Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    La lecture - correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    La lecture - correction
    Message de isarosa posté le 01-06-2012 à 00:20:39 (S | E | F)
    Bonsoir
    je vous présente ci-dessous un texte sur la lecture. j'aimerais que vous le corrigiez.Merci bien d'avance.

    La lecture.
    Non le livre ne va pas disparaître... Je pense que nous sommes encore de nombreux amoureux des livres. J’ai essayé de lire une BD page par page après l’avoir téléchargée... mais franchement je préfère de très loin le contact du livre, tourner les pages, plutôt que de m’user les yeux sur un écran que je trouve trop "insensible".
    Le loisir de lire est un fait à choisir par chacun, et évidemment les amants de la lecture, préfèrent lire sur un fauteuil, ou même couché à être devant l’écran du PC. En effet c’est ma position personnelle, mais sans doute je ne serais pas la seule à penser ainsi. Naturellement Internet a son rôle, on peut y chercher de nombreuses informations, mais les livres ne doivent pas disparaître. Pour certains la lecture est un loisir, pour d’autre peut-être une obligation, mais cela n’entraîne pas l’annulation complète des livres.
    Une vie sans livres, à mon avis, serait comme un jardin sans fleurs, comme une famille sans enfants. Nous avons la possibilité d’apprendre toute l’histoire et faire toutes les recherches à travers de notre PC, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde veut. Les jeunes achètent peut-être moins à nos jours, puisqu’ils ont le PC, qui d’une manière ou autre n’est pas tellement convenable comme nous le pensons, mais de toute façon je pense que les jeunes lisent, simplement ils sont compliqués et ils doivent être motivés par la lecture. C’est donc notre rôle d’apprendre aux jeunes à conserver la lecture, évidemment en gardant le style ou genre de lecture que chacun préfère.
    Le rôle des bibliothèques (et des centres de documentation dans les établissements scolaires) est primordial si on veut partager et développer le goût de la lecture.
    À mon avis les livres ne sont pas en danger, c'est-à-dire ils ne vont pas disparaître. Il y aura comme toujours des personnes qui les achèteront, et d’autres qui les prendrons à la bibliothèque, cela dépend aussi de la position économique de chacun. D’autres les achèteront et le revendront, ou feront du bookcrossing. Dans mon cas, j’adore garder tous les livres que je lis, et j’ai tendance à les relire si ils m’ont vraiment touché et je les considère comme des objets personnels.
    Em dépit des nouvelles technologies, disons: Vie éterne aux livres.


    Réponse: La lecture - correction de alienor64, postée le 02-06-2012 à 00:16:39 (S | E)
    Bonsoir Isarosa

    " La lecture.
    Non ( Ici , mettre une ponctuation : une virgule ou un ! ) le livre ne va pas disparaître... Je pense que nous sommes encore de nombreux amoureux des livres ( "...nous sommes encore nombreux à être amoureux..."). J’ai essayé de lire une BD page par page après l’avoir téléchargée... mais franchement je préfère de très loin le contact du livre, tourner les pages, plutôt que de m’user les yeux sur un écran que je trouve trop "insensible".
    Le loisir de lire est un fait à choisir par chacun ( mal dit . "...dépend du choix de chacun ") ), et évidemment les amants de la lecture, préfèrent lire sur un fauteuil, ou même couché (au pluriel ) à être devant l’écran du PC ( c'est un peu bizarre ! ). En effet c’est ma position personnelle ( ou " habituelle " ), mais sans doute je ne serais (pourquoi le conditionnel ? ) pas la seule à penser ainsi. Naturellement Internet a son rôle, on peut y chercher de nombreuses informations, mais les livres ne doivent pas disparaître. Pour certains la lecture est un loisir, pour d’autre ( pluriel ) peut-être une obligation, mais cela n’entraîne pas l’annulation ( un autre mot serait plus approprié ) complète des livres.
    Une vie sans livres, à mon avis, serait comme un jardin sans fleurs, comme une famille sans enfants. Nous avons la possibilité d’apprendre toute l’histoire et faire toutes les recherches à travers de notre PC, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde veut. Les jeunes achètent peut-être moins ( il manque un mot; ils" achètent moins " de quoi ? ) à nos jours ( " de nos jours " ), puisqu’ils ont le PC, qui d’une manière ou autre ( " d'une manière ou d'une autre " ) n’est pas tellement convenable comme nous le pensons( là , je ne comprends pas ! ), mais de toute façon je pense que les jeunes lisent, simplement ils sont compliqués et ils doivent être motivés par la lecture ( Phrase trop longue ; il manque des ponctuations ) . C’est donc notre rôle d’apprendre aux jeunes à conserver la lecture ( ou plutôt , " le goût de lire " ) , évidemment en gardant le style ou genre de lecture que chacun préfère.
    Le rôle des bibliothèques (et des centres de documentation dans les établissements scolaires) est primordial si on veut partager et développer le goût de la lecture.
    À mon avis les livres ne sont pas en danger, c'est-à-dire (" qu'ils ne vont pas ..." )ils ne vont pas disparaître. Il y aura ,comme toujours , des personnes qui les achèteront, et d’autres qui les prendrons à la bibliothèque, cela dépend aussi de la position économique ( " de la situation financière " ) de chacun. D’autres les achèteront et le revendront, ou feront du bookcrossing. Dans mon cas, j’adore garder tous les livres que je lis, et j’ai tendance à les relire si ils ( s'ils ) m’ont vraiment touché ( vous êtes du féminin ) et je les considère comme des objets personnels.
    Em dépit des nouvelles technologies, disons: Vie éterne ( éternelle ) aux livres.
    Bon travail !



    Réponse: La lecture - correction de afouroucou, postée le 02-06-2012 à 11:52:47 (S | E)
    Bonjour,
    Je complète la correction d'Alienor64:

    ...Le loisir de lire est un fait à choisir par chacun ( mal dit . "...dépend du choix de chacun ") ), et , évidemment,
    les amants de la lecture on dira plutôt les amoureux de la lecture/des livres, pas de virgule entre le sujet et le verbe préfèrent lire sur un fauteuil, ou même couché (au pluriel ) à que d' être devant l’écran du PC...





    Réponse: La lecture - correction de isarosa, postée le 02-06-2012 à 19:03:58 (S | E)
    <<<<< et bpm week-end



    Réponse: La lecture - correction de deli, postée le 02-06-2012 à 22:25:25 (S | E)
    Bonsoir Isarosa,
    Je voudrais compléter la correction d’ Alienor 45.

    " La lecture.
    Non ( Ici , mettre une ponctuation : une virgule ou un ! ) le livre ne va pas disparaître... Je pense que nous sommes encore de nombreux amoureux des livres ( "...nous sommes encore nombreux à être amoureux..."). J’ai essayé de lire une BD page par page, après l’avoir téléchargée... mais franchement, je préfère de très loin le contact du livre, tourner les pages, plutôt que de m’user les yeux sur un écran que je trouve trop "insensible".
    Le loisir de lire est un fait à choisir par chacun ( mal dit . "...dépend du choix de chacun ") ), et évidemment les (amants) amoureux de la lecture (pas de virgule entre le sujet et le verbe) préfèrent lire (sur) assis dans un fauteuil, ou même couché (au pluriel ) ( à être) que rester devant l’écran de l’ordinateur (du PC) ( c'est un peu bizarre ! ). En effet c’est ma position personnelle ( ou " habituelle " ), mais sans doute je ne serais (pourquoi le conditionnel ? ) pas la seule à penser ainsi. Naturellement Internet a son rôle, on peut y chercher de nombreuses informations, mais les livres ne doivent pas disparaître. Pour certains la lecture est un loisir, pour d’autre ( pluriel ) peut-être une obligation, mais cela n’entraîne pas (l’annulation) ( un autre mot serait plus approprié ) le rejet /l’abandon total (complète) des livres.
    Une vie sans livres, à mon avis, serait comme un jardin sans fleurs, comme une famille sans enfants. Nous avons la possibilité d’apprendre toute l’histoire et faire toutes les recherches (à travers de) possibles grâce à notre ( PC) ordinateur, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde veut. Les jeunes gens achètent peut-(êtàre) être moins de livres ( il manque un mot; ils" achètent moins " de quoi ? ) (à) de nos jours ( " de nos jours " ), puisqu’ils ont le PC, qui d’une manière ou autre ( " d'une manière ou d'une autre " ) n’est pas tellement convenable comme nous le pensons( là , je ne comprends pas ! ), mais de toute façon je pense que les jeunes lisent, (simplement) mais ils sont compliqués et ils doivent être motivés par la lecture ( Phrase trop longue ; il manque des ponctuations ) . C’est donc notre rôle d’apprendre aux jeunes à conserver la lecture ( ou plutôt , " le goût de lire " ), évidemment en gardant le style ou le genre de lecture que chacun préfère.
    Le rôle des bibliothèques (et des centres de documentation dans les établissements scolaires) est primordial si on veut partager et développer le goût de la lecture.
    À mon avis, les livres ne sont pas en danger, c'est-à-dire (" qu'ils ne vont pas ..." ) ils ne vont pas disparaître. Il y aura, comme toujours, des personnes qui les achèteront, et d’autres qui les (prendrons ) emprunteront à la bibliothèque, cela dépend aussi de la position économique ( " de la situation financière " ) de chacun. D’autres les achèteront et (le ) les revendront, ou feront du bookcrossing. Dans mon cas/En ce qui me concerne, j’adore garder tous les livres que je lis, et j’ai tendance à les relire si ils ( s'ils ) m’ont vraiment (touché ) ( vous êtes du féminin ) touchée et je les considère comme des objets personnels.
    (Em) En dépit des nouvelles technologies, disons: Vie éterne ( éternelle ) aux livres.
    Bon travail ! Bon succès !




    Réponse: La lecture - correction de isarosa, postée le 04-06-2012 à 00:30:36 (S | E)
    Bonsoir,
    merci bien pour les conseils et correction. Voici de nouveau le texte avec les corrections, merci de me confirmer si il est bien maintenant.

    La lecture.
    Non ! le livre ne va pas disparaître... Je pense que nous sommes encore nombreux à être amoureux des livres . J’ai essayé de lire une BD page par page, après l’avoir téléchargée... mais franchement, je préfère de très loin le contact du livre, tourner les pages, plutôt que de m’user les yeux sur un écran que je trouve trop "insensible".
    Le loisir de lire dépend du choix de chacun, et évidemment les amants de la lecture préfèrent lire sur un fauteuil, ou même couchés à être devant l’écran du PC. En effet c’est ma position personnelle/habituelle, mais sans doute je ne serai pas la seule à penser ainsi. Naturellement Internet a son rôle, on peut y chercher de nombreuses informations, mais les livres ne doivent pas disparaître. Pour certains la lecture est un loisir, pour d’autres peut-être une obligation, mais cela n’entraîne pas l’abandon total des livres.
    Une vie sans livres, à mon avis, serait comme un jardin sans fleurs, comme une famille sans enfants. Nous avons la possibilité d’apprendre toute l’histoire et faire toutes les recherches à travers de notre PC, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde veut. Les jeunes achètent peut- être moins de livres de nos jours, puisqu’ils ont le PC, qui d’une manière ou d’une autre n’est pas tellement convenable comme nous le pensons. Tout le monde connait les inconvénients d’Internet. De toute façon je pense que les jeunes lisent, simplement ils sont compliqués et ils doivent être motivés par la lecture. C’est donc notre rôle d’apprendre aux jeunes le goût de lire, évidemment en gardant le style ou le genre de lecture que chacun préfère.
    Le rôle des bibliothèques et des centres de documentation dans les établissements scolaires est primordial si on veut partager et développer le goût de la lecture.
    À mon avis, les livres ne sont pas en danger, c'est-à-dire qu’ils ne vont pas disparaître. Il y aura, comme toujours, des personnes qui les achèteront, et d’autres qui les emprunteront à la bibliothèque, cela dépend aussi de la de la situation financière de chacun. D’autres les achèteront et les revendront, ou feront du bookcrossing. En ce qui me concerne, j’adore garder tous les livres que je lis, et j’ai tendance à les relire s'ils m’ont vraiment touchée et je les considère comme des objets personnels.
    En dépit des nouvelles technologies, disons: Vie éternelle aux livres.




    Réponse: La lecture - correction de rosebud44, postée le 04-06-2012 à 10:06:58 (S | E)
    Bonjour Isabel,quelques remarques encore pour peaufiner ce texte sur lequel d'autres personnes ont déjà bien travaillé.
    La lecture.
    Non ! le livre ne va pas disparaître... Je pense que nous sommes encore nombreux à être amoureux des livres . J’ai essayé de lire une BD page par page, après l’avoir téléchargée... mais franchement, je préfère de très loin le contact du livre, tourner les pages, plutôt que de m’user les yeux sur un écran que je trouve trop "insensible".
    Le loisir de lire dépend du choix de chacun, et évidemment les amants pour éviter la répétition d'amoureux, on peut écrire, les passionnés de lecture par exemple,(de la lecture) préfèrent lire surnon un fauteuil, ou même couchés à être devant l’écran du PC. En effet c’est ma position personnelle/habituelle, mais sans doute je ne serai pas la seule à penser ainsi. Naturellement Internet a son rôle, on peut y chercher de nombreuses informations, mais les livres ne doivent pas disparaître. Pour certains la lecture est un loisir, pour d’autres peut-être une obligation, mais cela n’entraîne pas l’abandon total des livres.
    Une vie sans livres, à mon avis, serait comme un jardin sans fleurs, comme une famille sans enfants. Nous avons la possibilité d’apprendre toute l’histoire et faire toutes les recherches à travers (de) notre PC, mais ce n’est peut-être pas ce que tout le monde veut. Les jeunes achètent peut- être moins de livres de nos jours, puisqu’ils ont le PC, l'ordinateur (éviter la répétition) qui d’une manière ou d’une autre n’est pas tellement convenable pas clair? comme nous le pensons. Tout le monde connait les inconvénients d’Internet. De toute façon je pense que les jeunes lisent, simplement ils sont compliqués et ils doivent être motivés par la lecture. C’est donc notre rôle d’apprendrede donner aux jeunes le goût de lire, évidemment en gardant le style ou le genre de lecture que chacun préfère.
    Le rôle des bibliothèques et des centres de documentation dans les établissements scolaires est primordial si on veut partager et développer le goût de la lecture.
    À mon avis, les livres ne sont pas en danger, c'est-à-dire qu’ils ne vont pas disparaître. Il y aura, comme toujours, des personnes qui les achèteront, et d’autres qui les emprunteront à la bibliothèque, cela dépend aussi de la (de la )situation financière de chacun. D’autres les achèteront et les revendront, ou feront du bookcrossing. En ce qui me concerne, j’adore garder tous les livres que je lis, et j’ai tendance à les relire s'ils m’ont vraiment touchée et je les considère comme des objets personnels.
    En dépit des nouvelles technologies, disons: Vie éternelle aux livres.

    Voici donc juste quelques remarquables supplémentaires sur un texte très intéressant.
    Bonne journée!





    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.