Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Thiwizi - solidarité kabyle

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Thiwizi - solidarité kabyle
    Message de amaaachahoo posté le 21-04-2015 à 01:02:59 (S | E | F)
    Bonjour ,
    Voici une dissertation (dont) pour laquelle je vous demande, si vous le voulez bien, de xxx m'aider à lui apporter des corrections. Merci.

    Thiwizi, solidarité en kabyle.
    Dans les villages de kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura , Thiwizi, qui signifie solidarité ,entre-aide ou encore volontariat, est encore à nos jours pratiquée surtout chez les femmes . Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées la femme est la maîtresse de maison et est considérée comme le pilier de la famille sur lequel prèsque tout repose.Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial , elle à le sens de l'organisation.La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut en supporter le poids ,telles que construire une maison.Chez les femmes il ya mille et une chose à faire .Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis,couvertures ,burnous etc.Au moment de la cueillette et le ramassage des olives elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble et souvent en chantant.Voici ce qu'elles disent dans l'une de ces belles mélodies dont voici le titre en kabyle , ''Ayalkhirinou'' , en français, ''À mon grand bonheur'' .
    À mon grand bonheur les larmes sont finies , toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons,le vent de la paix souffle il berce les coeurs à mon grand bonheur.Ecartez-vous faites place je me métamorphose en serpent .Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue,je serais seul à assumer cette rancune.Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom. À mon grand bonheur.J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille , l'enchantement se lit sur les visages, on fétera certes ce nouveau-né .À mon grand bonheur.
    ------------------
    Modifié par bridg le 21-04-2015 05:31


    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de jij33, postée le 21-04-2015 à 07:09:15 (S | E)
    Bonjour
    Grammaire et orthographe correctes dans l'ensemble. C'est bien ! Vos erreurs portent surtout sur la ponctuation. En règle générale, on ne met pas d'espace avant une ponctuation simple (virgule et point), mais on en met après. Pour les ponctuations doubles (: ; ? !), on met une espace avant et après.

    Thiwizi, solidarité en kabyle.
    Dans les villages de kabylie (majuscule ) se trouvant tout autour du Djurdjura , Thiwizi, qui signifie solidarité ,(pas d'espace avant la virgule et espace après) entre-aide ou encore volontariat, est encore à (autre préposition) nos jours pratiquée (virgule)surtout chez les femmes (pas d'espace avant le point, espace après). Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées (virgule) la femme est la maîtresse de maison et est (supprimer et remplacer par une virgule) considérée comme le pilier de la famille sur lequel prèsque (pas d'accent devant deux consonnes) tout repose.Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial , elle a (verbe, et non préposition) le sens de l'organisation.(espace) La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut en (supprimer) supporter le poids ,(pas d'espace après la virgule, mais avant) telles que construire une maison.Chez les femmes il ya (orthographe) mille et une chose à faire .(même remarque concernant l'espace)Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser (ajouter conjonction de coordination) elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis,couvertures ,burnous etc.(revoir les espaces suivant les conseils donnés) Au moment de la cueillette et le (contraction de "de+le") ramassage des olives (virgule) elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble et souvent en chantant.Voici ce qu'elles disent dans l'une de ces belles mélodies dont voici (répétition : supprimer ce mot es ajouter le verbe être après "titre") le titre en kabyle , ''Ayalkhirinou'' , en français, ''À mon grand bonheur'' .
    À mon grand bonheur les larmes sont finies , toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle (virgule) il berce les coeurs à mon grand bonheur.(espace)Ecartez-vous (virgule) faites place (virgule) je me métamorphose en serpent .Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, (espace) je serais (futur, et non conditionnel) seul à assumer cette rancune. (espace)Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom. À mon grand bonheur.J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille(pas d'espace) , l'enchantement se lit sur les visages, on fétera certes (à placer devant le verbe, dont vous corrigerez l'accent) ce nouveau-né .À mon grand bonheur.

    Ce signe vous indique d'autres erreurs concernant l'espace à la fin de votre texte.
    Bonne correction.
    P.-S : je connais un groupe de chanteuses kabyles dont le nom est Djurdjura : est-ce lui qui interprète le chant que vous traduisez ?



    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de amaaachahoo, postée le 21-04-2015 à 14:26:28 (S | E)
    Bonjour jij33. Merci pour votre aide. J'ai suivi vos conseils à la lettre et j'éspère ne rien manquer.

    Bonjour. Voici une dissertation pour laquelle je vous demande, s'il vous plait de m'aider à la corriger. Merci.

    Thiwizi, solidarité en kabyle.

    Dans les villages de Kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura, Thiwizi, qui signifie solidarité, entre-aide voire même volontariat, est encore de nos jours pratiquée, surtout chez les femmes. Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées, la femme est la maîtresse de maison, considérée comme le pilier de la famille sur lequel presque tout repose. Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial, elle a le sens de l'organisation. La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut supporter le poids, telles que construire une maison. Chez les femmes il y a mille et une chose à faire. Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser et elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis, couvertures, burnous etc. Au moment de la cueillette et du ramassage des olives, elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble et souvent en chantant.Voici ce qu'elle disent dans l'une de ces belles mélodies dont le titre en kabyle : ''Ayalkhirinou'', ''À mon grand bonheur''.
    Les larmes sont finies, toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle, il berce les coeurs à mon grand bonheur. Ecartez-vous faites place je me métamorphose en serpent. Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, je serai seul à assumer cette rancune. Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom. À mon grand bonheur. J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille, l'enchantement se lit sur les visages, certes on fétera ce nouveau-né. À mon grand bonheur.

    Voilà j'ai fini en espérant que c'est que c'est bien écrit. Je n'ai pas fait la traduction de la chanson qui
    n'est pas chantée par les filles Djurdura comme vous le supposiez ma chère jij33 mais par Idir et reprise par d'autres chanteurs.

    -------------------
    Modifié par amaaachahoo le 21-04-2015 14:27





    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de jij33, postée le 21-04-2015 à 23:50:27 (S | E)
    Bonsoir
    Dans les villages de Kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura, Thiwizi, qui signifie solidarité, entre-aide voire même (vous avez écrit "ou encore" dans la première version. C'était mieux, car voire et même ont le même sens et l'on doit éviter de les employer côte à côte) volontariat, est encore de nos jours pratiquée, surtout chez les femmes. Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées, la femme est la maîtresse de maison, considérée comme le pilier de la famille sur lequel presque tout repose. Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial, elle a le sens de l'organisation. La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut supporter le poids, telles que construire une maison. Chez les femmes il y a mille et une chose ( Cette erreur m'a échappé à la première lecture ! Vous la voyez sans doute aussi...) à faire. Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser et elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis, couvertures, burnous etc. Au moment de la cueillette et du ramassage des olives, elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble et souvent en chantant.Voici ce qu'elle disent dans l'une de ces belles mélodies dont le titre (ajouter le verbe être au présent : le sujet est le titre)'en kabyle : ''Ayalkhirinou'', ''À mon grand bonheur''.
    Les larmes sont finies, toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle, il berce les coeurs à mon grand bonheur. Ecartez-vous faites place je me métamorphose en serpent. Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, je serai seul à assumer cette rancune. Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom. À mon grand bonheur. J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille, l'enchantement se lit sur les visages, certes on fétera (modifier l'accent) ce nouveau-né. À mon grand bonheur.

    Ah ! Idir et sa merveilleuse chanson Avava Inouva (la transcription n'est pas garantie !) que je passais en boucle sur mon électrophone à piles dans les années 70 ! Je ne comprenais rien aux paroles mais la mélodie m'enchantait !
    C'est bien ! Encore un petit effort et ce sera parfait.



    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de amaaachahoo, postée le 22-04-2015 à 01:45:30 (S | E)
    Bonjour jij33,

    Cette fois, il faut tout passer au crible pour ne laisser échapper la moindre petite faute ne serait-ce de
    ponctuation simple.

    Thiwizi, solidarité en kabyle.

    Dans les villages de Kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura, Thiwizi, qui signifie solidarité, entre-aide ou même volontariat, est encore de nos jours pratiquée, surtout chez les femmes. Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées, la femme est la maîtresse de maison, considérée comme le pilier de la famille sur lequel presque tout repose. Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial, elle a le sens de l'organisation. La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut supporter le poids, telles que construire une maison. Chez les femmes il y a mille et une choses à faire. Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser et elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis, couvertures, burnous etc. Au moment de la cueillette et du ramassage des olives, elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble et souvent en chantant.Voici ce qu'elle disent dans l'une de ces belles mélodies dont le titre en kabyle est : ''Ayalkhirinou'', ''À mon grand bonheur''. Les larmes sont finies, toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle, il berce les coeurs à mon grand bonheur. Ecartez-vous faites place je me métamorphose en serpent. Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, je serai seul à assumer cette rancune. Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom.À mon grand bonheur. J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille, l'enchantement se lit sur les visages, certes on fêtera ce nouveau-né. À mon grand bonheur.

    Merci encore jij33 de corriger mon texte.Merci pour l'aide que vous m'apportez.
    Vous pouvez si vous le voulez, écouter les chansons de Idir sur Internet.

    -------------------
    Modifié par amaaachahoo le 22-04-2015 02:10



    -------------------
    Modifié par amaaachahoo le 22-04-2015 02:24





    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de jij33, postée le 22-04-2015 à 06:55:27 (S | E)
    Bonjour
    La phrase française demande une ponctuation abondante. Vous ajouterez encore quelque virgules après ce signe , et un espace après celui-ci .

    Dans les villages de Kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura, Thiwizi, qui signifie solidarité, entre-aide ou même volontariat, est encore de nos jours pratiquée, surtout chez les femmes. Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées, la femme est la maîtresse de maison, considérée comme le pilier de la famille sur lequel presque tout repose. Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial, elle a le sens de l'organisation. La femme kabyle est très courageuse et digne.Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut supporter le poids, telles que construire une maison. Chez les femmes il y a mille et une choses à faire. Elles possèdent quasiment toutes des métiers à tisser et elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis, couvertures, burnous etc. Au moment de la cueillette et du ramassage des olives, elles sont tout aussi au rendez-vous ensemble (l'expression serait plus claire si vous supprimiez "aussi' et placiez "ensemble" après "tout", accordé avec "elles") et souvent en chantant.Voici ce qu'elle disent dans l'une de ces belles mélodies dont le titre en kabyle est : ''Ayalkhirinou'', ''À mon grand bonheur''. Les larmes sont finies, toi l'arbre fruitier tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle, il berce les coeurs à mon grand bonheur. Ecartez-vous faites place je me métamorphose en serpent. Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, je serai seul à assumer cette rancune. Je suis content pour le festoyeur qui de surcroît porte un très joli prénom.À mon grand bonheur. J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille, l'enchantement se lit sur les visages, certes on fêtera ce nouveau-né. À mon grand bonheur.




    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de amaaachahoo, postée le 22-04-2015 à 16:01:23 (S | E)
    Bonjour à tous.

    Nous voici arrivés aux retouches finales.

    Thiwizi, solidarité en kabyle.

    Dans les villages de Kabylie se trouvant tout autour du Djurdjura, Thiwizi, qui signifie solidarité, entraide ou même volontariat, est encore de nos jours pratiquée, surtout chez les femmes. Dans le village kabyle où les traditions ancestrales sont jalousement gardées, la femme est la maîtresse de maison, considérée comme le pilier de la famille sur lequel presque tout repose. Elle s'occupe des tâches aussi bien à l'intérieur qu'au dehors du foyer familial, elle a le sens de l'organisation. La femme kabyle est très courageuse et digne. Thiwizi entre hommes consiste en des tâches laborieuses dont une personne seule ne peut supporter le poids, telles que construire une maison. Chez les femmes, il y a mille et une choses à faire. Elles possèdent quasiment toutes, des métiers à tisser et elles se divisent en groupes pour fabriquer tapis, couvertures, burnous etc. Quand vient le moment de la cueillette et du ramassage des olives, elles sont toutes ensemble au rendez-vous et souvent en chantant. Voici ce qu'elle disent dans l'une de ces belles mélodies dont le titre en kabyle est : ''Ayalkhirinou'', ''À mon grand bonheur''. Les larmes sont finies, toi l'arbre fruitier, tu as fait sortir les bourgeons, le vent de la paix souffle, il berce les coeurs à mon grand bonheur. Ecartez-vous, faites place, je me métamorphose en serpent. Si j'atteins quelqu'un de ma langue fourchue, je serai seul à assumer cette rancune. Je suis content pour le festoyeur, qui de surcroît, porte un très joli prénom. À mon grand bonheur. J'ai entendu des cris aigus provenant de la haute lisière, ce sont les cris d'un enfant qui vient de naître dans ma famille, l'enchantement se lit sur les visages, certes on fêtera ce nouveau-né. À mon grand bonheur.

    J'ai moi-même remarqué, que le texte français est beaucoup plus ponctué contrairement à celui de l'anglais par exemple.
    Merci jij33 pour votre généreuse aide. Merci à bridg pour m'avoir aidé tout au début et merci aussi à un monsieur, qui m'a envoyé son aide par messages. À la pochaine aventure linguistique, ici même.


    -------------------
    Modifié par amaaachahoo le 27-04-2015 16:43





    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de jij33, postée le 22-04-2015 à 17:01:44 (S | E)
    Habituellement, Amaaachahoo, l'aide à la correction se pratique au vu et au su de tous les membres du forum qui, comme son nom l'indique, est "de discussion". Je ne comprends pas la façon de faire de votre mystérieux correspondant et je m'interroge. Peu importe : l'essentiel est que vous soyez parvenu à un texte de très bonne tenue, sans grand effort à fournir car il avait déjà de grandes qualités dès sa première version. Merci à vous pour la transcription de cette belle chanson et, comme vous le dites, à bientôt pour d'autres aventures linguistiques.



    Réponse: Thiwizi - solidarité kabyle de amaaachahoo, postée le 22-04-2015 à 23:11:40 (S | E)
    Bonsoir jij33.
    Je ne vous ai pas dit, je vous prie de m'excuser, que la transcription je l'ai juste recopiée de la vidéo dont voici le lien. Lien internet
    . Au plaisir d'écrire encore avec vous.




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.