Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction - Peut-on choisir librement

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction - Peut-on choisir librement
    Message de tszshan posté le 07-01-2017 à 16:36:18 (S | E | F)
    Bonjour à tous et bonne année.
    J'apprends le français à la maison mais j’ai été paresseuse et n’ai pas étudié beaucoup le mois dernier … Aujourd’hui, je fais un exercise écrit dans mon cahier d’exercice. Pourriez-vous m’aider de corriger les fautes dans le texte que j'ai écrit, s'il vous plaît ? Merci beaucoup !
    ___________________________________________________________________________________
    Peut-on choisir librement sans consideration de sexe ?

    Aujourd’hui, l’égalité entre les femmes et les hommes est encore une situation paradoxale. Généralement, ils ont les mêmes droits à l’accès à la santé, à l’éducation et à la vie professionelle. Cependant, de temps en temps, on entend des preuves de inégalités entre les sexes.

    Toujours, il ne s’agit pas d’une question de compétence, mais de stéréotypes. Par exemple, maintenant plus de filles entrent à l’université, donc la situation s’est vraiment améliorée pour elles. Mais, on voit les écarts persistant dans le choix des filières. Il y a plus moins de filles qui étudient les sciences, les mathématiques ou l’ingénierie. Les gens ditent que les filles ne sont pas aussi douées que les garçons dans ces domaines, mais on ne peut jamais être certain. Dans mon pays, c’est la finance qui attire autant de filles que garçons. C’est un bon signe car celle-la mène aux carrières autant rémunératrices pour les filles.

    C’est vrai que les filles et garçons sont enfermés dans leurs rôles sans que l’on s’en rende compte. Ainsi on a du mal à imaginer que les filles soient forte au football et qu’elles s’éclatent avec des jeux video d’action, et que certaines filles choisissent de devenir pompier ou adventurer. De même, on a du mal à croire que les garçons aiment lire des romans d’armour et que certains d’eux veulent être secrétaire, infirmière ou homme de foyer.

    Dans la famille, le partage des responsabilitié est plus délicat. Dans la société moderne, les femmes et hommes travaillent, mais ce sont souvent les femme qui s’occupent des enfants, des courses ou du ménage. A la sortie de l’école, on ne voit que deux ou troi hommes qui viennent chercher leurs petites.

    Si ce n’est pas assez convaincant, une publicité que j’ai vu hier nous donnerait des pensées. Dans cette publicité on voit un homme qui tient dans ses bras un bébé qui semble en train de s’alimenter. Au-dessous est le texte ‘les femmes ne s’intéressent plus qu’à leur voiture.’ La publicité n’est-elle pas surprenante ? N’est pas l’idée q’une femme, une mère, laisse son enfant pour s’occuper de sa voiture quand un homme le nourrit un peu choquante ? Donc, quand on parle d’égalité entre les femmes et les hommes, il faut penser au partage de priviléges et au changement de rôles en respectant les besoins et les désirs de chacun. Ce n'est pas facile.

    Merci encoure et bon week-end !


    Réponse : Correction - Peut-on choisir librement de jij33, postée le 07-01-2017 à 18:47:16 (S | E)
    Bonjour

    Peut-on choisir librement sans consideration (accent) de sexe ?

    Aujourd’hui, l’égalité entre les femmes et les hommes est encore une situation paradoxale (mal formulé : à revoir). Généralement, ils ont les mêmes droits à l’accès à la santé, à l’éducation et à la vie professionelle (orthographe). Cependant, de temps en temps, on entend (nous disons plutôt "on voit") des preuves de inégalités (élider la préposition et mettre le nom au singulier) entre les sexes.

    Toujours (à placer après pas : ce sera correct grammaticalement, mais eut-être vouliez-vous dire "il ne s'agit jamais d'une..."), il ne s’agit pas d’une question de compétence, mais de stéréotypes. Par exemple, maintenant plus de filles entrent à l’université, donc la situation s’est vraiment améliorée pour elles. Mais,(pas de virgule) on voit les écarts persistant dans le choix des filières. Il y a plus (supprimer) moins de filles qui étudient les sciences, les mathématiques ou l’ingénierie. Les gens ditent (conjugaison) que les filles ne sont pas aussi douées que les garçons dans ces domaines, mais on ne peut jamais être certain. Dans mon pays, c’est la finance qui attire autant de filles que (répéter la préposition) garçons. C’est un (supprimer : on dit "c'est bon signe" ou "c'est mauvais signe") bon signe car celle-la (remplacer par le pronom personnel sujet) mène aux carrières autant (autre adverbe d'égalité) rémunératrices pour les filles.

    C’est vrai que les (deux solutions : ou vous mettez "les" devant les deux noms filles et garçons, ou vous ne le mettez devant aucun des deux) filles et garçons sont enfermés dans leurs rôles sans que l’on s’en rende compte. Ainsi (virgule) on a du mal à imaginer que les filles soient forte (accord) au football et qu’elles s’éclatent avec des jeux video d’action, et que certaines filles choisissent de devenir pompier ou adventurer (terme anglais ! Cherchez l'équivalent en français). De même, on a du mal à croire que les garçons aiment lire des romans d’armour (orthographe) et que certains d’eux veulent être secrétaire, infirmière (ce mot est féminin : trouvez le masculin, car quoi qu'il fasse, un garçon ne deviendra pas "infirmière" !) ou homme de foyer (on dit "femme au foyer" : ce sera la même chose avec "homme").

    Dans la famille, le partage des responsabilitié (orthographe et mettre ce mot au pluriel) est plus délicat. Dans la société moderne, les (même remarque : les devant les deux ou pas du tout) femmes et hommes travaillent, mais ce sont souvent les femme (pluriel) qui s’occupent des enfants, des courses ou du ménage. A la sortie de l’école, on ne voit que deux ou troi (orthographe) hommes qui viennent chercher leurs petites (pourquoi ce féminin ? "Enfants" conviendrait mieux).

    Si ce n’est pas assez convaincant, une publicité que j’ai vu (accord avec "publicité", qui est l'antécédent de "que") hier nous donnerait des pensées (mal dit : nous donnerait à réfléchir). Dans cette publicité (virgule) on voit un homme qui tient dans ses bras un bébé qui semble en train de s’alimenter. Au-dessous est le texte ‘ "les femmes ne s’intéressent plus qu’à leur voiture."’ La publicité n’est-elle pas surprenante ? N’est pas l’idée q’une femme, une mère, laisse son enfant pour s’occuper de sa voiture quand un homme le nourrit un peu choquante (Phrase mal construite : commencer par "l'idée qu'une femme...... n'est-elle pas un peu choquante" ?) ? Donc, quand on parle d’égalité entre les femmes et les hommes, il faut penser au partage de (contraction de de + les) priviléges (accent) et au changement de rôles en respectant les besoins et les désirs de chacun. Ce n'est pas facile.

    Pour quelqu'un qui étudie seule le français,vous vous exprimez assez bien ! Bonne correction !



    Réponse : Correction - Peut-on choisir librement de tszshan, postée le 10-01-2017 à 10:08:56 (S | E)
    Bonjour jij33,

    Merci beaucoup pour votre aide et les mots gentils. :D

    Bien que je ne peux pas aller au cours en français, les conseils que j’ai reçues ici m’ont beaucoup aidée. J’espère qu’après mes erreurs ont été corrigées, je n’en fera plus.

    Ici, le texte :

    Peut-on choisir librement sans considération de sexe ?

    Aujourd’hui, l’égalité entre les femmes et les hommes reste une conquête inachevée. Généralement, ils ont les mêmes droits à l’accès à la santé, à l’éducation et à la vie professionnelle. Cependant, de temps en temps, on voit des preuves d’ inégalité entre les sexes.

    Il ne s’agit jamais d’une question de compétence, mais de stéréotypes. Par exemple, maintenant plus de filles entrent à l’université, donc la situation s’est vraiment améliorée pour elles. Mais on voit les écarts persistant dans le choix des filières. Il y a moins de filles qui étudient les sciences, les mathématiques ou l’ingénierie. Les gens disent que les filles ne sont pas aussi douées que les garçons dans ces domaines, mais on ne peut jamais être certain. Dans mon pays, c’est la finance qui attire autant de filles que de garçons. C’est bon signe car elle mène aux carrières aussi rémunératrices pour les filles.

    C’est vrai que les filles et les garçons sont enfermés dans leurs rôles sans que l’on s’en rende compte. Ainsi, on a du mal à imaginer que les filles soient fortes au football et qu’elles s’éclatent avec des jeux video d’action, et que certaines filles choisissent de devenir pompier ou exploratrice. De même, on a du mal à croire que les garçons aiment lire des romans d’amour et que certains d’eux veulent être secrétaire, infirmier ou homme au foyer.

    Dans la famille, le partage des responsabilités est plus délicat. Dans la société moderne, les femmes et les hommes travaillent, mais ce sont souvent les femmes qui s’occupent des enfants, des courses ou du ménage. A la sortie de l’école, on ne voit que deux ou trois hommes qui viennent chercher leurs enfants.

    Si ce n’est pas assez convaincant, une publicité que j’ai vue hier nous donnerait à refléchir. Dans cette publicité, on voit un homme qui tient dans ses bras un bébé qui semble en train de s’alimenter. Au-dessous est le texte ‘ "les femmes ne s’intéressent plus qu’à leur voiture."’ La publicité n’est-elle pas surprenante ? L’idée q’une femme, une mère, laisse son enfant pour s’occuper de sa voiture quand un homme le nourrit n’est-elle pas un peu choquante ? Donc, quand on parle d’égalité entre les femmes et les hommes, il faut penser au partage des privilèges et au changement de rôles en respectant les besoins et les désirs de chacun. Ce n'est pas facile.

    Merci encore pour votre aide !




    Réponse : Correction - Peut-on choisir librement de jij33, postée le 11-01-2017 à 23:30:28 (S | E)
    Bonsoir


    Bien que je ne peux puisse pas aller au cours en de français, les conseils que j’ai reçues reçus ici m’ont beaucoup aidée. J’espère qu’après que mes erreurs ont auront été corrigées, je n’en fera ferai plus.

    C'est mieux : vous trouverez de nouvelles suggestions qui n'ont pas été évoquées dans la première proposition de correction. Elles ne mettent pas en évidence des incorrections grammaticales mais quelques améliorations concernant la fluidité du style.

    Ici, le texte :

    Peut-on choisir librement sans considération de sexe ?

    Aujourd’hui, l’égalité entre les femmes et les hommes reste une conquête inachevée. Généralement, ils ont les mêmes droits à l’accès à la santé, à l’éducation et à la vie professionnelle. Cependant, de temps en temps, on voit des preuves d’ inégalité entre les sexes.

    Il ne s’agit jamais d’une question de compétence, mais de stéréotypes. Par exemple, maintenant plus de filles entrent à l’université, donc la situation s’est vraiment améliorée pour elles. Mais on voit les écarts persistant dans le choix des filières. Il y a moins de filles qui étudient les sciences, les mathématiques ou l’ingénierie. Les gens disent que les filles ne sont pas aussi douées que les garçons dans ces domaines, mais on ne peut jamais en être certain. Dans mon pays, c’est la finance qui attire autant de filles que de garçons. C’est bon signe car elle mène aux (remplacer par la préposition à + le déterminant indéfini au pluriel) carrières aussi rémunératrices pour les filles.

    C’est vrai que les filles et les garçons sont enfermés dans leurs rôles sans que l’on s’en rende compte. Ainsi, on a du mal à imaginer que les filles soient fortes au football et qu’elles s’éclatent avec des jeux video (il manque un accent) d’action, et que certaines filles choisissent de devenir pompier ou exploratrice. De même, on a du mal à croire que les garçons aiment lire des romans d’amour et que certains d’eux (supprimer) veulent être secrétaire, infirmier ou homme au foyer.

    Dans la famille, le partage des responsabilités est plus délicat. Dans la société moderne, les femmes et les hommes travaillent, mais ce sont souvent les femmes qui s’occupent des enfants, des courses ou du ménage. A la sortie de l’école, on ne voit que deux ou trois hommes qui viennent chercher leurs enfants.

    Si ce n’est pas assez convaincant, une publicité que j’ai vue hier nous donnerait à refléchir (il manque un accent). Dans cette publicité, on voit un homme qui tient dans ses bras un bébé qui semble en train de s’alimenter (deux subordonnées relatives dans la même phrase, c'est un peu lourd : vous pouvez remplacer "qui tient" par un participe présent). Au-dessous est (correct, mais un peu mal dit : se trouve ou apparaît ou on peut lire) le texte "les femmes ne s’intéressent plus qu’à leur voiture." La publicité n’est-elle pas surprenante ? L’idée q’ (orthographe) une femme, une mère, laisse (plutôt le verbe délaisser) son enfant pour s’occuper de sa voiture quand un homme le nourrit n’est-elle pas un peu choquante ? Donc, quand on parle d’égalité entre les femmes et les hommes, il faut penser au partage des privilèges et au changement de rôles en respectant les besoins et les désirs de chacun. Ce n'est pas facile.
    Bonne continuation.



    Réponse : Correction - Peut-on choisir librement de tszshan, postée le 14-01-2017 à 13:04:44 (S | E)
    Bonsoir jij33,

    Merci beaucoup! Je n’ai pas connu comment je peux mieux m’exprimer. Maintenant, je le connais.

    Ici, le texte :

    Peut-on choisir librement sans considération de sexe ?

    Aujourd’hui, l’égalité entre les femmes et les hommes reste une conquête inachevée. Généralement, ils ont les mêmes droits à l’accès à la santé, à l’éducation et à la vie professionnelle. Cependant, de temps en temps, on voit des preuves d’ inégalité entre les sexes.

    Il ne s’agit jamais d’une question de compétence, mais de stéréotypes. Par exemple, maintenant plus de filles entrent à l’université, donc la situation s’est vraiment améliorée pour elles. Mais on voit les écarts persistant dans le choix des filières. Il y a moins de filles qui étudient les sciences, les mathématiques ou l’ingénierie. Les gens disent que les filles ne sont pas aussi douées que les garçons dans ces domaines, mais on ne peut jamais en être certain. Dans mon pays, c’est la finance qui attire autant de filles que de garçons. C’est bon signe car elle mène à des carrières aussi rémunératrices pour les filles.

    C’est vrai que les filles et les garçons sont enfermés dans leurs rôles sans que l’on s’en rende compte. Ainsi, on a du mal à imaginer que les filles soient fortes au football et qu’elles s’éclatent avec des jeux vidéo d’action, et que certaines filles choisissent de devenir pompier ou exploratrice. De même, on a du mal à croire que les garçons aiment lire des romans d’amour et que certains veulent être secrétaire, infirmier ou homme au foyer.

    Dans la famille, le partage des responsabilités est plus délicat. Dans la société moderne, les femmes et les hommes travaillent, mais ce sont souvent les femmes qui s’occupent des enfants, des courses ou du ménage. A la sortie de l’école, on ne voit que deux ou trois hommes qui viennent chercher leurs enfants.

    Si ce n’est pas assez convaincant, une publicité que j’ai vue hier nous donnerait à réfléchir. Dans cette publicité, on voit un homme tenant dans ses bras un bébé qui semble en train de s’alimenter. Au-dessous se trouve le texte "les femmes ne s’intéressent plus qu’à leur voiture." La publicité n’est-elle pas surprenante ? ? L’idée d’une femme, une mère, délaisse son enfant pour s’occuper de sa voiture quand un homme le nourrit n’est-elle pas un peu choquante ? Donc, quand on parle d’égalité entre les femmes et les hommes, il faut penser au partage des privilèges et au changement de rôles en respectant les besoins et les désirs de chacun. Ce n'est pas facile.

    Merci encore et bon week-end ! :D







    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.