Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite chaque semaine // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Libérer les jeunes- correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Libérer les jeunes- correction
    Message de hicham15 posté le 31-01-2017 à 20:16:47 (S | E | F)
    bonjour tout le monde
    j'ai écrit une production écrite en respectant le plan dialectique. et je suis faible en français. je demande si quelqu'un peut m'aider à corriger et améliorer ma rédaction .
    et merci d'avance

    voilà mon texte :

    Nul ne peut nier le grand rôle que les jeunes jouent dans la société, ils sont le futur des pays ainsi, cette génération est la fleur la plus séduisante dans la société. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut traiter les jeunes ; il y en a des gens qui pensent qu’il est obligatoire d’offrir une grande liberté aux jeunes, en revanche il y en a d’autres qui disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j’estime qu’il faut donner une grande liberté aux jeunes mais avec un peu de limites dans certains domaines, c’est-à-dire libérer et limiter en même temps, parce que il n y a pas d’absolu ; tout est relatif.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes. Tout d’abord, la liberté contribue à l’amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu’on libère les jeunes on libère leurs imaginations ; par exemple, on note que les pays où règne la liberté, il y a un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité également de bonheur, puisque l’être humain est né libre, il doit rester libre dans toute sa vie ; en guise d’exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y en a d’autres situations qui présentent le côté négatif d’accorder la liberté aux jeunes. Premièrement, donner une grande liberté aux jeunes participe à conduire les jeunes à faire et à apprendre de mauvaises habitudes ; à titre d’exemple, la plupart des jeunes qui s’adonnent à la drogue ce sont des victimes d’une liberté absolue. Deuxièmement, si on offre une immense liberté aux jeunes, peut-être ils veulent toucher la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’état ; tel que les jeunes qui enfreignent la loi, ils disent toujours qu’ils sont libres.

    En conclusion, prière de libérer et limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin d’une certaine réaction. L’essentiel c’est que la société doit savoir comment traiter leurs jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?


    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 31-01-2017 à 23:27:19 (S | E)
    Bonsoir hicham15
    J'ai écrit une production écrite en respectant le plan dialectique.(enlevez ce point) et je suis faible en français. Je demande si quelqu'un peut m'aider à corriger et améliorer ma rédaction (pas d'espace devant un point).
    et mMerci d'avance

    voilàVoici mon texte : Voici indique ce qui va être dit. Voilà indique ce qui a été dit. N'oubliez pas de mettre une majuscule en début de phrase.

    Un lien sur les pronoms personnels compléments 'Y' et 'En' Lien internet

    et un autre sur les pronoms personnels compléments d'objet : Lien internet




    Nul ne peut nier le grand(mieux : autre adjectif : 'important' à placer après le nom)) rôle que les jeunes jouent dans la société,(pas de virgule, mais point-virgule) ils sont le futur des(préposition + déterminant possessif) pays(point) ainsi, cette génération est(enlever ; mettre une conjonction de coordination) la fleur la plus séduisante(à remplacer par un seul mot : 'fleuron') dans(préposition) la société. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut traiter les jeunes(à remplacer par un pronom personnel COD que vous mettrez devant l'infinitif) ; il y en(enlever : voir lien sur l'emploi de ce pronom) a des gens qui pensent qu'il est obligatoire d'offrir une grande liberté aux jeunes,(point-virgule) en revanche il y en a (enlever) d'autres qui(enlever) disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j'estime qu'il faut donner une grande liberté aux jeunes(virgule) mais avec un peu de (à remplacer par un déterminant indéfini pluriel désignant une quantité non précisée) limites dans certains domaines, c'est-à-dire libérer et limiter en même temps, parce que(élision) il n y a pas d'absolu ; tout est relatif.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d'accorder la liberté aux jeunes. Tout d'abord, la liberté contribue à l'amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu'on libère les jeunes (virgule)on libère leurs imaginations(mettre ces deux mots au singulier) ; par exemple, on note que(enlever et mettre une préposition indiquant l'endroit où l'on se trouve) les pays où règne la liberté, il y a(enlever ; ' il y a 'est une expression lourde à éviter quand elle n'est pas indispensable au sens de la phrase) un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité également(enlever ; mettre une conjonction de coordination) de bonheur,(pas de virgule mais point-virgule) puisque l'être humain est né libre, il doit rester libre dans toute sa vie(à mieux exprimer) ; en guise d'exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y en(enlever : 'en' est un pronom personnel complément qui remplace un nom et doit être employé dans ce sens. Ici, il ne remplace rien et n'a donc aucune utilité. De plus, remplacez 'il y a' soit en mettant 'd'autres situations' sujet de la phrase, en enlevant bien sûr, le pronom relatif sujet, soit en employant 'exister' à la forme impersonnelle) a d'autres situations qui présentent le côté négatif d'accorder la liberté aux jeunes. Premièrement, donner une grande liberté aux jeunes(à remplacer par un pronom personnel COI que vous mettrez devant l'infinitif : voir lien) participe à conduire les jeunes(à remplacer par un pronom personnel COD que vous mettrez devant l'infinitif) à faire(il faut à cet infinitif un COD autre que 'mauvaises habitudes') et à apprendre('prendre') de mauvaises habitudes ; à titre d'exemple, la plupart des jeunes qui s'adonnent à la drogue ce(enlever) sont des(déterminant défini) victimes d'une liberté absolue. Deuxièmement, si on offre une immense liberté aux jeunes, peut-être ils veulent(autre temps : futur + inversion du pronom personnel sujet) toucher la liberté des autres(à mieux formuler) ou bien dépasser quelques lois de l'état ; tel que(enlever) les jeunes qui enfreignent la loi,(pas de virgule) ils(enlever) disent toujours qu'ils sont libres.

    En conclusion, prière de (autre formulation) libérer et limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin d'une certaine réaction(pouvez-vous être plus précis ?). L'essentiel (virgule)c'est que la société doit savoir comment traiter leurs(autre déterminant possessif) jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?

    Bonne correction





    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 01-02-2017 à 13:05:50 (S | E)
    bonjour Alienor64
    Merci pour ta correction.

    voici mon texte après la modification:

    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société; ils sont le futur de leurs pays. et le fleuron de la société. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter; il y a des gens qui pensent qu’il est obligatoire d’offrir une grande liberté aux jeunes; en revanche d’autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j’estime qu’il faut donner une grande liberté aux jeunes, mais avec quelques limites dans certains domaines, c’est-à-dire libérer et limiter en même temps, parce qu'il n y a pas d’absolu ; tout est relatif.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes. Tout d’abord, la liberté contribue à l’amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu’on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note que aux pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur; puisque l’être humain est né libre, il doit rester libre dans tous le reste de sa vie ; en guise d’exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d’autres situations qui présentent le côté négatif d’accorder la liberté aux jeunes. Premièrement,leur donner une grande liberté participe à conduire les jeunes à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d’exemple, la plupart des jeunes qui s’adonnent à la drogue sont les victimes d’une liberté absolue. Deuxièmement, si on leur offre une immense liberté, peut-être voudront ils toucher la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’état ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu’ils sont libres.

    En conclusion, il est obligatoire de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin soit de la liberté soit de la limite. L’essentiel, c’est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?


    Bonne journée
    Merci d'avance



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 01-02-2017 à 16:00:51 (S | E)
    Bonjour hicham15
    C'est nettement mieux !

    Un lien sur les ponctuations et les espaces à respecter en typographie française : Lien internet
    et un autre sur les pronoms démonstratifs suivis d'un pronom relatif : Lien internet


    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société(espace devant un point-virgule, comme devant tout signe double); ils sont le futur de leurs(singulier : ils n'ont qu'un pays) pays.(enlevez ce point) et le fleuron de la société(autre mot pour éviter une répétition). Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter(espace devant un point-virgule); il y a des gens qui pensent qu'il est obligatoire d'offrir une grande liberté aux jeunes(idem); en revanche (virgule) d'autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j'estime qu'il faut donner une grande liberté aux jeunes, mais avec quelques limites dans certains domaines, c'est-à-dire libérer et limiter en même temps,(enlevez la virgule) parce qu'il n y a pas d'absolu ; tout est relatif.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d'accorder la liberté aux jeunes. Tout d'abord, la liberté contribue à l'amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu'on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note que(enlever) aux(incorrect car 'aux' est un déterminant contracté ; il faut une préposition indiquant l'endroit où l'on est, suivie d'un déterminant défini) pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur(espace); puisque l'être humain est né libre, il doit rester libre dans tous le reste(incorrect et de plus, 'tous' est pluriel et 'le reste' singulier. Mettez 'tout' + pronom démonstratif neutre suivi d'un pronom relatif complément élidé (voir lien) devant le pronom personnel 3e personne du singulier qui représente 'l'être humain' ; vous conjuguerez ensuite le verbe 'entreprendre') de( autre préposition) sa vie ; en guise d'exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d'autres situations qui présentent le côté négatif d'accorder la liberté aux jeunes. Premièrement,(espace après une virgule))leur donner une grande liberté participe à conduire les jeunes(à remplacer par un pronom personnel COD que vous mettrez devant l'infinitif) à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d'exemple, la plupart des jeunes qui s'adonnent à la drogue sont les victimes d'une liberté absolue. Deuxièmement, si on leur offre une immense(mieux : 'trop grande') liberté, peut-être voudront ils(trait d'union entre ces deux mots) toucher la liberté des autres(que voulez-vous dire ? 'Toucher' à la liberté des autres ? Je ne comprends toujours pas le sens de votre phrase) ou bien dépasser quelques lois de l'état ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu'ils sont libres.

    En conclusion, il est obligatoire(autre mot moins 'directif') de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin soit de la liberté soit de la limite. L'essentiel, c'est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?

    Bonne journée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 01-02-2017 à 16:36:27 (S | E)
    Bonjour Alienor64 et merci beaucoup.

    voici mon texte :

    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société ; ils sont le futur de leur pays et le fleuron de la nation. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter ; il y a des gens qui pensent qu’il est obligatoire d’offrir une grande liberté aux jeunes ; en revanche, d’autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j’estime qu’il faut donner une grande liberté aux jeunes, mais avec quelques limites dans certains domaines, c’est-à-dire libérer et limiter en même temps parce qu'il n y a pas d’absolu ; tout est relatif.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes. Tout d’abord, la liberté contribue à l’amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu’on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note dans les pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur ; puisque l’être humain est né libre, il doit rester libre dans tout ce qu'il entreprend à sa vie ; en guise d’exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d’autres situations qui présentent le côté négatif d’accorder la liberté aux jeunes. Premièrement, leur donner une grande liberté participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d’exemple, la plupart des jeunes qui s’adonnent à la drogue sont les victimes d’une liberté absolue. Deuxièmement, si on leur offre une trop grande liberté, peut-être voudront-ils briser(ou bien transgresser) la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’état ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu’ils sont libres.

    En conclusion, il est important de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin soit de la liberté soit de la limite. L’essentiel, c’est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 01-02-2017 à 20:50:26 (S | E)

    Bonsoir hicham15
    Encore un petit effort !

    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société ; ils sont le futur de leur pays et le fleuron de la nation. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter ; il y a des gens qui pensent qu'il est obligatoire d'offrir une grande liberté aux jeunes ; en revanche, d'autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j'estime qu'il faut donner une grande liberté aux jeunes(répétition trop fréquente et rapprochée de ce mot ; 'nouvelles générations' / 'générations montantes'), mais avec quelques limites dans certains domaines, c'est-à-dire libérer et limiter en même temps parce qu'il n y a pas d'absolu( 'de règle absolue') ; tout est relatif et soumis à équilibre.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d'accorder la liberté aux jeunes. Tout d'abord, la liberté contribue à l'amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu'on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note dans les pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur ; puisque l'être humain est né libre, il doit rester libre dans tout ce qu'il entreprend à(autre préposition signifiant 'à l'intérieur de') sa vie ; en guise d'exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d'autres situations qui présentent le côté négatif d'accorder la liberté aux jeunes(à remplacer par un autre formulation pour éviter la répétition de ce groupe nominal). Premièrement, leur donner une grande liberté participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d'exemple, la plupart des jeunes qui s'adonnent à la drogue sont les victimes d'une liberté absolue. Deuxièmement, si on leur offre une trop grande liberté(à remplacer par : 'montrer' à la forme pronominale et à l'indicatif présent, suivi de l'adverbe 'trop' + adjectif indiquant une tendance générale à permettre plutôt qu'à interdire)) , peut-être voudront-ils briser(ou bien transgresser(en parlant de 'liberté', on emploie le verbe 'attenter à' qui signifie :' porter gravement atteinte à ')) la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l'état(majuscule quand ce mot désigne l'entité politique que forme un territoire délimité par des frontières et sa population) ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu'ils sont libres.

    En conclusion, il est important de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin soit( incorrect ; voir plus loin) de la liberté soit( 'soit... soit' indique une alternative et non une simultanéité) de la limite. L'essentiel, c'est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?

    Bonne soirée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 01-02-2017 à 23:21:51 (S | E)
    Merci beaucoup.
    voici le texte après la correction :

    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société ; ils sont le futur de leur pays et le fleuron de la nation. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter ; il y a des gens qui pensent qu’il est obligatoire d’offrir une grande liberté aux jeunes ; en revanche, d’autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j’estime qu’il faut donner une grande liberté aux générations montantes, mais avec quelques limites dans certains domaines, c’est-à-dire libérer et limiter en même temps parce qu'il n y a pas de règle absolue ; tout est relatif et soumis à équilibre.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes. Tout d’abord, la liberté contribue à l’amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu’on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note dans les pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur ; puisque l’être humain est né libre, il doit rester libre dans tout ce qu'il entreprend dans sa vie ; en guise d’exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d’autres situations qui présentent le côté négatif de les libérer. Premièrement, leur donner une grande liberté participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d’exemple, la plupart des jeunes qui s’adonnent à la drogue sont les victimes d’une liberté absolue. Deuxièmement, si on se montre trop permettant, peut-être voudront-ils attenter à la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’Etat ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu’ils sont libres.

    En conclusion, il est important de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin de la liberté ou de la limite. L’essentiel, c’est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?

    bonne soirée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 02-02-2017 à 00:19:21 (S | E)
    Bonsoir hicham15

    Voici ce qu'il vous reste à corriger :

    Cependant, il y a d'autres situations qui présentent le côté négatif de les libérer(à enlever. Un seul mot suffit pour définir la signification dans le texte du groupe de mots : 'd'accorder la liberté aux jeunes'. C'est 'une option', ou encore 'une problématique'. Quel que soit le nom que vous choisissez, faites-le précéder d'un déterminant démonstratif) . Premièrement, leur(à enlever ; puisque le mot 'jeunes' n'apparaît plus dans la phrase précédente, vous pouvez le remettre à sa place initiale) donner aux jeunes une grande liberté participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d'exemple, la plupart des jeunes qui s'adonnent à la drogue sont les victimes d'une liberté absolue. Deuxièmement, si on se montre trop permettant(incorrect ; 'permettant' est le participe présent de 'permettre' ; trouvez l'adjectif qui correspond à ce verbe), peut-être voudront-ils attenter à la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l'Etat ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu'ils sont libres.

    En conclusion, il est important de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin de la liberté ou(incorrect, car 'ou' indique une alternative et non une simultanéité. Mettez la conjonction 'et' ; vous la placerez aussi devant ' de la liberté' pour insister sur le caractère obligatoire de cette simultanéité.) de la limite. L'essentiel, c'est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?

    Bonne soirée







    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 02-02-2017 à 00:35:05 (S | E)
    bonne siorée
    Et merci beaucoup
    voici tout le texte :

    Nul ne peut nier le rôle important que les jeunes jouent dans la société ; ils sont le futur de leur pays et le fleuron de la nation. Dans ce sens, on parle beaucoup de la manière avec laquelle il faut les traiter ; il y a des gens qui pensent qu’il est obligatoire d’offrir une grande liberté aux jeunes ; en revanche, d’autres disent le contraire. Alors, quelle opinion semble la plus juste ?

    Personnellement, j’estime qu’il faut donner une grande liberté aux générations montantes, mais avec quelques limites dans certains domaines, c’est-à-dire libérer et limiter en même temps parce qu'il n y a pas de règle absolue ; tout est relatif et soumis à équilibre.

    Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes. Tout d’abord, la liberté contribue à l’amélioration des créations artistiques et des inventions scientifiques parce que lorsqu’on libère les jeunes, on libère leur imagination ; par exemple, on note dans les pays où règne la liberté, un développement dans tous les domaines. Ensuite, la liberté est un symbole de responsabilité et de bonheur ; puisque l’être humain est né libre, il doit rester libre dans tout ce qu'il entreprend dans sa vie ; en guise d’exemple, on observe que les jeunes les plus responsables et les plus heureux sont les jeunes libres.

    Cependant, il y a d’autres situations qui présentent le côté négatif de cette option. Premièrement, donner aux jeunes une grande liberté participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes ; à titre d’exemple, la plupart des jeunes qui s’adonnent à la drogue sont les victimes d’une liberté absolue. Deuxièmement, si on se montre trop permis, peut-être voudront-ils attenter à la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’Etat ; les jeunes qui enfreignent la loi disent toujours qu’ils sont libres.

    En conclusion, il est important de libérer et de limiter simultanément, puisque chaque situation a besoin de la liberté et de la limite. L’essentiel, c’est que la société doit savoir comment traiter ses jeunes pour bénéficier autant que possible de cette génération miracle. En revanche, pourra-t-on un jour trouver une entente entre les jeunes et les adultes ?


    Bonne nuit
    Merci



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 02-02-2017 à 09:31:33 (S | E)

    Bonjour hicham15

    Juste un mot à changer : 'Deuxièmement, si on se montre trop permis(l'adjectif correct est : 'permissif'), peut-être voudront-ils attenter à la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’Etat '.

    Il n'est pas nécessaire de revenir sur ce texte qui est, par ailleurs, tout à fait correct.

    Bonne continuation



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 02-02-2017 à 12:57:41 (S | E)
    bonne journée
    Merci beaucoup
    voici la phrase après la correction :

    'Deuxièmement, si on se montre trop permissif, peut-être voudront-ils attenter à la liberté des autres ou bien dépasser quelques lois de l’Etat ...'

    je veux vous questionner une autres question s'il vous plait. Est ce que j'ai respecté le plan dialectique? Et est ce que la paragraphe du point de vue est écrite au début du développement ou bien sa fin?

    Et merci d'avance



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 02-02-2017 à 14:15:57 (S | E)

    Bonjour hicham15

    Est-ce que j'ai respecté le plan dialectique? Et est-ce que le paragraphe du point de vue est écrite au début du développement ou bien àsa la fin? Tout est bien !

    Vous avez respecté un plan et un développement logiques. Votre texte est maintenant très correct.

    Bonne journée




    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 02-02-2017 à 14:20:03 (S | E)
    Bonjour et merci beaucoup

    Au revoir et merci

    bonne journée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de phil512, postée le 11-02-2017 à 00:48:59 (S | E)
    Bonjour hicham15.

    Pardonnez-moi d'arriver un peu tard, mais c'est pour l'intérêt de la langue française même si votre épreuve est sans doute passée. Ce topic n'etant pas fermé...

    J'en profite pour vous féliciter moi aussi de votre performance assez impressionnante !

    Votre correctrice soulignait récemment dans un autre topic tout l'intérêt qu'il y a à corriger les fautes et à alléger la langue (j'ai compris : pour la rendre plus fluide et plus compréhensible). Elle a tout à fait raison.

    J'ai quelques problèmes avec certaines de vos phrases et, dans un but constructif (j'ai perçu votre grand intérêt à rédiger dans une langue française de grande qualité), je retiendrai :

    -"Certes, il existe plusieurs cas qui montrent le côté positif d’accorder la liberté aux jeunes". En fait, la liberté n'est jamais totale et aucun francophone ne s'exprimera ainsi (certainement pas avec "la"). On pourrait p.ex. dire : "certes, il existe de nombreux exemples qui montrent tout ce qu'il y a de positif à accorder une grande (ou beaucoup de) liberté aux jeunes". Cela peut paraître difficile pour un locuteur non natif mais c'est très usuel dans la bouche de gens cultivés.

    - "Cependant, il y a d’autres situations qui présentent le côté négatif de cette option". Je vous propose "illustrent". C'est du français plus usuel. Le mot "présentent" sonne un peu bizarrement dans cette phrase.

    - "... participe à les conduire à pratiquer et à prendre de mauvaises habitudes". Il faut inverser les deux termes. En toute logique, on commence par prendre de mauvaises habitudes (que l'on conserve - mieux que "pratiquer" - souvent après, mais il est souvent inutile de le souligner ... puisqu'il s'agit de comportements habituels, donc qui durent. On n'y reviendra que si on a réussi à s'en débarrasser). Donc, ...participe à leur faire prendre de mauvaises habitudes.

    - "ou bien dépasser quelques lois de l’Etat". Cette formule n'est absolument pas du français correct car :

    1. On enfreint la loi (vous le dites après très justement), on la viole, on la transgresse, on ne la respecte pas, etc. "Dépasser la loi" (extrêmement rare) serait une manière assez quelconque de dire qu'on la respecte et qu'on va même au delà des exigences de celle-ci. Juste le contraire de votre propos, donc.

    2. Il est inutile et même déconseillable de préciser "de l'Etat". Elles sont toutes édictées par l'Etat, et c'est donc un pléonasme ou une redondance inélégante. Quand ils sont rendus obligatoires par une autre instance que l'Etat, les textes portent un autre nom (décret, règlement, directive européenne, etc). Si on veut compléter la phrase quand même, on peut dire "les lois en vigueur".

    Voilà, en espérant que ceci aura pu vous être utile. Très bonne continuation !


    -------------------
    Modifié par phil512 le 11-02-2017 04:56



    -------------------
    Modifié par phil512 le 11-02-2017 04:59





    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 11-02-2017 à 09:57:31 (S | E)
    Bonjour phil512

    La ficelle est grosse ! plus que ça même... grossière et surtout comique ! J'espère simplement que hicham goûtera comme il se doit vos laborieuses contorsions lexicales, efforts peu productifs pour me discréditer. Votre intervention tardive fleure désagréablement la revanche, donc la stupidité.

    Une maxime de Courteline résume mon ressenti amusé : 'Passer pour un(e) idiot(e) aux yeux d'un imbécile est une volupté de fin gourmet' ... et je me régale !

    Bonne journée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de hicham15, postée le 11-02-2017 à 17:44:31 (S | E)
    bonjour

    merci beaucoup pour tous vos aides et vos efforts du début de mon texte jusqu'à sa fin

    beaucoup

    bonne journée



    Réponse : Libérer les jeunes- correction de alienor64, postée le 11-02-2017 à 19:42:53 (S | E)
    à vous, hicham15, pour votre travail et votre persévérance.

    Bonne continuation




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français




    Publicité :





     


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Recevez une leçon par semaine | Exercices | Aide/Contact

    > INSEREZ UN PEU DE FRANÇAIS DANS VOTRE VIE QUOTIDIENNE ! Rejoignez-nous gratuitement sur les réseaux :
    Instagram | Facebook | Twitter | RSS | Linkedin | Email

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provencal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. | Livre d'or | Partager sur les réseaux