Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction d'une histoire

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction d'une histoire
    Message de hope142 posté le 27-03-2019 à 22:56:08 (S | E | F)
    Bonsoir,

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, me corriger cette histoire ;
    je serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Aujourd'hui, puisque nous sommes en mercredi, je voudrais raconter
    une petite histoire, qui s'est déroulée dans la même journée.

    J'espère que j'aie essayé de l'écrire correctement.
    Merci de votre compréhension.

    Il y avait une dame qui s'appelle Sara, travaillait comme serveuse
    dans un restaurant. Cette dame avait un bébé âgé de quinze mois,
    son travail était le seul moyen pour se nourrir, elle et son petit enfant.

    Un jour, deux dames entraient et demandaient le menu, ces dames
    travaillaient dans l'armé, et puisque leur salaire est retardé ;
    alors elles disaient à la serveuse de leur servir un plat moins cher.
    Quand elles finissaient de manger, elles voulaient savoir l'addition.

    Après un instant, la serveuse leur donnaient une petite feuille s'écris dedans :
    j'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie de vos services et vos protections
    pour notre pays. Et si le pays ne vous a pas payé vos salaire encore,
    la moindre chose à faire, est de régler votre déjeuner ; aussi de vous remercié,
    en gratitude de tout ce que vous faisiez pour le pays.

    Ce geste les rendaient très émues, et au même temps très heureuses.
    Lorsqu'elles sont sorties du restaurant, elles ont posté cette petite feuille dans
    les réseaux sociaux pour montrer à Sara leur remerciement envers sa gentillesse.

    Et après des heures, tout le monde savaient. Tout à coup, un programme télévisé
    qui est très connu a appelé Sara pour la récompenser d'un chèque de 10.000$, et
    beaucoup de cadeaux. Ce geste l'a été surprise, elle avait les larmes en yeux.

    Ce qu'on peut tiré de ce geste, la moralité suivante :
    Il ne faut pas réduire la valeur des choses, quoique cette chose que vous voulez
    faire semble moins valeur.

    Sara, même elle était pauvre, elle a pensé d'aider ces dames.
    Juste quand elle a réveillé, elle a décidé d'être optimiste, et d'aider n'importe
    qui et de le rendre heureux.

    Merci encore une fois, Bonne soirée.

    -------------------
    Modifié par hope142 le 27-03-2019 23:59



    -------------------
    Modifié par hope142 le 28-03-2019 00:03



    -------------------
    Modifié par hope142 le 28-03-2019 00:15




    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 28-03-2019 à 00:14:31 (S | E)
    Bonsoir hope142


    Ces liens vous aideront à faire les corrections nécessaires :
    Voix active et voix passive : Lien internet
    - L'infinitif passé : Lien internet
    Lien internet
    - Les temps du récit : Lien internet
    Lien internet
    - Les pronoms relatifs : Lien internet
    - Conjuguer les verbes : Lien internet


    Bonsoir,
    Pourriez-vous, s'il vous plaît, de mem'aider à corriger cette histoire ;


    Aujourd'hui, puisque(pourquoi 'puisque' ? 'Puisque' indique un raison évidente ou connue ; or, rien ici ne justifie ce 'puisque') nous sommes en(enlever ; 'en' se met devant un mois ou une année, non devant un jour de la semaine : 'nous sommes en 2019, nous sommes en mars 2019, nous sommes mercredi) mercredi, je voudrais raconter
    une petite histoire,(pas de virgule) qui s'est déroulée dans la même(enlever) journée.

    J'espère que j'aie essayé(à remplacer par l'infinitif passé de 'essayer' : voir lien) de l'écrire correctement.
    Merci de votre compréhension.

    Il y avait une dame qui s'appelle(autre temps) Sara,(pas de virgule, mais point-virgule) (ici, mettre le pronom personnel sujet) travaillait comme serveuse dans un restaurant. Cette dame avait un bébé âgé de quinze mois, son travail était le seul moyen pour se(enlever ; mettre une préposition suivie d'un pronom personnel COD représentant 'elle et son enfant') nourrir, elle et son petit enfant(enlever).

    Un jour, deux dames entraient et demandaient(autre temps : passé simple ; voir lien sur les temps du récit pour savoir conjuguer vos autres verbes) le menu,(autre ponctuation) ces dames travaillaient dans l'armé(orthographe),(pas de virgule) et puisque(autre conjonction de subordination pour exprimer la cause) leur salaire est retardé(autre temps : plus-que-parfait),
    alors(enlever) elles disaient(autre verbe : 'demander' et autre temps : voir lien) à la serveuse de leur servir un plat moins cher,(autre ponctuation) quand elles finissaient(autre temps : passé antérieur) de manger, elles voulaient(autre temps) savoir(autre verbe) l'addition.

    Après un instant(soyez plus précise), la serveuse leur donnaient(erreur ; sujet : 'la serveuse' et autre temps) une petite feuille s'écris dedans[ble, suju](cela ne veut rien dire ; il faut un pronom relatif pour indique le lieu suivi du verbe 'écrire' à l'imparfait voix passive : voir lien)
    : j'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie de(autre préposition) vos services et vos protections(mal exprimé) pour notre pays ;(ponctuation plus forte) et(enlever) si le pays ne vous
    a pas payé vos salaire encore(à placer après le second élément de la négation), la moindre chose à faire(mal exprimé ; il faut faire comprendre que cette personne a eu le devoir moral de payer l'addition : mettre un pronom relatif COD suivi de 'pouvoir faire' à conjuguer, sujet : 'je'. Il faudrait aussi que ce mot soit signé ; sans cela, on peut supposer que l'addition a été réglée par un voisin de table, un parfait inconnu !), est(autre temps : passé composé) de régler votre déjeuner, aussi de vous remercié, en gratitude de tout ce que vous faisiez pour le pays(à supprimer car incorrect ; de plus, l'idée a déjà été exprimée plus haut).(mettre la citation, ce qui est écrit sur cette feuille, entre guillemets)

    Ce geste les rendaient très émues(erreur ; sujet 'ce geste' + remplacer ce qui est souligné par 'émouvoir' à conjuguer),(pas de virgule devant 'et') et (ici, conjuguer 'rendre', sujet: 'ce geste', précédé d'un pronom personnel COD représentant 'ces dames')au(erreur : préposition) même temps très heureuses.
    Lorsqu'elles sont sorties(autre temps : passé simple) du restaurant, elles ont posté(autre temps) cette petite feuille dans les réseaux sociaux pour montrer à Sara leur remerciement envers sa gentillesse.(à reformuler car trop confus) (c'est uniquement maintenant qu'on comprend que ce mot a été écrit par la serveuse. Vous auriez dû indiquer cela plus haut)

    Et(enlever) après des(soyez plus précise) heures, tout le monde savaient(sujet, 'tout le monde': singulier). Tout à coup, un programme télévisé qui est(enlever) très connu a appelé Sara pour la récompenser d'un chèque de 10.000$(en lettres),(pas de virgule devant 'et') et (ici, préposition) beaucoup de cadeaux. Ce geste l'a été surpris(erreur : passé composé voix active de 'surprendre'), elle avait les larmes en(erreur : contraction de 'à + les') yeux.

    Ce qu'on(mieux : 'que l'on') peut tiré(pourquoi ce participe passé ? Quand deux verbes se suivent, le second se met à l'infinitif) de ce geste,(pas de virgule : conjuguer 'être') la moralité suivante :
    Il (minuscule) ne faut pas réduire la valeur des choses, quoique cette chose que vous voulez faire semble (ici, il faut un verbe à l'infinitif) moins valeur.(Pouvez-vous reformuler plus clairement cette' moralité' ?)

    Sara même elle(inverser ces deux mots) était pauvre, (ici, conjonction de coordination pour indiquer une restriction elle a pensé d'(autre préposition) aider ces dames.
    Juste(enlever ; à remplacer par un connecteur pour indiquer le temps) quand elle a réveillé(mettre ce verbe à la forme pronominale + autre auxiliaire), elle a décidé d'être optimiste,(pas de virgule devant 'et') et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Bonne correction










    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 28-03-2019 à 19:48:04 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordée, malgré mon histoire est trop long,
    aussi de tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette histoire ?
    je serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Aujourd'hui, nous sommes mercredi, je voudrais raconter une petite histoire qui s'est déroulée dans cette journée, j'espère avoir essayé de l'écrire correctement. Merci de votre compréhension.

    Il y avait une dame qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant. Cette dame avait un bébé âgé de quinze mois, son travail était le seul moyen de quoi nourrir.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces dames travaillaient dans les forces armées, et parce que leur salaire était retardé, elles demandèrent à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles eurent fini de manger, elles voudraient connaître l'addition. Quelque minutes après, la serveuse leur donnèrent une petite feuille où était écrite par elle :

    « j'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services et la protection pour notre pays ! Si le pays ne vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que je puisse faire a été de régler votre déjeuner ».

    Ce geste les émouvaient et les rendaient très heureuses.

    A fin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles sortirent du restaurant ; ces dames pensèrent de publier cette petite feuille dans les réseaux sociaux.

    Après quelques heures, tout le monde savait. Tout à coup, un programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser d'un chèque de dix-mille Dollar et aussi beaucoup de cadeaux.
    Ce geste l'a surpris, elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer de ce geste est la moralité suivante :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvions donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quoiqu'il en soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur à eux ».

    Bien que Sara était pauvre, elle a pensé pour aider ces dames.
    dès qu'elle s'est réveillé, elle a décidé d'être optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Merci infiniment, très bonne soirée.







    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 29-03-2019 à 00:50:08 (S | E)
    Bonsoir hope142

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordée accordé (avec l'auxiliaire 'avoir' : accord du participe passé avec le COD si celui-ci est placé devant le verbe ; ici, le COD est le pronom relatif 'que' mis pour 'le temps' qui est son antécédent), malgré mon histoire est trop longue,
    aussi de ainsi que pour tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pour vous aider à corriger :
    - Les pronoms personnels sujets et compléments : Lien internet
    - Quelque, quel que : Lien internet
    Lien internet



    Aujourd'hui, nous sommes mercredi,(remplacez la virgule par une conjonction de coordination) je voudrais raconter une petite histoire qui s'est déroulée dans cette(relisez la correction précédente et corrigez) journée,(Pourquoi avez-vous mis cette virgule ?) j'espère avoir essayé de l'écrire correctement. Merci de votre compréhension.

    ( Commencez ce récit par une indication de lieu) Il y avait une dame qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant. Cette dame avait un bébé âgé de quinze mois, son travail était le(déterminant possessif) seul moyen de quoi nourrir(incorrect ; à remplacer par 'subsistance').

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces dames travaillaient dans les forces armées,(pas de virgule) et parce que le versement de leur salaire était retardé, elles demandèrent à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles eurent fini de manger, elles voudraient(pourquoi ce conditionnel ?) connaître l'addition. Quelque(accord) minutes après plus tard, la serveuse leur donnèrent(sujet de ce verbe : 'la serveuse' ; déjà signalé) une petite feuille où était écrite(pourquoi ce féminin ?) par elle(enlever) :

    «Majuscule en début de phrase) j'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services et la protection (ici, pronom relatif COD suivi du verbe 'assurer', sujet 'vous') pour(autre préposition) notre pays ! Si le pays ne vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que je puisse(autre mode : indicatif, autre temps : passé composé) faire a été de régler votre déjeuner Ici, mettez le nom du/de la signataire, pour que l'on sache quand même qui a écrit ce mot)».

    Ce geste les émouvaient(sujet : 'ce geste', déjà signalé et autre temps : passé composé) et (ici, remettez l'expression qui indique la simultanéité et dont il fallait corriger la préposition) les rendaient(même remarque) très heureuses.

    A fin(orthographe : en un seul mot) de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles sortirent du restaurant ;(pourquoi couper cette phrase par un point virgule, alors que la proposition principale se trouve après cette ponctuation ?) ces dames pensèrent de (autre préposition) publier cette petite feuille dans les réseaux sociaux.

    Après(enlever) quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser d'un chèque de dix-mille Dollar(minuscule + accord) et aussi(ici, préposition) beaucoup de cadeaux.
    Ce geste l'a surpris(auxiliaire 'avoir' : accord avec le COD ; ici, le COD est le pronom personnel l' qui représente Sara), elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer de ce geste est la moralité suivante :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvions(pourquoi cet imparfait ? Autre temps) donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quoiqu'il en(incorrect, à enlever : voir lien) soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur à(autre préposition pour indiquer l'attribution, la destination) eux ».

    Bien que Sara était(après 'bien que' : subjonctif) pauvre, elle a pensé pour(autre préposition) aider ces dames.
    (Majuscule en début de phrase : ici, mettez un indicateur de temps) dès qu'elle s'est réveillé, elle a décidé d'être optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Bonne soirée











    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 29-03-2019 à 19:50:41 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    infiniment,

    Je réécrirai mon histoire quand je réviserai les liens
    que vous m'avez écrits ; je suis entrain de faire les exercices.

    Je vous souhaite très bon weekend.



    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 29-03-2019 à 22:19:00 (S | E)

    Bonsoir hope142

    Bon week-end à vous aussi !

    À bientôt



    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 30-03-2019 à 18:33:53 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordé, malgré mon histoire trop longue,
    ainsi que pour tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette
    histoire ? Je serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Aujourd'hui, nous sommes mercredi et je voudrais raconter
    une petite histoire qui s'est déroulée dans la journée,
    j'espère avoir essayé de l'écrire correctement.
    Merci de votre compréhension.

    Quelques années avant, il y avait une dame qui s'appelait
    Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant.
    Cette dame avait un bébé âgé de quinze mois, son travail
    était sa seul ressource de gagne-pain.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces
    dames travaillaient dans les forces armées et parce que
    le versement de leur salaire était retardé, elles demandèrent
    à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles
    eurent fini de manger, elles ont voulu connaître l'addition.
    Quelques minutes plus tard, la serveuse leur a donné une petite
    feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services
    et la protection que vous assurez à notre pays ! Si le pays ne
    vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu
    faire a été de régler votre déjeuner ! Sara ».

    Ce geste les a émues et au même temps les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille dans les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et aussi avec beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer de ce geste est la moralité suivante :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; Quelle que soit, simple ou non,
    il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé d'aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillé le matin, elle a décidé d'être optimiste
    et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Merci infiniment, je vous souhaite bonne soirée.

    -------------------
    Modifié par hope142 le 30-03-2019 18:36





    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 30-03-2019 à 19:46:12 (S | E)
    Bonsoir hope142

    Lisez ceci :
    -La ponctuation : Lien internet
    Ponctuation et espaces : Lien internet



    Quelques années avant(incorrect ; de plus, ce n'est pas une indication de lieu, comme demandé, mais de temps. Parlez de votre quartier, de votre immeuble, de votre rue... désignez un lieu et non une époque), il y avait une dame qui s'appelait
    Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant.
    Cette dame avait un bébé âgé(inutile ; à enlever) de quinze mois,(autre ponctuation) son travail
    était sa seul ressource de gagne-pain(adjectif incorrect ; de plus, cela ne veut rien dire. Lisez bien l'indication dans la correction précédente).

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces
    dames travaillaient dans les forces armées et parce que
    le versement de leur salaire était retardé, elles demandèrent
    à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles
    eurent fini de manger, elles ont voulu(autre temps : passé simple) connaître l'addition.
    Quelques minutes plus tard, la serveuse leur a donné(autre temps) une petite
    feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services
    et la protection que vous assurez à notre pays !(pourquoi ce point d'exclamation ?) Si le pays ne
    vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu
    faire a été de régler votre déjeuner !(même remarque) Sara ».

    Ce geste les a émues et au(erreur ; il faut une préposition : déjà signalé) même temps les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille dans les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et aussi(enlever) avec(autre préposition, celle qui suit 'récompenser') beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer de ce geste(trop de répétitions de ce mot ; remettez le mot du début : 'histoire' précédé d'un déterminant démonstratif)) est la moralité suivante :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; Quelle que soit(erreur ; à accorder avec le sujet du verbe : relisez les liens dans la correction précédente + pas de majuscule après un point-virgule), simple ou non,
    il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé d'(autre préposition après le verbe 'penser' : déjà signalé) aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillé le lendemain matin, elle a décidé d'être optimiste
    et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Bonne soirée





    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 02-04-2019 à 01:06:29 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordé, malgré mon histoire trop longue,
    ainsi que pour tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette
    histoire ? Je serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Aujourd'hui, nous sommes mercredi et je voudrais raconter
    une petite histoire qui s'est déroulée dans la journée,
    j'espère avoir essayé de l'écrire correctement.
    Merci de votre compréhension.

    à quelques années, il y avait une dame qui s'appelait
    Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant.
    Cette dame avait un bébé de quinze mois. Son travail était
    sa seule moyen de subsistance.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces
    dames travaillaient dans les forces armées et parce que
    le versement de leur salaire était retardé, elles demandèrent
    à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles
    eurent fini de manger, elles voulurent connaître l'addition.
    Quelques minutes plus tard, la serveuse leur donna une petite
    feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services
    et la protection que vous assurez à notre pays. Si le pays ne
    vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu faire a été de régler votre déjeuner. Sara ».

    Ce geste les a émues et les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille dans les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et de beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer de cette histoire est la moralité suivante :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle que soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé à aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillé le lendemain matin, elle a décidé d'être optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Veuillez, si vous le permettez,
    Ici dans cette paragraphe :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle que soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    j'ai accordé "Quelle que avec la nature de l'aide" Féminin singulier.

    Je vous souhaite bonne soirée.





    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 02-04-2019 à 08:04:03 (S | E)
    Bonjour hope142


    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette
    histoire ? Je vous en serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Aujourd'hui, nous sommes mercredi et je voudrais raconter
    une petite histoire qui s'est déroulée dans la journée;
    j'espère avoir essayé de l'écrire correctement.
    Merci de votre compréhension.

    L'élision : Lien internet


    à quelques années(pourquoi persistez-vous à mettre une indication de temps, en outre incorrecte, alors qu'il faut une indication de lieu ? Lisez ou relisez la correction précédente et corrigez), il y avait une dame qui s'appelait
    Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un restaurant.
    Cette dame avait un bébé de quinze mois. Son travail était
    sa seule(accord avec 'moyen') moyen de subsistance.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces
    dames travaillaient dans les forces armées et parce que
    le versement de leur salaire était retardé, elles demandèrent
    à la serveuse de leur servir un plat moins cher. Quand elles
    eurent fini de manger, elles voulurent connaître l'addition.
    Quelques minutes plus tard, la serveuse leur donna une petite
    feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services
    et la protection que vous assurez à notre pays. Si le pays ne
    vous a pas encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu faire a été de régler votre déjeuner. Sara ».

    Ce geste les a émues et les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille dans(sur) les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et de beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    Ce que l'on peut tirer(à supprimer car alourdit la phrase) de cette histoire est la moralité(autre mot : ' la morale', à placer en début de phrase, sujet du verbe 'est') suivante :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle que soit(erreur : l'accord est correct, mais le pronom 'que' ne l'est pas : il doit être élidé devant un pronom personnel : lisez du début à la fin les liens, vous y trouverez de nombreux exemples et corrigez ; lisez aussi le lien sur l'élision), simple ou non, il(pourquoi 'il' ? Que représente-t-il ?) aura toujours une grande valeur pour eux ».

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé à aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillé(accord) le lendemain matin, elle a décidé d'être optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    Veuillez, si vous le permettez, ... il manque la suite !
    Ici dans cette(accord avec 'paragraphe') paragraphe :
    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle que soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    j'ai accordé "Quelle que avec la nature de l'aide" F féminin singulier.

    Bonne journée






    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 03-04-2019 à 01:25:59 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    Pourriez-vous m'expliquer s'il vous plaît, pourquoi doit-on
    mettre une indication de lieu ? Merci d'avance

    Parce que je raconte une histoire qui s'est déroulée dans
    un temps passé ; je n'ai pas précis le temps, j'ai parlé
    de façon générale.

    Bonne soirée.



    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 03-04-2019 à 08:05:16 (S | E)
    Bonjour hope142

    Parce que je raconte une histoire qui s'est déroulée dans
    un temps du passé ; je n'ai pas précisé le temps, j'ai parlé
    de façon générale.

    - Pour que cette histoire prenne tout son sens, vous devez la situer dans le temps (vous l'avez fait, mais de façon incorrecte) et dans l'espace, c'est-à-dire le lieu ; inventez-en un ! Un petit village, une ville de province... que sais-je !

    Bonne journée




    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 03-04-2019 à 14:45:48 (S | E)
    Bonjour alienor64,

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordé, malgré mon histoire trop longue,
    ainsi que pour tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette
    histoire ? Je vous en serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Nous sommes mercredi, un jour printanier, il fait beau.
    Et parce qu'aujourd'hui est mercredi, je voudrais partager
    avec vous une histoire magnifique qui s'est passée le même jour.

    Avant quelques année à New Hampshire aux États-unies, il y avait
    une dame qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse
    dans un restaurant. Cette dame avait un bébé de quinze mois. Son
    travail était sa seul moyen de subsistance.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces dames
    travaillaient dans les forces armées et parce que le versement de
    leur salaire était retardé, elles demandèrent à la serveuse de leur
    servir un plat moins cher. Quand elles eurent fini de manger, elles
    voulurent connaître l'addition. Quelques minutes plus tard, la
    serveuse leur donna une petite feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services et
    la protection que vous assurez à notre pays. Si le pays ne vous a pas
    encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu faire a été de
    régler votre déjeuner. Sara ».

    Ce geste les a émues et les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille sur les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et de beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    la morale de cette histoire est la suivante :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle qu'elle soit, simple
    ou non, aura toujours une grande valeur pour eux. »

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé à aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillée le lendemain matin, elle a décidé d'être
    optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    ***********************************

    Veuillez, si vous le permettez, m'aider à corriger ce paragraphe :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle qu'elle soit, simple ou non, il aura toujours une grande valeur pour eux ».

    j'ai accordé "Quelle que avec la nature de l'aide" féminin singulier.

    Je vous souhaite très bonne fin d'après-midi.

    -------------------
    Modifié par hope142 le 03-04-2019 15:21





    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 03-04-2019 à 18:33:20 (S | E)

    Bonsoir hope142

    C'est beaucoup mieux !


    Avant quelque année(incorrect ; à supprimer et à remplacer par la formule traditionnelle pour débuter une histoire et la situer dans un temps non précisé, mais révolu : 'Il était une fois') à(préposition indiquant l'intérieur d'un lieu suivie d'un déterminant défini) New Hampshire aux États-unies(accord avec 'États' + majuscule), il y avait(enlever)
    une dame qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse
    dans un restaurant. Cette dame avait un bébé de quinze mois. Son
    travail était sa seul(accord avec 'moyen' : un dictionnaire vous indiquera le genre de ce mot) moyen de subsistance.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces dames
    travaillaient dans les forces armées et parce que le versement de
    leur salaire était retardé, elles demandèrent à la serveuse de leur
    servir un plat moins cher. Quand elles eurent fini de manger, elles
    voulurent connaître l'addition. Quelques minutes plus tard, la
    serveuse leur donna une petite feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services et
    la protection que vous assurez à notre pays. Si le pays ne vous a pas
    encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu faire a été de
    régler votre déjeuner. Sara ».

    Ce geste les a émues et les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille sur les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et de beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    (Majuscule en début de phrase)la morale de cette histoire est la suivante :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle qu'elle soit, simple
    ou non, (ici, pronom personnel sujet représentant 'la nature de l'aide') aura toujours une grande valeur pour eux. »

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé à aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillée le lendemain matin, elle a décidé d'être
    optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    ***********************************

    Veuillez, si vous le permettez, m'aider à corriger ce paragraphe :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle qu'elle soit, simple ou non, il(pourquoi 'il' ???) aura toujours une grande valeur pour eux ».

    j'ai accordé "Quelle que avec la nature de l'aide" féminin singulier.

    Bonne soirée



    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 04-04-2019 à 01:25:12 (S | E)
    Bonsoir alienor64,

    Je voudrais vous remercier du fond du cœur pour le temps
    que vous m'avez accordé, malgré mon histoire trop longue,
    ainsi que pour tous les liens ; ils sont très utiles.

    Pourriez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cette
    histoire ? Je vous en serai reconnaissante. Merci d'avance.

    Nous sommes mercredi, un jour printanier, il fait beau.
    Et parce qu'aujourd'hui est mercredi, je voudrais partager
    avec vous une histoire magnifique qui s'est passée le même jour.

    Il était une fois à New Hampshire aux États-Unis, une dame qui
    s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un
    restaurant. Cette dame avait un bébé de quinze mois. Son travail
    était son seul moyen de subsistance.

    Un jour, deux dames entrèrent et demandèrent le menu ; ces dames
    travaillaient dans les forces armées et parce que le versement de
    leur salaire était retardé, elles demandèrent à la serveuse de leur
    servir un plat moins cher. Quand elles eurent fini de manger, elles
    voulurent connaître l'addition. Quelques minutes plus tard, la
    serveuse leur donna une petite feuille où était écrit :

    « J'ai réglé votre déjeuner, je vous remercie pour vos services et
    la protection que vous assurez à notre pays. Si le pays ne vous a pas
    encore payé vos salaires, la moindre chose que j'ai pu faire a été de
    régler votre déjeuner. Sara ».

    Ce geste les a émues et les a rendues très heureuses.

    Afin de remercier la serveuse Sara pour sa gentillesse, lorsqu'elles
    sortirent du restaurant, ces dames pensèrent à publier cette petite
    feuille sur les réseaux sociaux.

    Quelques heures plus tard, tout le monde savait. Tout à coup, un
    programme télévisé très connu a appelé Sara pour la récompenser
    d'un chèque de dix-mille dollars et de beaucoup de cadeaux.

    Ce geste l'a surprise, elle avait les larmes aux yeux.

    La morale de cette histoire est la suivante :

    « Peu importe la nature de l'aide que nous pouvons donner aux autres,
    nous ne devons pas minimiser sa valeur ; quelle qu'elle soit, simple
    ou non, elle aura toujours une grande valeur pour eux. »

    Bien que Sara soit pauvre, elle a pensé à aider ces dames.
    Dès qu'elle s'est réveillée le lendemain matin, elle a décidé d'être
    optimiste et d'aider n'importe qui et de le rendre heureux.

    ******************************

    "Son travail était son seul moyen de subsistance".

    Moyen = Nom, adjectif et adverbe.

    Ici, il a le sens du nom masculin singulier.

    Merci infiniment pour votre encouragement,

    Je vous souhaite bonne nuit.

    -------------------
    Modifié par hope142 le 04-04-2019 01:30





    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 04-04-2019 à 08:20:21 (S | E)

    Bonjour hope142

    C'est presque parfait ! Un dernier petit effort !


    Il était une fois à(lisez l'indication dans la correction précédente et corrigez) New Hampshire aux États-Unis, une dame qui
    s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un
    restaurant.

    Bonne journée



    Réponse : Correction d'une histoire de irondel, postée le 04-04-2019 à 13:06:26 (S | E)
    Bonjour Alienor64 et Hope142

    J'ai suivi cette histoire depuis le début et j'ai essayé de corriger celle-ci avec les avis de correction d'Aliénor64. Ce fut une bonne révision grammaticale et amusant à faire.
    Bravo à Hope142 pour sa tenacité ainsi que pour Aliénor64 pour son suivi.
    Bonne journée à vous.



    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 04-04-2019 à 14:53:37 (S | E)

    irondel !



    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 04-04-2019 à 15:49:53 (S | E)
    Bonjour alienor64,

    infiniment,

    Il était une fois dans Le New Hampshire aux États-unis, une dame
    qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un
    restaurant.

    Pourrais-je insérer une petite introduction, juste après
    aux États-unis, concernant cet état qui s'appelait
    le New Hampshire pour le présenter ?

    Je vous souhaite bonne après-midi.



    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 04-04-2019 à 15:54:19 (S | E)
    Bonjour irondel,

    Je vous remercie pour votre intervention afin de m'encourager,
    vous êtes très gentille ; je ne cesse de remercier alienor64,
    vraiment elle est formidable, ainsi que pour tous ceux qui m'encourage,
    à toutes les modératrices et à tous les modérateurs, et un grand merci
    au Webmaster, car j'ai beaucoup appris à travers ce site magnifique, en apprenant avec amusement.

    Je suis très heureuse d'avoir se trouver ici.

    Je pense que j'aie commis des erreurs.

    Bonne fin d'après-midi.

    -------------------
    Modifié par hope142 le 04-04-2019 15:57





    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 04-04-2019 à 22:53:23 (S | E)
    Bonsoir hope142

    Votre texte est désormais tout à fait correct ; il est donc inutile de l'envoyer à nouveau. . Retenez simplement que le déterminant 'le' devant New Hampshire ne prend pas de majuscule.


    Il était une fois dans Le(pas de majuscule) New Hampshire aux États-unis, une dame
    qui s'appelait Sara ; elle travaillait comme serveuse dans un
    restaurant.
    Pourrais-je insérer une petite introduction, juste après
    aux États-u Unis, concernant cet étatÉtat qui s'appelait(Pourquoi cet imparfait ? Cet État n'a pas changé de nom ; il s'appelle toujours 'New Hampshire'.)
    le New Hampshire pour le présenter ? Ce n'est pas utile.

    - Une remarque : quand le mot état ne désigne pas une manière d'être, une situation, mais un territoire délimité par des frontières, il s'écrit avec une majuscule : un État.

    Bonne continuation





    Réponse : Correction d'une histoire de hope142, postée le 04-04-2019 à 23:04:02 (S | E)

    Bonsoir alienor64,

    Merci de tout cœur,

    je vous souhaite bonne nuit.



    Réponse : Correction d'une histoire de alienor64, postée le 05-04-2019 à 06:12:24 (S | E)

    à vous, hope142 !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.