Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    La qualité de vie

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    La qualité de vie
    Message de nano2000 posté le 19-04-2020 à 13:52:11 (S | E | F)
    Bonjour,
    S'il vous plaît, pourriez-vous m'aider à corriger mon texte ? Merci de votre collaboration inconditionnelle.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Vu que l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont présenté des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les agents de santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que, les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence des troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue avec des constats réels de personnes ayant tous les moyens pour mener une vie de qualité, mais comme elles souffrent d’une dépression, elles vivent malheureuses. S’y ajoutent à ceux-ci les juristes qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction de vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de visions des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme par les gens.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique, le niveau intellectuel et compte tenu du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont appréhendé ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de reformuler une définition plus exhaustive. Ainsi la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, tout en relation avec ses convictions qui reflètent sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort bien subjective, car l’interprétation de chaque composante de cette définition varie d’une personne à l’autre. Ceci dit que, mener une vie de qualité est tributaire à la personne elle-même et des ressources dont elle dispose et indépendamment des critères qui pourraient compliquer sa vie.


    Réponse : La qualité de vie de gerold, postée le 20-04-2020 à 15:57:09 (S | E)
    Bonjour nano2000

    S'il vous plaît, pourriez-vous m'aider à corriger mon texte ? Merci de votre collaboration inconditionnelle.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Vu que commencer un exposé par "vu que" me gêne un peu l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont présenté mieux : proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les agents de santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que,virgule à enlever les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence des simple préposition troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue avec des autre préposition ou locution prépositionnelle constats réels de personnes ayant tous les moyens pour autre préposition mener une vie de qualité, mais virgule comme elles souffrent d’une dépression, elles vivent verbe "être" malheureuses. S’y "y" est redondant, car il représente un complément introduit par "à" ajoutent à ceux-ci précisez les juristes qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction de autre préposition et article défini vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de visions plutôt au sing. des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme par les gens inutile.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel et compte tenu virgule et employez le gérondif de "tenir" (en + participe présent) du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont appréhendé autre verbe au participe passé ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de reformuler enlevez le préfixe une définition plus exhaustive. Ainsi la qualité de vie sera dans la langue soignée, "ainsi" entraîne l'inversion définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, tout plutôt : toujours en relation "relation" après "relationnel" est un peu maladroit, essayez une autre formulation avec ses convictions qui (ou "que", sa vision reflète ses convictions ou l'inverse ?) reflètent sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort bien l'un ou l'autre, pas les deux subjective, car l’interprétation de chaque composante de cette définition varie d’une personne à l’autre. Ceci dit verbe "signifier" et enlevez la virgule après "que" que, mener une vie de qualité est tributaire à cet adjectif ne convient pas la personne elle-même et des ressources dont elle dispose virgule et indépendamment des critères je ne suis pas sûr de comprendre le sens de ce mot ici qui pourraient compliquer sa vie.

    -------------------
    Modifié par gerold le 20-04-2020 16:03





    Réponse : La qualité de vie de nano2000, postée le 20-04-2020 à 20:51:43 (S | E)
    Bonjour
    Merci gerold de l'intérêt porté à mon texte, voici une première correction.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les agents de santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue par des constats réels de personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais comme elles souffrent d’une dépression, elles sont malheureuses. S’y ajoutent, les juristes qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction à la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont abordé ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus exhaustive. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflètent sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de chaque composante de cette définition varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité est dépendant de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose et indépendamment des définitions qui pourraient compliquer sa vie.



    Réponse : La qualité de vie de gerold, postée le 22-04-2020 à 10:20:12 (S | E)
    Bonjour

    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les agents de santé professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue par mieux : locution prépositionnelle comportant le nom "aide" des constats réels de personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais comme elles souffrent d’une dépression, elles sont malheureuses vous pouvez améliorer votre phrase en commençant par "mais qui" puis en employant un participe présent. S’y ajoutent, enlevez la virgule les juristes virgule qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction à autre préposition la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont abordé ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus exhaustive. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflètent le sujet du verbe est "sa vision" sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de chaque composante de cette définition vous pouvez aussi remplacer "chaque" par le pronom correspondant (en modifiant un peu les mots suivants), et éviter ainsi de répéter le mot "définition" qur varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité est dépendant plutôt le verbe correspondant de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose et xx mettez une virgule avant "et"et ajoutez un pronom démonstratif indépendamment des définitions qui pourraient compliquer sa vie.

    * Après vérification, il semble que l'expression "agents de santé" désigne plutôt le personnel administratif : secrétaires médicaux, gestionnaires d'hôpitaux etc.

    -------------------
    Modifié par gerold le 22-04-2020 10:22





    Réponse : La qualité de vie de nano2000, postée le 22-04-2020 à 14:07:42 (S | E)
    Bonjour,
    Merci gerold de votre aide, je suis très reconnaissant, voici la correction.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue à l’aide des constats réels de personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais qui souffrant d’une dépression, elles sont malheureuses. S’y ajoutent les juristes, qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction dans la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont abordé ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus exhaustive. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflète sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de ces composantes varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité est correspondant de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose, et ceci indépendamment des définitions qui pourraient compliquer sa vie.



    Réponse : La qualité de vie de gerold, postée le 23-04-2020 à 12:31:49 (S | E)
    Bonjour

    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue à l’aide des simple préposition constats réels de personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais qui virgule souffrant d’une dépression, elles à enlever sont malheureuses. S’y ajoutent les juristes, qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction dans la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui ont abordé plutôt : concerner, ou porter sur* ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus exhaustive plus synthétique (peut-être ?). Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflète sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de ces composantes varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité est correspondant je voulais parler de l'infinitif correspondant à "dépendant" de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose, et ceci deux fois "ceci" dans la même phrase indépendamment des définitions qui pourraient compliquer sa vie correct, mais plus idiomatique : "compliquer la vie à quelqu'un).

    * Les travaux scientifiques peuvent aborder un sujet, pas les définitions.

    -------------------
    Modifié par gerold le 23-04-2020 12:36





    Réponse : La qualité de vie de nano2000, postée le 23-04-2020 à 15:30:28 (S | E)
    Bonjour,
    Merci gerold de l'intérêt porté à mon texte, voici la correction.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue à l’aide de constats réels de personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais qui, souffrant d’une dépression, sont malheureuses. S’y ajoutent les juristes, qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction dans la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui portent sur ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus synthétique. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflète sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de ces composantes varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité correspond à la personne elle-même et des ressources dont elle dispose, et ce indépendamment des définitions qui pourraient compliquer la vie de quelqu'un.



    Réponse : La qualité de vie de gerold, postée le 23-04-2020 à 20:56:22 (S | E)
    Bonsoir

    C'est maintenant quasiment parfait, félicitations ! Il est inutile de reposter votre texte encore une fois.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue à l’aide de constats réels de plutôt : concernant des personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais qui, souffrant d’une dépression, sont malheureuses. S’y ajoutent les juristes, qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction dans la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui portent sur ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus synthétique. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflète sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de ces composantes varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité correspond à dépend de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose, et ce indépendamment des définitions qui pourraient lui compliquer la vie de quelqu'un (il s'agit de la personne dont on parle, pas de quelqu'un d'autre).



    Réponse : La qualité de vie de nano2000, postée le 23-04-2020 à 23:03:24 (S | E)
    Bonjour,
    Merci gerold de votre aide, je vous félicite de vos remarques pertinentes. Voici la correction.
    La qualité de vie
    La qualité de vie, un enjeu majeur pour les différentes disciplines des sciences en général et des sciences humaines en particulier. Comme l’amélioration de sa qualité de vie est la préoccupation primordiale de chaque personne, ces disciplines ont proposé des définitions très variées, parfois contradictoires.
    Pour les professionnels de la santé, la qualité de vie n’est rien d’autre qu’une bonne santé, alors que les économistes insistent sur la satisfaction des besoins matériels. De leur côté, les sociologues soulignent l’importance du côté social pour avoir une meilleure qualité de vie, tandis que les psychologues mettent l’accent sur l’intégrité psychologique des gens, à savoir l’absence de troubles mentaux et l’harmonie avec soi. Ils confirment leur point de vue à l’aide de constats réels concernant des personnes ayant tous les moyens de mener une vie de qualité, mais qui, souffrant d’une dépression, sont malheureuses. S’y ajoutent les juristes, qui dénoncent une vie sans droits et sans liberté. Ceux-ci affirment qu’une vie dépourvue de liberté n’est pas digne d’être vécue.
    Ces définitions évoquent peu ou prou la satisfaction dans la vie comme une composante de la qualité de vie. En revanche, la diversité des angles de vision des chercheurs traduit l’impossibilité d’en avoir une définition consensuelle, ce qui reflète, en même temps, la diversité des sens attribués à ce terme.
    La qualité de vie est donc un concept polysémique dont le sens varie d’une personne à l’autre selon un grand nombre de facteurs, à savoir le statut socio-économique et le niveau intellectuel, en tenant compte du cadre référentiel à travers lequel la personne interprète ses pensées et ses convictions.
    Afin de ne pas se perdre dans la multitude des définitions qui portent sur ce sujet, il paraît nécessaire de les combiner et de formuler une définition plus synthétique. Donc la qualité de vie sera définie comme étant le jugement que porte une personne sur sa vie, en conjuguant les diverses structures de son existence, à savoir l’intégrité physique et psychologique, le niveau matériel et le côté relationnel, toujours en accord avec ses convictions que reflète sa vision de la vie.
    Quoique cette définition semble plus proche du sens global de la qualité de vie, elle demeure fort subjective, car l’interprétation de ces composantes varie d’une personne à l’autre. Ceci signifie que mener une vie de qualité dépend de la personne elle-même et des ressources dont elle dispose, et ce indépendamment des définitions qui pourraient lui compliquer la vie.



    Réponse : La qualité de vie de gerold, postée le 24-04-2020 à 16:09:38 (S | E)
    Bonjour

    Je ne vois rien à ajouter, ni à changer. Votre français est tout à fait remarquable.
    Je vous souhaite une bonne fin de semaine.
    -------------------
    Modifié par gerold le 30-04-2020 08:54






    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.