Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Demande de correction!

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Demande de correction!
    Message de lakuob posté le 29-06-2019 à 20:06:33 (S | E | F)
    Bonjour,
    Après une longue absence ou une langue pause, pour laquelle je n’ai aucune explication. Je suis de nouveau avec vous dans cette formidable plateforme avec mes résumés d’articles de journaux francophones. Entre temps, j’ai continué à lire beaucoup et à voir les chaines françaises.
    Mon texte d’aujourd’hui est tiré du journal Courier international numéro 1489 du 16 au 22 mai 2019. J’ai besoin de votre aide pour le corriger.
    La circulation sur le Beach Road, la rue la plus importante de Pondichéry, est interdite entre 18 heures et 7 heures trente, pour laisser aux gens la voie libre pour ce promener et pratiquer le sport.
    Dans cette ville on trouve les indiens Tamouls et d’autres venus d’ailleurs, les touristes et des étrangers venus s’installer ici. Ce mélange de cultures et d’expériences remonte à plusieurs siècles et caractérise la vie dans cette région. Il a également influencé la cuisine, les coutumes, la langue et en particulier l’architecture. C’est la raison qui pousse les autorités locales à demander que cette ville, ou au moins certains quartiers, soit inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco.
    Au cours des siècles, Pondichéry a vu passer de nombreux commerçants européens, mais ce sont les français qui ont laissé plus de traces, et elles demeurent aujourd’hui. C’est pourquoi, on peut considérer Pondichéry la ville la plus française de l’Inde.
    Les deux anciens français et tamouls remonte à l’époque coloniale, et ils sont séparés par un canal d’évacuation des eaux de pluie. De nos jours, les habitants parlent toujours de « la ville noire » pour citer le côté tamoul et de « la ville blanche » pour désigner l’ancienne zone française. Cette conotation est surtout une astuce pour attirer les touristes, affirment les habitants.
    Cette ségrégation spatiale existait déjà et ces traces sont gravées dans la conscience indienne. Aujourd’hui, beaucoup de Tamouls refusent de vivre dans la partie française, bien qu’ils y viennent à la plage, y possèdent des biens immobiliers, et ils travaillent dans les bureaux gouvernementaux, qui siègent en général dans les vieux immeubles françaises. Cependant, ils préfèrent habiter dans la partie tamoule ou dans le nouveaux quartiers immobiliers qui ont vu le jour en périphérie de la ville.
    Les immigrés qui se sont installés à Pondichéry habitent souvent dans la partie françaises, mais ils ne sont pas nombreux car l’immobilier y est cher.



    Réponse : Demande de correction! de alienor64, postée le 01-07-2019 à 19:12:27 (S | E)
    Bonjour lakuob


    La circulation sur le(féminin) Beach Road, la rue la plus importante de Pondichéry, est interdite entre 18(en lettres) heures et 7(idem) heures trente, pour laisser aux gens la voie libre pour ce(pronom réfléchi) promener et pratiquer le sport.
    Dans cette ville(virgule) on trouve les indiens Tamouls(majuscule aux noms de peuples, minuscule aux adjectifs et aux noms de langues) et d’autres venus d’ailleurs, les(déterminant indéfini) touristes et des étrangers venus s’installer ici. Ce mélange de cultures et d’expériences remonte à plusieurs siècles et caractérise la vie dans cette région. Il a également influencé la cuisine, les coutumes, la langue et en particulier l’architecture. C’est la raison qui pousse les autorités locales à demander que cette ville, ou au moins certains quartiers, soit inscrit(accord) au patrimoine mondial de l’Unesco.
    Au cours des siècles, Pondichéry a vu passer de nombreux commerçants européens, mais ce sont les français qui ont laissé plus(au superlatif) de traces, et elles demeurent encore aujourd’hui. C’est pourquoi,(pas de virgule) on peut considérer Pondichéry la ville la plus française de l’Inde.
    Les deux anciens( il manque, me semble-t-il, un mot) français et tamouls remonte(accord du verbe avec son sujet) à l’époque coloniale,(pas de virgule) et ils(enlever) sont séparés par un canal d’évacuation des eaux de pluie. De nos jours, les habitants parlent toujours de « la ville noire » pour citer le côté tamoul et de « la ville blanche » pour désigner l’ancienne zone française. Cette conotation(orthographe) est surtout une astuce pour attirer les touristes, affirment les habitants.
    Cette ségrégation spatiale existait déjà et ces traces sont gravées dans la conscience indienne. Aujourd’hui, beaucoup de Tamouls refusent de vivre dans la partie française, bien qu’ils y viennent à la plage, y possèdent des biens immobiliers,(pas de virgule) et ils(enlever) travaillent dans les bureaux gouvernementaux,(pas de virgule) qui siègent en général dans les vieux immeubles françaises(accord avec le nom qu'il qualifie). Cependant, ils préfèrent habiter dans la partie tamoule ou dans le(pluriel) nouveaux quartiers immobiliers qui ont vu le jour en périphérie de la ville.
    Les immigrés qui se sont installés à Pondichéry habitent souvent dans la partie françaises(accord), mais ils ne sont pas nombreux car l’immobilier y est cher.

    Bonne correction




    Réponse : Demande de correction! de lakuob, postée le 01-07-2019 à 23:17:19 (S | E)
    Merci beaucoup Alienor,
    Voila de nouveau mon texte


    La circulation sur la Beach Road, la rue la plus importante de Pondichéry, est interdite entre dix huit heures et sept heures trente, pour laisser aux gens la voie libre pour se promener et pratiquer le sport.
    Dans cette ville, on trouve les Indiens Tamouls et d’autres venus d’ailleurs, de touristes et des étrangers venus s’installer ici. Ce mélange de cultures et d’expériences remonte à plusieurs siècles et caractérise la vie dans cette région. Il a également influencé la cuisine, les coutumes, la langue et en particulier l’architecture. C’est la raison qui pousse les autorités locales à demander que cette ville, ou au moins certains quartiers, soit inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
    Au cours des siècles, Pondichéry a vu passer de nombreux commerçants européens, mais ce sont les français qui ont laissé le plusde traces, et elles demeurent encore aujourd’hui. C’est pourquoi, on peut considérer Pondichéry la ville la plus française de l’Inde.
    Les deux anciens quartiers français et tamouls remontent à l’époque coloniale et sont séparés par un canal d’évacuation des eaux de pluie. De nos jours, les habitants parlent toujours de « la ville noire » pour citer le côté tamoul et de « la ville blanche » pour désigner l’ancienne zone française. Cette connotation est surtout une astuce pour attirer les touristes, affirment les habitants.
    Cette ségrégation spatiale existait déjà et ces traces sont gravées dans la conscience indienne. Aujourd’hui, beaucoup de Tamouls refusent de vivre dans la partie française, bien qu’ils y viennent à la plage, y possèdent des biens immobiliers et travaillent dans les bureaux gouvernementaux qui siègent en général dans les vieux immeubles français. Cependant, ils préfèrent habiter dans la partie tamoule ou dans les nouveaux quartiers immobiliers qui ont vu le jour en périphérie de la ville.
    Les immigrés qui se sont installés à Pondichéry habitent souvent dans la partie française, mais ils ne sont pas nombreux car l’immobilier y est cher.



    Réponse : Demande de correction! de alienor64, postée le 01-07-2019 à 23:43:01 (S | E)
    Bonsoir lakuob

    Vous avez un niveau de français... enviable !

    La circulation sur la Beach Road, la rue la plus importante de Pondichéry, est interdite entre dix huit(trait d'union entre ces deux mots) heures et sept heures trente, pour laisser aux gens la voie libre pour se promener et pratiquer le(mieux : déterminant indéfini, car 'le', qui ici ne se justifie pas, indique un sport bien déterminé dont nous, lecteurs, devrions avoir connaissance, mais ce n'est pas le cas) sport.
    Dans cette ville, on trouve les Indiens Tamouls(minuscule car c'est un adjectif qui qualifie ces Indiens) et d’autres venus d’ailleurs, de(pluriel) touristes et des étrangers venus s’installer ici. Ce mélange de cultures et d’expériences remonte à plusieurs siècles et caractérise la vie dans cette région. Il a également influencé la cuisine, les coutumes, la langue et en particulier l’architecture. C’est la raison qui pousse les autorités locales à demander que cette ville, ou au moins certains quartiers, soit inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
    Au cours des siècles, Pondichéry a vu passer de nombreux commerçants européens, mais ce sont les français qui ont laissé le plusde(petite erreur de frappe : séparez ces mots) traces, et elles demeurent encore aujourd’hui. C’est pourquoi,(pas de virgule) on peut considérer Pondichéry la ville la plus française de l’Inde.
    Les deux anciens quartiers français et tamouls remontent à l’époque coloniale et sont séparés par un canal d’évacuation des eaux de pluie. De nos jours, les habitants parlent toujours de « la ville noire » pour citer le côté tamoul et de « la ville blanche » pour désigner l’ancienne zone française. Cette connotation est surtout une astuce pour attirer les touristes, affirment les habitants.
    Cette ségrégation spatiale existait déjà et ces traces sont gravées dans la conscience indienne. Aujourd’hui, beaucoup de Tamouls refusent de vivre dans la partie française, bien qu’ils y viennent à la plage, y possèdent des biens immobiliers et travaillent dans les bureaux gouvernementaux qui siègent en général dans les vieux immeubles français. Cependant, ils préfèrent habiter dans la partie tamoule ou dans les nouveaux quartiers immobiliers qui ont vu le jour en périphérie de la ville.
    Les immigrés qui se sont installés à Pondichéry habitent souvent dans la partie française, mais ils ne sont pas nombreux car l’immobilier y est cher.

    Bonne soirée




    Réponse : Demande de correction! de lakuob, postée le 02-07-2019 à 00:58:14 (S | E)
    Bonsoir Alieno,


    Je crois que rédiger un bon texte c'est comme la naissance d'un bébé. Pour que cette opération se déroule sans problème, nous avons besoin d'une sage-femme ou maïeuticien. Vous jouez le röle de la sage-femme et du maïeuticien.
    Vous nous apportez énormément d'aides. Nous vous remercions beaucoup!!!



    La circulation sur la Beach Road, la rue la plus importante de Pondichéry, est interdite entre dix-huit heures et sept heures trente, pour laisser aux gens la voie libre pour se promener et pratiquer un sport.
    Dans cette ville, on trouve les Indiens tamouls et d’autres venus d’ailleurs, des touristes et des étrangers venus s’installer ici. Ce mélange de cultures et d’expériences remonte à plusieurs siècles et caractérise la vie dans cette région. Il a également influencé la cuisine, les coutumes, la langue et en particulier l’architecture. C’est la raison qui pousse les autorités locales à demander que cette ville, ou au moins certains quartiers, soit inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco.
    Au cours des siècles, Pondichéry a vu passer de nombreux commerçants européens, mais ce sont les français qui ont laissé le plus de traces, et elles demeurent encore aujourd’hui. C’est pourquoi on peut considérer Pondichéry la ville la plus française de l’Inde.
    Les deux anciens quartiers français et tamouls remontent à l’époque coloniale et sont séparés par un canal d’évacuation des eaux de pluie. De nos jours, les habitants parlent toujours de « la ville noire » pour citer le côté tamoul et de « la ville blanche » pour désigner l’ancienne zone française. Cette connotation est surtout une astuce pour attirer les touristes, affirment les habitants.
    Cette ségrégation spatiale existait déjà et ces traces sont gravées dans la conscience indienne. Aujourd’hui, beaucoup de Tamouls refusent de vivre dans la partie française, bien qu’ils y viennent à la plage, y possèdent des biens immobiliers et travaillent dans les bureaux gouvernementaux qui siègent en général dans les vieux immeubles français. Cependant, ils préfèrent habiter dans la partie tamoule ou dans les nouveaux quartiers immobiliers qui ont vu le jour en périphérie de la ville.
    Les immigrés qui se sont installés à Pondichéry habitent souvent dans la partie française, mais ils ne sont pas nombreux car l’immobilier y est cher.





    Réponse : Demande de correction! de alienor64, postée le 02-07-2019 à 01:07:48 (S | E)

    Bonsoir lakuob

    Votre texte est à présent tout à fait correct.

    Bonne continuation



    Réponse : Demande de correction! de lakuob, postée le 02-07-2019 à 12:35:00 (S | E)
    Je vous remercie beaucoup!!!



    Réponse : Demande de correction! de alienor64, postée le 02-07-2019 à 17:24:45 (S | E)

    Avec plaisir, lakuob




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.