Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Acheteur responsable, p3

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Acheteur responsable, p3
    Message de lefuongthuy posté le 31-01-2019 à 09:19:02 (S | E | F)
    Bonjour,
    Pourriez-vous m'aider à corriger ce texte ? Merci.

    Regardez bien autour de vous dans la maison. Beaucoup d’objets ne sont pas utilisés à leur pleine fonctionnalité ou ne sont pas utilisés si souvent lorsqu’ils sont premièrement conçus. Même pire, ils sont utilisés qu’une seule fois, par exemple des plastics, sous prétexte de notre convenance absurde et irresponsable. Nous les achetons lors d’une promotion dans des grandes surfaces sans trop se poser les questions sur nos besoins réels de ces objets. Nous les achetons avec l’idée « au cas ou» mais ces cas sont rarement nous parvenus ou sont bien loin dans le futur. Nous les achetons parce qu’ils ne sont pas trop chers, parce qu’ils sont mignons, parce que ce sont les derniers modèles dont nous serons fiers de les montrer à tout le monde, parce que le voisin ou notre ami en a déjà un, ou simplement pour nous faire plaisir… Bref, il y tellement de raisons. Nous amassons des objets sans prendre conscience de ces achats impulsifs. Ils sont rapidement mis à côté, mis en oublie ou simplement jetés après quelques mois. Ils deviennent des déchets. Malheureusement, pour les fabriquer, on a autant exploité l’environnement et l’ai aussi détruit. Nous faisons mal encore une fois à notre planète en mettant nos déchets facilement dans la poubelle. En plus d’apporter à la maison des achats pas vraiment nécessaires ou même inutiles, chers, certains se mettent dans des problèmes financiers. La mode ou la marque de téléphone portable iPhone est un bon exemple typique. Un iPhone4 et un iPhone7 (qui sont de quatre générations à part) ont fondamentalement les mêmes fonctionnalités. Les producteurs visent l’envie des choses nouvelles, d’être toujours à la mode, d’être comme les autres des leurs clients. Les acheteurs aiment la nouveauté et les vendeurs aiment le profit. Alors, la production s’enchaîne sans cesse. La cadence augmente, la compétition se chauffe. Au final, la planète et l’environnement paient pour notre avidité illimitée et inconsidérée.

    En réalité, nous devrions acheter seulement ce dont on a vraiment besoin et les producteurs devraient fabriquer seulement ce qui sont utiles, nécessaires et de bonne qualité. Ils devraient fabriquer seulement quand il y a une vraie révolution dans de la technologie ou de la matière. Monsieur Harari, l’auteur du livre très applaudi récemment « Sapiens » a dit que « L’homme se précipite sur les choses semblant importantes, pourtant oublie une seule chose importante pour lui-même : de se protéger ».


    Réponse : Acheteur responsable, p3 de jij33, postée le 31-01-2019 à 16:12:43 (S | E)
    Bonjour lefuongthuy
    Regardez bien autour de vous dans la maison. Beaucoup d’objets ne sont pas utilisés à leur pleine fonctionnalité (l'adverbe de manière formé sur "plein" suffit : le placer entre "pas" et "utilisés") ou ne sont pas utilisés si souvent lorsqu’ils sont premièrement conçus (peu clair : à reformuler plus simplement). Même(inutile) pire, ils sont utilisés qu’une (devant la restriction "que", on doit utiliser la particule négative "ne") seule fois, par exemple des plastics (orthographe : le plastic est un explosif. peu clair : de quels plastiques parlez-vous ?), sous prétexte de notre convenance absurde et irresponsable. Nous les achetons lors d’une promotion dans des grandes surfaces sans trop se (autre pronom, en accord avec le sujet de "achetons") poser les questions sur nos besoins réels de ces objets. Nous les achetons avec l’idée du « au cas ou (il manque un accent) » (virgule) mais ces cas sont rarement nous parvenus (ces mots n'ont pas de sens) ou sont bien loin dans le futur. Nous les achetons parce qu’ils ne sont pas trop chers, parce qu’ils sont mignons (plutôt "attirants"), parce que ce sont les derniers modèles dont (autre pronom relatif) nous serons fiers de les (supprimer) montrer à tout le monde, parce que le voisin ou notre ami en a déjà un, ou simplement pour nous faire plaisir… Bref, il y tellement de raisons. Nous amassons des objets sans prendre conscience de ces achats impulsifs. Ils sont rapidement mis à côté (on dit mettre "de" côté), mis en oublie (remplacer par le participe passé d'oublier) ou simplement jetés après quelques mois. Ils deviennent des déchets. Malheureusement, pour les fabriquer, on a autant exploité l’environnement et l’ai aussi détruit (gardez seulement "et détruit", à placer correctement). Nous faisons mal encore une fois à notre planète en mettant nos déchets trop facilement (à placer avant "nos déchets") dans la poubelle. En plus d’apporter à la maison des achats pas vraiment nécessaires ou même inutiles, chers, certains se mettent dans (verbe "se créer") des problèmes financiers. La mode ou la marque de téléphone portable iPhone est un bon exemple typique (on n'emploie pas ces deux adjectifs dans la même expression : choisissez l'un ou l'autre) . Un iPhone4 et un iPhone7 (qui sont de quatre générations à part) (mieux : différentes) ont fondamentalement les mêmes fonctionnalités. Les producteurs (plutôt le nom formé sur fabriquer) visent l’envie des choses nouvelles, d’être toujours à la mode, d’être comme les autres des leurs clients (supprimer "les" et "des" et mettez les mots dans le bon ordre). Les acheteurs aiment la nouveauté et les vendeurs aiment le profit. Alors, la production s’enchaîne sans cesse. La cadence augmente, la compétition se chauffe (mieux : se déchaîner). Au final, la planète et l’environnement paient pour notre avidité illimitée et inconsidérée.

    En réalité, nous devrions acheter seulement ce dont on (même pronom que celui du début de la phrase et accord du verbe) a vraiment besoin et les producteurs devraient fabriquer seulement ce qui sont utiles (le sujet est "ce qui", singulier), nécessaires (accord avec "ce qui") et de bonne qualité. Ils devraient fabriquer seulement quand il y a une vraie révolution dans de (mieux : concernant") la technologie ou de la matière. Monsieur (quand on parle d'un auteur, on fait précéder son patronyme de son prénom, sans "monsieur") Harari, l’auteur du livre très applaudi récemment « Sapiens » a dit que « L’homme se précipite sur les choses semblant importantes, pourtant oublie une seule chose importante pour lui-même : de se protéger ». (Êtes-vous sûre de la citation ? J'aurais mis "il" avant "oublie" et enlevé "de" devant "se protéger".)
    Bonne correction.



    Réponse : Acheteur responsable, p3 de lefuongthuy, postée le 05-02-2019 à 10:00:32 (S | E)
    Bonjour,
    Voici la correction. Merci.

    Regardez bien autour de vous dans la maison. Beaucoup d’objets ne sont pas pleinement utilisés comme quand ils sont premièrement conçus. Pire, ils ne sont utilisés qu’une seule fois, par exemple des assiettes ou des gobelets en plastique, sous prétexte de notre convenance absurde et irresponsable. Nous les achetons lors d’une promotion dans des grandes surfaces sans trop nous poser les questions sur nos besoins réels de ces objets. Nous les achetons avec l’idée du « au cas où », mais ils sont rares ou sont bien loin dans le futur. Nous les achetons parce qu’ils ne sont pas trop chers, parce qu’ils sont attirants, parce qu’ils sont les derniers modèles que nous serons fiers de montrer à tout le monde, parce que le voisin ou notre ami en a déjà un, ou simplement pour nous faire plaisir… Bref, il y tellement de raisons. Nous amassons des objets sans prendre conscience de ces achats impulsifs. Ils sont rapidement mis de côté, oubliés ou simplement jetés après quelques mois. Ils deviennent des déchets. Malheureusement, pour les fabriquer, on a autant exploité et détruit l’environnement. Nous faisons mal encore une fois à notre planète en mettant trop facilement nos déchets dans la poubelle. En plus d’apporter à la maison des achats pas vraiment nécessaires ou même inutiles, chers, certains se créent des problèmes financiers. La mode ou la marque de téléphone portable iPhone est un exemple typique. Un iPhone4 et un iPhone7 (qui sont de quatre générations différentes) ont fondamentalement les mêmes fonctionnalités. Les fabricants visent l’envie des choses nouvelles, d’être toujours à la mode, d’être comme d’autres de leurs clients. Les acheteurs aiment la nouveauté et les vendeurs aiment le profit. Alors, la production s’enchaîne sans cesse. La cadence augmente, la compétition se déchaîne. Au final, la planète et l’environnement paient pour notre avidité illimitée et inconsidérée.

    En réalité, nous devrions acheter seulement ce dont nous avons vraiment besoin et les producteurs devraient fabriquer seulement ce qui est utile, nécessaire et de bonne qualité. Ils devraient fabriquer seulement quand il y a une vraie révolution concernant la technologie ou la matière. Yuval Noah Harari, l’auteur du livre très applaudi récemment « Sapiens » a donné son opinion dans son livre. À son avis, l’homme se précipite sur les choses semblant importantes, pourtant il oublie une seule chose importante pour lui-même : se protéger.



    Réponse : Acheteur responsable, p3 de jij33, postée le 05-02-2019 à 23:58:39 (S | E)
    Bonsoir lefuongthuy
    Regardez bien autour de vous dans la maison. Beaucoup d’objets ne sont pas pleinement utilisés comme quand ils sont premièrement conçus (toujours aussi peu clair. La phrase se comprendra mieux si vous supprimez la partie soulignée). Pire, parfois ils ne sont utilisés qu’une seule fois, par exemple des assiettes ou des gobelets en plastique, sous prétexte de (mieux : à cause de) notre convenance (mieux : attitude, comportement) absurde et irresponsable. Nous les achetons lors d’une promotion dans des grandes surfaces sans trop nous poser les (on dit : je me pose des questions et je ne me pose pas de questions) questions sur nos besoins réels (plus courant au singulier) de ces objets. Nous les achetons avec l’idée du « au cas où », mais ils (peu clair : les occasions de les utiliser) sont rares ou sont bien loin dans le futur. Nous les achetons parce qu’ils ne sont pas trop chers, parce qu’ils sont attirants, parce qu’ils sont les derniers modèles que nous serons fiers de montrer à tout le monde, parce que le voisin ou notre ami en a déjà un (supprimer, car incompatible avec "les derniers modèles", au pluriel), ou simplement pour nous faire plaisir… Bref, il y (il manque le verbe) tellement de raisons. Nous amassons des objets sans prendre conscience de ces achats impulsifs. Ils sont rapidement mis de côté, oubliés ou simplement jetés après (mieux : "plus tard", placé après "mois") quelques mois. Ils deviennent des déchets. Malheureusement, pour les fabriquer, on a autant (inutile) exploité et détruit l’environnement. Nous faisons mal encore une fois à notre planète en mettant trop facilement nos déchets dans (on dit plus couramment mettre quelque chose à la poubelle) la poubelle. En plus d’apporter à la maison des achats pas vraiment nécessaires ou même inutiles, chers, certains se créent des problèmes financiers. La mode ou la marque de téléphone portable iPhone est un exemple typique. Un iPhone4 et un iPhone7 (qui sont de quatre générations différentes) ont fondamentalement les mêmes fonctionnalités. Les fabricants visent l’envie des choses nouvelles, d’être toujours à la mode, d’être comme d’ (à remplacer par le déterminant possessif employé tout de suite après "autres") autres de leurs (à déplacer, en supprimant "de") clients. Les acheteurs aiment la nouveauté et les vendeurs aiment le profit. Alors, la production s’enchaîne sans cesse. La cadence augmente, la compétition se déchaîne. Au final, la planète et l’environnement paient pour notre avidité illimitée et inconsidérée.

    En réalité, nous devrions acheter seulement ce dont nous avons vraiment besoin et les producteurs devraient fabriquer seulement ce qui est utile, nécessaire et de bonne qualité. Ils devraient fabriquer seulement quand il y a une vraie révolution concernant la technologie ou la matière. Yuval Noah Harari, l’auteur du livre très applaudi récemment « Sapiens » a donné son opinion dans son livre. À son avis, l’homme se précipite sur les choses semblant (une proposition subordonnée relative contenant le verbe sembler conviendrait mieux) importantes, pourtant il oublie une seule chose importante pour lui-même : se protéger.
    C'est à vous !



    Réponse : Acheteur responsable, p3 de lefuongthuy, postée le 06-02-2019 à 14:45:12 (S | E)
    Bonjour jij33,
    Voici la correction. Merci.

    Regardez bien autour de vous dans la maison. Beaucoup d’objets ne sont pas pleinement utilisés. Pire, parfois ils ne sont utilisés qu’une seule fois, par exemple des assiettes ou des gobelets en plastique, à cause de notre comportement absurde et irresponsable. Nous les achetons lors d’une promotion dans des grandes surfaces sans trop nous poser de questions sur notre besoin réel de ces objets. Nous les achetons avec l’idée du « au cas où », mais les occasions de les utiliser sont rares ou sont bien loin dans le futur. Nous les achetons parce qu’ils ne sont pas trop chers, parce qu’ils sont attirants, parce qu’ils sont les derniers modèles que nous serons fiers de montrer à tout le monde, parce que le voisin ou notre ami en a déjà ou simplement pour nous faire plaisir… Bref, il y a tellement de raisons. Nous amassons des objets sans prendre conscience de ces achats impulsifs. Ils sont rapidement mis de côté, oubliés ou simplement jetés quelques mois plus tard. Ils deviennent des déchets. Malheureusement, pour les fabriquer, on a exploité et détruit l’environnement. Nous faisons mal encore une fois à notre planète en mettant trop facilement nos déchets à la poubelle. En plus d’apporter à la maison des achats pas vraiment nécessaires ou même inutiles, chers, certains se créent des problèmes financiers. La mode ou la marque de téléphone portable iPhone est un exemple typique. Un iPhone4 et un iPhone7 (qui sont de quatre générations différentes) ont fondamentalement les mêmes fonctionnalités. Les fabricants visent l’envie des choses nouvelles, d’être toujours à la mode, d’être comme leurs autres clients. Les acheteurs aiment la nouveauté et les vendeurs aiment le profit. Alors, la production s’enchaîne sans cesse. La cadence augmente, la compétition se déchaîne. Au final, la planète et l’environnement paient pour notre avidité illimitée et inconsidérée.

    En réalité, nous devrions acheter seulement ce dont nous avons vraiment besoin et les producteurs devraient fabriquer seulement ce qui est utile, nécessaire et de bonne qualité. Ils devraient fabriquer seulement quand il y a une vraie révolution concernant la technologie ou la matière. Yuval Noah Harari, l’auteur du livre très applaudi récemment « Sapiens » a donné son opinion dans son livre. À son avis, l’homme se précipite sur les choses qui semblent importantes, pourtant il oublie une seule chose importante pour lui-même : se protéger.



    Réponse : Acheteur responsable, p3 de jij33, postée le 06-02-2019 à 23:13:17 (S | E)
    Bonsoir lefuongthuy
    Votre texte est correct ! J'aurais dû vous conseiller d'écrire au présent la phrase suivante : "Malheureusement, pour les fabriquer, on a exploité et détruit l’environnement." En effet, le présent convient mieux, car cette exploitation et cette extraction continuent.
    Bonne continuation dans votre étude du français.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.