Accueil du site pour apprendre le français Créer un test / 1 leçon par semaine
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !





    > Publicités :




    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    Sujet de rédaction

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Sujet de rédaction
    Message de sabrina13 posté le 22-04-2017 à 12:54:23 (S | E | F)

    Bonjour, je n'arrive pas à inventer la situation suivante:


    Vous
    êtes l’un des hommes de la photographie. Racontez la scène que
    vous avez vécue. Décrivez vos sentiments. Vous introduirez un cour
    dialogue.


     


    Photographie de Robert Doisneau au cours des combats pour la libération de Paris, en août 1944.


     


    Merci de votre aide. 




    Réponse : Sujet de rédaction de jij33, postée le 22-04-2017 à 14:17:29 (S | E)
    Bonjour
    L'aide éventuelle que nous vous apporterons se limitera à vous signaler vos maladresses dans l'expression pour que vous les corrigiez vous-même.
    Pour vous aider à démarrer, puisque vous êtes supposée être un des personnages de la photo, votre récit sera à la 1re personne du singulier, et votre temps de base, de préférence le passé simple. En observant le cliché, vous constaterez que ces combattants ne sont pas des soldats (pas d'uniformes, pas d'armes de guerre vraiment efficaces, car de toute façon, après la défaite, il n'y a plus d'armée française). Ce sont donc des résistants, qui s'abritent derrière une barricade de sacs de sable, apparemment armés de fusils de chasse et de vieux fusils datant d'avant la guerre de 14-18. Il me semble reconnaître des fusils Lebel modèle 1886. En tout cas, vous pouvez l'imaginer.
    Vous pouvez éventuellement, mais ce n'est pas une obligation, vous renseigner sur la Résistance et la libération de Paris dans un manuel d'histoire ou sur Internet pour avoir une idée de l'atmosphère de cette scène.
    C'est à vous ! Rédigez, puis envoyez votre texte et nous essaierons de vous conseiller, mais seulement sur l'expression.



    Réponse : Sujet de rédaction de sabrina13, postée le 23-04-2017 à 12:48:17 (S | E)
    Bonjour,

    Sujet de rédaction

    Vous êtes l’un des hommes de la photographie. Racontez la scène que vous avez vécue. Décrivez vos sentiments. Vous introduirez un cour dialogue.

    Tout d’abord, j’étais un parisien tranquille, calme. Je vivais avec ma famille à Paris, rue de la Huchette. Mon travaille était de fabriquer des armes de chasse car on avait peur qu’il y aurait une nouvelle guerre après la guerre mondiale de 1914 à 1918. Elle fut si terrible qu’on avait former juste après la guerre beaucoup d’hommes. On leurs apprenaient à ce servir d’une arme.
    Puis, vers 1944 pendant la 2eme guerre mondiale d’Allemagne (1939-1945) les allemands viennent occupé la France dont Paris. Comme je suis devenu avec mes voisins un résistant après la guerre 14-18, on est allés à l’endroit où l’on travailler pour récupérer les armes de chasse. Nous avons fabriquer des sortes de tranchés comme la 1ere guerre mondiale pour combattre contre les allemands. Des personnes allaient au front pour essayer de tuer des soldats, mais comme ils n’étaient pas assez bien protéger le camps adverse les tuèrent. On étaient une centaines de résistants, les femmes et les enfants se cachèrent dans les maisons et d’autres s’enfuirent car ils eurent peur de la mort si les allemands les trouvèrent.
    Ensuite, au moment où je tirais j’eus peur que la guerre ne finissait jamais et que je meurs avec mes amis les résistants en laissant nos familles dans la misères et dans la pauvreté et ils seront torturés pour avoir essayer de combattre et que les allemands, surtout Hitler, prend le pouvoir de la France et torture tous les français puis prend le pouvoir du monde entier. Et un de mes amis résistant m’avait dit :
    « – Si l’on meurs pendant la bataille en gagnant, nous seront les héros de Paris et de la France. Alors ne t’inquiète pas parce qu’on ne sera jamais seul car tous les pays peuvent s’unir et combattre contre l’Allemagne. Et les français seront délivraient de la misère et de la peur et féliciteront les résistants pour leurs courage.
    – Je sais qu’on y arriveraient, dis-je, et qu’on gagnerait et que certain resteront vivants pour raconter leurs témoignages de la guerre à leurs enfants puis ceux-ci diront à leurs enfants, de génération à génération pour qu’ils ne mettent plus le monde en danger quand ils iront voter. Mais si nous perdant qu’est ce qu’on ferait et surtout si nous mourront, nos familles souffriront !
    – Ne t’inquiète pas, nous avons tous l’espoir de réussir, nous devons nous entraider, il ne faut surtout pas baisser les bras et il faudra former beaucoup d’hommes pour réussir. »
    Soudain, je repris confiance en moi, et je me remis à tirer pour aider Paris et la France, pour les remettre debout. Nous sommes des résistants et nous n’avons pas peur de combattre nous devons réussir si nous voulons gagné et nous tueront Hitler et nous laisseront sont corps pourrir dans la nature avec ces compagnons.

    Est ce que c'est bien????



    Réponse : Sujet de rédaction de alienor64, postée le 24-04-2017 à 00:40:27 (S | E)
    Bonsoir sabrina13

    Sujet de rédaction

    Vous êtes l’un des hommes de la photographie. Racontez la scène que vous avez vécue. Décrivez vos sentiments. Vous introduirez un cour dialogue.

    Lisez ce lien sur les conjonctions de subordination et les conjugaisons : Lien internet

    ---Beaucoup d'erreurs avec les pronoms personnels sujets et les conjugaisons ; ce lien vous aidera : écrivez le verbe qui vous intéresse dans la case blanche en haut à gauche, puis cliquez sur 'Conjuguer': Lien internet


    Tout d’abord, j’étais un parisien tranquille, calme. Je vivais avec ma famille à Paris, rue de la Huchette. Mon travaille(orthographe) était(autre verbe : 'consister à') de fabriquer des armes de chasse car on avait peur qu’il y aurait(autre temps et autre mode) une nouvelle guerre après la guerre mondiale de 1914 à 1918. Elle fut si terrible qu’on avait former(participe passé, car le verbe 'former' est conjugué au plus-que-parfait) juste après la guerre beaucoup d’hommes. On leurs(erreur : pronom personnel COI et non déterminant possessif) apprenaient(sujet : 'on') à ce(erreur : pronom personnel réfléchi et non déterminant démonstratif) servir d’une arme.
    Puis, vers 1944 pendant la 2eme(en lettres) guerre mondiale d'Allemagne(à enlever ; elle est mondiale et non d'un seul pays) (1939-1945) (virgule) les allemands viennent occupé(infinitif : quand deux verbes se suivent, le second est à l'infinitif. A ne pas confondre avec un verbe conjugué à un temps composé, donc avec l'auxiliaire 'être' ou 'avoir') la France dont Paris. Comme je suis devenu avec mes voisins un résistant après la guerre 14-18, on est allés à l’endroit où l’on travailler(à conjuguer) pour récupérer les armes de chasse. Nous avons fabriquer (erreur : ce verbe est conjugué au passé composé, donc : participe passé) des sortes de tranchés(orthographe) comme (ici, préposition introduisant une durée)la 1ere(en lettres) guerre mondiale pour combattre contre les allemands. Des personnes allaient au front pour essayer de tuer des soldats, mais comme ils(ce pronom personnel sujet, qui représente-t-il ?) n’étaient pas assez bien protéger(erreur : accord avec 'personnes') (virgule) le camps(singulier) adverse les tuèrent. On étaient(sujet : 'on') une centaines(avec 'une' : singulier) de résistants,(point-virgule) les femmes et les enfants se cachèrent dans les maisons et d’autres s’enfuirent car ils eurent(autre temps : imparfait) peur de la mort si les allemands les trouvèrent(autre temps : imparfait).
    Ensuite, au moment où je tirais (virgule)j’eus peur que la guerre ne finissait(autre mode : subjonctif) jamais et que je meurs(autre mode : subjonctif) avec mes amis les résistants en laissant nos familles dans la misères(singulier) et dans la pauvreté (ici, mettez un point, car la phrase est beaucoup trop longue) et(à enlever. Répétez 'avoir peur' à la 1ère personne du singulier, passé simple + conjonction de subordination suivie du subjonctif : voir lien ci-dessus ) ils seront(subjonctif) torturés pour avoir essayer(participe passé, car, avec l'auxiliaire 'avoir', il s'agit de l'infinitif passé du verbe 'essayer') de combattre et que les allemands, surtout Hitler, prend(subjonctif) le pouvoir de la France et torture tous les français puis prend(subjonctif) le pouvoir du monde entier. Et un de mes amis résistant m’avait dit :
    « – Si l’on meurs(sujet : 'on') pendant la bataille en gagnant, nous seront(sujet : 'nous') les héros de Paris et de la France. Alors(virgule) ne t’inquiète pas parce qu’on ne sera jamais seul(pluriel : quand 'on' correspond au pronom 'nous', l'adjectif attribut se met au pluriel, mais le verbe est conjugué au singulier) car tous les pays peuvent s’unir et combattre contre l’Allemagne. Et les français seront délivraient(erreur : il s'agit, avec l'auxiliaire 'être', du verbe 'délivrer' au futur antérieur ; donc : participe passé) de la misère et de la peur et féliciteront les résistants pour leurs(accord avec 'courage' : singulier) courage.
    – Je sais qu’on y arriveraient(pourquoi ce conditionnel ? Futur + sujet 'on'), dis-je, et qu’on gagnerait et que certain(accord avec le verbe : pluriel) resteront vivants pour raconter leurs témoignages de la guerre à leurs enfants puis ceux-ci diront à leurs enfants, de génération à génération (virgule) pour qu’ils ne mettent plus le monde en danger quand ils iront voter. Mais si nous perdant(conjuguez 'perdre' à l'indicatif présent)(virgule) qu’est ce(trait d'union) qu’on ferait(indicatif et non subjonctif) et surtout si nous mourront(sujet : 'nous'), nos familles souffriront !
    – Ne t’inquiète pas, nous avons tous l’espoir de réussir, nous devons nous entraider, il ne faut surtout pas baisser les bras et il faudra former beaucoup d’hommes pour réussir. »
    Soudain, je repris confiance en moi, et je me remis à tirer pour aider Paris et la France, pour les remettre debout. Nous sommes des résistants et nous n’avons pas peur de combattre nous devons réussir si nous voulons gagné(erreur : relisez ce qui est écrit plus haut lorsque deux verbes se suivent.) et nous tueront(sujet 'nous') Hitler et nous laisseront(sujet 'nous') sont(déterminant possessif et non verbe 'être') corps pourrir dans la nature avec ces(déterminant possessif et non démonstratif) compagnons.


    En sollicitant notre aide, vous acceptez de nous envoyer votre texte autant de fois que nécessaire jusqu'à sa complète correction. C'est ainsi que fonctionne ce forum.


    Bonne correction





    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.