Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Résumé - La Tête d'un homme

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Résumé - La Tête d'un homme
    Message de babdraz posté le 24-03-2015 à 16:15:49 (S | E | F)
    Bonjour !
    S'il vous plaît, pourriez-vous m'aider à corriger ce résumé de l'histoire La Tête d'un homme ?
    Merci pour votre aide.

    L’hitsoite s’est deroulé dans les quartier de paris. Un jour le commissaire maigret a decidé d’ouvrir a nouveau l’affaire heurtin, qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique, Cependant le commissaire maigret était convaincu a l'innocence d'hertin qui était condamné a mort. Donc le commissaire a planifier a son enfui après il a chargé ses hommes a le suivre. Les journaux parlait de l’évacuation d'hertin du prison d’une manière normal, sauf la quotidien le soufflet qui a mentionné que la police judiciaire qui a fait évader le prisonnier. Après les enquêtes il s’avérait que le journal a reçu une lettre d’un anonyme qui a tout expliquer. les analyse de laboratoire s’est montré que la lettre a été ecrite au café la couplole . maigret se rend immédiatement au café pour surveiller auprés . tout est dans l’ordre sauf un type avec des chevaux roux qui n’a pas payé son conssomation. Il est mené par deux agents au commissariat il a été libéré après 48 heure, le lendemain il a commandé du caviare et de vodka dans la coupole sauf cette fois ci il avait de l’argent ce qui pousse a maigret a poser la question d’où il a tout cette sommes. il lui a posé quelques questions en regardant dans sa porte feuille c’est un étudiant tchèque au médecine, s’appela radek, sa mere a eté decidé il y avait deux ans il est pauvre mais comment avait-t-il fait pour avoir tous ces bielle de 100 franc demanda maigret . il a pris une billet et contacta la banque central qui‘ils ont lui confirmé que ces billet avec ce numero de serie on était attribuer a un client du nom crosby . maigert conaissait tre bien ce nom c’est le neveux de madame handerson apres les enquétes finalement il a decouvrit que radek et le vrai coupable du crime, et corosy lui a donna 100 000 franc pour assaisinet sa tante pour qu’il puisse hérite sa fortune.

    Cordialement


    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 24-03-2015 à 19:18:47 (S | E)
    Bonsoir Babdraz

    Les noms prpres prennent une majuscule, les mots en début de phrase également.
    L’hitsoite(orthographe) s’est deroulé(accent + accord avec 'histoire') dans les quartier( l'article 'les' indique un pluriel) de paris( Majuscule !). Un jour (virgule)le commissaire maigret(nom propre, donc: majuscule) a decidé d’ouvrir a( accent car préposition) nouveau l’affaire heurtin(nom propre), qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique,(enlevez la virgule et mettez un point) Cependant le commissaire maigret(voir plus haut) était convaincu a(accent car préposition, mais erreur car avec le verbe 'convaincre' , 'à' est incorrect ; il en faut une autre) l'innocence d'hertin(orthographe + nom propre) qui était condamné a(accent : préposition) mort. Donc(virgule) le commissaire a planifier( participe passé car verbe 'planifier' au passé composé) a son enfui( incompréhensible ! à reformuler) après(incorrect : 'puis') il a chargé ses hommes a(préposition : voir plus haut) le suivre. Les journaux parlait(sujet : 'les journaux', donc : pluriel) de l’évacuation d'hertin(voir plus haut) du(le mot suivant est féminin) prison d’une manière normal(accord avec 'manière'), sauf la quotidien le soufflet(incompréhensible ; à reformuler clairement) qui a mentionné que la police judiciaire qui( à enlever) a fait évader le prisonnier. Après les enquêtes (virgule)il s’avérait que le journal a reçu une lettre d’un anonyme qui a tout expliquer(verbe 'expliquer' au passé composé, donc : participe passé). les(majuscule en début de phrase) analyse( avec 'les': pluriel) de laboratoire s'est( verbe non pronominal ici, + pluriel) montré que la lettre a été ecrite(accent) au café la couplole( orthographe + nom propre) . maigret(nom propre) se rend immédiatement au café pour surveiller auprès(incorrect ; autre mot) . tout( début de phrase : majuscule)est dans l’ordre sauf un type avec des chevaux(ce n'est pas le bon mot !) roux qui n’a pas payé son(le mot suivant est féminin) conssomation(orthographe). Il est mené par deux agents au commissariat etil( à enlever) a été libéré après 48 heure(il y en a 48 !),(autre ponctuation) le lendemain il a commandé du caviarecaviare(orthographe) et de (ici, il manque un article défini féminin) vodka dans(autre préposition) la coupole(nom propre) sauf cette fois(trit d'union) ci il avait de l’argent ce qui pousse a(enlever) maigret(nom propre) a(préposition, donc : accent) poser(ici, verbe pronominal ) la question (ici, mettre deux points : )d’où il a (forme interrogative, donc, inversion : verbe /sujet)tout(accord avec 'somme') cette sommes(singulier)(ici, point d'interrogation : c'est une question). il(début de phrase : majuscule) lui a posé quelques questions en regardant dans sa( le mot suivant est ùmasculin) porte feuille en un seul mot)(ici, ponctuation) c’est un étudiant tchèque au(erreur : préposition) médecine, s’appela( participe présent) radek(nom propre), sa mere(accent)a été decidé(erreur de verbe + le conjuguer au passé composé) il y avait(incorrect ; mettre préposition indiquant le point de départ dans le temps d'un évènement, d'un fait, qui dure encore, qui est toujours d'actualité.) deux ans (ici, ponctuation)il est pauvre mais comment avait-t-il fait pour avoir tous ces bielle(orthographe) de 100 franc( il y en a 100 ) demanda maigret( nom propre) .



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 24-03-2015 à 19:50:49 (S | E)
    La suite ! Vous devriez étudier ou réviser les conjugaisons.
    il (majuscule en début de phrase)a pris une('billet' est masculin) billet et contacta la banque central (accord avec 'banque')qui 'ils ont(à enlever) lui confirmé(conjuguer ' confirmer 'au passé simple, 3ème personne du singulier car le sujet est 'la banque') que ces billet(pluriel) avec ce numero(accent) de serie(accent) on était attribuer( conjuguez le verbe 'attribuer' au plus-que-parfait de l'indicatif, voix passive) a(préposition, donc : accent)un client du nom de crosby (majuscule : nom propre). maigert(majuscule + orthographe) conaissait(orthographe) tre(orthographe + accent) bien ce nom (ici, ponctuation)c’est( à conjuguer à l'imparfait) le neveux( orthographe)de madame handerson (nom propre)(ici, ponctuation)apres(accent)les enquétes(accent circonflexe) finalement il a(enlever) decouvrit(accent) que radek(nom propre) et(erreur : verbe 'être' 3ème personne singulier, imparfait)le vrai coupable du crime, et que corosy(nom propre + orthographe) lui a donna( erreur : conjuguez 'donner' au plus-que-parfait de l'indicatif) 100 000 franc(pluriel) pour assaisinet(orthographe) sa tante pour qu’il puisse hérite(infinitif)(ici, mettre une préposition ) sa fortune(point final).

    Bonne soirée !



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 25-03-2015 à 01:56:42 (S | E)
    bonsoir alienor64
    je vous remercie infiniment pour la correction.

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de PARIS. Un jour le commissaire MAIGRET a décidé d’ouvrir à nouveau l’affaire HEURTIN, qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant le commissaire MAIGRET était persuadé à l'innocence de HEURTIN qui était condamné à mort. Donc, le commissaire a planifié son évasion puis il a chargé ses hommes à le suivre. Les journaux parlaient de l’évacuation de HEURTIN de prison d’une manière normale seul le journal "le soufflet" qui a mentionné que la police judiciaire a fait évader le prisonnier. Après les enquêtes, il s’avérait que le journal a reçu une lettre d’un anonyme qui a tout expliqué. Les analyses de laboratoire sont montré que la lettre a été écrite au café la COUPOLE . MAIGRET se rend immédiatement au café pour surveiller de près. Tout est dans l’ordre sauf un type avec de cheveux roux qui n’a pas payé sa consommation. Il est mené par deux agents au commissariat et a été libéré après 48 heures. Le lendemain il a commandé du caviar et de la vodka à la COUPOLE sauf cette fois-ci il avait de l’argent ce qui pousse MAIGRET à se poser la question: d’où a-t-il toute cette somme? Il lui a posé quelques questions en regardant dans son portefeuille, c’est un étudiant tchèque en médecine s'appelant RADEK, sa mère est décédé depuis deux ans, Il est pauvre mais comment avait-t-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs demanda MAIGRET, il a pris un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série on les avaient attribués à un client du nom CROSBY. MAIGRET connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson, après les enquêtes finalement il découvrit que RADEK était le vrai coupable du crime , et que CROSBY lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante pour qu’il puisse hériter à sa fortune.



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 25-03-2015 à 12:55:41 (S | E)
    Bonjour Babdraz
    C'est beaucoup mieux ! Vous avez bien corrigé les fautes d'orthographe. Seules, les conjugaisons dans un récit et les concordances des temps doivent être améliorées. Une remarque : c'est la première lettre d'un nom propre qui prend une majuscule et non le mot entier !
    Pour vous aider avec les temps verbaux dans une narration :
    Lien internet

    Lien internet


    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de PARIS. Un jour(virgule) le commissaire MAIGRET a décidé( mieux : passé simple) d’ouvrir à nouveau l’affaire HEURTIN,(ici, mettre : 'un homme' car ce n'est pas 'l'affaire' qui était accusée mais l'homme) qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant(virgule) le commissaire MAIGRET était persuadé à(autre préposition : voir la construction du verbe 'persuader') l'innocence de HEURTIN qui était condamné à mort. Donc, le commissaire a planifié( passé simple et non passé composé)son évasion puis il a chargé(passé simple) ses hommes à(autre préposition : voir remarque précédente) le suivre. Les journaux parlaient de l’évacuation de HEURTIN de prison d’une manière normale(ici, point-virgule) seul le journal 'le soufflet'(majuscule) qui(enlever) a mentionné(plus-que-parfait) que la police judiciaire a fait(plus-que-parfait) évader le prisonnier. Après les enquêtes, il s’avérait( passé composé) que le journal a reçu( plus-que-parfait : concordance des temps) une lettre d’un anonyme qui a('avait') tout expliqué. Les analyses de laboratoire sont montré( voix active et non voix passive) que la lettre a été écrite au café la COUPOLE . MAIGRET se rend(passé simple) immédiatement au café pour surveiller de près( ici, complétez cette phrase par un COD : 'la clientèle de l'établissement'/ ' le comportement des clients'). Tout est(imparfait) dans l’ordre sauf un type avec de( incorrect : 'aux') cheveux roux qui n'a pas payé(plus-que-parfait) sa consommation. Il est mené(correct mais ce verbe, avec ce sens, n'est guère employé de nos jours ; autre verbe synonyme) par deux agents au commissariat et a été libéré après 48 heures. Le lendemain (virgule)(ici, il faut mentionner son retour à La Coupole, pour la clarté du texte) il a commandé(passé simple) du caviar et de la vodka à la COUPOLE sauf que, cette fois-ci(virgule) il avait de l’argent ce qui pousse( passé composé) MAIGRET à se poser la question: d’où a-t-il sorti toute cette somme? Il lui a posé(passé simple) quelques questions en regardant dans son portefeuille,(point-virgule au lieu de la virgule) c’est(imparfait) un étudiant tchèque en médecine s'appelant RADEK, sa mère est(imparfait) décédé(accord avec 'sa mère') depuis deux ans, Il est(imparfait) pauvre(virgule) mais comment avait-t-il( 'avait' se terminant par un ' t ', ne pas en mettre un autre entre le verbe et le pronom. ) pour avoir tous ces billets de 100 francs(virgule) demanda MAIGRET,(ici , enlevez la virgule et terminer la phrase par un point) il(majuscule en début de phrase) a pris( passé simple et non passé composé) un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série ( virgule) on les avaient( sujet 'on' : singulier) attribués à un client du nom de CROSBY. MAIGRET connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson,( enlevez la virgule. Point) après les enquêtes (virgule) finalement(après le verbe)il découvrit que RADEK était le vrai coupable du crime ,( pas de virgule) et que CROSBY lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante pour(' afin' , pour éviter une répétition de 'pour ') qu’il puisse hériter à(autre préposition avec le verbe 'hériter') sa fortune.

    Bonne journée !



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 26-03-2015 à 12:30:33 (S | E)
    Bonjour alienor64
    merci beaucoup pour votre soutien

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le suivre. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après les enquêtes, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre a été écrite au café la Coupole . Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était dans l’ordre sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Il est conduit par deux agents au commissariat et a été libéré après 48 heures. Le lendemain, il est revenu à la Coupole il commanda du caviar et de la vodka sauf cette fois-ci, il avait de l’argent ce qui a poussé Maigret à se poser la question: d’où a-t-il toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine s'appelant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans, Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs, demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après les enquêtes, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.

    Bonne journée Professeur



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 27-03-2015 à 00:41:44 (S | E)
    Bonsoir Babdraz
    C'est nettement mieux ! Juste quelques formulations à améliorer.

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le suivre( correct mais mieux dans ce contexte : 'prendre en filature'). Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après les enquêtes, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre a('avait') été écrite au café la Coupole . Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était dans l’ordre sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Il est conduit par deux agents au commissariat et a été libéré après 48 heures( cette phrase peut être mieux formulée : mettre ' Deux agents ' sujet de la phrase + verbe 'conduire 'au passé simple précédé du pronom personnel COD mis pour 'le type roux' + le complément de lieu et ' libérer' au passé simple avec comme sujet le pronom indéfini 'on', sans oublier le pronom personnel COD + après 48 heures'). Le lendemain, il est revenu(mieux :' revenir ' au passé simple ) à la Coupole il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent ce qui a poussé( mieux : passé simple) Maigret à se poser la question: d’où a-t-il toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine s'appelant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans,(pas de virgule mais un point) Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs(c'est une question, donc : point d'interrogation)demanda(mettre ce verbe à la forme pronominale) Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby (point)Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après les enquêtes, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.

    Bonne soirée !



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 28-03-2015 à 11:25:34 (S | E)
    Bonjour alienor64
    je vous remercie pour les efforts que vous avez déployés pour m'aider. voici mon texte corrigé après vos précieux conseils:

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le prendre en filature. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après les enquêtes, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre avait été écrite au café la Coupole . Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était dans l’ordre sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Deux agents le conduisit au commissariat on le libéra après 48 heures . Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent ce qui poussa Maigret à se poser la question: d’où a-t-il toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine s'appelant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans. Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs? se demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby. Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après les enquêtes, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.





    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 28-03-2015 à 15:47:53 (S | E)
    Bonjour Babdraz
    Une fois que quelques expressions auront été corrigées, votre texte sera ...parfait !

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le prendre en filature. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après les enquêtes(l'expression correcte est : ' Après enquête'), il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre avait été écrite au café la Coupole . Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était dans l'ordre( mieux : 'normal') sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Deux agents le conduisit(sujet : ' deux agents') au commissariat ( ici, mettre conjonction de coordination)on le libéra après 48 heures . Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent (virgule)ce qui poussa Maigret à se poser la question(pour éviter une répétition , conjuguez 'interroger' à la forme pronominale) : d’où a-t-il toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine s'appelant(correct mais mieux exprimé avec : ' se nommant') Radek, sa mère était décédée depuis deux ans. Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs? se demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby. Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après les enquêtes(mieux formulé avec ' enquêter ' à l'infinitif passé : auxiliaire 'avoir' + participe passé du verbe), il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.

    Bon week-end !



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 29-03-2015 à 00:45:10 (S | E)
    Bonjour alienor64

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le prendre en filature. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après enquête, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre avait été écrite au café la Coupole. Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était normal sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Deux agents le conduisirent au commissariat et on le libéra après 48 heures . Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent , ce qui poussa Maigret à s'interrogeait : d’où a-t-il toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine se nommant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans. Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs? se demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby. Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après avoir enquêté, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.

    Bon week-end



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 29-03-2015 à 00:59:47 (S | E)
    Bonsoir Babdraz
    Voici ce qui reste à corriger ! Le reste du texte est tout à fait correct.

    Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent , ce qui poussa Maigret à s'interrogeait( infinitif) : d’où a-t-il(mieux : 'lui vient') toute cette somme?

    Bon week-end !



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 29-03-2015 à 12:02:54 (S | E)
    Bonjour alienor64
    Merci infiniment de m'avoir corrigé aidé à corriger mes fautes .

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le prendre en filature. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après enquête, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre avait été écrite au café la Coupole. Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était normal sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Deux agents le conduisirent au commissariat et on le libéra après 48 heures . Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent , ce qui poussa Maigret à s'interroger : d’où lui vient toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine se nommant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans. Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs? se demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom Crosby. Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après avoir enquêté, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.
    ------------------
    Modifié par bridg le 29-03-2015 12:38



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 29-03-2015 à 16:59:15 (S | E)
    Bonjour Babdraz
    Un détail qui m'avait échappé mais qui a son importance : '...que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom ( ici, préposition 'de' : du nom de Crosby ')Crosby'.

    Cette rectification faite, votre texte est maintenant ...parfait !

    Bonne continuation !




    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 29-03-2015 à 17:43:02 (S | E)
    Bonjour alienor64
    J'ai bien appris plein de choses grâce a vous et surtout une énorme envie de continuer . Tout mon respect professeur

    L'histoire s'est déroulée dans les quartiers de Paris. Un jour, le commissaire Maigret décida d’ouvrir à nouveau l’affaire d'un homme qui était accusé d’avoir assassiné Madame Handerson et sa domestique. Cependant, le commissaire Maigret était persuadé de l'innocence de Heurtin qui était condamné à mort. Donc, le commissaire planifia son évasion puis il chargea ses hommes de le prendre en filature. Les journaux parlaient de l’évacuation de Heurtin de prison d’une manière normale; seul le journal le 'SOUFFLET' avait mentionné que la police judiciaire avait fait évader le prisonnier. Après enquête, il s'est avéré que le journal avait reçu une lettre d’un anonyme qui avait tout expliqué. Les analyses de laboratoire montraient que la lettre avait été écrite au café la Coupole. Maigret se rendit immédiatement au café pour surveiller de près la situation . Tout était normal sauf un type aux cheveux roux qui n'avait pas payé sa consommation. Deux agents le conduisirent au commissariat et on le libéra après 48 heures . Le lendemain, il revint à la Coupole où il commanda du caviar et de la vodka sauf que cette fois-ci, il avait de l’argent , ce qui poussa Maigret à s'interroger : d’où lui vient toute cette somme? Il lui posa quelques questions en regardant dans son portefeuille; c’était un étudiant tchèque en médecine se nommant Radek, sa mère était décédée depuis deux ans. Il était pauvre, mais comment avait-il fait pour avoir tous ces billets de 100 francs? se demanda Maigret. Il prit un billet et contacta la banque centrale qui lui confirma que ces billets avec ce numéro de série, on les avait attribués à un client du nom de Crosby. Maigret connaissait très bien ce nom, c’était le neveu de madame Handerson. Après avoir enquêté, il découvrit finalement que Radek était le vrai coupable du crime et que Crosby lui avait donné 100 000 francs pour assassiner sa tante afin qu’il puisse hériter de sa fortune.

    cordialement



    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de alienor64, postée le 29-03-2015 à 23:05:30 (S | E)
    Bonsoir Babdraz

    Votre texte est à présent parfait !

    'Tout mon respect professeur ' Merci Babdraz, mais vous savez, je ne suis pas professeur !
    Bonne continuation !




    Réponse: Résumé - La Tête d'un homme de babdraz, postée le 30-03-2015 à 00:51:33 (S | E)
    Bonsoir alienor64
    Merci beaucoup pour votre soutien et vos encouragements




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.