Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction lettre de réclamation

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction lettre de réclamation
    Message de verprin posté le 15-12-2015 à 21:42:45 (S | E | F)
    Bonjour, je vous saurais gré de bien vouloir m'aider à corriger le texte ci-dessous, en l'occurrence un exercice sur une une lettre de réclamation.
    Merci pour votre aide.

    Madame, Monsieur,
    Samedi passé, je suis passé au magasin d'électroménager (1) pour y acheter un câble de liaison pour connecter mon lecteur DVD à mon téléviseur.
    Le vendeur m'a donné un cordon de liaison RCA en m'assurant que c'était cela qu'il me fallait.
    De retour chez moi, j'ai essayé de connecter les deux appareils mais sans succès, vu que les entrées et sorties ne conviennent pas.
    Je suis retourné au magasin avec la télé et la vidéo et un câble péritel que j'avais trouvé entretemps chez moi.
    Là, le vendeur a directement connecté les deux appareils, c'était donc cela qu'il fallait. Ensuite, je lui ai demandé si je pouvais rapporter le câble RCA dont je n'avais donc pas besoin, il m'a répondu que c'était impossible vu que j'avais déjà sorti le cordon de son emballage pour essayer. Je lui ai dit que pour savoir si le cordon convenait, j'étais bien obligé de l'essayer.
    Sur ce, je suis rentré chez moi et ai soigneusement remis le câble dans on emballage d'origine de façon qu'un futur client ne puisse remarquer quoi que ce soit : l'emballage était de nouveau comme il était quand le vendeur me l'a remis.
    Mais rien n'y fit , le vendeur m'a rappelé qu'il m'avait déjà dit qu'il ne pouvait pas le reprendre, moi, de mon côté, j'ai essayé de faire appel à son bon sens et surtout à son sens du marketing, en lui laissant entendre qu'il risquait perdre un client. Le ton est quelque peu monté, quand je suis sorti , il m'a même suivi pour photographier le numéro de ma plaque ( comme il faisait noir, je n'avais pas remarqué que je m'étais garé sur un emplacement pour handicapés.).
    Pour conclure, je vous pose la même question que j'avais posée au vendeur : si le vendeur vous assure qu'un appareil ( en l'occurrence le cordon ) fera l'affaire et qu'après, l'acheteur constate que ce n'est pas vrai, chez qui se situe la responsabilité ? Ce câble m'a coûté 14, 99 euros, ce n'est pas une fortune mais savoir que j'ai payé quelque chose qui ne me sert à rien, qui va donc traîner à jamais dans un tiroir et que ce n'est pas ma faute me laisse un mauvais sentiment.
    En vous remerciant d'avance de bien vouloir examiner mon cas et d'y apporter une solution satisfaisante, je vous prie, d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

    PS le nom et l'adresse sont mentionnés dans la lettre : " je suis passé au( nom du magasin ) à ... ( le lieu )
    -------------------
    Modifié par bridg le 16-12-2015 07:01
    1/Il s'agit, je suppose d'un exercice, le courrier personnel étant non autorisé sur les forums.
    2/ Merci de ne pas crier en majuscules sur le site. -> retrait.
    3/ Nous ne corrigeons pas pour vous. C'est vous qui nous posterez ici votre texte corrigé après avoir reçu les conseils des membres et ce, autant de fois que nécessaire jusqu'à finalisation du travail.



    Réponse: Correction lettre de réclamation de alienor64, postée le 16-12-2015 à 01:05:46 (S | E)
    Bonsoir Verprin

    Madame, Monsieur,
    Samedi passé(autre mot), je suis passé au magasin d'électroménager (1) pour y acheter un câble de liaison pour connecter mon lecteur DVD à mon téléviseur.
    Le vendeur m'a donné un cordon de liaison RCA en m'assurant que c'était cela qu'il me fallait.
    De retour chez moi, j'ai essayé de connecter les deux appareils mais sans succès, vu que les entrées et sorties ne conviennent pas.
    Je suis retourné au magasin avec la télé et la vidéo et un câble péritel que j'avais trouvé entretemps chez moi.
    Là, le vendeur a directement connecté les deux appareils, c'était donc cela qu'il fallait(ici, mettre un infinitif). Ensuite, je lui ai demandé si je pouvais (ici, mettre le pronom personnel COI mis pour 'le vendeur')rapporter le câble RCA dont je n'avais donc(enlever) pas besoin,(autre ponctuation plus marquée que la virgule) il m'a répondu que c'était impossible vu que j'avais déjà sorti le cordon de son emballage pour essayer( faire précéder ce verbe d'un pronom personnel COD ). Je lui ai dit que pour savoir si le cordon convenait, j'étais bien obligé de l'essayer.
    Sur ce(mieux à l'écrit : autre expression synonyme), je suis rentré chez moi et ai soigneusement remis le câble dans on(il manque une lettre !) emballage d'origine de façon qu'un futur client ne puisse remarquer quoi que ce soit : l'emballage était de nouveau comme il était quand(mieux : 'lorsque') le vendeur me l'a remis.
    Mais rien n'y fit ,(pas d'espace devant la virgule) le vendeur m'a rappelé (ici, pronom démonstratif ) qu'il m'avait déjà dit qu'(enlever et mettre deux points)il ne pouvait pas le reprendre,(autre ponctuation) moi, de mon côté, j'ai essayé de faire appel à son bon sens et surtout à son sens du marketing,(pas de virgule) en(enlever) lui laissant entendre qu'il risquait perdre un client. Le ton est quelque peu monté,(autre ponctuation) quand je suis sorti , il m'a même suivi pour photographier le numéro de ma plaque(quelle plaque ? à préciser) ( comme il faisait noir, je n'avais pas remarqué que je m'étais garé sur un emplacement pour handicapés.).

    Pour conclure, je vous pose la même question que (ici, pronom démonstratif + pronom relatif COD)j'avais posée au vendeur : si le vendeur vous assure qu'un appareil ( en l'occurrence le cordon ) fera l'affaire et qu'après(mieux : autre mot), l'acheteur constate que ce n'est pas vrai, chez(autre préposition avec le verbe proposé plus loin) qui se situe( avec 'la responsabilité' employer le verbe 'incomber' précédé du pronom personnel COI ) la responsabilité ? Ce câble m'a coûté 14, 99 euros,(autre ponctuation : point-virgule) ce n'est pas une fortune( virgule ) mais savoir que j'ai payé quelque chose qui ne me sert à rien, qui va donc traîner à jamais dans un tiroir et que ce n'est pas ma faute( à exprimer différemment)(virgule) me laisse un mauvais sentiment.
    En vous remerciant d'avance de bien vouloir examiner mon cas et d'y apporter une solution satisfaisante, je vous prie,(pas de virgule) d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

    Voici quelques exemples de formules de politesse : Lien internet
    Bonne soirée !



    Réponse: Correction lettre de réclamation de verprin, postée le 16-12-2015 à 10:49:30 (S | E)
    Bonjour, voici la correction de mon exercice " lettre de réclamation"

    Madame, Monsieur,
    Samedi dernier, je suis passé au magasin d'électroménager (1) pour y acheter un câble de liaison pour connecter mon lecteur DVD à mon téléviseur.
    Le vendeur m'a donné un cordon de liaison RCA en m'assurant que c'était cela qu'il me fallait.
    De retour chez moi, j'ai essayé de connecter les deux appareils mais sans succès, vu que les entrées et sorties ne conviennent pas.
    Je suis retourné au magasin avec la télé et la vidéo et un câble péritel que j'avais trouvé entretemps chez moi.
    Là, le vendeur a directement connecté les deux appareils, c'était donc cela qu'il fallait utiliser. Ensuite, je lui ai demandé si je pouvais lui rapporter le câble RCA dont je n'avais pas besoin.Il m'a répondu que c'était impossible vu que j'avais déjà sorti le cordon de son emballage pour l’ essayer.Je lui ai dit que pour savoir si le cordon convenait, j'étais bien obligé de l'essayer.
    Ensuite, je suis rentré chez moi et ai soigneusement remis le câble dans son emballage d'origine de façon qu'un futur client ne puisse remarquer quoi que ce soit : l'emballage était de nouveau comme il était lorsque le vendeur me l'a remis.
    Mais rien n'y fit,le vendeur m'a rappelé ce qu'il m'avait déjà dit : il ne pouvait pas le reprendre. Moi, de mon côté, j'ai essayé de faire appel à son bon sens et surtout à son sens du marketing lui laissant entendre qu'il risquait perdre un client. Le ton est quelque peu monté. Quand je suis sorti , il m'a même suivi pour photographier le numéro de ma plaque d’immatriculation ( comme il faisait noir, je n'avais pas remarqué que je m'étais garé sur un emplacement pour handicapés.).
    Pour conclure, je vous pose la même question que celle que j'avais posée au vendeur : si le vendeur vous assure qu'un appareil ( en l'occurrence le cordon ) fera l'affaire et qu'ensuite l'acheteur constate que ce n'est pas vrai, à qui incombe la responsabilité ? Ce câble m'a coûté 14, 99 euros; ce n'est pas une fortune, mais savoir que j'ai payé quelque chose qui ne me sert à rien, qui va donc traîner à jamais dans un tiroir et que je n’y suis pour rien, me laisse un mauvais sentiment.
    En vous remerciant d'avance de bien vouloir examiner mon cas et d'y apporter une solution satisfaisante, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

    Je vous remercie de tout cœur pour avoir corrigé mon texte et espère avoir tenu compte de vos remarques.
    PS concernant le passage " Ensuite, je lui ai demandé si je pouvais lui rapporter le câble..", est-ce que je pourrais utiliser aussi le plus-que-parfait ? (= ensuite, je lui AVAIS demandé... )




    Réponse: Correction lettre de réclamation de alienor64, postée le 16-12-2015 à 14:42:58 (S | E)
    Bonjour Verprin
    Madame, Monsieur,
    Samedi dernier, je suis passé au magasin d'électroménager (1) pour y acheter un câble de liaison pour connecter mon lecteur DVD à mon téléviseur.
    Le vendeur m'a donné un cordon de liaison RCA en m'assurant que c'était cela qu'il me fallait.
    De retour chez moi, j'ai essayé de connecter les deux appareils mais sans succès, vu que les entrées et les sorties ne conviennent pas.
    Je suis retourné au magasin avec la télé et(à remplacer par une virgule) la vidéo et un câble péritel que j'avais trouvé entretemps chez moi.
    Là, le vendeur a directement connecté les deux appareils, c'était donc cela( à remplacer par ce que représente 'cela') qu'il fallait utiliser. Ensuite(mieux, autre adverbe, un seul mot, synonyme de 'en ce cas' et à placer entre l'auxiliaire et le participe passé, je lui ai demandé si je pouvais lui rapporter le câble RCA dont je n'avais pas besoin( mieux : 'qui ne m'était donc d'aucune utilité).(espace après un point)Il m'a répondu que c'était impossible vu que j'avais déjà sorti le cordon de son emballage pour l’ essayer.(espace après un point)Je lui ai dit que pour savoir si le cordon convenait, j'étais bien obligé de l'essayer.
    Ensuite, je suis rentré chez moi et ai soigneusement remis le câble dans son emballage d'origine de façon qu'un futur client ne puisse remarquer quoi que ce soit : l'emballage était de nouveau comme il était lorsque le vendeur me l'a remis.
    Mais rien n'y fit,(espace après une virgule)le vendeur m'a rappelé ce qu'il m'avait déjà dit : il ne pouvait pas le reprendre. Moi, de mon côté, j'ai essayé de faire appel à son bon sens et surtout à son sens du marketing lui laissant entendre qu'il risquait (ici, préposition)perdre un client. Le ton est quelque peu monté. Quand je suis sorti (pas d'espace avant une virgule), il m'a même suivi pour photographier le numéro de ma plaque d’immatriculation ( comme il faisait noir, je n'avais pas remarqué que je m'étais garé sur un emplacement pour handicapés.).
    Pour conclure, je vous pose la même question que celle que j'avais posée(passé composé) au vendeur : si le vendeur vous assure qu'un appareil ( en l'occurrence le cordon ) fera l'affaire et qu'ensuite l'acheteur constate que ce n'est pas vrai, à qui (ici, pronom personnel COI : pour savoir lequel employer, posez-vous la question : ' à qui incombe la responsabilité de cette erreur ?')incombe la responsabilité ? Ce câble m'a coûté 14, 99 euros(espace devant un point-virgule); ce n'est pas une fortune, mais savoir que j'ai payé quelque chose qui ne me sert à rien, qui va donc traîner à jamais dans un tiroir et que je n'y suis pour rien(mieux : conjuguer 'acheter' au passé composé, 1ère personne + 'sur les conseils mal avisés du....'/ ou alors : 'acheter ' au passé composé + 'mal conseillé par ...' ), me laisse un mauvais sentiment(mieux : plutôt que de 'sentiment', mieux vaut parler de l'impression que vous laisse cette mésaventure ).
    En vous remerciant d'avance de bien vouloir examiner mon cas et d'y apporter une solution satisfaisante, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

    PS concernant le passage " Ensuite, je lui ai demandé si je pouvais lui rapporter le câble..", est-ce que je pourrais utiliser aussi le plus-que-parfait ? (= ensuite, je lui AVAIS demandé... ) Laissez donc le passé composé !

    Bonne journée !



    Réponse: Correction lettre de réclamation de verprin, postée le 16-12-2015 à 22:18:34 (S | E)
    Bonsoir ou bonjour alienor64

    Voici la dernière mouture de mon texte :

    Madame, Monsieur,

    Samedi dernier, je suis passé au magasin d'électroménager (1) pour y acheter un câble de liaison pour connecter mon lecteur DVD à mon téléviseur.
    Le vendeur m'a donné un cordon de liaison RCA en m'assurant que c'était cela qu'il me fallait.
    De retour chez moi, j'ai essayé de connecter les deux appareils mais sans succès, vu que les entrées et les sorties ne conviennent pas.
    Je suis retourné au magasin avec la télé, la vidéo et un câble péritel que j'avais trouvé entretemps chez moi.
    Là, le vendeur a directement connecté les deux appareils, c'était donc un câble péritel qu'il fallait utiliser. Je lui ai alors demandé si je pouvais lui rapporter le câble RCA qui ne m'était donc d'aucune utilité. Il m'a répondu que c'était impossible vu que j'avais déjà sorti le cordon de son emballage pour l’ essayer. Je lui ai dit que pour savoir si le cordon convenait, j'étais bien obligé de l'essayer.
    Ensuite, je suis rentré chez moi et ai soigneusement remis le câble dans son emballage d'origine de façon qu'un futur client ne puisse remarquer quoi que ce soit : l'emballage était de nouveau comme il était lorsque le vendeur me l'a remis.
    Mais rien n'y fit, le vendeur m'a rappelé ce qu'il m'avait déjà dit : il ne pouvait pas le reprendre. Moi, de mon côté, j'ai essayé de faire appel à son bon sens et surtout à son sens du marketing lui laissant entendre qu'il risquait de perdre un client. Le ton est quelque peu monté. Quand je suis sorti, il m'a même suivi pour photographier le numéro de ma plaque d’immatriculation ( comme il faisait noir, je n'avais pas remarqué que je m'étais garé sur un emplacement pour handicapés.).
    Pour conclure, je vous pose la même question que celle que j'ai posée au vendeur : si le vendeur vous assure qu'un appareil ( en l'occurrence le cordon ) fera l'affaire et qu'ensuite l'acheteur constate que ce n'est pas vrai, à qui en incombe la responsabilité ? Ce câble m'a coûté 14, 99 euros ; ce n'est pas une fortune, mais savoir que j'ai payé quelque chose qui ne me sert à rien, qui va donc traîner à jamais dans un tiroir et que j'ai acheté sur les conseils mal avisés de ce vendeur, me laisse un arrière-goût d'amertume.
    En vous remerciant d'avance de bien vouloir examiner mon cas et d'y apporter une solution satisfaisante, je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués.

    Encore merci d'avance



    Réponse: Correction lettre de réclamation de alienor64, postée le 16-12-2015 à 23:26:20 (S | E)
    Bonsoir Verprin
    Juste une modification à faire dans un texte par ailleurs correct :
    ' l'emballage était de nouveau comme il était (mieux : 'tel que) lorsque le vendeur me l'a remis.'

    Il est inutile de recopier votre texte.

    Bonne continuation !





    Réponse: Correction lettre de réclamation de verprin, postée le 17-12-2015 à 12:36:09 (S | E)
    OK "tel quel" , oui, ça sonne mieux. Encore un grand merci alienor 64



    Réponse: Correction lettre de réclamation de verprin, postée le 17-12-2015 à 13:13:24 (S | E)
    A Alienor64 au lieu de "tel quel" il fallait bien sûr " tel que ( le vendeur me l'avait remis)



    Réponse: Correction lettre de réclamation de alienor64, postée le 17-12-2015 à 14:07:42 (S | E)
    Bonjour Verprin
    'au lieu de "tel quel" il fallait bien sûr " tel que ( le vendeur me l'avait remis)'

    Bien sûr !!!

    Bonne continuation !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.