Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Demande de correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Demande de correction
    Message de lakuob posté le 10-07-2019 à 13:52:48 (S | E | F)
    Bonjour,
    j’ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire le compte rendu ou le résumé des idées développer lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcats en français pour d’un côté rester en contact perpétuel avec la langue. D’un autre côté, j’éstime qu’avec cette métode, je peux développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français que se soient québéquois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ces deux invités: Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, pofesseur en communication politique à l'Université Paris II, la question : Le vrai dans l'info : est-il toujours une valeur suprême?
    Les invités ont comencé par définir deux termes importants notamment fack news et post-vérité expression. Avant de developper les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phènomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques consignes pour se protèger contre ce fléau d’information.
    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de l'opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. Il s'agit dans l'expression anglaise fack news des informations fabriquées pour avoir l'air vrai alors qu'ils sont faux. Elle inclut aussi une intention pour créer des mensonges. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème, la commission d'enrichissement da la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication pour désigner facke news.
    D'après les experts, ce sont les réseaux socaux et le digital qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. La fameuse entreprise au couleur bleu, qui commence par F, Facebook, a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, Facebook disopse de deux millards et demi d'adeptes plus que le christianismes. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, facebook a boulversé nos garde-fous, nos règles et nos manières qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnelles et ceux qui ne le sont pas. Les personnalités qui n'ont pas accé à la télévision, la radio et aux journaux, internet les a offert la possibilité de construire leur prope média. Ils ont sur Youtube par exemple une audience enorme. Par ailleurs, ils gagnent énormement d'argent, dans ce marché planitaire, en racontant n'importe quoi et en riant et en se moquant. Le complotist américain, Alex Johns, affiche un chiffre d'affaire annuel de six cent million de dollar.
    La lutte contre ce fléaux est la responsabilité de tout le monde que se soient les médias et chercheurs. Les journalistes doivent vérifier très bien les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentaive de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes et arrêter de leur donner des poissons, mais il vaut mieux les apprendre à pêcher.


    Réponse : Demande de correction de gerold, postée le 10-07-2019 à 18:13:56 (S | E)
    Bonjour lakuob

    Lorsqu'un mot est souligné en bleu sans commentaires en vert, il s'agit d'une faute d'orthographe, ou d'une simple faute de frappe.

    j’ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire le compte rendu ou le résumé des idées développer participe, à accorder lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcats en français pour d’un côté rester en contact perpétuel bizarre dans ce contexte, "rester en contact" suffit avec la langue. D’un autre côté, j’éstime qu’avec cette métode, je peux développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français que se remplacez "se" par le pronom personnel de troisième personne, masculin pluriel soient québéquois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ces il faut ici un adjectif possessif deux invités: Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, pofesseur en communication politique à l'Université Paris II, xx la questionla question xx la phrase est incomplète, il faut ajouter plusieurs mots: Le vrai dans l'info : est-il toujours une valeur suprême?
    Les invités ont comencé par définir deux termes importants notamment fack news et post-vérité expression mettez ce mot au pluriel et placez-le avant, en le faisant précéder d'un article défini. Avant reliez de developper les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de cephènomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques consignes un autre mot, commençant aussi par cons-, conviendrait mieux pour se protèger contre ce fléau d’information remplacez "d'" par une autre préposition, suivie de l'article défini.
    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de l' remplacez par un adjectif possessif opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. Il s'agit dans l'expression anglaise fack news des simple préposition informations fabriquées pour avoir l'air vrai alors qu'ils sont faux erreur d'accord. Elle inclut aussi une intention pour créer des mensonges remplacez ces mots par un adjectif dérivé de mensonge. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème, la commission d'enrichissement da la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication pour désigner xx (article)facke news.
    D'après les experts, ce sont les réseaux socaux et le digital mieux : numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. La fameuse entreprise au couleur bleu couleur est féminin, qui commence par F, Facebook, a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, Facebook disopse de deux millards et demi d'adeptes ajoutez un signe de ponctuation plus que le christianismes. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, facebook a boulversé nos garde-fous, nos règles et nos manières ne convient pas bien, cherchez un autre mot qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnelles erreur d'accord et ceux d'autres qui ne le sont pas. Les personnalités autre mot, les "personnalités" se débrouillent en général très bien avec les médias qui n'ont pas accé à la télévision, la radio et aux journaux, internet les a offert la possibilité de construire leur prope média Cette phrase est bancale, essayez de la reformuler. Ils ont sur Youtube par exemple une audience enorme. Par ailleurs, ils gagnent énormement d'argent, dans ce marché planitaire, en racontant n'importe quoi, et en riant et en se moquant. Le complotist américain, Alex Johns, affiche un chiffre d'affaire annuel de six cent million de dollar.
    La lutte contre ce fléaux est la responsabilité de tout le monde signe de ponctuation que se pronom démonstatif homophone de "se" soient les médias et autre conjonction de coordination et article défini chercheurs. Les journalistes doivent vérifier très bien les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentaive de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes et autre conjonction arrêter au lieu de leur donner des poissons, mais il vaut mieux les pronom personnel COI apprendre à pêcher.




    Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 11-07-2019 à 00:29:51 (S | E)
    Bonjour Gerold,
    merci beaucoup pour votre correction, vos suggestions et vos explications. J'ai fait de mon mieux et j'ai suivi mot par mot les instructions vertes que vous m'avez proposées. Ça a dû prendre beaucoup de votre temps. Je vous remercie beaucoup. Je vous souhaite aussi une bonne journée!

    Voilà à présent mon texte:

    J'ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire le compte rendu ou le résumé des idées développées lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcasts en français pour d’un côté rester en contact avec la langue. D’un autre côté, j’estime qu’avec cette méthode, je peux développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français qu’ils soient québécois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ses deux invités: Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, professeur en communication politique à l'Université Paris II, la question de l’exactitude des informations diffusées sur internet: est-ce qu’on doit croire tout ce qu’on lit sur le net ?
    Les invités ont commencé par définir deux termes importants notamment fak news et l’expressions post-vérité . Ensuite, ils ont essayé de développer les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phénomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques conseils pour se protéger contre ce fléau de l’information


    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de leur opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. Il s'agit dans l'expression anglaise fak news d’informations fabriquées pour avoir l'air vrai alors qu'elles sont fausses . Elle inclut aussi une intention menteuse. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème, la commission d'enrichissement de la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication pour désigner les fake news.


    D'après les experts, ce sont les réseaux sociaux et le numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. La fameuse entreprise au couleur bleue, qui commence par F, Facebook, a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, Facebook dispose de deux millards et demi d'adeptes, plus que le christianisme. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, facebook a bouleversé nos garde-fous, nos règles et nos principes qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnels et d'autres qui ne le sont pas.
    Les personnes qui n'ont pas axé à la télévision, la radio et aux journaux,
    trouvent sur internet un espace vaste sans fronntières et surtout sans censure, où il peuvent raconter tout ce qu’il veulent. Ils ont sur Youtube par exemple une audience énorme. Par ailleurs, ils gagnent énormément d'argent, dans ce marché planétaire, en racontant n'importe quoi, en riant et en se moquant. Le complotiste américain, Alex Johns, affiche un chiffre d'affaire annuel de six cent millions de dollars.

    La lutte contre ce fléau est la responsabilité de tout le monde, que ce soient les médias ou les chercheurs. Les journalistes doivent vérifier très bien les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentative de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes ainsi au lieu de leur donner des poissons, il vaut mieux leur apprendre à pêcher.



    Réponse : Demande de correction de gerold, postée le 12-07-2019 à 14:47:34 (S | E)
    Bonjour lakuob

    J'ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire le compte rendu ou le résumé des idées développées lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcasts en français pour d’un côté pour rester en contact avec la langue et, d’un autre côté, ajoutez une conjonction de subordination j’estime qu’avec cette méthode, je peux développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français qu’ils soient québécois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ses deux invités: Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, professeur en communication politique à l'Université Paris II, la question de l’exactitude des informations diffusées sur Internet: est-ce qu’on doit croire tout ce qu’on lit sur le net ?
    Les invités ont commencé par définir deux termes importants notamment fak news et l’expressions à placer après notamment post-vérité. Ensuite, ils ont essayé de développer les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phénomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques conseils pour se protéger contre ce fléau de mieux : pour l’information.

    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de leur opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. Il s'agit dansmieux : on entend par l'expression anglaise fak news d’informations fabriquées pour avoir l'air vrai alors qu'elles sont fausses . Elle inclut aussi une intention menteuse autre adjectif formé sur la même racine. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème, la commission d'enrichissement de la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication pour désigner les fake news remplacez "pour" par une conjonction de coordination et placez ce membre de phrase ailleurs.

    D'après les experts, ce sont les réseaux sociaux et le numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. La fameuse entreprise au couleur est féminin couleur bleue, qui commence par F bizarre et inutile, puisque vous donnez le nom ensuite, Facebook, a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, Facebook dispose de deux millards et demi d'adeptes, plus que le christianisme. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, Facebook a bouleversé nos garde-fous, nos règles et nos principes qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnels et d'autres qui ne le sont pas.
    Les personnes qui n'ont pas axé à la télévision, répétez la préposition la radio et aux journaux, trouvent sur Internet un espace vaste inverser sans fronntières et surtout sans censure, où il quel est le sujet de "peuvent" et de "veulent" ? peuvent raconter tout ce qu’il veulent. Ils idem ont sur Youtube par exemple une audience énorme. Par ailleurs, ils gagnent énormément d'argent, dans ce marché planétaire, en racontant n'importe quoi, en riant et en se moquant. Le complotiste américain, Alex Johns, enlevez les virgules affiche un chiffre d'affaire annuel de six cent millions de dollars.

    La lutte contre ce fléau est la responsabilité de tout le monde, que ce soient les médias ou les chercheurs. Les journalistes doivent vérifier très bien un autre adverbe, formé sur la racine d'attention conviendrait mieux les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentative de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes ainsi mais, au lieu de leur donner des poissons, il vaut mieux leur apprendre à pêcher.




    Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 17-07-2019 à 00:10:46 (S | E)
    Bonjour gerold,
    je vous prie de bien accepter mon retard. Habituellement je réponds rapidement aux reactions sur mes textes. Cependant, j’étais les quatres derniers jours très occupé et je rentrais toujours tard à la maison. C’est pourquoi, je me suis contenté de lire votre correction sur téléphone et de réfléchir à vos propositions.
    En ce qui concerne l’adjetif dérivé du verbe mentir, j’ai pensé à trompeuse et j’ai trouvé l’adjectif mensongère. Pour l’adverbe formé sur la racine d'attention, j’ai reformulé la phrase en gardant le même sens. Le voilà de nouveau mon texte

    J'ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire le compte rendu ou le résumé des idées développées lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcasts en français pour rester en contact avec la langue et afin de développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français qu’ils soient québécois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ses deux invités: Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, professeur en communication politique à l'Université Paris II, la question de l’exactitude des informations diffusées sur Internet: est-ce qu’on doit croire tout ce qu’on lit sur le net ?
    Les invités ont commencé par définir deux termes importants notamment l'expressions fake news et post-vérité. Ensuite, ils ont essayé de développer les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phénomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques conseils pour se protéger contre ce fléau pour l’information.

    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de leur opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. On entend par l'expression anglaise fake news d’informations fabriquées pour avoir l'air vrai alors qu'elles sont fausses . Elle inclut aussi une intention trompeuse/mensongère. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème et désigner les fake news remplacez, la commission d'enrichissement de la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication.
    D'après les experts, ce sont les réseaux sociaux et le numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. Facebook a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, il dispose de deux millards et demi d'adeptes, plus que le christianisme. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, Facebook a bouleversé nos garde-fous, nos règles et nos principes qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnels et d'autres qui ne le sont pas.

    Les personnes qui n'ont pas axées à la télévision, à la radio et aux journaux, trouvent sur Internet un vaste espace sans frontières et surtout sans censure, où elles peuvent raconter tout ce qu’elles veulent. Elles ont sur Youtube par exemple une audience énorme. Par ailleurs, elles gagnent énormément d'argent, dans ce marché planétaire, en racontant n'importe quoi, en riant et en se moquant. Le complotiste américain Alex Johns affiche un chiffre d'affaires annuel de six cents millions de dollars.

    La lutte contre ce fléau est la responsabilité de tout le monde, que ce soient les médias ou les chercheurs. Les journalistes doivent vérifier minutieusement les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentative de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes mais, au lieu de leur donner des poissons, il vaut mieux leur apprendre à pêcher.



    Réponse : Demande de correction de gerold, postée le 18-07-2019 à 18:14:44 (S | E)
    Bonjour lakuob

    Bonjour gerold,
    je vous prie de bien accepter mon retard. Habituellement je réponds rapidement aux reactions sur mes textes. Cependant, j’étais autre temps les quatres derniers jours très occupé à placer immédiatement après le verbe et je rentrais idem toujours tard à la maison. C’est pourquoi, virgule à enlever je me suis contenté de lire votre correction sur ajoutez un adjectif possessif téléphone et de réfléchir à vos propositions.
    En ce qui concerne l’adjetif dérivé du verbe mentir, j’ai pensé à trompeuse et j’ai trouvé l’adjectif mensongère. Pour l’adverbe formé sur la racine d'attention, j’ai reformulé la phrase en gardant le même sens. Le Voilà de nouveau mon texte

    J'ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé à faire penser faire quelque chose = envisager/imaginer de faire ; penser à faire = se rappeler de faire quelque chose le compte rendu ou le résumé des idées développées lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcasts en français pour rester en contact avec la langue et afin de développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français qu’ils soient québécois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ses deux invités: avec les deux points : une espace (ce mot est féminin en typographie) avant et une après Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, professeur en communication politique à l'Université Paris II, la question de l’exactitude des informations diffusées sur Internet: est-ce qu’on doit croire tout ce qu’on lit sur le net ?
    Les invités ont commencé par définir deux termes importants notamment l'expressions pluriel! fake news et post-vérité. Ensuite, ils ont essayé de développer les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phénomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques conseils pour se protéger contre ce fléau pour l’information.

    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de leur opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. On entend par l'expression anglaise fake news d’ article indéfini informations fabriquées pour avoir l'air vrai à accorder avec "informations" alors qu'elles sont fausses . Elle inclut aussi une intention trompeuse/mensongère les deux sont corrects. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème et désigner les fake news remplacez, la commission d'enrichissement de la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication.
    D'après les experts, ce sont les réseaux sociaux et le numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. Facebook a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, il dispose de deux millards et demi d'adeptes, plus que le christianisme. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, Facebook a bouleversé nos garde-fous, nos règles et nos principes qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnels et d'autres qui ne le sont pas.

    Les personnes qui n'ont pas axées ce mot n'a rien à voir avec "axe" à la télévision, à la radio et aux journaux, trouvent sur Internet un vaste espace sans frontières et surtout sans censure, où elles peuvent raconter tout ce qu’elles veulent. Elles ont sur Youtube par exemple placez ce mot entre des virgules une audience énorme. Par ailleurs, elles gagnent énormément d'argent, dans ce marché planétaire, en racontant n'importe quoi, en riant et en se moquant. Le complotiste américain Alex Johns affiche un chiffre d'affaires annuel de six cents millions de dollars.

    La lutte contre ce fléau est la responsabilité de tout le monde, que ce soient les médias ou les chercheurs. Les journalistes doivent vérifier minutieusement les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentative de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes mais, au lieu de leur donner des poissons, il vaut mieux leur apprendre à pêcher.



    Réponse : Demande de correction de lakuob, postée le 18-07-2019 à 23:11:29 (S | E)
    Bonjour gerold,

    Merçi beaucoup pour votre correction!
    je vous prie de bien accepter mon retard. Habituellement je réponds rapidement aux réactions sur mes textes. Cependant, j’ai été très occupé les quatre derniers jours et je suis rentré toujours tard à la maison. C’est pourquoi je me suis contenté de lire votre correction sur mon téléphone et de réfléchir à vos propositions.
    En ce qui concerne l’adjetif dérivé du verbe mentir, j’ai pensé à trompeuse et j’ai trouvé l’adjectif mensongère. Pour l’adverbe formé sur la racine d'attention, j’ai reformulé la phrase en gardant le même sens. Voilà de nouveau mon texte

    J'ai besoin de votre aide pour améliorer et corriger ce texte. D’habitude je poste ici des résumés d’articles de journal. Mais cette fois-ci, j’ai pensé faire le compte rendu ou le résumé des idées développées lors d’une émission de radio. J’écoute régulièrement des podcasts en français pour rester en contact avec la langue et afin de développer ma capacité de comprendre les longs discours et les divers accents de français qu’ils soient québécois, belge ou suisse.

    Dans l'émission Débat du jour, du 27 décembre 2018, Adrian Delgrange débat avec ses deux invités : Thomas Huchon, journaliste et documentariste, et Arnaud Mercir, professeur en communication politique à l'Université Paris II, la question de l’exactitude des informations diffusées sur Internet: est-ce qu’on doit croire tout ce qu’on lit sur le net ?
    Les invités ont commencé par définir deux termes importants notamment l'expression fake news et post-vérité. Ensuite, ils ont essayé de développer les raisons qui se cachent derrière l'accroissement de ce phénomène. Par la suite, les deux experts ont voulu donner quelques conseils pour se protéger contre ce fléau pour l’information.

    Le terme post-vérité repose sur l'idée qu'il y a pour certaines personnes des situations dans lesquelles la défense de leur opinion propre l'emporte sur la vérité factuelle. On entend par l'expression anglaise fake news des informations fabriquées pour avoir l'air vraies alors qu'elles sont fausses . Elle inclut aussi une intention trompeuse/mensongère. C'est la raison pour laquelle qu'on ne peut pas la traduire en français par fausse information. Pour régler ce problème et désigner les fake news, la commission d'enrichissement de la langue française a conçu le mot infox, information et intoxication.
    D'après les experts, ce sont les réseaux sociaux et le numérique qui expliquent l'émergence et le développement rapide des infox. Facebook a joué un rôle important dans la concrétisation des problèmes des sociétés modernes. Aujourd'hui, il dispose de deux millards et demi d'adeptes, plus que le christianisme. Cette entreprise privée qui a ses propres règles est devenue le premier vecteur de socialisation et de politisation dans nos pays. En quinze ans seulement, Facebook a bouleversé nos garde-fous, nos règles et nos principes qui nous protègent de l'extrémisme.
    De nos jours, il y a des médias professionnels et d'autres qui ne le sont pas.

    Les personnes qui n'ont pas accès à la télévision, à la radio et aux journaux, trouvent sur Internet un vaste espace sans frontières et surtout sans censure, où elles peuvent raconter tout ce qu’elles veulent. Elles ont sur Youtube, par exemple, une audience énorme. Par ailleurs, elles gagnent énormément d'argent, dans ce marché planétaire, en racontant n'importe quoi, en riant et en se moquant. Le complotiste américain Alex Johns affiche un chiffre d'affaires annuel de six cents millions de dollars.

    La lutte contre ce fléau est la responsabilité de tout le monde, que ce soient les médias ou les chercheurs. Les journalistes doivent vérifier minutieusement les informations qu'ils diffusent, et informer le public de chaque tentative de manipulation. Il faut aussi éduquer les jeunes mais, au lieu de leur donner des poissons, il vaut mieux leur apprendre à pêcher.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.