Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Une histoire d'Internet

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Une histoire d'Internet
    Message de sigmarie posté le 25-01-2013 à 20:48:12 (S | E | F)
    Bonjour!

    Quelqu'un aurait la gentillesse de m'aider à corriger une partie d'une petite histoire, s'il vous plaît?
    Merci d'avance.

    Elle était connectée presque tous jours, il apparaissait dans le chat et dépensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au debout, elle l’observait et lui parlait d’un manière gentil. Ils parlaient sûr tout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’autre fille qui jouait le rôle d’une vampire . Mais tout le monde pensait que cela n'était plus qu'un rôle simple. Mais ils au sot avaient quelques intentions tendres. Après, ils sont arrivés à avoir une relation fugace, une rencontre simple, nous nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos du fiancé d'elle.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution. Puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui a dédiait quelques plaisanteries un peu après, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu chaque jour ils se parlaient plus.
    Il lui a dit qu’il voyagerait près de sa ville, que si elle voudrait pourraient se voir et prendre un café. Cette idée la terrorisé.
    Arrivé le jour, elle ne lui a pas téléphoné ni s’est présentée pas à la réunion d’amis qui avait organisé.
    Il lui récriminé cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenait si mauvais cela.
    Il chaque jour qui entrait dans le chat, lui ouvrait une conversation. Peu à peu se sont commencés à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps déjà dont ils devraient se connaître. Cela lui a semblé fantastique , c’était ce qu’elle désirait plus.
    Ils ont impatiemment conté le jours que leur manquaient pour se trouver. Il avaient tant d’envies pour se voire! Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient rêvé tant !

    Salutations!
    -------------------
    Modifié par bridg le 25-01-2013 20:50


    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 26-01-2013 à 00:22:22 (S | E)

    Bonsoir Sigmarie

    Pour commencer les corrections .....on peaufinera le style plus tard !

    "Elle était connectée presque tous ( il manque un article ) jours, (mettre un point virgule à la place de cette virgule ) il apparaissait dans le chat et dépensait ( ce n'est pas le bon verbe ! vous confondez " dispenser " et " dépenser " ) quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au debout( ce n'est pas le bon mot ! " Au début " ), elle l’observait et lui parlait d’un( accord féminin ) manière gentil( accord avec le nom qu'il qualifie + adjectif devant le nom ). Ils parlaient sûr tout( en un mot : " surtout " ) de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’(il faut un article indéfini) autre fille qui jouait le rôle d’une vampire . Mais tout le monde pensait que cela n'était plus qu'un rôle simple( mal exprimé : n'était-ce qu'un simple rôle ? ou était-ce plus qu'un simple rôle ? Ce n'est pas clair ! ) . Mais ils au sot( " au sot " ??? incompréhensible ! ) avaient quelques intentions tendres( adjectif devant le nom ). Après, ils sont arrivés à avoir une relation fugace, une rencontre simple,( autre ponctuation : point virgule ) nous ( ici , "nous " est en apposition ; donc , mettre une virgule )nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos du fiancé d'elle( erreur de construction avec " le fiancé d'elle" : il faut un adjectif possessif accordé au mot " fiancé " ).
    Notre protagoniste l’observait avec précaution.( enlevez ce point : la phrase continue ) Puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui a dédiait ( participe passé + mettre un autre verbe ) quelques plaisanteries un peu après ( mal dit : " peu après " ), en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu chaque jour ils se parlaient plus( mal dit : il faut un autre adverbe qui marque la supériorité en quantité , intensité , durée ).
    Il lui a dit qu’il voyagerait près de sa ville, que si elle voudrait( à conjuguer à l'imparfait et mettre un pronom personnel devant le verbe qui suit ) pourraient se voir et prendre un café. Cette idée la(enlever cet article ;il faut conjuguer l' auxiliaire " avoir " précédé du pronom personnel COD mis pour " elle " ) terrorisé( à conjuguer au passé composé ).
    Arrivé le jour ( erreur de construction : "Le jour étant arrivé " ou bien " Le jour dit ") , elle ne lui a pas téléphoné ni( il manque une autre négation ) s’est présentée pas( à enlever ) à la réunion d’amis qui avait ( autre auxiliaire ) organisé (à accorder avec " réunion " ).
    Il lui récriminé( autre verbe : " reprocher " à conjuguer au passé composé ) cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenait( à conjuguer au subjonctif ) si mauvais cela ( mal dit : " on ne prend pas mauvais quelque chose " mais " on prend mal quelque chose ") .
    Il chaque jour qui entrait dans le chat( cette partie de phrase est à reformuler car incompréhensible ! ), ( il manque un pronom personnel sujet ) lui ouvrait une conversation ( on dit : " ouvrir un dialogue ). Peu à peu ( il manque un pronom personnel sujet )se sont ( autre verbe auxiliaire + le verbe " commencer "n'est pas pronominal ) commencés à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps déjà dont ils devraient se connaître( Phrase à reformuler : on dit " qu'il est temps de faire quelque chose " ou " que le temps est venu de faire quelque chose " ). Cela lui a semblé fantastique , c’était ce qu’elle désirait ( il manque un article : c'est un superlatif ) plus.
    Ils ont impatiemment conté ( orthographe ) le ( pluriel ) jours que ( autre pronom relatif sujet ) leur manquaient pour se trouver( autre verbe : " se rencontrer " ). Il avaient tant d’envies pour( " avoir envie de ..." ) se voire ( orthographe )! Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient rêvé tant ( mettre l'adverbe entre l'auxiliaire et le participe passé ) !


    Bonne soirée !



    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 27-01-2013 à 00:14:15 (S | E)
    Bonjour!
    Merci Alienor69!

    Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentile. Ils parlaient sûrtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui jouait le rôle d’une vampire . Mais tout le monde pensait que cela n'était-ce qu'un simple rôle. Mais ils souvent avaient quelques tendres intentions. Après, ils sont arrivés à avoir une relation fugace, une rencontre simple.Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries peu de temps après, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu chaque jour ils se parlaient plus fréquemment.
    Il lui a dit qu’il voyagerait près de sa ville, que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisé.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est présentée pas à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne si mal cela.
    Chauqe jour qu'il entrait dans le chat lui ouvrait un dialogue. Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps déjà de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur manquaient pour se rencontrer. Il avaient tant d’envies de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!

    À bientôt!



    Réponse: Une histoire d'Internet de bernard02, postée le 27-01-2013 à 03:21:29 (S | E)
    Bonjour,

    je vous ai repéré quelques fautes en bleu.

    Cordialement.

    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentile (faute). Ils parlaient sûrtout (accent en trop) de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui jouait le rôle d’une vampire. Mais tout le monde pensait que cela n'était-ce (à supprimer) qu'un simple rôle. Mais ils souvent avaient (adverbe mal placé par rapport au verbe) quelques tendres intentions. Après, ils sont arrivés à avoir une relation fugace, une rencontre simple.Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries peu de temps après, en la faisant se sentir (mal construit) parfois mal à l'aise. Mais peu à peu chaque jour (je mettrais une virgule ou deux) ils se parlaient plus fréquemment (ou souvent)(.
    Il lui a dit qu’il voyagerait (autre verbe) près de sa ville, que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisé (participe passé avec un auxiliaire AVOIR, il faut donc l'accorder avec le C.O.D. s'il est placé devant).
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est présentée pas (à inverser) à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela (inutile) très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne si mal cela (à inverser, ou utiliser un article défini devant le verbe).
    Chauqe (faute) jour qu'il entrait dans le chat lui (il manque quelque chose) ouvrait un dialogue. Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps déjà (inutile) de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur manquaient (le verbe RESTER serait mieux) pour se rencontrer. Il avaient tant d’envies de se voir (non: on a envie de se parler, on n'a pas d'envies de se parler). Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!



    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 29-01-2013 à 16:05:51 (S | E)


    Bonjour!

    Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentile. Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui jouait le rôle d’une vampire. Mais tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres intentions. Après, ils sont arrivés à avoir une relation fugace, une rencontre simple.Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries peu de temps après, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait près de sa ville, que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat lui ouvrait un dialogue. Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient pour se rencontrer. Isl avaient tant d’envies de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!

    À bientôt!




    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 29-01-2013 à 18:32:11 (S | E)

    Bonsoir Sigmarie





    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentile (orthographe ). Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.( Phrase à modifier : on " parle de quelque chose , d'histoire , ou de n'importe quoi d'autre " mais on " aborde des thèmes d'histoire , ....." )
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui jouait ( répétition du verbe " jouer " : on " endosse le rôle de....." / on " prend le rôle de .../ " on a le rôle de ...)) le rôle d’une vampire. Mais( à enlever ) tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres intentions ( ce mot n'est pas le bon ). Après ( " Après " quoi ? il manque une notion de temps : " Quelques jours / semaines / mois ...plus tard " )), ils sont arrivés ( à conjuguer au passé simple )à avoir une relation fugace, une rencontre simple ( inverser : adjectif/ substantif ).Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries peu de temps après( " peu de temps après " est à placer après le verbe principal ), en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait( autre verbe pour exprimer qu'il avait l'intention de visiter sa ville ) près de sa ville ( on ne voyage pas près d'une ville ! on visite une région , on visite une ville ), que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat lui( il manque un pronom sujet du verbe " ouvrait ") ouvrait un dialogue. Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient pour se rencontrer. Isl( Ils ) avaient tant d’envies ( on n'a pas " tant d'envies de ... " mais on " a tant envie de....) de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!

    Bonne soirée !



    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 30-01-2013 à 16:34:58 (S | E)


    Bonjour Alienor64 et Bernard0s!

    Merci pour m'aider à corriger le texte.

    Il y a certaines questions Alienor64:


    Pourquoi cette phrase n'est pas correcte:
    Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique?

    Mais( à enlever )Pourquoi ? Il est le connecteur d'une opposition. tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle.
    Après quelque temps, ils sont arrivés ( à conjuguer au passé simple ):
    Le passé simple n'est pas un verbe utilisé pour parler d'il y a longtemps?
    Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes? au lieu de:intentions.


    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentille. Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudesintentions. Après quelque temps, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé peu de temps après qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait à un lieu près de sa ville et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat il l'ouvrait un dialogue. Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient pour se rencontrer. Ils avaient tant envies de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!

    À bientôt!



    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 30-01-2013 à 20:19:11 (S | E)
    Bonsoir Sigmarie


    Pourquoi cette phrase n'est pas correcte:
    Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique?
    --- " Ils discutaient principalement sur des thèmes d'histoire ..." / "Ils abordaient surtout des thèmes d'histoire ...."

    Mais( à enlever )Pourquoi ? Il est le connecteur d'une opposition. tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Il y avait un autre " Mais " au début de la phrase suivante qui était plus pertinent que celui que je vous ai conseillé d' enlever .
    Après quelque temps, ils sont arrivés ( à conjuguer au passé simple ): " ils arrivèrent " : le passé simple , dans un récit, permet de détacher un évènement sur un arrière-plan exprimé à l'imparfait .
    Le passé simple n'est pas un verbe utilisé pour parler d'il sury a longtemps?
    Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes? au lieu de:intentions. Oui ! ou bien " quelques paroles pleines de tendresse "


    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentille. Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudesintentions. Après quelque ( au singulier " quelque temps " =" un certain temps " ; au pluriel " quelques " sera mieux accompagné de " jours de conversation sur le net " ) temps, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation. Elle a observé peu de temps après (" Peu après " à placer en début de phrase ), qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait à un lieu près de sa ville ( mal dit : " ....qu'il avait l'intention de visiter sa ville " ) et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat il l' ( enlever ce " l' " )ouvrait un dialogue avec elle . Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et des conversations interminables par téléphone.( " et d'interminables conversations téléphoniques ")
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient pour( " avant de se rencontrer " ) se rencontrer. Ils avaient tant envies ( au singulier ) de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!


    Bonne soirée !





    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 01-02-2013 à 00:14:44 (S | E)

    Bonsoir Alienor64!

    Merci de me corriger mes fautes!

    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentille. Ils parlaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes. Après quelques jours de conversation sur le net, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation.Peu aprés,elle a observé, qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait à un lieu près de sa ville ( mal dit : " ....qu'il avait l'intention de visiter sa ville "Pas exactament sa ville...mais une ville très proche ) et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat il ouvrait un dialogue avec elle . Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et d'interminables conversations téléphoniques.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient avant de se rencontrer. Ils avaient tant envie de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé!


    Bonne soirée !



    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 01-02-2013 à 12:09:00 (S | E)

    Bonjour Sigmarie



    C'est bien ! Il y a juste la tournure de quelques phrases à modifier .



    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentille( remplacer : " d'une manière gentille " par " gentiment "). Ils parlaient ( répétition de ce verbe qui est déjà dans la phrase précédente ; on peut dire : " Ils abordaient surtout des thèmes d'histoire et de ...." ) surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.
    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes. Après quelques jours de conversation sur le net, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le dos de son fiancé.
    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation.Peu aprés( accent ),elle a observé,( virgule à enlever ) qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise( c'est mieux d'écrire : " ...plaisanteries , la faisant se sentir parfois ...." ). Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit qu’il voyagerait à un lieu près de sa ville ( mal dit : " ....qu'il avait l'intention de visiter sa ville "Pas exactament( orthographe ) sa ville...mais une ville très proche ) ( dans ce cas , on peut écrire : " Il lui a dit alors qu'il devait se rendre dans une ville voisine de la sienne " ) et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.
    Le jour dit, elle ne lui a pas téléphoné et elle ne s’est pas présentée à la réunion d’amis qui était organisée.
    Il lui a reproché cela très durement. Elle s’est étonnée qu’il prenne cela si mal.
    Chaque jour qu'il entrait dans le chat il ouvrait un dialogue avec elle . Ils commençaient peu à peu à se plaire.
    Quelques mois sont passés, la relation se maintenait au moyen d’Internet et d'interminables conversations téléphoniques.
    Un jour il lui a dit qu’il était temps de se connaître. Cela lui a semblé fantastique,c’était ce qu'elle désirait le plus.
    Ils ont impatiemment compté les jours qui leur restaient avant de se rencontrer. Ils avaient tant envie de se voir. Ils avaient fait tant de projets ! Ils avaient tant rêvé! "

    Bonne journée !



    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 01-02-2013 à 16:15:24 (S | E)
    Bonjour Alienor64!


    Ici, je mets la primière partie où sont des phrases à modifier .


    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière gentiment. Ils abordaient surtout de thèmes d’histoire et de littérature fantastique.

    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes. Après quelques jours de conversation sur le net, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le
    dos de son fiancé.

    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation.Peu après,elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit alors qu’il devait se rendre dans une ville voisine de la sienne et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée.


    C'est formidable l'indication que vous m'avez donné: Il lui a dit alors qu'il devait se rendre dans une ville voisine de la sienne!


    beaucoup!



    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 01-02-2013 à 21:17:09 (S | E)

    Bonsoir Sigmarie

    Encore un petit effort ! Le but est presque atteint !

    "Ici, je mets la primière ( " première " ) partie où sont des( "les " ) phrases à modifier .


    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait d’une manière ( " d'une manière " est à enlever ; l'adverbe "gentiment " suffit .) gentiment. Ils abordaient surtout de (pluriel ) thèmes d’histoire et de littérature fantastique.

    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes. Après quelques jours de conversation sur le net, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela derrière le
    dos ( " dans le dos de son fiancé " ; on ne fait pas quelque chose" derrière le dos "de quelqu'un mais " dans son dos " ; c'est l'expression exacte )de son fiancé.

    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation.Peu après,elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, en la faisant (employer un participe présent à la place de ce gérondif ; écrire : " la faisant se sentir parfois ...." ) se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit alors qu’il devait se rendre dans une ville voisine de la sienne et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée."

    Bonne soirée !




    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 04-02-2013 à 14:41:19 (S | E)


    Bonjour Alienor64!

    "Elle était connectée presque tous les jours. Il apparaissait dans le chat et dispensait quelques plaisanteries à toutes les filles du chat. Au début, elle l’observait et lui parlait gentiment.Ils abordaient surtout des thèmes d’histoire et de littérature fantastique.

    Il jouait à être l’époux d’une autre fille qui avait le rôle d’une vampire. Tout le monde pensait que cela n'était qu'un simple rôle. Mais ils avaient souvent quelques tendres attitudes. Après quelques jours de conversation sur le net, ils arrivèrent à avoir une relation fugace, une simple rencontre. Nous pourrions dire que c'était une brève rencontre sexuelle. Tout cela dans le dos de son fiancé.

    Notre protagoniste l’observait avec précaution, puisqu’il a initié une autre relation.Peu après,elle a observé qu’il lui dédiait quelques plaisanteries, la faisant se sentir parfois mal à l'aise. Mais peu à peu, chaque jour, ils se parlaient plus souvent.
    Il lui a dit alors qu’il devait se rendre dans une ville voisine de la sienne et que si elle voulait, ils pourraient se voir et prendre un café. Cette idée l'a terrorisée."

    Bien! Ça donne ça!

    beaucoup!



    Réponse: Une histoire d'Internet de alienor64, postée le 04-02-2013 à 15:38:26 (S | E)

    Bonjour Sigmarie

    C'est parfait ! Pour paraphraser Georges Brassens : " Tout est bon dans ce texte , il n'y a rien à jeter ! " ( La phrase exacte de la chanson : " Tout est bon chez elle , il n'y a rien à jeter " )


    Bonne journée !



    Réponse: Une histoire d'Internet de sigmarie, postée le 05-02-2013 à 16:07:31 (S | E)


    Bonjour Alienor64!

    beaucoup pour m'aider et de me consacrer votre temps!

    Merci aussi pour la citation de la chanson!

    À bientôt!





    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.