Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Correction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Correction
    Message de patricien posté le 05-02-2017 à 18:07:22 (S | E | F)
    S'il vous plaît de le corriger, merci beaucoup!

    Mon sol natal
    La nostalgie s'apportait dans mon rêve. Une rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. J'écoutais la voix du vent qui soufflait à midi, en été que l'éclaire du soleil semblablement voulait brûler tous les choses présentant sur la Terre et de même elle m'éblouissait. Je regardais des filles
    qui s'habillaient des uniformes blancs en faisant du vélo sur la rue ensoleillée. Ce à quoi je pensais en ce moment là c'est aux images non-spécifiques de mon souvenir, peut-être dire qu'elles sont banales. Mais les images-là, elles me faisait manquer de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve en vue de retourner au mon sol natal où je suis né et me suis grandi.


    Réponse : Correction de alienor64, postée le 05-02-2017 à 19:18:55 (S | E)
    Bonsoir patricien

    Les pronoms personnels compléments d'objet : Lien internet
    -Conjugaisons de 'dire' : Lien internet
    et emplois du conditionnel : Lien internet



    Mon sol(on emploie plutôt le mot 'terre' : vous accorderez le déterminant possessif et l'adjectif) natal
    La nostalgie s'apportait(autre verbe :'s'infiltrer'/'se glisser') dans mon rêve. Une('rêve' est masculin) rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. J'écoutais la voix du vent qui soufflait(enlever) à midi(après le verbe), en (ici, déterminant démonstratif masculin singulier) été que (autre pronom relatif, identique à l'adverbe de lieu) l'éclaire(ce mot est incorrect) du soleil semblablement(enlever ; à remplacer par le verbe qui correspond à cet adverbe, à conjuguer à l'imparfait) voulait(infinitif, car vous aurez conjugué le verbe précédent à l'imparfait) brûler tous(accord avec 'choses') les(enlever) choses présentant(il faut l'adjectif qualificatif qui correspond à ce participe présent) sur la Terre et de même(enlever) elle(que représente ce pronom personnel féminin ? A supprimer ; mettez un pronom sujet correct) m'éblouissait. Je regardais des(déterminant défini) filles
    qui s'habillaient(à enlever ; mettez le participe passé du verbe : 'vêtir') des(préposition à élider) uniformes blancs en(enlever ; mettre une virgule) faisant du vélo sur la rue ensoleillée. Ce à quoi je pensais en(autre préposition) ce moment là(trait d'union entre ces deux mots)(virgule) c'est(à l'imparfait, comme pour les autres verbes) aux images non-spécifiques( autre adjectif plus 'poétique' que celui-là) de mon souvenir, peut-être(après le verbe) dire(conjuguez ce verbe au conditionnel présent (voir lien ci-dessus), 1ere personne du singulier précédé du pronom personnel sujet ; entre ce pronom personnel sujet et le verbe conjugué, mettez un pronom personnel COD représentant 'les images' : voir lien ci-dessus) qu'elles sont (enlever) banales. Mais les(déterminant démonstratif) images-là,(pas de virgule) elles (enlever) me faisait(sujet: 'ces images') manquer(autre verbe : 'ressentir' + le substantif qui correspond au verbe 'manquer', précédé d'un déterminant défini)) de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve en vue de (à enlever ; mettre une préposition indiquant le but) retourner au(autre préposition) mon sol natal où je suis né(à enlever car inutile : 'natal' suffit) et(enlever) me suis grandi(incorrect : ce verbe n'est pas pronominal. Conjuguez 'grandir' au passé composé : auxiliaire 'avoir ' et non 'être').

    Bonne correction




    Réponse : Correction de patricien, postée le 06-02-2017 à 18:20:24 (S | E)
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. J'écoutais à midi la voix du vent, au été où l'éclair du soleil semblait vouler brûler tous choses paraissant sur la Terre et de même l'éclair du soleil, elle m'éblouissait. Je regardais les filles qui ont vêtu des uniformes blancs, faisant du vélo sur la rue ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images non-spécifiques de mon souvenir, il les dirait peut-être banales. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manquant de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner au ma terre natale où j'ai grandi."


    Je ne sais pas:
    -le substantif qui correspond au verbe 'manquer'
    -autre adjectif plus 'poétique' que 'non-spécifiques"

    Alienor64, pourriez-vous me renseigner davantage? merci beaucoup.



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 06-02-2017 à 19:21:33 (S | E)
    Bonsoir patricien
    Je ne sais pas:
    -le substantif qui correspond au verbe 'manquer'
    -autre adjectif plus 'poétique' que 'non-spécifiques"

    Alienor64, pourriez-vous me renseigner davantage? Bien sûr ! . Un substantif est tout simplement un nom. Exemples : le substantif qui correspond au verbe ' chanter'et au participe présent 'chantant' est 'le chant' ; celui qui correspond au verbe 'marcher' et au participe présent 'marchant ' est 'la marche'.
    -L'adjectif 'non-spécifique' amène une certaine lourdeur dans un domaine qui se veut plus léger : la rêverie, le souvenir. Un autre adjectif conviendrait mieux.

    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. J'écoutais à midi la voix du vent, au(à supprimer ; pourquoi avoir enlevé 'en' ? Remettez-le et faites-le suivre d'un déterminant démonstratif masculin singulier) été où l'éclair(ce mot n'exprime ni le rayonnement et ni la chaleur du soleil. On parle de 'l'éclat' du soleil et non de l'éclair) du soleil semblait vouler(infinitif mal orthographié) brûler tous(accord avec 'choses : déjà signalé) choses paraissant(ce mot n'a pas de sens ici : vous aviez écrit : 'présentant' ; c'est un participe présent alors qu'il faut un adjectif . Trouvez l'adjectif qui correspond à ce mot) sur la Terre et de même l'éclair du soleil( à enlever : vous l'avez déjà écrit au début de cette phrase ; c'est d'ailleurs le sujet de la proposition), elle(pourquoi 'elle' ? à enlever) m'éblouissait. Je regardais les filles qui ont(à enlever) vêtu(accord) des(préposition à élider : déjà signalé) uniformes blancs, faisant du vélo sur la rue ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images non-spécifiques(autre adjectif) de mon souvenir, il(autre pronom personnel : relisez la correction précédente) les dirait(accord avec le pronom personnel sujet) peut-être banales. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manquant(mettre le substantif ( = le nom) qui correspond à ce participe présent) de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner au(autre préposition : déjà signalé) ma terre natale(virgule)(ici, pronom démonstratif féminin) où j'ai grandi."

    Bonne soirée





    Réponse : Correction de patricien, postée le 07-02-2017 à 04:43:41 (S | E)
    Je l'ai écrit une fois de plus:
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où le rayonnement du soleil semblait vouloir brûler toutes choses présentables sur la Terre et de même il m'éblouissait. Je regardais les filles se sont vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la rue ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, cette où j'ai grandi."



    Réponse : Correction de gerondif, postée le 07-02-2017 à 10:21:54 (S | E)
    Bonjour.
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve.
    Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt abruti. Correct mais abruti est un terme très fort, soit insultant tout seul, ou alors on est abruti de travail, par le bruit. J'aurais dit désorienté, hébété...
    J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où le rayonnement du soleil semblait vouloir brûler toutes (article défini) choses présentables(pourquoi présentables? Les choses non-présentables seraient ignifugées ? Je crois que vous confondez avec "présentes") sur (la)Terre (du coup sans majuscule quand on dit sur terre) et de même il m'éblouissait.De même ne va pas, confondez-vous avec de plus, en plus, de surcroît, du coup, de ce fait ?
    Je regardais les filles se sont vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la rue ensoleillée.(on dit "sur la route" mais"dans la rue".Une fenêtre peut donner "sur la rue". La route est à ou va vers la campagne, entourée de nature alors que la rue est en ville entre des maisons, d'où le "dans" la rue. Ecoutez la chanson d'Eddy Mitchell "Sur la Route de Memphis" au sens de "en chemin pour Memphis")

    Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales. "Ce à quoi"! Belle maîtrise des structures grammaticales, c'est très correct mais un peu lourd. Revenir est difficile à mettre au passé simple mais : Me revinrent alors les images simples de mon enfance" ou une autre phrase de ce type, donneraient lieu à un seul flux de paroles au lieu de deux.


    Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, cette où j'ai grandi .correct, mais un plus que parfait serait possible aussi.)".



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 07-02-2017 à 12:01:16 (S | E)
    Bonjour patricien



    Merci de lire attentivement les indications et de vous y conformer sous peine de répéter les mêmes erreurs, comme, par exemple, ici :

    J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où le rayonnement(pourquoi avoir recopié ce mot ? Relisez l'indication que j'avais donnée, vous y trouverez le mot exact) du soleil semblait vouloir brûler toutes (voir indication de gerondif) choses présentables( autre adjectif : voir indication de gerondif) sur la Terre(même remarque) et de même (enlever : déjà signalé)...
    Je regardais les filles se sont(à enlever : déjà signalé) vêtues d'uniformes blancs,

    Bonne journée



    Réponse : Correction de patricien, postée le 08-02-2017 à 18:22:01 (S | E)
    Gerondif, Alienor64, je l'ai corrigé
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur terre et il m'éblouissait aussi. Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, cette où j'avais grandi."




    Réponse : Correction de alienor64, postée le 08-02-2017 à 19:50:21 (S | E)

    Bonsoir patricien

    Encore un petit effort !

    Les pronoms démonstratifs : Lien internet


    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur (ici, déterminant défini) terre et il(enlever) m'éblouissait aussi(enlever). Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Ce à quoi(voir indication de gerondif) je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, cette(erreur ; il faut un pronom démonstratif et non un déterminant démonstratif : voir lien) où j'avais grandi."

    Bonne soirée



    Réponse : Correction de patricien, postée le 09-02-2017 à 12:47:41 (S | E)
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur la terre et m'éblouissait aussi. Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était de me revenir alors les images simples de mon enfance. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, celle-là où j'avais grandi."



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 09-02-2017 à 14:08:22 (S | E)

    Bonjour patricien

    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur la terre et m'éblouissait aussi(à enlever : déjà signalé). Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Ce à quoi je pensais à ce moment-là( gerondif vous conseillait de supprimer cette expression ; faites-le pour pouvoir reformuler votre phrase), c'était de(à enlever) me(la phrase commence ici, donc : majuscule) revenir(à conjuguer à l'imparfait; sujet de ce verbe : 'les images') alors les images simples de mon enfance. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance(répétition du fait de la modification précédente ; à remplacer par : 'de mes jeunes années'). Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, celle-là( 'celle') où j'avais grandi."

    Bonne journée



    Réponse : Correction de patricien, postée le 10-02-2017 à 03:47:00 (S | E)
    "Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales. "
    je ne sais pas comment la corriger mieux, même si gerondif m'a renseigné. Pourriez-vous me donner la phrase exemplaire dérivée de la phrase ci-dessus?
    Merci beaucoup!



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 10-02-2017 à 10:22:18 (S | E)
    Bonjour patricien

    Pourtant, en suivant les indications de gerondif et les miennes, vous auriez pu aisément modifier votre phrase. Relisez attentivement ceci, supprimez ce qui est mentionné, tenez compte des indications et votre phrase sera conforme à celle proposée par gerondif :

    'Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était de(à supprimer) me(la phrase commence ici, avec 'me', donc, majuscule pour la 1ere lettre ) revenir(à conjuguer à l'imparfait de l'indicatif ; le sujet de ce verbe étant 'les images', vous le mettrez à la 3e personne du pluriel) alors les images simples de mon enfance. '

    Bonne journée





    Réponse : Correction de patricien, postée le 11-02-2017 à 16:36:36 (S | E)
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur la terre et m'éblouissait. Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Me revenaient alors les images simples de mon enfance. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à ma terre natale, celle-là où j'avais grandi."

    J'ai modifié la phrase "Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales."
    à "Me revenaient alors les images simples de mon enfance"

    Alienor64, je vois que la phrase que tu m'as renseigné resemble celle de gerondif, en structure grammaticale:
    "Me revenaient alors les images simples de mon enfance"
    "Me revinrent alors les images simples de mon enfance"
    2 phrases ci-dessus ne se différencient que en le temps de verbe "revenir"
    Je ne vois pas encore la phrase écrite comme ça, écrite de tel façon, pourriez-vous m'enseigner d'écrire des phrases qui a l'inversion entre verbe et sujet comme ça? merci beaucoup!



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 11-02-2017 à 20:17:27 (S | E)
    Bonsoir patricien
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur la terre et m'éblouissait. Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Me revenaient alors les images simples de mon enfance. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner à(autre préposition : 'sur') ma terre natale, celle-là ( voir correction précédente)où j'avais grandi."

    J'ai modifié la phrase "Ce à quoi je pensais à ce moment-là, c'était aux images simples de mon souvenir, je les dirais peut-être banales."
    à "Me revenaient alors les images simples de mon enfance"

    Alienor64, je vois que la phrase que tu m'as renseigné resemble ressemble à celle de gerondif, en structure grammaticale: Elle y ressemble car c'est la phrase de gerondif que vous sembliez avoir oubliée ou ne pas avoir lue et que je vous rappelais.
    "Me revenaient alors les images simples de mon enfance"
    "Me revinrent alors les images simples de mon enfance"
    2 phrases ci-dessus ne se différencient que enpar le temps de du verbe "revenir"
    Je ne vois pas encore la phrase écrite comme ça, écrite de tel cettefaçon, pourriez-vous m'enseigner d'écrire des phrases qui a l'inversion entre verbe et sujet comme ça? Cette inversion du verbe et du sujet dans une phrase affirmative est une tournure recherchée, élégante, employée dans des récits,...

    Bon week-end




    Réponse : Correction de patricien, postée le 12-02-2017 à 00:22:26 (S | E)
    "Ma terre natale
    La nostalgie s'infiltrait dans mon rêve. Un rêve dans lequel j'étais tantôt lucide tantôt hébété. J'écoutais à midi la voix du vent, en cet été où l'éclat du soleil semblait vouloir brûler toutes les choses présentes sur la terre et m'éblouissait. Je regardais les filles vêtues d'uniformes blancs, faisant du vélo sur la route ensoleillée. Me revenaient alors les images simples de mon enfance. Mais ces images-là me faisaient ressentir le manque de ma tendre enfance. Soudain, j'ai voulu m'enfuir de mon rêve pour retourner sur ma terre natale, celle où j'avais grandi."
    Pourrions-nous finir cet article maintenant? Pour que je puisse poster un autre article.



    Réponse : Correction de alienor64, postée le 12-02-2017 à 00:34:04 (S | E)

    Bonsoir patricien
    Juste un temps à modifier: 'celle où j'avais grandi'(passé composé et non plus-que-parfait : 'où j'ai grandi'.
    Il n'est pas nécessaire de nous présenter à nouveau ce texte, ni cette phrase corrigée.


    Pourrions-nous finir cet article maintenant? Pour que je puisse poster un autre article. Mais oui ! Votre texte est à présent parfait.

    Bonne continuation




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.