Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Réparation des fautes d'un texte

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Réparation des fautes d'un texte
    Message de doc97 posté le 22-08-2015 à 21:10:52 (S | E | F)
    Bonsoir,
    Après une mûre réflexion, j'ai enfin écrit ce petit texte dont je ne suis pas certain de lui. Pouvez-vous m'aider à repérer les erreurs, les fautes d'orthographe, etc.
    Dans l'attente de vos réponses, je vous présente mes plus sincères salutations.

    Nous sommes des animaux différents des autres, eux qui ont privés de la raison. Donc, on semble être libre sans avoir la liberté de le dire dans toutes les circonstances ; nos cous sont toujours enchainés à une liesse. Nous sommes toujours sur la dépendance de quelqu'un d'autre, sans essayer d'aller chercher ce qu'est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que lui même aussi, Il y a un qui est autre au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, ce sera une perte de temps de faire cet enchaînement parce que nous arrivons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui ont doués de la raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter la liberté des autres. En revanche, Ceux qui ne l'ont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin, la vie est simple, vivons-la dont elle se présente, n'essaie pas de la compliquée.

    Bonne soirée!


    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 22-08-2015 à 21:17:47 (S | E)
    Excusez-moi, pour le titre c'est "Réparation des fautes dans un texte". Ensuite, je voulais écrire : il y a un autre qui est au dessus de lui et ainsi de suite. Merci..



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 22-08-2015 à 23:38:42 (S | E)
    Bonsoir Doc97

    Nous sommes des animaux différents des autres, eux(pronom démonstratif et non pronom personnel) qui ont(erreur : 'être' et non 'avoir) privés(est-ce bien ce mot qui correspond à votre idée ? Qui qualifie-t-il : les 'animaux que nous sommes' ou les autres ?) de la(enlever) raison. Donc, on( évitez 'on' à l'écrit ; employez la 1ère personne du pluriel avec laquelle vous conjuguerez vos verbes.) semble être libre sans avoir la liberté de le dire dans toutes les circonstances ; nos cous sont toujours enchainés (accent circonflexe) à une liesse(autre mot car 'liesse'= joie débordante et collective.) . Nous sommes toujours sur(autre préposition) la dépendance de quelqu'un d'autre, sans essayer d'aller chercher(c'est confus ! Exprimez plus clairement et plus simplement votre idée.) ce qu'est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que (ici, il manque une préposition indiquant l'attribution)lui même(enlever) aussi, Il(minuscule) y a un('un' quoi ? à compléter pour que ce soit compréhensible) qui est (ici, il manque un déterminant démonstratif masculin)autre au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, ce sera une perte de temps de faire cet enchaînement parce que nous arrivons jamais(incorrect ; avec 'jamais' : forme négative + autre temps : futur) à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui ont(erreur : 'être' et non 'avoir') doués de la(enlever) raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter (préposition car 'empiéter' est intransitif)la liberté des autres. En revanche, Ceux(minuscule) qui ne l'ont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin,(autre pnctuation plus marquée que la virgule) la vie est simple, vivons-la dont(erreur ; conjonction et non pronom relatif) elle se présente, n'essaie(autre personne pour cet impératif puisque vous avez déjà employé la 1ère du pluriel avec 'vivons-la') pas de la compliquée(erreur : infinitif).

    Bonne soirée !




    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 23-08-2015 à 15:12:53 (S | E)
    Bonjour,
    Je vous remercie pour vos réponses. J'essaie de l'améliorer, je crois qu'il ait encore des fautes.

    Nous sommes des animaux différents des autres, ceux qui sont doués de raison. Donc, nous semblons être libre sans avoir la liberté de le dire dans toutes les circonstances ; nos cous sont toujours enchaînés. Nous sommes toujours à la dépendance de quelqu'un d'autre, il faudrait pas chercher ce qu'est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que à lui même aussi, il y a un autre qui est-ce au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, ce sera une perte de temps de faire cet enchaînement parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter de la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne l'ont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.




    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 23-08-2015 à 19:59:12 (S | E)
    Bonsoir Doc97

    '... je crois qu'il ait( y a ) encore des fautes.'

    Nous sommes des animaux différents des autres, ceux qui sont doués de raison. Donc,(espace après la virgule)nous semblons( incorrect : soit mettre ce verbe à la forme impersonnelle, soit conjuguer 'penser'/ 'avoir l'impression de') être libre sans avoir( à reformuler avec : 'mais' qui marque une restriction + 'avoir' à conjuguer à la forme négative) la liberté de le dire ( sans avoir la liberté de dire que nous sommes libres ? Je ne comprends pas bien votre raisonnement. Pouvez-vous reformuler cette phrase car ce n'est pas très clair ni très cohérent !) dans toutes les circonstances ; nos cous (pourquoi 'nos cous' ? Autres termes) sont toujours enchaînés. Nous sommes toujours à( autre préposition) la dépendance de quelqu'un d'autre,(autre ponctuation que cette virgule) il faudrait pas( forme négative incorrecte : il manque un élément de la négation) chercher ce qu'est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que à(autre préposition indiquant une attribution) lui même(enlever) aussi, il y a un(incorrect : il faut un pronom indéfini mis pour 'une personne' : voir le lien ci-dessous) autre qui est-ce(incorrect : ce n'est pas une interrogation ! Ne laissez que le verbe. ) au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, ce sera une perte de temps de faire cet enchaînement( autre construction plus simple et plus claire : placer ce qui est souligné en début de phrase, après 'Donc', et en faire le sujet du verbe : 'sera') parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter de(autre préposition avec le verbe 'empiéter') la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne l'ont( autre verbe car le 'l' est un pronom personnel COD mis pour 'sont doués' : donc, mettez le bon verbe !) pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Lien internet



    Bonne soirée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 26-08-2015 à 15:27:47 (S | E)
    Bonjour,
    Je suis désolé du fait que j'ai fait un jour sans répondre.
    Je vous remercie pour vos réponses. J'essaie de l'améliorer, je crois qu'il y a encore des fautes.

    Nous sommes des animaux différents des autres, ceux qui sont doués de raison. Donc, il semble avoir l'impression d'être libre mais n'ont pas la liberté de le divulguer dans toutes les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sur la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher ce qu'est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter à (sur) la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Merci infiniment Alienor64 pour votre aide !

    Bonne fin de journée



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 26-08-2015 à 23:58:42 (S | E)
    Bonsoir Doc97

    Nous sommes des animaux différents des autres, ceux qui sont doués de raison( Cette phrase est à reformuler : est-ce 'nous' qui sommes 'doués de raison' ou 'les autres' ? Vous parlez 'd'animaux doués de raison' qui ont l'impression d'être libres mais ne le sont pas et, en fin de texte 'qui peuvent faire ce qu'ils veulent' : je ne comprends pas bien votre raisonnement ! Pouvez-vous reformuler tout cela clairement ?). Donc, il (ici, il manque un pronom personnel complément)semble avoir l'impression d'être libre(accord) mais n'ont(erreur : conjuguez ce verbe à une autre personne ; n'oubliez pas le pronom personnel sujet) pas la liberté de le divulguer dans toutes les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sur(autre préposition) la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher ce qu'est(autre pronom interrogatif car vous faites référence à une personne) ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter à (sur)(c'est l'un ou l'autre : choisissez le bon !) la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Bonne soirée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 28-08-2015 à 11:33:12 (S | E)
    Bonjour,
    je ne sais pas comment vous remercier pour votre aide.

    Nous sommes des animaux différents, doués de raison ; or, les autres sont privés. Donc, il semble avoir l'impression d'être libres mais nous n'avons pas la liberté de le divulguer dans toutes les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sur la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher ce qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter sur la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Soyez vivement remerciée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 28-08-2015 à 23:38:31 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    Encore quelques erreurs à corriger et une incohérence, déjà signalée, à rectifier : vous parlez de nous tous, 'animaux doués de raison' dont la liberté n'est qu'une impression puisque ces animaux sont 'enchaînés', pour conclure votre texte par ' les animaux doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent'. On comprend difficilement qu'on puisse être à la fois enchaîné et libre de faire ce qu'il nous plaît ! A vous de formuler clairement votre réflexion.

    Nous sommes des animaux différents, doués de raison(ce qui est souligné : à placer en début de phrase, sans oublier la majuscule) ; or, les autres sont privés( 'sont privés' de quoi ? Mettez devant le verbe 'sont', le pronom personnel complément remplaçant 'la raison'). Donc, il ( 'il semble' à qui ? ici, entre le pronom personnel sujet et le verbe, il manque un pronom personnel complément)semble avoir l'impression( enlevez ce qui est souligné : 'sembler' et 'avoir l'impression' ont le même sens) d'(enlever)être libres mais nous n'avons pas la liberté de le divulguer( ce verbe n'est pas très adapté au sens de la phrase ; autre verbe) dans toutes les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sur( erreur de préposition : il en faut une autre adaptée à 'dépendance') la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher ce(enlever) qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison peuvent faire ce qu'ils veulent sans empiéter sur la liberté des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Bonne soirée !





    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 29-08-2015 à 10:54:39 (S | E)
    Bonjour,
    j'essaie de l'améliorer. Merci pour votre patience et votre aide !
    Doués de raison, nous sommes des animaux différents ; or, les autres y sont privés. Donc, il nous semble être libres mais nous n'avons pas la liberté de l'avouer dans toutes les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sous la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres, cueillez votre liberté, sans empiéter sur celle des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Bonne journée



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 29-08-2015 à 11:29:39 (S | E)
    Bonjour Doc97
    C'est déjà beaucoup mieux ! Votre récit est, à présent, bien rédigé et cohérent.
    Pour vous aider à corriger votre texte, consultez ces cours sur les pronoms personnels compléments :
    Lien internet

    Lien internet


    Doués de raison, nous sommes des animaux différents ; or, les autres y(erreur ; quand 'y' est pronom personnel, il remplace un nom ou un pronom précédé de la préposition 'à' ; ici, on dit dit 'être privé de + complément' et non 'être privé à + complément : les cours proposés ci-dessus vous aideront ) sont privés. Donc, il nous semble(mieux : 'nous pensons'/ 'nous croyons') être libres mais nous n'avons pas la liberté de l'avouer dans toutes( 'toutes' est excessif ! On peut modérer l'expression avec 'certaines' ; n'oubliez pas d'enlever l'article devant le nom.) les circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sous la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres,(autre ponctuation plus marquée que cette virgule) cueillez votre liberté, sans empiéter sur celle des autres.( pas de point mais point d'exclamation avec l'impératif 'cueillez ') En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Bonne journée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 29-08-2015 à 21:29:45 (S | E)
    Bonsoir,

    Je deviendrais fort et très fort avec vous. Je vous remercie vivement...

    Doués de raison, nous sommes des animaux différents ; or, les autres en sont privés. Donc, nous croyons être libres mais nous n'avons pas la liberté de l'avouer dans certaines circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sous la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres ; cueillez votre liberté ! Sans empiéter sur celle des autres. En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Encore une fois merci...

    Bonne soirée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 29-08-2015 à 23:20:52 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    C'est presque terminé ! Vous avez fait du bon travail ! Juste quelques rectifications dans cette dernière phrase. Pour la structurer, en modifier la ponctuation :

    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres ;(point : fin de la phrase) cueillez majuscule, c'est une nouvelle phrase)votre liberté !(ce point d'exclamation est à placer en fin de phrase ; mettez une virgule ) Sans(pas de majuscule : la phrase n'est pas terminée) empiéter sur celle des autres.(pas de point mais point d'exclamation)

    Bonne continuation !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 30-08-2015 à 18:43:05 (S | E)
    Bonjour,

    Doués de raison, nous sommes des animaux différents ; or, les autres en sont privés. Donc, nous croyons être libres mais nous n'avons pas la liberté de l'avouer dans certaines circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sous la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres. Cueillez votre liberté, sans empiéter sur celle des autres ! En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Dix mille merci...

    Bonne fin de journée !



    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 30-08-2015 à 22:54:02 (S | E)
    Bonsoir Doc97
    'Donc(à placer après le verbe), nous croyons être libres...'
    Après avoir déplacé 'Donc', votre texte sera correctement rédigé. Au fil des corrections, par votre travail et votre persévérance, que de progrès !

    Bonne continuation !




    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de doc97, postée le 31-08-2015 à 09:23:36 (S | E)
    Bonjour,

    Doués de raison, nous sommes des animaux différents ; or, les autres en sont privés. Nous croyons donc être libres mais nous n'avons pas la liberté de l'avouer dans certaines circonstances ; nous sommes toujours enchaînés. Nous sommes toujours sous la dépendance de quelqu'un d'autre ; il ne faudrait pas chercher qui est ce quelqu'un d'autre.
    Pourquoi ?
    Parce que pour lui aussi, il y a quelqu'un d'autre qui est au-dessus de lui et ainsi de suite. Donc, faire cet enchaînement sera une perte de temps parce que nous n'arriverons jamais à une fin avec cette question : ''Qui était là avant lui '' ? Cela nous montre qu'on n'est pas libre même lorsqu'on le prétend.
    Les animaux qui sont doués de raison prétendent être libres. Cueillez votre liberté, sans empiéter sur celle des autres ! En revanche, ceux qui ne le sont pas sont manipulés par ces derniers. Je crois que notre réflexion arrive à sa fin ; la vie est simple, vivons-la comme elle se présente, n'essayons pas de la compliquer.

    Merci beaucoup...

    Bonne journée !




    Réponse: Réparation des fautes d'un texte de alienor64, postée le 31-08-2015 à 10:38:56 (S | E)
    Votre texte est, à présent, correct. Bonne continuation, Doc97 !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.