Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Production

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Production
    Message de bissi posté le 01-04-2017 à 23:16:43 (S | E | F)
    Bonjour à toutes et à tous,
    je vous presente ma production ecrite ...s'il y a des fautes n'hésitez pas à me les corriger..
    je vous remerci d'avance............



    L'auteur de ce document parle sur la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeune et un confort psychologique au veillard. Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris 300 binome à travers les associations.

    En realité,la cohabitation apporterait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    En pime abord,le respect des règles de vie commune est necessaire entre les binomes pour faciliter la coexistence. Considerons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin des moments d'intimité sans etre deranger par quelqu'un.
    En second abord, les deux partenaires devraient garder des distances entre eux afin de ne pas dégénerer en une relation conflictuelle c'est-a-dire l'intervention de l'Habitant dans la vie personnelle de l'apprenti genererait de differend entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps à la service de l'autre. Notamment, l'etudiant occupererait une chambre pour un prix tres modere à contrepartie d'etre present aupres du senior pour certains weekend et surtout la soir et la nuit.
    Cependant ,cette mode d'emploie, qui est pratiqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologique et financier.
    Premierement,la cohabitation intergenerationnelle offre aux aprenants une solution economique en matiere de logement car la vie à Paris est trop chere, les jeunes preferent heberger plutot que loger.En effet un studio de 25m2 à louer à Paris coute environ 800 euros par mois.
    En outre,cet unification intergenerationnelle assurerait un reconfort psychologique aux vieux qui souffre de la solitude en abscence de ses enfants.
    En fin de compte,la residence intergenerationnelle favorise la relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage de probleme, de souci entre les binomes permet de se liberer d'un poids phychologique.

    En guise de conclusion, ce mode est une solution à la crise des petits logements cher pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les vieux délaissés.


    Réponse : Production de alienor64, postée le 02-04-2017 à 00:58:15 (S | E)
    Bonsoir bissi
    'jj Je vous présente ma production écrite ...s'il y a des fautes n'hésitez pas à me les corriger..
    je vous remercie d'avance............ Nous vous signalons vos erreurs et vous guidons pour les corriger, mais ne faisons pas le travail à votre place. Evitez d'écrire en rouge.

    ---Vous avez oublié d'accentuer la plupart des mots qui doivent l'être, ce qui rend votre texte incorrect. Les mots auxquels il manque un ou plusieurs accents(aigus, graves, circonflexes) sont signalés par .

    L'auteur de ce document parle sur(autre préposition) la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeune(pluriel) et un confort psychologique au veillard(orthographe + pluriel du nom et du déterminant). Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris 300(en lettres) binome(pluriel + ) à travers les associations.

    En realité,la cohabitation apporterait(autre verbe : 'amener '/ 'entraîner') des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    En(autre préposition) pime(orthographe) abord (autre locution, car celle-là ne convient pas dans cette phrase), le respect des règles de vie commune est necessaire entre les binomes pour faciliter la coexistence. Considerons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin des( pas de déterminant ; préposition) moments d'intimité sans etre deranger(infinitif passé, donc : participe passé + ) par quelqu'un.
    En second abord(incorrect ; autre locution), les deux partenaires devraient(futur) garder des distances entre eux afin de ne pas dégénerer en une relation conflictuelle (de à : depuis 'afin' jusqu'à 'conflictuelle' : à reformuler, car le verbe 'dégénérer' est mal employé. Mettez la locution conjonctive : 'afin que' suivie d'un nom sujet du verbe 'dégénérer' au subjonctif présent et à la forme négative) c'est-a-dire(enlever ; mettez une conjonction pour introduire une explication) l'intervention de l'Habitant(pas de majuscule) dans la vie personnelle de l'apprenti(autre mot) genererait de(déterminant pluriel) differend(pluriel + ) entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps à la(le mot qui suit est masculin : déterminant contracté) service de l'autre. Notamment,(enlever) l'etudiant occupererait(orthographe + futur) une chambre pour un prix tres modere (point-virgule) à(autre préposition) contrepartie (ici, il manque un verbe conjugué au futur : 's'engager', précédé d'un pronom personnel sujet mis pour 'l'étudiant') d' ( autre préposition)etre present aupres du senior pour certains weekend(accord pluriel) et surtout la(accord avec 'soir') soir et la nuit.
    Cependant ,(pas d'espace devant une virgule, mais espace après) cette( accord avec le mot qui suit : le mot 'mode' a deux genres, suivant sa signification : ici, son genre est masculin : un dictionnaire vous en apprendra davantage) mode d'emploie(orthographe), qui est pratiqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologique(accord pluriel) et financier(accord pluriel).
    Premierement,la cohabitation intergenerationnelle offre aux aprenants(orthographe) une solution economique en matiere de logement(virgule) car la vie à Paris est trop chere,(pas de virgule, mais conjonction de coordination) les jeunes preferent heberger plutot que loger(ces deux derniers infinitifs ont besoin chacun d'un complément pour les rendre compréhensibles dans la phrase).(espace après un point)En effet (virgule)un studio de 25(en lettres)m2 à louer à Paris coute environ 800(en lettres) euros par mois.
    En outre, cet(accord avec 'unification') unification intergenerationnelle assurerait un reconfort psychologique aux vieux(autre terme) qui souffre de la solitude en abscence(orthographe + déterminant élidé) de ses enfants(point)
    En fin de compte,(espace après une virgule)la residence intergenerationnelle favorise la relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage de probleme(pluriel + ), de souci(pluriel) entre les binomes permet de se liberer d'un poids phychologique(orthographe).

    En guise de conclusion, ce mode ( à compléter : 'ce mode' de quoi ?)est une solution à la crise des petits logements cher(accord) pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les vieux(mieux : autre terme) délaissés.

    En sollicitant notre aide et conformément au règlement du forum, vous acceptez de nous présenter ce texte autant de fois que nécessaire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'erreur.

    Bonne correction








    Réponse : Production de bissi, postée le 03-04-2017 à 00:07:29 (S | E)
    Bonsoir Alienor,
    merci pour votre correction


    L'auteur de ce document parle de la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeunes et un confort psychologique aux vieillards. Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris trois cents binômes à travers les associations.

    En réalité, la cohabitation entraînerait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    Au premier abord, le respect des règles de vie commune est nécessaire entre les binômes pour faciliter la coexistence. Considérons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin de moment d'intimité sans être dérangée par quelqu'un.
    Au second abord, les deux partenaires devront garder des distances entre eux afin que cette relation, qui les a réunis, ne génère pas à des conflits. Autrement dit l'intervention de l'habitant dans la vie personnelle de l'étudiant conduirait à des différends entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps au service de l'autre. Notamment,(je dois mettre un connecteur pour introduire mon exemple) l'étudiant, qui occupera une chambre pour un prix très modéré, devra être présent auprès du senior pour certains weekends et surtout le soir et la nuit.
    Cependant, ce mode d'emploi, qui est pratiqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologiques et financiers.
    Premièrement, la cohabitation intergénérationnelle offre aux apprenants une solution économique en matière de logement, car la vie à Paris est trop chère ce qui tend les jeunes à s'héberger avec un senior plutôt que se loger seul. En effet, un studio de vingt cinq mettre carrer à louer à Paris coûte environ huit cents euros par mois.
    En outre, cette unification intergénérationnelle assurerait un réconfort psychologique aux seniors qui souffrent de la solitude en l'absence de ses enfants.
    En fin de compte, la résidence intergénérationnelle favorise la relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage des problèmes, des soucis entre les binôomes permet de se liberer d'un poids psychologique.

    En guise de conclusion, ce mode d'habitation est une solution à la crise des petits logements chers pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les seniors délaissés.

    -------------------
    Modifié par bissi le 03-04-2017 00:08





    Réponse : Production de alienor64, postée le 03-04-2017 à 12:06:38 (S | E)
    Bonjour bissi

    C'est nettement mieux ! Ces liens pourront vous aider : les adjectifs possessifs (appelés de nos jours, 'déterminants possessifs') : Lien internet
    - Les règles, en bref, de la nouvelle orthographe : Lien internet


    L'auteur de ce document parle de la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeunes et un confort psychologique aux vieillards. Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris trois cents(trait d'union entre ces deux mots : voir lien ci-dessus) binômes à travers les associations.

    En réalité, la cohabitation entraînerait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    Au premier abord(autre locution, car celle-ci signifie : 'à première vue', ce qui est ici inexact. Mettez : 'Avant tout'/ 'Tout d'abord') , le respect des règles de vie commune est nécessaire entre les binômes pour faciliter la coexistence. Considérons(le sens de ce verbe demande un développement de l'idée proposée ; or, de développement, il n'y en a pas ! Conjuguez plutôt à l'impératif le verbe : 'Citer') par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin de moment(pluriel) d'intimité sans être dérangée par quelqu'un. Au second abord(à enlever car incorrect ; mettez un autre connecteur pour introduire une suite à ce qui a été dit), les deux partenaires devront garder des distances entre eux afin que cette relation, qui les a réunis, ne génère pas à(à enlever, car le verbe ' générer' est transitif : il n'a pas besoin de préposition entre lui et son complément d'objet) des(à la forme négative devant un nom COD, le déterminant indéfini 'des' devient 'de') conflits. Autrement dit (virgule)l'intervention de l'habitant dans la vie personnelle de l'étudiant conduirait à des différends entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps au service de l'autre. Notamment,(je dois mettre un connecteur pour introduire mon exemple D'accord ! Dans ce cas et en début de phrase, un autre connecteur serait plus adapté : 'Ainsi' suivi d'une virgule)) l'étudiant, qui occupera une chambre pour un prix très modéré, devra être présent auprès du senior pour certains weekends et surtout le soir et la nuit.
    Cependant, ce mode d'emploi, qui est pratiqué(mieux et plus exact : 'suivi'/ 'appliqué') par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologiques et financiers.
    Premièrement, la cohabitation intergénérationnelle offre aux apprenants une solution économique en matière de logement, car la vie à Paris est(enlever ; mettre une virgule) trop chère(virgule) ce qui(enlever) tend(autre verbe ; pour garder le même sens, conjuguez : 'inciter'/ 'incliner'/'pousser')) les jeunes à s'héberger( pas de pronominalisation avec un sens réfléchi pour ce verbe ; mettez-le à l'infinitif passé) avec un senior plutôt que se loger seul. En effet, un studio de vingt cinq(trait d'union entre ces deux mots) mettre(orthographe : c'est le nom et non le verbe) carrer(orthographe) à louer à Paris coûte environ huit cents(trait d'union entre ces deux mots : il faut des traits d'union entre les différents éléments d'un déterminant numéral) euros par mois.
    En outre, cette unification intergénérationnelle assurerait un réconfort psychologique aux seniors qui souffrent de la solitude en l'absence de ses(autre déterminant possessif : plusieurs possesseurs : 'les seniors', plusieurs 'objets' possédés : 'les enfants' : voir lien ci-dessus) enfants.
    En fin de compte, la résidence intergénérationnelle favorise la relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage des problèmes, des soucis entre les binôomes(orthographe) permet de se liberer(accent) d'un poids psychologique.

    En guise de conclusion, ce mode d'habitation est une solution à la crise des petits logements chers pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les seniors délaissés.

    Bonne journée





    Réponse : Production de bissi, postée le 03-04-2017 à 14:51:30 (S | E)
    Bonjour Alienor,
    Je vous remercie pour votre aide,
    J'apprends de mes erreurs grâce à votre expérience,
    mais j'ai une petite question ou j' utilise les connecteur au prime abord ...?

    L'auteur de ce document parle de la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeunes et un confort psychologique aux vieillards. Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris trois-cents binômes à travers les associations.

    En réalité, la cohabitation entraînerait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    Avant tout, le respect des règles de vie commune est nécessaire entre les binômes pour faciliter la coexistence. Citons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin de moments d'intimité sans être dérangée par quelqu'un.
    En plus, les deux partenaires devront garder des distances entre eux afin que cette relation, qui les a réunis, ne génère pas de conflits. Autrement dit, l'intervention de l'habitant dans la vie personnelle de l'étudiant conduirait à des différends entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps au service de l'autre. Ainsi, l'étudiant qui occupera une chambre pour un prix très modéré, devra être présent auprès du senior pour certains weekends et surtout le soir et la nuit.
    Cependant, ce mode d'emploi, qui est appliqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologiques et financiers.
    Premièrement, la cohabitation intergénérationnelle offre aux apprenants une solution économique en matière de logement, car la vie à Paris, trop chère, pousse les jeunes à être hébergés avec un senior plutôt que se loger seul. En effet, un studio de vingt-cinq mètre carré à louer à Paris coûte environ huit-cents euros par mois.
    En outre, cette unification intergénérationnelle assurerait un réconfort psychologique aux seniors qui souffrent de la solitude en l'absence de leurs enfants.
    En fin de compte, la résidence intergénérationnelle favorise la relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage des problèmes, des soucis entre les binômes permet de se libérer d'un poids psychologique.

    En guise de conclusion, ce mode d'habitation est une solution à la crise des petits logements chers pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les seniors délaissés.

    Bonne journée



    Réponse : Production de alienor64, postée le 03-04-2017 à 18:50:42 (S | E)

    Bonsoir bissi

    mais j'ai une petite question : ou j'utilise où puis-je utiliser les le connecteur au 'de prime abord' ...? 'De prime abord', signifie : 'à première vue' : c'est donc lorsque vous constatez de vos propres yeux quelque chose, que vous pouvez employer 'de prime abord'. Exemple : 'De prime abord, ce problème semble compliqué, mais certainement pas insoluble/ 'de prime abord, elle semble revêche, mais en réalité, elle est très sympathique.'.

    Votre texte est presque parfait ! Encore un tout petit effort...

    L'auteur de ce document parle de la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeunes et un confort psychologique aux vieillards(mieux : 'personnes âgées'). Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris trois-cents binômes à travers les associations.

    En réalité, la cohabitation entraînerait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    Avant tout, le respect des règles de vie commune est nécessaire entre les binômes pour faciliter la coexistence. Citons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin de moments d'intimité sans être dérangée par quelqu'un.
    En plus(correct, mais mieux : 'De plus'), les deux partenaires devront garder des distances entre eux afin que cette relation, qui les a réunis, ne génère pas de conflits. Autrement dit, l'intervention de l'habitant dans la vie personnelle de l'étudiant conduirait à des différends entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps au service de l'autre. Ainsi, l'étudiant qui occupera une chambre pour un prix très modéré, devra être présent auprès du senior pour certains weekends et surtout le soir et la nuit.
    Cependant, ce mode d'emploi, qui est appliqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologiques et financiers.
    Premièrement, la cohabitation intergénérationnelle offre aux apprenants une solution économique en matière de logement, car la vie à Paris, trop chère, pousse les jeunes à être hébergés avec un senior plutôt que se loger seul(accord avec 'jeunes' : pluriel). En effet, un studio de vingt-cinq mètre carré(il y en a vingt-cinq ! Pluriel pour ces deux mots) à louer à Paris coûte environ huit-cents euros par mois.
    En outre, cette unification intergénérationnelle assurerait un réconfort psychologique aux seniors qui souffrent de la solitude en l'absence de leurs enfants.
    En fin de compte, la résidence intergénérationnelle favorise la(déterminant indéfini) relation de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage des problèmes, des soucis entre les binômes permet de se libérer d'un poids psychologique.

    En guise de conclusion, ce mode d'habitation est une solution à la crise des petits logements chers pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les seniors délaissés.

    Bonne soirée



    Réponse : Production de bissi, postée le 03-04-2017 à 19:15:29 (S | E)
    Bonsoir Alienor,

    L'auteur de ce document parle de la colocation intergénérationnelle qui a pour but d'apporter une solution économique aux jeunes et un confort psychologique aux personnes âgées. Ce mode d'habitation a recueilli jusqu'à maintenant à Paris trois-cents binômes à travers les associations.

    En réalité, la cohabitation entraînerait des conflits en cas de manque de coordination entre les colocataires.
    Avant tout, le respect des règles de vie commune est nécessaire entre les binômes pour faciliter la coexistence. Citons par exemple le cas d'une jeune fille qui a besoin de moments d'intimité sans être dérangée par quelqu'un.
    De plus, les deux partenaires devront garder des distances entre eux afin que cette relation, qui les a réunis, ne génère pas de conflits. Autrement dit, l'intervention de l'habitant dans la vie personnelle de l'étudiant conduirait à des différends entre les deux colocataires.
    Finalement, la colocation senior-jeune impose aux partenaires de consacrer de leur temps au service de l'autre. Ainsi, l'étudiant qui occupera une chambre pour un prix très modéré, devra être présent auprès du senior pour certains weekends et surtout le soir et la nuit.
    Cependant, ce mode d'emploi, qui est appliqué par un senior et un jeune, apporte à ces derniers des bénéfices psychologiques et financiers.
    Premièrement, la cohabitation intergénérationnelle offre aux apprenants une solution économique en matière de logement, car la vie à Paris, trop chère, pousse les jeunes à être hébergés avec un senior plutôt que se loger seuls. En effet, un studio de vingt-cinq mètres carrés à louer à Paris coûte environ huit-cents euros par mois.
    En outre, cette unification intergénérationnelle assurerait un réconfort psychologique aux seniors qui souffrent de la solitude en l'absence de leurs enfants.
    En fin de compte, la résidence intergénérationnelle favorise certaines relations de confiance entre les colocataires. Autrement dit, le partage des problèmes, des soucis entre les binômes permet de se libérer d'un poids psychologique.

    En guise de conclusion, ce mode d'habitation est une solution à la crise des petits logements chers pour les jeunes actifs et à l'isolement qui touche les seniors délaissés.

    Merci de votre attention
    Bonne soirée.



    Réponse : Production de alienor64, postée le 03-04-2017 à 19:43:18 (S | E)

    Bonsoir bissi

    Votre texte est maintenant parfait !

    Bonne continuation




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.