Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction Rédaction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction Rédaction
    Message de perfect posté le 13-03-2019 à 21:17:37 (S | E | F)
    Bonsoir,
    Voici ma rédaction sur une oeuvre choisie.

    L’œuvre que j’ai choisi parmi toutes celles que l’on a pu voir durant notre sortie au musée du Petit Palais est le tableau du « Massacre des Innocents » qui est tiré d’un épisode dramatique du Nouveau Testament. C’est une huile sur toile de Nicolas Poussin réalisé entre 1626 et 1627, durant le siècle d’or qu’est le XVIIème siècle. J'ai choisi cette œuvre car je la trouve très intéressante, son histoire est particulière et cela me touche de voir ses horreurs que l’on peut faire subir à des bébés.

    Nicolas Poussin avait fait carrière en Italie et avait peint aussi bien des scènes d'histoire que religieuses, mythologiques, mais aussi des paysages animés. Il a répondu à quelques commandes destinées à des églises, mais il est surtout connu pour des tableaux de taille moyenne destinés à quelques amateurs italiens ou français auxquels il reste fidèle tout au long de sa vie. Sa renommée lui permet de devenir peintre du roi et de revenir en France entre 1640 et 1642. Il rejette totalement le caravagisme. Le Caravage est, selon lui, venu au monde pour détruire la peinture.

    Le Massacre des Innocents est relaté dans l’Evangile selon saint Matthieu. Le roi Hérode de Judée fit tuer tous les garçons de moins de deux ans nés aux alentours de Bethléem car des Mages lui avaient annoncé la naissance dans cette ville d’un enfant appelé à devenir le roi des Juifs. Jésus fut sauvé du massacre par la fuite en Egypte de sa Famille. On comprend donc que c’est une peinture religieuse.

    Le soldat de gauche tenant une glaive à la main piétine une mère horrifiée qui ne peut plus protéger son enfant. Au centre, une autre cherche à s’enfuir. A droite, une troisième tente de retenir le bourreau. La quatrième, agenouillée, pleure son enfant mort. La lumière rythme les mouvements, le tableau en est presque une chorégraphie.

    Les visages sont très expressifs : ceux des femmes laissent transparaître leur chagrin, leur douleur, leur supplication et leur impuissance et celui des hommes leur détermination, on remarque leur musculature. C’est la force brute contre l’innocence, la faiblesse.

    Un temple antique avec des colonnes corinthiennes est représenté au second plan à gauche du tableau : on y décèle le classicisme de Poussin, le respect et l’imitation des Anciens.

    Le tableau est sobre, les couleurs sourds et bistres, et Poussin utilise des camaïeux.
    L’architecture sombre qui ferme l’arrière plan du tableau ne laisse aucune échappatoire aux personnages disposés en frise comme un bas-relief antique. Les soldats, exécuteurs anonymes et indifférents, sont de façon très probable des paysans (couleur de peau foncée). Leurs corps dessinent des arabesques, comme une danse macabre (une danse des couteaux) autour des victimes.

    En conclusion, j’ai trouvé que Poussin a réussi à nous transmettre les émotions de cette tragédie, très intéressante à analyser de part ses compositions savantes et rigoureuses.

    Merci d'avance de vos réponses,
    Perfect

    -------------------
    Modifié par perfect le 13-03-2019 21:17



    -------------------
    Modifié par perfect le 13-03-2019 21:53




    Réponse : Correction Rédaction de gerondif, postée le 13-03-2019 à 21:48:16 (S | E)
    Bonjour
    Votre texte donne l'impression que le premier et le dernier paragraphe sont de vous, et le reste un copié-collé sans erreurs.
    erreurs en bleu:
    Voici ma rédaction sur une oeuvre choisie.

    L’œuvre que j’ai choisi(accord) parmi toutes celles que l’on a pu voir durant notre sortie au musée du Petit Palais est le tableau du « Massacre des Innocents » qui est tiré d’un épisode dramatique du Nouveau Testament. C’est une huile sur toile de Nicolas Poussin réalisé(accord) entre 1626 et 1627, durant le siècle d’or qu’est le XVIIème siècle. J'ai choisis(orthographe ou accord. Vous diriez, l'œuvre que j'ai choisise ?) cet œuvre car je la trouve très intéressante, son histoire est particulière et cela me touche de voir ses(ces ou ses??) horreurs que l’on peut faire subir à des bébés.

    Nicolas Poussin avait fait carrière en Italie et avait peint aussi bien des scènes d'histoire que religieuses, mythologiques, mais aussi des paysages animés. Il a répondu à quelques commandes destinées à des églises, mais il est surtout connu pour des tableaux de taille moyenne destinés à quelques amateurs italiens ou français auxquels il reste fidèle tout au long de sa vie. Sa renommée lui permet de devenir peintre du roi et de revenir en France entre 1640 et 1642. Il rejette totalement le caravagisme. Le Caravage est, selon lui, venu au monde pour détruire la peinture.

    Le Massacre des Innocents est relaté dans l’Evangile selon saint Matthieu. Le roi Hérode de Judée fit tuer tous les garçons de moins de deux ans nés aux alentours de Bethléem car des Mages lui avaient annoncé la naissance dans cette ville d’un enfant appelé à devenir le roi des Juifs. Jésus fut sauvé du massacre par la fuite en Egypte de sa Famille. On comprend donc que c’est une peinture religieuse.

    Le soldat de gauche tenant une glaive à la main piétine une mère horrifiée qui ne peut plus protéger son enfant. Au centre, une autre cherche à s’enfuir. A droite, une troisième tente de retenir le bourreau. La quatrième, agenouillée, pleure son enfant mort. La lumière rythme les mouvements, le tableau en est presque une chorégraphie.

    Les visages sont très expressifs : ceux des femmes laissent transparaître leur chagrin, leur douleur, leur supplication et leur impuissance et celui des hommes leur détermination, on remarque leur musculature. C’est la force brute contre l’innocence, la faiblesse.

    Un temple antique avec des colonnes corinthiennes est représenté au second plan à gauche du tableau : on y décèle le classicisme de Poussin, le respect et l’imitation des Anciens.

    Le tableau est sobre, les couleurs sourds(accord) et bistres, et Poussin utilise des camaïeux.
    L’architecture sombre qui ferme l’arrière plan du tableau ne laisse aucune échappatoire aux personnages disposés en frise comme un bas-relief antique. Les soldats, exécuteurs anonymes et indifférents, sont de façon très probable des paysans (couleur de peau foncée). Leurs corps dessinent des arabesques, comme une danse macabre (une danse des couteaux) autour des victimes.

    En conclusion, j’ai trouvé que Poussin a(concordance des temps) réussi à nous transmettre les émotions de cette tragédie, très intéressante à analyser de part(orthographe) ses compositions savantes et rigoureuses.





    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.