vagabonder mon esprit, loin du stress du quotidien. L’air vivifiant et pur m’enveloppait et me caressait sur mes joues. Ce paradis terrestre me fit ressentir ma propre insignifiance et comment la nature primait sur tout.



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 29-05-2018 à 08:06:19 (S | E)
    Pour neigeelo
    Pourquoi avoir fait un copié-collé de la premiere version du texte de friendienne ? Quel en est l'intérêt ?
    ------------------------------------------------------------------

    Bonjour friendienne
    Comme si c’était hier, j’éprouve encore la fraîcheur, la quiétude et la joie que je ressentis, il y a deux ans, en contemplant un paysage neigeux enneigé (les deux conviennent, au choix, et sont donnés pour synonymes dans les dictionnaires) en regardant la neige tomber pour la première fois dans une région montagneuse de l’Inde.

    C’était en octobre, je passais mes vacances dans un chalet accroché au flanc d’une montagne, entouré de sapins, de pins et de buissons de bruyère. Dès mon arrivée, au petit matin, emmitouflée, debout sur le balcon vitré, j’avais une vue imprenable sur la chaîne de montagnes couvertes d’une blancheur éclatante. J’appréciais la chaleur réconfortante de mon chocolat chaud (autre adjectif pour éviter chaleur et chaud dans la même phrase) : je n'arrive pas à trouver un autre adjectif : bouillant ou tiède (pourquoi pas "fumant", qui fait comprendre qu'il est chaud tout en évitant la répétition ?) se mêlant à la froideur de l’air glacé. Je me plaisais à observer la fumée (la fumée se produit lors d'une combustion : trouvez-vous un mot qui convient mieux ?) sortant de ma bouche, à chaque expiration.

    Tout à coup, de petits flocons de neige se mirent à tomber. J’entrouvris la fenêtre (si vous êtes sortie sur le balcon, dites plutôt la porte-fenêtre)du balcon pour pouvoir toucher ces petites boules de neige (ne convient pas : les enfants font des batailles de boules de neige : je garderais "ces petits confettis tout blancs qui virevoltaient" : on comprend parfaitement qu'il s'agit des flocons) qui virevoltaient comme des confettis tout blancs. Elles (reprend confettis, masculin : mais pourquoi ne pas supprimer le point, le remplacer par une conjonction de coordination suivie du pronom relatif sujet ?) chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. Bouche ouverte, langue tirée, je voulais goûter ces flocons et les sentir fondre. Petit à petit, le jardin, devant moi, se couvrait de neige qui enrobait le banc au pied d’un chêne. Sur les feuilles des arbres, une couche de givre scintillait. Ce tableau envoûtant ressemblait tantôt à une carte postale d’hiver, tantôt à une oeuvre de Caspar David Friedrich.

    Les gazouillis de geais, de bruants des neiges et de mésanges bleues, qui voletaient à la recherche d’un abri, rythmaient ma respiration. Saisie d’admiration, je laissai vagabonder mon esprit, loin du stress du quotidien. L’air vivifiant et pur m’enveloppait et caressait mes joues.

    Ce paradis terrestre me fit ressentir ma propre insignifiance et comment la nature primait sur tout.
    Bonne continuation.



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de friendienne, postée le 29-05-2018 à 09:14:33 (S | E)
    Merci énormément Jij33,

    Je me plaisais à observer la vapeur sortant de ma bouche, à chaque expiration.

    Dans ma tête, j'imaginais "la porte-fenêtre" mais je n'arrivais pas à m'exprimer, merci de m'avoir donné le bon mot.

    J’entrouvris la porte-fenêtre du balcon pour pouvoir toucher ces petits confettis tout blancs qui virevoltaient et qui chatoyaient aux rayons faibles de l’astre du jour. faut-il répéter le pronom relatif qui "qui chatoyaient.." ou je peux tout simplement dire qui virevoltaient et chatoyaient aux timides rayons du soleil ?

    Dans la phrase : Je humais l’air vivifiant et pur qui m’enveloppait et caressait mes joues. Faut-il répéter le pronom relatif "qui" : et qui caressait mes joues ?

    Merci de nouveau.

    -------------------
    Modifié par friendienne le 29-05-2018 11:45





    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 29-05-2018 à 13:06:15 (S | E)
    Bonjour
    On fait comme on veut, mais je n'aurais pas dû vous dire de répéter qui. Plus une construction est légère, mieux c'est.
    Bravo pour votre souci d'exactitude !



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de friendienne, postée le 29-05-2018 à 13:38:59 (S | E)
    Merci beaucoup Jij33.

    J'apprécie votre temps et effort.



    Réponse : Texte à corriger- Il neige de jij33, postée le 29-05-2018 à 14:28:09 (S | E)
    à vous !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.