Cours de français gratuitsRecevoir 1 leçon gratuite par email // Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]

  • Accueil
  • Accès rapides
  • Imprimer
  • Livre d'or
  • Plan du site
  • Recommander
  • Signaler un bug
  • Faire un lien

  • Comme des milliers de personnes, recevez gratuitement chaque semaine une leçon de français !

    > Recommandés:
    -Jeux gratuits
    -Nos autres sites
       



    La violence

    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    La violence
    Message de mehdi70 posté le 01-09-2020 à 12:01:42 (S | E | F)
    Bonjour.
    J'ai écrit ce sujet qui est un texte argumentatif, j'espère que vous pourrez m'aider à le corriger, s'il vous plaît.
    Merci d'avance.

    Sujet: Dans ce texte, Créon est en colère. Il recourt à la violence à l'encontre d'Antigone. Approuvez-vous ce comportement?

    Dans la vie, et pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou états, et comme réponse on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut recourir à la violence dans certaines cas, tandis que d'autres voient le contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ?
    Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.

    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées. En fait, les partisans affirment, que la violence dans certaines cas s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent que par la violence. C'est le cas, de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie de la mort.

    Les opposants pensent différemment, ils avancent et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence alors c'est un cercle sans fin, le mieux est de ne pas commencer. Ensuite, la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente alors que si on ne l'applique pas, cela engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie tranquille ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voir la mort, l'exemple le plus significatif et celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, sa femme Eurydice et sa nièce Antigone.

    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciter à réfléchir.


    Réponse : La violence de jij33, postée le 01-09-2020 à 15:26:23 (S | E)
    Bonjour

    Dans la vie, et pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou états (majuscule lorsqu'il s'agit d'une autorité politique souveraine), et comme réponse on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut recourir (autre verbe pour éviter la répétition) à la violence dans certaines cas, tandis que d'autres voient (plutôt être convaincu en modifiant légèrement la fin de la phrase) le contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ?
    Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.


    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées. En fait, les partisans affirment, (pas de virgule) que la violence dans certaines cas (après que et entre virgules) s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent que par (autre préposition) la violence. C'est le cas, (pas de virgule entre le nom "cas" et son complément "de Créon") de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie de la mort (inutile).


    Les opposants pensent différemment, (autre ponctuation) ils avancent (virgule) et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence (ponctuation forte) alors c'est un cercle sans fin, (je remplacerais la virgule par une conjonction de coordination) le mieux est de ne pas commencer. Ensuite (autre connecteur logique), la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente alors que si on ne l'applique pas, cela engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie tranquille (autre adjectif, formé sur "paix", peut-être) ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voir (orthographe) la mort, (ponctuation plus forte) l'exemple le plus significatif et (orthographe !) celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, (répéter la préposition) sa femme Eurydice et (ici aussi) sa nièce Antigone.


    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciter (à conjuguer au même temps et au même mode que "amener") à réfléchir.

    Bonne correction.



    Réponse : La violence de mehdi70, postée le 01-09-2020 à 21:23:30 (S | E)
    Bonsoir jij33


    Dans la vie, et pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou États, et comme réponse on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut traiter avec violence dans certaines cas, tandis que d'autres être convaincu le contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ?
    Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.




    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées. En fait, les partisans affirment que, dans certaines cas, la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent que avec la violence. C'est le cas de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie.




    Les opposants pensent différemment. Ils avancent, et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence. Alors c'est un cercle sans fin donc le mieux est de ne pas commencer. Aussi, la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente alors que si on ne l'applique pas, cela engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie paisible ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voire la mort. L'exemple le plus significatif est celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, de sa femme Eurydice et de sa nièce Antigone.




    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciteront à réfléchir.

    infiniment pour votre aide.
    Bonne soirée.



    Réponse : La violence de jij33, postée le 02-09-2020 à 08:44:11 (S | E)
    Bonjour mehdi70

    Dans la vie, et pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou États, et comme réponse on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut (ajouter ici un pronom personnel COD reprenant 'conflits) traiter avec (autre préposition, signifiant "au moyen de" + déterminant défini) violence dans certaines cas, tandis que d'autres être convaincu (à conjuguer au présent + contraction de de + le) le contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ?
    Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.

    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées. En fait, les partisans affirment que, dans certaines cas, la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent que (élision + autre préposition) avec la violence. C'est le cas de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie.

    Les opposants pensent différemment. Ils avancent, et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence. Alors c'est un cercle sans fin (virgule et déplacer "donc" après "est")donc le mieux est de ne pas commencer. Aussi ("aussi" est possible, mais "de plus" ou "en outre" expriment mieux l'ajout d'un argument), la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente alors que si on ne l'applique pas, cela (mieux : son absence) engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie paisible ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voire (répéter la préposition) la mort. L'exemple le plus significatif est celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, de sa femme Eurydice et de sa nièce Antigone.

    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciteront à réfléchir.




    Réponse : La violence de mehdi70, postée le 02-09-2020 à 12:39:22 (S | E)
    Bonjour jij33


    Dans la vie, et pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou États, et comme réponse on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut les traiter par la violence dans certaines cas, tandis que d'autres convainquent du contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ?
    Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.


    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées. En fait, les partisans affirment que, dans certaines cas, la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent qu'après la violence. C'est le cas de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie.


    Les opposants pensent différemment. Ils avancent, et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence. Alors c'est un cercle sans fin, le mieux est donc de ne pas commencer. De plus, la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente alors que son absence engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie paisible ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voire à la mort. L'exemple le plus significatif est celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, de sa femme Eurydice et de sa nièce Antigone.


    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciteront à réfléchir.


    infiniment pour votre aide et votre patience. ❤️

    Bonne journée.



    Réponse : La violence de eulaliesardine, postée le 02-09-2020 à 13:22:27 (S | E)
    Salut Mehdi

    Est ce que tu connaîtrai une Elsa ou pas ????

    Merci



    Réponse : La violence de jij33, postée le 03-09-2020 à 00:08:51 (S | E)
    Bonsoir mehdi70
    Verbe convaincre à la voix passive : Lien internet


    Dans la vie, et (vous pouvez supprimer) pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou États, et comme réponse (correct, mais ce sera mieux dit si vous remplacez par pour y répondre, placé après "violence") on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut les traiter par la violence dans certaines (à accorder avec le nom masculin pluriel "cas") cas, tandis que d'autres convainquent (ce verbe doit être mis et conjugué à la voix passive : voir lien) du contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ? Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.

    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants ont manifestées (mieux : le verbe "défendre", au présent). En fait, les partisans affirment que, dans certaines (accord : déjà signalé) cas, la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent ni ne cèdent qu'après (on dit : céder à) la violence (anacoluthe de à : voir ci-dessous). C'est le cas de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie.

    Les opposants pensent différemment. Ils avancent, et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence. Alors c'est un cercle sans fin, le mieux est donc de ne pas commencer. De plus, la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente (virgule) alors que son absence engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie paisible ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voire à la mort. L'exemple le plus significatif est celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, de sa femme Eurydice et de sa nièce Antigone.

    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciteront à réfléchir.

    Anacoluthe de à : votre phrase contient une rupture de construction grammaticale (ou anacoluthe, pour employer le terme exact) ; vous pouvez la laisser telle quelle, car c'est admis pour créer un effet de style, mais elle a l'air plus involontaire que voulue. Je m'explique : le verbe comprendre est transitif direct et le verbe céder est transitif indirect. Les puristes considéreraient votre phrase comme tout à fait correcte si vous disiez : "certains esprits ne comprennent que la violence et ne cèdent qu'à elle." Lien internet




    Réponse : La violence de mehdi70, postée le 03-09-2020 à 13:45:04 (S | E)
    Bonjour jij33

    Dans la vie, pour une raison ou une autre, des conflits peuvent se produire entre personnes, groupes ou États, et on recourt souvent à la violence. D'ailleurs, certains pensent qu'il faut les traiter par la violence pour y répondre dans certains cas, tandis que d'autres sont convaincus du contraire. Alors, qui a raison et qui a tort ? Dans ce qui suit, nous allons présenter les arguments des partisans, sans oublier ceux des opposants.


    Évoquer ce sujet revient à soulever les diverses positions que les partisans et les opposants défendent. En fait, les partisans affirment que, dans certains cas, la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent que la violence et ne cèdent qu'à elle. C'est le cas de Créon qui a eu recours à la violence après sa longue tentative de persuader Antigone de renoncer à son projet et de sauver sa vie.


    Les opposants pensent différemment. Ils avancent, et avec enthousiasme, que la violence engendre la violence. Alors c'est un cercle sans fin, le mieux est donc de ne pas commencer. De plus, la violence conduit à la haine des personnes, à la mésentente, alors que son absence engendre l'amitié, l'amour, l'entente et la vie paisible ensemble. Enfin, la violence conduit à des blessures, voire à la mort. L'exemple le plus significatif est celui de Créon qui n'a pas réussi à persuader Antigone de renoncer à son projet en utilisant la violence, ce qui lui a coûté la mort de son fils Hémon, de sa femme Eurydice et de sa nièce Antigone.


    En guise de conclusion, on ne doit pas utiliser la violence pour convaincre quelqu'un car cette méthode ne donnera aucun résultat. On doit, au contraire, présenter des arguments qui amèneront l'interlocuteur à adhérer au point de vue ou, du moins, l'inciteront à réfléchir.

    infiniment pour vos efforts et votre gentillesse, grâce à vous, j'ai appris beaucoup de choses.

    Bonne journée.



    Réponse : La violence de jij33, postée le 03-09-2020 à 14:00:55 (S | E)
    Bonjour mehdi70
    Votre texte est maintenant correct,
    Dans cette partie de phrase, j'aurais supprimé une répétition "...la violence s’avère nécessaire dans la mesure où certains esprits ne comprennent que la violence qu'elle et ne cèdent qu'à elle." Il est toutefois inutile d'envoyer une nouvelle version.



    Réponse : La violence de mehdi70, postée le 03-09-2020 à 16:25:51 (S | E)
    infiniment pour votre aide. ❤️



    Réponse : La violence de jij33, postée le 03-09-2020 à 22:55:56 (S | E)
    Avec plaisir !




    [POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


    Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

    Partager : Facebook / Twitter / ... 


    > INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Une leçon par email par semaine | Aide/Contact

    > COURS ET EXERCICES : Abréviations | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Français Langue Etrangère / Langue Seconde |Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Grands débutants | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Orthographe | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous/Tout | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements

    > NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours mathématiques | Cours d'espagnol | Cours d'allemand | Cours de français | Cours de maths | Outils utiles | Bac d'anglais | Learn French | Learn English | Créez des exercices

    > INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] [Plan du site] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
    | Cours et exercices de français 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.