Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Texte

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Texte
    Message de azeddine1 posté le 15-10-2018 à 13:35:04 (S | E | F)
    Bonjour. Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte s'il vous plaît ? Merci d'avance.
    A un jeune âge, j’étais malade d’Alzheimer, je perdais la mémoire et toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste du Directeur Général au sein d’une société appelé « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était typique ou bien je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai en bonne humeur et je décidai de se promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la musique. Je conduisais depuis quatre heures et soudain, je ressentis quelques maux de tête « oh ! Mon Dieu, j’ai oublié d’apprendre les médicaments, que devais-je faire ? » Je dis avec une grande déception. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grand difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction à la planète des animaux. Je passai sur un pont puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer, seuls, les animaux vivaient ici » dit-il un chimpanzé encore plus grand que les autres, à mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée. Je restais Stupéfait : « comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ? ». Une heure plus tard, je retournai vers la porte et posai cette question à cette géante créature qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues dans notre planète, moi par exemple je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! les professeurs nous n’ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école.
    - Vous avez raison. Je suis malade d’Alzheimer et par conséquent j’ai oublié mes origines.
    - Ne t’inquiétez pas, je vais vous amenez chez notre docteur et sûrement il aura un traitement pour votre cas.
    - Mais, l’accès à votre planète est interdit aux humains.
    - Pour les raisons de santé, notre loi vous donne le droit pour y entrer.
    - Merci beaucoup. »
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation plus moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes mesures, les rues étaient propres et vastes, les animaux respectaient les lois et les écoles étaient très avancées. Je vis tous les animaux vivant en harmonie et sans racisme. Tout le monde travaillait avec sérieux. Quand je rentrai à l’hôpital, ma stupéfaction était plus profonde que je ne l’aurais jamais imaginé. Quelle bonne réception ! Tout était beau et les équipements étaient neufs et développés. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai de guérison, je restituai ma mémoire et je quittai cette planète extraordinaire en pleine santé.



    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 15-10-2018 13:36



    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 15-10-2018 13:40




    Réponse : Texte de alienor64, postée le 15-10-2018 à 15:10:48 (S | E)

    Bonjour azeddine1

    S'il vous plaît, ayez une pensée pour la personne qui va vous aider ! Ce texte est, une fois de plus, trop long. Nous vous avons déjà demandé de scinder votre travail en, au moins, deux parties pour faciliter la tâche et du correcteur (qui prend sur son temps libre, s'il lui en reste !) et la vôtre.

    Merci !



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 15-10-2018 à 17:36:29 (S | E)
    Bonjour Alienor, j'ai cru que ce texte est petit. Ok je vais le scinder. Merci beaucoup.



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 16-10-2018 à 11:07:52 (S | E)
    ***Bonjour. Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte s'il vous plaît ? Merci d'avance.
    (première partie du texte)
    ******
    A un jeune âge, j’étais malade d’Alzheimer, je perdais la mémoire et toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste du Directeur Général au sein d’une société appelé « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était typique ou bien je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai en bonne humeur et je décidai de se promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la musique. Je conduisais depuis quatre heures et soudain, je ressentis quelques maux de tête « oh ! Mon Dieu, j’ai oublié d’apprendre les médicaments, que devais-je faire ? » Je dis avec une grande déception. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grand difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction à la planète des animaux. Je passai sur un pont puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer, seuls, les animaux vivaient ici » dit-il un chimpanzé encore plus grand que les autres, à mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée. Je restais Stupéfait : « comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ? ».

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 16-10-2018 11:08





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 16-10-2018 à 23:48:50 (S | E)

    Bonsoir azeddine1

    A un jeune âge(autre expression), j'étais malade d'Alzheimer(Certainement pas ! Trouvez-vous une autre maladie, mais, s'il vous plaît, pas celle-là) , je perdais la mémoire et (ici, conjuguez 'oublier')toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste du(préposition) Directeur Général au sein d’une société appelé(accord) « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était typique(incomplet ; de quoi est-elle 'typique'?) ou bien(pourquoi 'ou bien' ? Mettez une conjonction de coordination) je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai en(autre préposition) bonne humeur et je(à enlever car inutile) décidai de se(autre pronom réfléchi) promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la musique(ce n'est pas la musique que l'on allume). Je conduisais depuis quatre heures et(à remplacer par une conjonction de subordination indiquant le temps) soudain, je ressentis quelques(déterminant indéfini) maux de tête(ponctuation) « oh(majuscule) ! Mon Dieu, j’ai oublié d’apprendre (autre verbe ; ici, celui-ci n'a pas de sens) les médicaments, que devais-je(autre temps) faire ? » Je dis(inversion verbe/pronom sujet à la forme pronominale) avec une grande déception(pourquoi 'déception'?). Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grand(accord) difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction à(autre préposition) la planète(si c'est le nom d'un lieu : majuscule) des animaux. Je passai sur un pont(virgule) puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer,(point-virgule) seuls, les animaux vivaient(autre temps) ici » dit-il(enlevez ce pronom car il y a déjà un sujet à ce verbe) un chimpanzé encore plus grand que les autres,(autre ponctuation) à mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée.(pas de point ; conjonction de coordination. Enlevez le pronom qui suit) Je restais(autre temps) Stupéfait(minuscule) : « comment(majuscule) ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ? ».

    Bonne correction



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 17-10-2018 à 11:45:57 (S | E)
    Bonjour Alienor et merci beaucoup.
    Dès mon plus jeune âge, j'étais malade de perte provisoire de mémoire, je perdais les souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était typique d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis les maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec une grande déception (car sans mes médicaments je n'arrive pas à me souvenir et j'oublie même ma maison). Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grande difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction vers la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait : « Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ? ».
    **

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 17-10-2018 11:46



    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 17-10-2018 11:49





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 17-10-2018 à 13:34:29 (S | E)

    Bonjour azeddine1

    Dès mon plus jeune âge, j'étais malade de perte provisoire de mémoire(incorrect ; conjuguez 'avoir des pertes de mémoire'), je perdais(autre verbe : 'avoir' à la forme négative) les(préposition) souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était typique(à remplacer par le nom de la même famille que cet adjectif, précédé d'un déterminant défini) d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis les(déterminant indéfini) maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec une grande déception(ce mot ne convient toujours pas. Mettez 'anxiété' et remplacez l'adjectif par un adverbe qui exprime l'intensité) (car sans mes médicaments je n'arrive pas à me souvenir et j'oublie même ma maison). Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grande difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction vers(autre préposition) la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait(point) : «(enlevez les deux points et les guillemets) Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ? ».

    Bonne journée



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 17-10-2018 à 16:36:55 (S | E)
    Bonjour Alienor.
    Dès mon plus jeune âge, j'avais des pertes de mémoire, je n'avais pas de souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était un type d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis des maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec trop d'anxiété. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grande difficulté. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction de la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait. Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ?

    Merci infiniment.
    ***

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 17-10-2018 16:37





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 18-10-2018 à 00:06:50 (S | E)
    Bonsoir azeddine1

    Dès mon plus jeune âge, j'avais(autre temps : passé composé) des pertes de mémoire,(point-virgule) je n'avais pas(autre mot négatif) de souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était un(déterminant défini) type même d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis des maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec trop(autre adverbe pour indiquer l'intensité, car 'trop' indique une quantité excessive) d'anxiété. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais en grande difficulté(à remplacer par 'désemparé'). Je suivis une plaque en bois indiquant la direction de la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait. Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ?

    Bonne soirée




    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 18-10-2018 à 10:19:22 (S | E)
    Bonjour Alienor.
    Dès mon plus jeune âge, j'ai eu des pertes de mémoire ; je n'avais plus de souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était le type même d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis des maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec très d'anxiété. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais désemparé. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction de la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait. Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ?
    ***



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 18-10-2018 à 12:30:04 (S | E)
    Bonjour azeddine1

    Un dernier petit effort !

    La place de l' adjectif : Lien internet


    Dès mon plus jeune âge(à remplacer par un âge précis : 'Dès l'âge de... ans' ), j'ai eu des pertes de mémoire ; je n'avais plus de souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand chien fidèle(mieux : 'grand et fidèle chien' : voir lien sur la place de l' adjectif. Allez au paragraphe qui traite du nom ayant plusieurs adjectifs). J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était le type même d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis des maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec très(incorrect car 'très' s'emploie devant un adjectif, non devant un substant** // **= un nom). mettez l'adverbe qui exprime l'intensité (pour vous mettre sur la voie : c'est un adverbe de quantité) et qui s'emploie devant un nom) d'anxiété. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais désemparé. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction de la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis par(mieux : à remplacer par 'traverser' à conjuguer, sans être précédé d'un pronom personnel) un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait. Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ?

    Bonne journée




    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 18-10-2018 à 15:50:30 (S | E)
    Bonjour Alienor et merci infiniment pour cette correction minutieuse et le lien.
    Dès l'âge de dix ans, j'ai eu des pertes de mémoire ; je n'avais plus de souvenirs et oubliais toute mon histoire. J’étais sans famille, mes parents étaient décédés. Je vivais tout seul dans une belle maison située dans un quartier animé et j’avais un grand et fidèle chien. J’occupais le poste de Directeur Général au sein d’une société appelée « Force », spécialisée dans l’exportation des pièces de rechange des véhicules. En résumé, ma vie était le type même d'une vie d'argent et de pouvoir et je crus qu’elle était exemplaire. Un jour, je me réveillai de bonne humeur et décidai de me promener hors de la ville. Après avoir fini mon petit déjeuner, je montai dans ma voiture et allumai la radio. Je conduisais depuis quatre heures quand soudain, je ressentis des maux de tête. « Oh ! Mon Dieu, j’ai oublié de prendre les médicaments, que dois-je faire ? » me dis-je avec beaucoup d'anxiété. Je descendis de la voiture tout en ignorant où j’étais et le chemin que j’allais prendre. J’étais désemparé. Je suivis une plaque en bois indiquant la direction de la Planète des animaux. Je passai sur un pont, puis traversai un champ de blé pour arriver devant une porte géante surveillée par deux grands chimpanzés qui m’empêchaient d’entrer. « C’est la Planète des animaux, vous ne pouvez pas y pénétrer ; seuls, les animaux vivent ici » dit un chimpanzé encore plus grand que les autres. À mon avis, c’était leur chef. Je reculai bouche bée et restai stupéfait. Comment ces animaux arrivaient-ils à parler notre langue ?
    **

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 18-10-2018 15:51





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 18-10-2018 à 23:19:30 (S | E)

    Bonsoir azeddine1

    Bravo ! Vous pouvez nous proposer la suite de cette histoire.





    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 19-10-2018 à 10:06:19 (S | E)
    Bonjour Alienor. Merci beaucoup.

    La suite...
    Une heure plus tard, je retournai vers la porte et posai cette question à cette géante créature qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues dans notre planète, moi par exemple je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! les professeurs nous n’ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école. 
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines. 
    - Ne t’inquiétez pas, je vais vous amenez chez notre docteur et sûrement il aura un traitement pour votre cas.
    - Mais, l’accès à votre planète est interdit aux humains.
    - Pour les raisons de santé, notre loi vous donne le droit pour y entrer.
    - Merci beaucoup. »
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation plus moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes mesures, les rues étaient propres et vastes, les animaux respectaient les lois et les écoles étaient très avancées. Je vis tous les animaux vivant en harmonie et sans racisme. Tout le monde travaillait avec sérieux. Quand je rentrai à l’hôpital, ma stupéfaction était plus profonde que je ne l’aurais jamais imaginé. Quelle bonne réception ! Tout était beau et les équipements étaient neufs et développés. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai de guérison, je restituai ma mémoire et je quittai cette planète extraordinaire en pleine santé. 

    Bonne journée.

    ***

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 19-10-2018 10:10





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 20-10-2018 à 00:07:15 (S | E)

    Bonsoir azeddine1

    La phrase négative : Lien internet
    Lien internet


    Une heure plus tard, je retournai vers(autre préposition qui signifie 'en face de' ; ne recopiez pas cette indication)) la porte et posai cette question à cette(déterminant défini) géante(après le nom) créature qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues dans(autre préposition) notre planète,(point-virgule) moi par exemple (virgule) je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! les(majuscule) professeurs nous n'ont pas appris(forme négative incorrecte : voir liens) cette information à l’école.
    - La vie est une grande école.
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines.
    - Ne t'inquiétez(erreur de pronom réfléchi) pas, je vais vous amenez(infinitif et autre orthographe pour ce verbe, synonyme de 'conduire' . Ne confondez pas pronom sujet et pronom complément : ici, le pronom 'vous' n'est pas sujet mais COD) chez notre docteur et(enlever ; point-virgule) sûrement(après le verbe) il aura un traitement pour votre cas.
    - Mais,(pas de virgule, mais points de suspension) l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour les(déterminant indéfini) raisons de santé, notre loi vous donne le droit pour(autre préposition) y entrer.
    - Merci beaucoup. »(enlevez ces guillemets)
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation plus(autre adverbe marquant une comparaison d'égalité) moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes mesures(autre mot : 'proportions'), les rues étaient propres et vastes(autre adjectif ; vous le placerez en premier) , les animaux respectaient les lois et les écoles étaient très avancées(autre expression en employant avec 'écoles' le mot 'enseignement'). Je vis tous les animaux (à remplacer par un simple pronom indéfini indiquant la totalité) vivant(à conjuguer) en harmonie et(enlever ; mettre une virgule) sans racisme.(pas de point, mais conjonction de coordination) Tout le monde travaillait avec sérieux. Quand je rentrai à l’hôpital, ma stupéfaction était(autre temps) plus profonde que je ne l’aurais jamais(enlever) imaginé. Quelle bonne réception(autre mot 'accueil') ! Tout était beau (virgule) et(enlever) les équipements étaient neufs et développés(autre adjectif). Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai de guérison(enlever), je restituai(autre verbe) ma mémoire et je(pour une expression plus agréable, vous pouvez enlever ce pronom) quittai cette planète extraordinaire en pleine santé.

    Bonne correction



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 22-10-2018 à 11:38:14 (S | E)
    Bonjour Alienor.
    Une heure plus tard, je retournai vis-à-vis de (je préfère en face de) la porte et posai cette question à la réature géante qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues à notre planète ; moi par exemple, je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! Les professeurs ne nous ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école. 
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines. 
    - Ne vous inquiétez (faute d'inattention) pas, je vais vous mener (faute d'inattention) chez notre docteur ; il aura sûrement un traitement pour votre cas.
    - Mais... l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour des raisons de santé, notre loi vous donne le droit d'y entrer.
    - Merci beaucoup. »( Pourquoi ? C'est la fin de dialogue)
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation aussi moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes proportions, les rues étaient larges et propres, les animaux respectaient les lois et l'enseignement était très avancè car leur Etat le placé au sommet des priorités. Tout le monde vivait en harmonie, sans racisme et travaillait avec sérieux. Quand je rentrai à l’hôpital, ma stupéfaction fut plus profonde que je ne l’aurais imaginé. Quel bon accueil ! Tout était beau, les équipements étaient neufs et modernes. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai, je récupérai ma mémoire et quittai cette planète extraordinaire en pleine santé. 
    **
    Merci beaucoup et bonne journée.
    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 22-10-2018 11:38





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 22-10-2018 à 12:19:08 (S | E)
    Bonjour azeddine1

    Une heure plus tard, je retournai vis-à-vis de(incorrect : ici, cela n'a pas de sens) (je préfère en face de autre locution ou préposition : vous avez recopié mon indication !)) la porte et posai cette question à la réature géante qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues à(autre préposition) notre planète ; moi par exemple, je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! Les professeurs ne nous ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école.
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines.
    - Ne vous inquiétez (faute d'inattention) pas, je vais vous mener(autre verbe, synonyme de 'conduire') (faute d'inattention : (Non ! Pas ici ! )) chez notre docteur ; il aura sûrement un traitement pour votre cas.
    - Mais... l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour des raisons de santé, notre loi vous donne le droit d'y entrer.
    - Merci beaucoup. »( Pourquoi ? C'est la fin de du dialogue Oui ! Mais quand on ferme des guillemets, c'est qu'auparavant on les a ouverts ! Question de logique ! ))
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation aussi moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes proportions, les rues étaient larges et propres, les animaux respectaient les lois et l'enseignement était très avancè car leur Etat(accent sur la majuscule) le placé(erreur : pourquoi ce participe passé alors qu'il faut un verbe conjugué ?) au sommet des priorités. Tout le monde vivait en harmonie, sans racisme et travaillait avec sérieux. Quand je rentrai(autre verbe car 'rentrer' signifie 'entrer une nouvelle fois') à l’hôpital, ma stupéfaction fut plus profonde que je ne l’aurais imaginé. Quel bon accueil ! Tout était beau, les équipements étaient neufs et modernes. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai, je récupérai ma mémoire et quittai cette planète extraordinaire en pleine santé.

    Bonne journée



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 22-10-2018 à 13:05:12 (S | E)
    Bonjour Alienor et merci beaucoup.
    Une heure plus tard, je retournai devant la porte et posai cette question à la créature géante qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues en notre planète ; moi par exemple, je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! Les professeurs ne nous ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école. 
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines. 
    - Ne vous inquiétez pas, je vais vous accompagner chez notre docteur ; il aura sûrement un traitement pour votre cas.
    - Mais... l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour des raisons de santé, notre loi vous donne le droit d'y entrer.
    - Merci beaucoup. »( Je les ai ouverts au début du dialogue)
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation aussi moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes proportions, les rues étaient larges et propres, les animaux respectaient les lois et l'enseignement était très avancè car leur État le plaça au sommet des priorités. Tout le monde vivait en harmonie, sans racisme et travaillait avec sérieux. Quand j'entrai à l’hôpital, ma stupéfaction fut plus profonde que je ne l’aurais imaginé. Quel bon accueil ! Tout était beau, les équipements étaient neufs et modernes. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai, je récupérai ma mémoire et quittai cette planète extraordinaire en pleine santé. 
    ***

    -------------------
    Modifié par azeddine1 le 22-10-2018 13:08





    Réponse : Texte de alienor64, postée le 22-10-2018 à 22:50:06 (S | E)
    Bonsoir azeddine1

    Le plus-que-parfait : Lien internet


    Une heure plus tard, je retournai devant la porte et posai cette question à la créature géante qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues en(autre préposition : Lien internet
    )notre planète ; moi par exemple, je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! Les professeurs ne nous ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école.
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines.
    - Ne vous inquiétez pas, je vais vous accompagner(vous aviez écrit : 'amener', puis 'mener' ; ces deux verbes ne convenaient pas ; mettez celui qui a la même racine mais qui signifie 'conduire, mener avec soi du lieu où l'on est dans un autre') chez notre docteur ; il aura sûrement un traitement pour votre cas.
    - Mais... l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour des raisons de santé, notre loi vous donne le droit d'y entrer.
    - Merci beaucoup. »( Je les ai ouverts au début du dialogue) Mais oui ! Je ne les avais pas vus !
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation aussi moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes proportions, les rues étaient larges et propres, les animaux respectaient les lois et l'enseignement était très avancè(erreur d'accent) car leur État le plaça(autre temps : plus-que-parfait ; voir lien) au sommet des priorités. Tout le monde vivait en harmonie, sans racisme et travaillait avec sérieux. Quand j'entrai à l’hôpital, ma stupéfaction fut plus profonde que je ne l’aurais imaginé. Quel bon accueil ! Tout était beau, les équipements étaient neufs et modernes. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai, je récupérai ma mémoire et quittai cette planète extraordinaire en pleine santé.

    Bonne soirée





    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 23-10-2018 à 10:34:16 (S | E)
    Bonjour Alienor. Merci infiniment.
    Une heure plus tard, je retournai devant la porte et posai cette question à la créature géante qui me répondit avec un accent de fierté : « Nous apprenons plusieurs langues sur notre planète ; moi par exemple, je parle sept langues y compris la tienne.
    - Vraiment génial ! Les professeurs ne nous ont pas appris cette information à l’école.
    - La vie est une grande école. 
    - Vous avez raison. J'ai des pertes de mémoire et par conséquent j’ai oublié mes origines. 
    - Ne vous inquiétez pas, je vais vous emmener chez notre docteur ; il aura sûrement un traitement pour votre cas.
    - Mais... l’accès à votre planète est pourtant interdit aux humains.
    - Pour des raisons de santé, notre loi vous donne le droit d'y entrer.
    - Merci beaucoup. »
    A vrai dire, je n’avais jamais vu une civilisation aussi moderne que la leur. Quelle belle architecture ! Quelle belle organisation ! Les maisons avaient les mêmes proportions, les rues étaient larges et propres, les animaux respectaient les lois et l'enseignement était très avancé car leur État l'avait placé au sommet des priorités. Tout le monde vivait en harmonie, sans racisme et travaillait avec sérieux. Quand j'entrai à l’hôpital, ma stupéfaction fut plus profonde que je ne l’aurais imaginé. Quel bon accueil ! Tout était beau, les équipements étaient neufs et modernes. Le médecin qui me soigna était très doué, il examina mon cas et m’ordonna un traitement de deux semaines. Après ce délai, je récupérai ma mémoire et quittai cette planète extraordinaire en pleine santé. 
    **



    Réponse : Texte de alienor64, postée le 23-10-2018 à 13:47:59 (S | E)

    Bonjour azeddine1

    Je n'ai qu'un mot : 'Bravo '!


    Bonne continuation



    Réponse : Texte de azeddine1, postée le 23-10-2018 à 15:43:01 (S | E)


    :-) Vraiment bravo à vous. Merci pour tout.








    Réponse : Texte de alienor64, postée le 23-10-2018 à 22:45:48 (S | E)

    Avec plaisir, azeddine1 !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.