Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Le coaching professionnel

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Le coaching professionnel
    Message de fatiati51 posté le 19-04-2020 à 12:44:54 (S | E | F)
    Bonjour,
    S'il vous plaît, pouvez-vous m'aider à corriger ce texte ? Merci d'avance.
    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, une pratique très répandue en ce moment, qui suscite l’intérêt des directeurs comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors des séances d’accompagnement afin de créer des changements positifs chez les clients, dans l’objectif d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’entreprises, ce qui impacte négativement leurs chiffres d’affaires et en voulant mettre un terme à cette situation critique, elles font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou au niveau de la gestion des processus de production. De plus, d’établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les appuis de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant les spécificités de chacun, l’accompagnateur lui accorde le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts, au sein de l’entreprise, et comment en profiter, aussi que les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadership…, mais aussi le persuader à adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable …
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaire entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif, dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. En outre, il leur enseigne comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et ce qui est plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, le coach leur attribue un coaching d’équipe, leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux, ce qui entraîne la libération de tous leurs potentiels.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, ils aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.


    Réponse : Le coaching professionnel de alienor64, postée le 20-04-2020 à 12:08:40 (S | E)
    Bonjour fatiati51

    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, une(mieux : enlever) pratique très répandue en ce moment, qui( à enlever, car ce pronom relatif introduit une subordonnée alors que vous n'avez pas mis de proposition principale) suscite l’intérêt des directeurs comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors des (préposition) séances d’accompagnement(virgule) afin de créer des changements positifs chez les clients, dans(enlever) l’objectif (ici, participe présent de 'être') d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’entreprises, ce qui impacte négativement leurs chiffres d’affaires(singulier)(virgule) et en voulant(participe présent et non gérondif) mettre un terme à cette situation critique, elles font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou au niveau(pour éviter une répétition : pronom démonstratif précédé d'une préposition) de la gestion des processus de production. De plus, d’établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.(Cette dernière phrase est incorrecte : il manque le verbe principal)
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les appuis de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant les(déterminant possessif) spécificités de chacun(enlever), l’accompagnateur lui(enlever) accorde (ici, mettre le pronom indéfini 'chacun' précédé d'une préposition) le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général(virgule) un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts,(pas de virgule) au sein de l’entreprise,(pas de virgule) et comment en profiter, aussi que(incorrect ; il faut la locution conjonctive qui signifie 'et aussi') les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadership…,(pas de virgule) mais aussi le persuader à(autre préposition à élider) adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable …
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaire(accord) entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif,(pas de virgule) dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. En outre, il leur enseigne comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et(virgule) ce qui est plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, le coach(autre mot pour éviter le voisinage de 'coach/coaching) leur attribue un coaching d’équipe,(pas de virgule) leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux,(pas de virgule) ce qui(enlever) entraîne(au futur) la libération de tous leurs potentiels.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, ils(enlever) aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.

    Bonne correction





    Réponse : Le coaching professionnel de fatiati51, postée le 20-04-2020 à 15:38:38 (S | E)
    Bonjour,
    Merci alienor64 de votre aide, voici une correction en suivant vos conseils.
    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, pratique très répandue en ce moment, suscite l’intérêt des directeurs comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors de séances d’accompagnement, afin de créer des changements positifs chez les clients, l’objectif étant d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’entreprises, ce qui impacte négativement leur chiffre d’affaire et voulant mettre un terme à cette situation critique, elles font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou de celui de la gestion des processus de production. De plus, il prend à tâche d’établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les appuis de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant leurs spécificités, l’accompagnateur accorde à chacun le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général, un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts au sein de l’entreprise et comment en profiter, de même que les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadership… mais aussi le persuader d’adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable …
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaires entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. En outre, il leur enseigne comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et, ce qui est plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, l’accompagnateur leur attribue un coaching d’équipe leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux entraîneront la libération de tous leurs potentiels.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.



    Réponse : Le coaching professionnel de alienor64, postée le 20-04-2020 à 17:44:05 (S | E)
    Bonjour fatiati51

    Comparatifs et superlatifs : Lien internet



    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, pratique très répandue en ce moment, suscite l'intérêt des directeurs d'entreprises comme celui des salariés. Il est défini comme étant l'ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors de séances d'accompagnement, afin de créer des changements positifs chez les clients, l'objectif étant d'améliorer le rendement de l'entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d'entreprises(autre nom pour éviter une répétition : 'établissements' ; vous accorderez le pronom personnel qui le représente), ce qui impacte négativement leur chiffre d'affaire(pluriel + virgule) et voulant mettre un terme à cette situation critique, elles font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l'entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou de celui de la gestion des processus de production. De plus, il prend à tâche(locution vieillie ; à remplacer : Lien internet
    d'établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L'intervention de l'accompagnateur s'articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les appuis(mieux : supports) de l'entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant leurs spécificités, l'accompagnateur accorde à chacun le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général, un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l'aide à déterminer les points forts au sein de l'entreprise et comment en profiter, de même que(correct, mais la locution conjonctive que j'attendais était 'ainsi que', car vous aviez mis 'aussi que', et c'était incorrect) les points faibles et comment les renforcer. L'intervention du coach ne se contente pas d'améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadership... (l'équivalent français serait préférable) mais aussi le persuader d'adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l'encouragement, les primes de succès, la création d'un milieu de travail confortable...
    Quant aux chefs de service, en tant qu'intermédiaires entre le directeur général et les salariés, l'accompagnateur leur accorde un coaching collectif dans lequel il leur développe les compétences de communication et d'écoute. En outre,(à enlever et à remplacer par un adverbe qui signifie 'également', à mettre après le verbe ; merci de ne pas recopier cette indication)) il leur enseigne comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et, ce qui est plus important(à mettre au superlatif relatif : voir lien), comment assumer le rôle d'un facilitateur de travail au lieu de celui d'un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d'œuvre, l'accompagnateur leur attribue un coaching d'équipe leur permettant, entre autres, d'améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l'entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux entraîneront(sujet de ce verbe : l'infinitif 'encourager') la libération de tous leurs potentiels( mieux au singulier).
    Les trois types d'accompagnement, s'ils sont bien menés par l'accompagnateur, aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l'entreprise dans sa nouvelle vision.

    Bonne journée









    Réponse : Le coaching professionnel de fatiati51, postée le 20-04-2020 à 19:57:44 (S | E)
    Bonjour,
    Merci alienor64 de votre aide, je suis très reconnaissant, voici la correction.
    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, pratique très répandue en ce moment, suscite l’intérêt des directeurs d’entreprises comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors de séances d’accompagnement, afin de créer des changements positifs chez les clients, l’objectif étant d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’établissements, ce qui impacte négativement leur chiffre d’affaire, et voulant mettre un terme à cette situation critique, ils font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou de celui de la gestion des processus de production. De plus, il s’attache à établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les supports de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant leurs spécificités, l’accompagnateur accorde à chacun le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général, un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts au sein de l’entreprise et comment en profiter, ainsi que les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadeurship… mais aussi le persuader d’adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable …
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaires entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. Il leur enseigne aussi comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et, ce qui est le plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, l’accompagnateur leur attribue un coaching d’équipe leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux entraînera la libération de tout leur potentiel.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.



    Réponse : Le coaching professionnel de alienor64, postée le 20-04-2020 à 22:40:18 (S | E)
    Bonsoir fatiati51

    Un dernier petit effort !

    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, pratique très répandue en ce moment, suscite l’intérêt des directeurs d’entreprises comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors de séances d’accompagnement, afin de créer des changements positifs chez les clients, l’objectif étant d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’établissements, ce qui impacte négativement leur chiffre d’affaire(pluriel pour ce nom ; on dit 'le chiffre d'affaires'), et voulant mettre un terme à cette situation critique, ils font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou de celui de la gestion des processus de production. De plus, il s’attache à établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les supports de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant leurs spécificités, l’accompagnateur accorde à chacun le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général, un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts au sein de l’entreprise et comment en profiter, ainsi que les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un leadeurship... (orthographe ; de plus, on ne se comporte pas comme un leadership, mais comme un leader ; en revanche, on a le leadership sur un groupe, on détient le leadership... Bien que 'leadership' et 'leader' figurent dans le dictionnaire du CNRTL, avec le verbe 'se comporter' préférez le synonyme de 'leader'. Pour vous aider : Lien internet
    Lien internet
    mais aussi le persuader d’adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable …(pas d'espace devant les points de suspension)
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaires entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. Il leur enseigne aussi comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et, ce qui est le plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, l’accompagnateur leur attribue un coaching d’équipe leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux entraînera la libération de tout leur potentiel.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.

    Bonne soirée






    Réponse : Le coaching professionnel de fatiati51, postée le 20-04-2020 à 23:16:54 (S | E)
    Bonjour,
    Merci alienor64 de votre aide inconditionnelle, voici le fruit de votre collaboration.
    Le coaching professionnel
    Le coaching professionnel, pratique très répandue en ce moment, suscite l’intérêt des directeurs d’entreprises comme celui des salariés. Il est défini comme étant l’ensemble des techniques et des méthodes utilisées lors de séances d’accompagnement, afin de créer des changements positifs chez les clients, l’objectif étant d’améliorer le rendement de l’entreprise.
    Vu les problèmes rencontrés par un grand nombre d’établissements, ce qui impacte négativement leur chiffre d’affaires, et voulant mettre un terme à cette situation critique, ils font appel à un coach professionnel à qui incombe la mission de faire une analyse exhaustive au sein de l’entreprise, que ce soit au niveau de la gestion des ressources humaines ou de celui de la gestion des processus de production. De plus, il s’attache à établir un bilan présentant les difficultés observées et comment les surmonter.
    L’intervention de l’accompagnateur s’articule généralement autour de trois axes principaux qui forment les supports de l’entreprise : le directeur général, les chefs de service et les salariés. Suivant leurs spécificités, l’accompagnateur accorde à chacun le type de coaching approprié. Ainsi, pour le directeur général, un coaching personnel sera le mieux adapté à ses propres besoins. Le coach, à travers un entretien individuel, l’aide à déterminer les points forts au sein de l’entreprise et comment en profiter, ainsi que les points faibles et comment les renforcer. L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un directeur ayant l’esprit de commandement… mais aussi le persuader d’adopter des attitudes positives envers les salariés telles que l’encouragement, les primes de succès, la création d’un milieu de travail confortable…
    Quant aux chefs de service, en tant qu’intermédiaires entre le directeur général et les salariés, l’accompagnateur leur accorde un coaching collectif dans lequel il leur développe les compétences de communication et d’écoute. Il leur enseigne aussi comment motiver les salariés, répartir les tâches selon leur talent et, ce qui est le plus important, comment assumer le rôle d’un facilitateur de travail au lieu de celui d’un contrôleur, dans le but de maintenir le dynamisme du groupe à son optimum.
    Pour les salariés, considérés comme main d’œuvre, l’accompagnateur leur attribue un coaching d’équipe leur permettant, entre autres, d’améliorer leur estime de soi, de se convaincre que le succès de l’entreprise est un succès pour tous et que la formation continue est un moyen nécessaire pour développer leur expertise. De plus, les encourager à créer des relations harmonieuses entre eux entraînera la libération de tout leur potentiel.
    Les trois types d’accompagnement, s’ils sont bien menés par l’accompagnateur, aboutiront à la conjugaison des efforts de tous les intervenants, ce qui favorisera, sans doute, la réforme de l’entreprise dans sa nouvelle vision.



    Réponse : Le coaching professionnel de alienor64, postée le 20-04-2020 à 23:28:06 (S | E)
    Bonsoir fatiati51

    L’intervention du coach ne se contente pas d’améliorer les compétences managériales du directeur, à savoir déterminer des objectifs clairs et réalisables, adopter une approche participative, se comporter comme un directeur(autre mot : 'meneur/dirigeant') ayant l’esprit de commandement...

    - Il est inutile de nous présenter à nouveau ce texte, par ailleurs très correct. Votre niveau de français est enviable. 👍

    Bonne continuation



    Réponse : Le coaching professionnel de fatiati51, postée le 21-04-2020 à 00:32:06 (S | E)
    Bonjour,
    Merci alienor64, C'est grâce à votre encouragement et votre aide inconditionnelle.



    Réponse : Le coaching professionnel de alienor64, postée le 21-04-2020 à 11:02:03 (S | E)
    à vous, fatiati51




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.